La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO P E T I T E B A L A D E D A N S T O U L O U S E.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO P E T I T E B A L A D E D A N S T O U L O U S E."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 P E T I T E B A L A D E D A N S T O U L O U S E

4 Tolosa fut une cité prospère sous le règne des Romains, aux Ier et IIe siècles, mais il ne reste pratiquementpas de vestiges de cette époque. Les pierres étaient rares et les briques nont pas résisté au passage du temps. Il ne reste rien non plus des peuplades de passage : Goths, Vandales, Francs, Sarrasins, etc… Ce nest quau IXe siècle, avec lavènement des Comtes de Toulouse, que lon peut reconstituer lhistoire. Et cest aux XIe et XIIe siècles que la ville commence à prospérer.

5 En 2008 jai déjà produit un diaporama sur cette ville. Celui-ci ne constituera quune simple promenade entre deux stations de métro, principalement dans le quartierSaint-Cyprien et sur les rives de la Garonne.

6 Sortant du métro, Saint-Cyprien-République, on se trouve immédiatement sur ce petit square de la rive gauche qui invite au repos sur des bancs ombragés par de grands arbres…

7 Son monument moderne, érigé au centre, se veut un hommage au docteur Maurice Pujol qui a consacré sa vie à la médecine des pauvres.

8 On longe ensuite lancien hôpital La Grave qui évoque davantage une ville fortifiée! Un grand parc est aménagé à proximité.

9 Lhôpital de La Grave est déjà cité en 1197 dans une charte de Raymond IV. De 1508 à 1514, ll fut agrandi et prit le nom d'hôpital Saint-Sébastien,invoqué pour les pestiférés. Ils étaient isolés dans un pavillon derrière le mur denceinte et loin des autres pensionnaires. Au XVIIe siècle, il devint lhôpital Général Saint-Joseph de la Grave afin de recueillir les pauvres de la ville. Vite débordé, il dut être agrandi mais subit un grave incendie en Jusquà la Révolution, lhôpital fut autonome sous lautorité de larchevêque, des Capitouls et du Parlement Royal. En 1789 ce fut la Municipalité de Toulouse qui en prit la direction. Avec ses 6 ha, il resta le plus important jusquà larrivée du CHU.

10 Les Abattoirs.

11 Cest en 1823 que la ville de Toulouse décida de regrouper tous les abattoirs et cest larchitecte Urbain Vitry qui en fut chargé en Il réalisa une construction de type basilical avec des concepts néo-classiques. Ces abattoirs restèrent en fonction jusquen 1988 et furent classés monument historique deux ans plus tard. A partir de 1991, la ville, conjointement avec le Conseil Général, commença à planifier un espace dédié à lart contemporain. Cest en 1995 que les architectes Antoine Sinco et Rémi Papillaud furent retenus pour réaliser le projet « Espace dart moderne et contemporain de Toulouse Midi-Pyrénées ». On retint finalement le nom « Les Abattoirs ».

12 On y retrouve musée, médiathèque, services au public, aide à la création et diffusion des collections.

13 La couleur rose que lon retrouve un peu partout dans la ville de Toulouse vient de lutilisation abondante de la brique fournie par la plaine alluviale de la Garonne. Restés à peu près intacts depuis leur construction, on retrouve quantité de petites rues, de monuments, de vieux hôtels qui ne cessent de nous émerveiller dans tous les quartiers de cette ville.

14 La Garonne

15 La rive droite près du pont des Catalans.

16 Pont des Catalans

17 Une promenade est aménagée sur la rive gauche entre le pont des Catalans et le long de lhôpital de La Grave.

18 Le Pont-Neuf

19 Comme à Paris, le Pont-Neuf est le plus ancien de la ville! Il fut le trait-dunion entre le quartier Saint-Cyprien et la cité depuis le XVIIe siècle. Commencé en 1542, il ne fut terminé quen Dune solidité légendaire, il a résisté à toutes les crues et fut jusquau XIXe siècle le grand passage sur la Garonne

20 Le château deau Laganne surprend par son élégance! Il fut érigé selon le désir du Capitoul Charles Laganne qui légua pour ce faire francs-or. A ses débuts, en 1828, il approvisionna en eau potable environ Toulousains. Mais, en 1870, sa faible capacité fut la cause dun arrêt de cette fonction et il servit de réserve à outillage. Depuis 1974, il est devenu galerie de photographies et musée.

21 Situé près du Pont Neuf, voisin de lancien Hôpital de La Grave, lHôtel-Dieu Saint- Jacques abrite le siège des Hôpitaux deToulouse et les Directions Fonctionnelles. Il abrite aussi le Centre Européen de Recherche sur la Peau et les Epithéliums de revêtement de lInstitut de Recherche Pierre Fabre ainsi que lInstitut Européen de Télémédecine. Un musée de la médecine y est également installé. Il fut créé au Moyen Âge pour accueillir les pèlerins en route pour Compostelle et les populations paysannes ayant afflué vers la ville.

22 .

23 En amont du Pont Neuf

24 Cette année, le long des deux rives de la Garonne, on retrouve des expositions de grandes photos dart.

25 Prenant la rue de Metz pour rejoindre la station de métro Esquirol, il est impossible de manquer le magnifique hôtel dAssezat.

26 Cet hôtel est lœuvre du meilleur architecte et sculpteur de lépoque, Nicolas Bachelier qui lérigea entre 1555 et 1557 à la demande de Pierre dAssézat, riche pastelier et Capitoul. Il fut acquis en 1885 par Théodore Ozenne qui le légua à la ville à condition quelle y accueille six académies et sociétés savantes… En 1980, une large restauration, par étapes, fut entreprise avec ajout dune extension moderne qui permit daccueillir les collections artistiques de lhumaniste et mécène Georges Bemberg.

27 La magnifique cour dhonneur.

28 Quelques détails architecturaux…

29 Ci-dessus, lentrée de la Fondation Bemberg

30 En passant, coup dœil à lune des charmantes petites rues du centre de la ville.

31 A lépoque romaine, lemplacement de la place dEsquirol était celui du forum et de ses temples. Au Moyen-âge, jusquen 1863, ce fut la Halle de la Pierre où se retrouvaient les bancs de bouchers et les mesures à grains. Puis ce fut un marché couvert jusquen 1891, date à laquelle fut aménagée la Place Esquirol qui prit le nom dun médecin aliéniste dorigine toulousaine.

32 Place Esquirol

33

34 Et pour terminer, juste avant de reprendre le métro, cette réalisation que je trouve très intéressante : on a conservé les colombages anciens en les alliant à des murs réflecteurs.

35 Musique : James Horner Rose (extrait de la BOF TITANIC) Documentation prise sur place, et sur différents sites concernant Toulouse Photos, conception et réalisation : Marie-Josèphe Farizy-Chaussé Juin 2011

36 Tous mes diaporamas sont conçus dans un esprit documentaire. Classés par régions pour la France et par continents pour les autres pays, ils peuvent être retrouvés, depuis les premiers créés en 2005, sur le site sous longlet Marijo et ses amis.

37 A U R E V O I R

38


Télécharger ppt "AVEC MARIJO P E T I T E B A L A D E D A N S T O U L O U S E."

Présentations similaires


Annonces Google