La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

État des lieux départemental de la consommation des neuroleptiques CPAM Seine-Saint-Denis, Direction de la gestion du risque et des services en santé Direction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "État des lieux départemental de la consommation des neuroleptiques CPAM Seine-Saint-Denis, Direction de la gestion du risque et des services en santé Direction."— Transcription de la présentation:

1 État des lieux départemental de la consommation des neuroleptiques CPAM Seine-Saint-Denis, Direction de la gestion du risque et des services en santé Direction territoriale ARS – Seine-Saint-Denis * Source données : pharmacie remboursée en 2012 par la CPAM de Seine-Saint-Denis à des patients hébergés en 2012 en EHPAD ayant un forfait partiel sans PUI (Source : ERASME - données de la CPAM 93)

2 2 Seine-Saint-Denis Part de résidents consommants en 2012 Nombre de résidents : ,5 % de résidents ont consommé au moins un neuroleptique en ,9 % de résidents atteints de la maladie dAlzheimer ont consommé au moins un neuroleptique en Nombre de comprimés par consommant en 2012 : 392 (Nombre de résidents atteints de la maladie dAlzheimer évalué à partir de leur consommation dun traitement anti-Alzheimer : anticholinestérasiques ou MEMANTINE/ Exiba ®).

3 3 Seine-Saint-Denis Consommation de neuroleptiques en EHPAD Focus : top 5 du nombre de comprimés de neuroleptiques par classe ATC 2012

4 4 Point sur la mesure 16 du plan Alzheimer : réduire les troubles du comportement en établissement daccueil médico-social et sanitaire : Création au sein des EHPAD dunités adaptées pour les patients souffrant de troubles comportementaux (1) - Les pôles dactivités et de soins adaptés (PASA) : lieu de vie doté dun environnement architectural adapté et identifié dans la structure qui organise en journée des activités sociales et thérapeutiques pour les résidents atteints de la MA ou de maladies apparentées, ayant des troubles du comportement modérés (12 à 14 personnes) - En Ile-de-France : Objectif : 257 PASA à créer jusquen 2013 au , 68 PASA labellisés ou en cours de labellisation, objectif régional décalé à En Seine-Saint-Denis : Lobjectif global est de 24 PASA pour la Seine-Saint-Denis, 7 labellisés ou en cours, 17 restent à créer

5 5 Point sur la mesure 16 du plan Alzheimer : réduire les troubles du comportement en établissement daccueil médico-social et sanitaire : Création au sein des EHPAD dunités adaptées pour les patients souffrant de troubles comportementaux (2) - Les unités dhébergement renforcées (UHR) : lieu de vie au sein dun EHPAD ou dune unité de soins de longue durée (USLD), doté dun environnement architectural adapté qui propose et organise des soins, des activités sociales et thérapeutiques pour des résidents ayant des troubles sévères de la MA ou de maladies apparentées (12 à 14 personnes) Prise en charge de ces malades à temps complet (jour et nuit) - En Ile-de-France : Objectif : 17 UHR à créer en EHPAD jusquen 2012 (+33 en USLD) au , 11 UHR labellisés ou en cours de labellisation, objectif devrait être atteint en En Seine-Saint-Denis : Deux UHR en EHPAD labellisées ou en cours pour un objectif de 2.

6 6 Création dun groupe dEhpad référents afin daméliorer la diffusion des bonnes pratiques relatives à la prescriptions des neuroleptiques des patients ALZHEIMER ( projet fin 2013) Lobjectif est de créer un réseau régional pour permettre un véritable partage dexpérience entre établissements en complément des réunions locales Les missions de ce groupe dEHPAD référents, notamment: - Communiquer auprès des EHPAD de la région sur les travaux du groupe et leur diffuser les outils ( créés et/ou mis en œuvre par des EHPAD de la région) - Identifier les besoins éventuels doutils nationaux et/ou dadaptation doutils déjà existants; Constitution du groupe: - 10 à 12 EHPAD volontaires représentés par les différents métiers ( Directeur, médecin coordonnateur, infirmière, AMP …) - Animation : ARS

7 7 Indicateurs Gestion du Risque (GDR) * Source données : pharmacie remboursée en 2012 par la CPAM de la Seine-Saint-Denis à des patients hébergés en 2012 en EHPAD ayant un forfait partiel sans PUI (Source : ERASME - données de la CPAM 93)

8 8 Résultats thème prescription des neuroleptiques chez les patients Alzheimer Taux de réponse au questionnaire de 46 % contre 18% en 2011 le taux d EHPAD ayant mise en œuvre une action (Recueil du taux de résidents atteints dAlzheimer ou dune maladie apparentée s prenant des neuroleptiques le jour du recueil) sur l'ensemble des EHPAD de la région est de 34% ( 8% en 2011 pour dénutrition) l'objectif attendu était de 50% le taux d'EHPAD ayant mis en œuvre une démarche d'alerte (EHPAD répondant ) est de 100% le taux d'EHPAD ayant mis en œuvre une première étape de la démarche (contact avec le médecin traitant) de maîtrise sur les neuroleptiques est de 95%

9 9 Indicateur thème :Prévention des chutes


Télécharger ppt "État des lieux départemental de la consommation des neuroleptiques CPAM Seine-Saint-Denis, Direction de la gestion du risque et des services en santé Direction."

Présentations similaires


Annonces Google