La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OPTIMISATION PAR LA PSYCHOTHERAPIE DE LA PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES PAR LA STIMULATION MEDULLAIRE Djian M. C., Page P., Minkin K., Belloc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OPTIMISATION PAR LA PSYCHOTHERAPIE DE LA PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES PAR LA STIMULATION MEDULLAIRE Djian M. C., Page P., Minkin K., Belloc."— Transcription de la présentation:

1 OPTIMISATION PAR LA PSYCHOTHERAPIE DE LA PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES PAR LA STIMULATION MEDULLAIRE Djian M. C., Page P., Minkin K., Belloc P., Viala A., Roux F.X. Unité Douleur – Service de Neurochirurgie Centre Hospitalier Sainte Anne Paris

2 Matériel et Méthodes Etude rétrospective sur les patients implantés de 2000 à 2004 Etude rétrospective sur les patients implantés de 2000 à patients : 45 patients : Age moyen : 49 ans (médiane : 48 ans) Sex ratio : M/F=19/14 Technique utilisée : Technique utilisée : Voie percutanée : 35 (6 secondairement chirurgicales) Voie percutanée : 35 (6 secondairement chirurgicales) Voie chirurgicale : 10 Voie chirurgicale : 10 Recul minimum : 18 mois Recul minimum : 18 mois moyen : 26 mois moyen : 26 mois

3 Revue de la littérature AuteurAnnée Nbre de patients Recul(années) Reprise du travail NORTH à 5 25% KUPERS % DE LA PORTE % DEVULDER % BLOND % VAN BUYTEN % KUMAR %

4 Protocole de prise en charge Consultation Initiale EMG, PES, IRM Evaluation Psychiatrique Evaluation Psychiatrique 3 mois p = 26 3 mois p = 26 p = 19 Entretiens EntretiensPsychothérapeutiques Implantation p =15 Implantation p =15

5 Evaluation Psychiatrique Contre-indications : Troubles cognitifs sévèresTroubles cognitifs sévères Délire aigu, mélancolieDélire aigu, mélancolie => 1 patient non implanté => 1 patient non implanté But : optimiser le délai dimplantation

6 Entretiens Psychothérapeutiques Buts Avant implantation : Avant implantation : Régler des deuils antérieurs Régler des deuils antérieurs Stabiliser une pathologie psychiatrique Stabiliser une pathologie psychiatrique Développer les stratégies de coping Développer les stratégies de coping Après implantation : Après implantation : Accepter un corps étranger Accepter un corps étranger Accepter la disparition de la douleur Accepter la disparition de la douleur Favoriser la réinsertion globale Favoriser la réinsertion globale

7 Résultats Evaluation : EVA, Echelle dOwestry Evaluation : EVA, Echelle dOwestry Traitements médicamenteux Traitements médicamenteux Activité professionnelle : Activité professionnelle : Retraités : 15% (7/45) Retraités : 15% (7/45) En âge dactivité : 38/45 patients dont 20 en AT En âge dactivité : 38/45 patients dont 20 en AT REPRISE DU TRAVAIL : 60% (23/38) (23/38)

8 Conclusions Indications et techniques reconnues Indications et techniques reconnues Voie percutanée : peu traumatisante Voie percutanée : peu traumatisante Place des entretiens psychothérapeutiques : essentielle pour optimiser le devenir global des patients Place des entretiens psychothérapeutiques : essentielle pour optimiser le devenir global des patients


Télécharger ppt "OPTIMISATION PAR LA PSYCHOTHERAPIE DE LA PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES PAR LA STIMULATION MEDULLAIRE Djian M. C., Page P., Minkin K., Belloc."

Présentations similaires


Annonces Google