La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO RUSSIE - 8 - Le territoire de la Russie s'étend douest en est sur plus de 9 000 km et couvre une superficie de 17 millions de km², soit.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO RUSSIE - 8 - Le territoire de la Russie s'étend douest en est sur plus de 9 000 km et couvre une superficie de 17 millions de km², soit."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 RUSSIE - 8 -

4 Le territoire de la Russie s'étend douest en est sur plus de km et couvre une superficie de 17 millions de km², soit 31 fois celle de la France.

5 La principauté de Kiev fut le premier Etat russe organisé dans la région de lUkraine, la Biélorussie et une partie de la Russie actuelle, au IXe siècle. Cet état se désintégra peu à peu avec les attaques de nomades et au gré des successions, laissant place à une quinzaine de petits états dont plusieurs furent bientôt soumis aux Tataro-Mongols. Du XIIIe au XVIe siècle, cependant, lune des principautés, la Moscovie, annexa progressivement toutes les autres et devint la Russie quIvan III libéra du joug des Mongols. Son petit-fils Ivan IV dit « Le Terrible » fut le premier à porter le titre de Tsar. Sa mort marque la fin de la dynastie des Rurikides et, après le règne malheureux de Boris Godounov, commença le « Temps des Troubles » qui verra, pendant 13 ans, diverses factions de boyards se battre pour le trône au moment même où Suédois et Polonais interviennent, sur les instances de la Papauté, pour installer un monarque catholique. sur le trône dune Russie considérée hérétique. Ce sera finalement Michel Romanov qui accèdera au trône en 1613.

6 Les armoiries officielles de la Russie représentent un aigle dor bicéphale placé en champ de gueules. Il est emprunté à Byzance mais avec une symbolique différente. A Byzance cela représentait l'alliance du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel et en Russie, la Russie d'Europe et la Russie d'Asie tenant le pouvoir et le sceptre avec, en son milieu, un écu de couleur rouge sur lequel est représenté Saint Georges terrassant le dragon.

7 SAINT-PETERSBOURG: PREMIER CONTACT

8 Lancienne capitale de la Russie fut fondée par le tsar Pierre Ier le 27 mai Allant à lencontre de la vieille Russie, il implanta cette ville sur un terrain marécageux ce qui demanda un effort titanesque. Des milliers de vies humaines furent sacrifiées. Cette ville est lune des rares à résulter dune véritable réflexion. « Elle commença par des idées exprimées sur un plan. Les grands espaces de terre, les lignes sinueuses de la Neva, les canaux devinrent les éléments de base de lurbanisme de Saint-Pétersbourg. On nélevait pas des bâtiments indépendants car on construisait des paysages urbains. Une attention particulière était accordée aux perspectives lointaines » (Saint-Pétersbourg et ses environs). Pour sa réalisation, la ville, ouverte aux acquis de la culture européenne, invita tous ceux qui souhaitaient participer à cette création davant-garde : architectes, peintres, sculpteurs, graveurs, etc. Les étrangers venus sinstaller sintégrèrent rapidement et, pour beaucoup, la ville devint une nouvelle patrie à laquelle ils se donnèrent corps et âme. On peut dire que traditions européennes et culture russe formèrent, en se fusionnant, une certaine « culture pétersbourgeoise ». Notons quavec la Révolution, la ville fut rebaptisée Petrograd de 1917 à 1924 puis Leningrad de 1924 à 1991 quand la ville retrouva son nom premier après un référendum.

9 Cest sur lîle des Lièvres où fut élevée la forteresse Pierre-et-Paul que se concentrèrent les premiers travaux. Le tsar choisit cette île du delta de la Neva à cause de sa position stratégique. Il voulait construire là une nouvelle Amsterdam et construisit rapidement des canaux pour assécher les marais.

10 Ce diaporama se veut une première approche très succincte de la ville à travers les découvertes faites en autobus et au cours dune promenade pédestre en son centre. Dautres diaporamas montreront la ville du bord de leau et certains sites importants. Les édifices érigés dans le style baroque par larchitecte de la Cour, Francesco Rastrelli, constituent les parties les plus ornementées de la ville. La cathédrale de Smolny en est un esemple. Lendroit accueillit dabord des entrepôts créés par Pierre Ier pour la poix (pâte résineuse) qui servait au calfatage des navires. Cest Elisabeth qui sy fit construire une résidence de campagne dans ce lieu appelé Smolny. Le nom vient de « smola » qui signifie « de la résine » en Russe.

11 La cathédrale de la Résurrection de Smolny fut pratiquement terminée à lextérieur en 1764, mais ce nest quen 1830 que laménagement intérieur fut enfin complété. Elle trône au centre de lespace, entourée des différents bâtiments du couvent, de style classique.

12 Une partie du couvent

13 . Quelques détails de cet ensemble prestigieux. La cathédrale est devenue une annexe du musée de lhistoire de Saint-Pétersbourg. Depuis 1990 elle accueille aussi concerts et expositions.

14 Linstitut Smolny, adjacent au couvent, fut fondé par Catherine la Grande. Cétait une école accueillant les jeunes filles de lélite qui pourraient être appelées à la cour. Cest Giacomo Quarenghi qui érigea cet édifice de 1806 à En août 1917, le comité panrusse des soviets et des représentants des ouvriers et soldats de Petrograd sy installa. Elèves et professeurs durent se retirer. Cest de là que Lénine déclara « la Révolution dont les Bolcheviques parlent depuis si longtemps a enfin eu lieu ». Le gouvernement sy installa jusquen mars 1918, date à laquelle il partit pour Moscou. Par la suite, Smolny fut entretenu en souvenir du « guide du prolétariat mondial ». Une statue le représentant, réalisée par V. Kozlov, est installée à lentrée de lédifice.

15 La construction de léglise de la Résurrection-du-Christ, ou du Sauveur-sur-le-Sang-Versé, dura 24 ans, de 1883 à Cest larchimandrite Ignati qui eut lidée de la forme rappelant cinq pétales ouverts et ce fut larchitecte Alfred Parland qui en fit les plans. Le projet fut approuvé par Alexandre III qui y plaça des pavés portant encore les traces du sang dAlexandre II assassiné à proximité le 1 er mars Lune des particularités de cette église ce sont ses 308 mosaïques occupant une superficie totale de m2. Cet ensemble est unique au monde. A lintérieur, on ne retrouve aucune peinture murale. La décoration est entièrement faite de mosaïques.

16 Les magnifiques mosaïques intérieures.

17 La composition de la façade représentant la Résurrection est due à Mikhaïl Nesterov.

18 Divers aspects de cette magnifique église.

19 Contournant léglise, on longe la magnifique grille en fer forgé du jardin en hémicycle, Mikhaïlovski.

20 Après la visite en autobus du matin, une descente vertigineuse et nous empruntons le métro pour aller découvrir le centre ville par nous-mêmes…

21 Nous sortons sur la perspective Nevski, en quelque sorte les Champs-Elysées de Saint- Pétersbourg, par cette station à la façade élégante qui cache également un célèbre centre commercial, le Gostinny Dvor, dont les boutiques sont réparties sur deux étages.

22 Il fait relativement beau mais avec, encore, un ciel voilé… Un petit tour sur la droite avant de remonter en direction de la Neva et nous trouvons ce parc animé, place Ostrovski. Il est entouré par la Bibliothèque nationale russe et par le théâtre dramatique Pouchkine, à droite. Au centre, une statue de Catherine II, la grande Catherine.

23 Des personnages en tenue de lépoque des tsars animent les lieux en se faisant photographier avec les touristes pour se procurer un peu de revenu.

24 La perspective Nevski est la principale artère de la ville. Elle exista dès ses débuts quoique le développement se fasse davantage au bord de leau. Cest en 1738 quelle reçut son nom. On peut remarquer que toutes les constructions sont de hauteur à peu près égale. Cest quaprès lérection du palais dHiver, un « oukase » datant de 1762, interdisait de construire des maisons en pierre plus hautes que le palais. On ne devait pas empêcher les communications partant dune tour sur le palais à laide de signaux lumineux relayés jusquaux résidences de campagne. Elles permettaient dannoncer le départ des souverains ou leur retour!

25 Surmonté dun toit de verre, le Passage fut inauguré au XIXe siècle. Il abrite une élégante galerie et ses boutiques de luxe.

26 Très droite, la Perspective Nevski file jusquà lAmirauté, en bordure de la Neva.

27 Des églises de différentes confessions valent à la perspective Nevsky le surnom de rue de la Tolérance. A gauche, léglise arménienne qui fut réalisée entre 1770 et Son style baroque est déjà influencé par le classicisme.

28 Comme à Moscou, les transports en commun se font par trolleybus. Construite entre 1799 et 1804, surmontée de ses horloges, cette tour appartient à la douma, le conseil municipal de la ville.

29 Derrière cette place animée par les kiosques de vente de gravures et peintures, léglise Sainte-Catherine ( ) semble se cacher…

30 Léglise Sainte-Catherine. Le dernier roi de Pologne, Stanislas II, y est inhumé.

31 La cathédrale Notre- Dame-de-Kazan fut érigée entre 1831 et 1837 selon les plans dAndreï Voronikhine. Le tsar Paul Ier a souhaité une réplique de Saint-Pierre de Rome. A gauche, Michaël Koutouzov, inhumé dans la cathédrale, chef de larmée lors de la guerre de 1812 et à droite, le prince Barclay de Tolly, général durant les guerres napoléoniennes.

32 La cathédrale conserve la célèbre icône de la Vierge de Kazan, relique vénérée qui accompagna le feld-maréchal Koutouzov dans ses campagnes militaires.

33 Des colonnes monolithiques de porphyre soutiennent la coupole. Leurs chapiteaux et leurs bases sont réalisés en bronze finement ciselé.

34 Cet immeuble fut bâti en 1904 par lAméricain fabriquant de machines à coudre, Singer. Cest, depuis 1919, la maison du Livre et différentes maisons dédition y sont installées.

35 Une vaste rue piétonne.

36 Un peu en retrait, le temple luthérien Saint-Pierre, conçu en 1833 par Brioullov. Après la Révolution, durant lère soviétique, il fut transformé en piscine et ne fut restitué à la communauté luthérienne quen 1992.

37 Cet immeuble est occupé par léglise hollandaise sans être un lieu de culte. Entre 1831 et 1837, on y trouvait la rédaction du « journal patriotique » qui tint un rôle dimportance dans lhistoire de la littérature russe. La bibliothèque Alexandre Blok y est maintenant installée.

38 Le palais Stroganov a été réalisé dans le style baroque par Bartolomeo Rastrelli entre 1752 et Cest maintenant une annexe du musée russe.

39 Un petit air de France par la maison Cartier!

40 Comme à Moscou, des passages sous arche.

41 A lextrémité de la perspective Nevski, nous arrivons à la perspective de lAmirauté. Limposant bâtiment était, à ses débuts, un chantier naval qui fut créé par Pierre le Grand en Durant 150 ans, plus de 300 vaisseaux y furent construits. Cest larchitecte Zakharov qui lui donna son aspect actuel entre 1806 et 1823 avec sa tour à flèche dorée.

42 Dans le jardin Alexandre, un monument à lexplorateur Nikolaï Prjevalski. A ses pieds se trouve un chameau. Il rappelle quà la faveur de ses voyages en Asie, le général découvrit une espèce de chameau inconnue et une race de cheval sauvage qui, depuis, porte son nom.

43 A lextrémité des jardins, on arrive sur la place des Décembristes qui est dominée par une très belle statue équestre de Pierre Ier, communément appelée le Cavalier de bronze.

44 Cette statue équestre est lœuvre dun sculpteur français F.M. Falconet qui confia à une élève, Marie-Anne Collot, le soin de réaliser la tête du coursier. Le cheval piétine un serpent qui est dû au Russe F.Gordeïev. Le piédestal est formé dun rocher monolithe de 1600 tonnes et il fallut deux années pour lacheminer depuis le golfe de Finlande. Un véhicule spécial circulant sur rails fut conçu. Il fallut planifier lopération jusque dans ses moindres détails et lévénement fut commémoré en frappant une médaille souvenir. Cest Catherine II qui avait commandé ce monument et il fut inauguré le 7 août 1782 devant une foule en fête. Le socle porte linscription « A Pierre Ier de la part de Catherine II ». Deux édifices reliés par une arcade bordent la place du Sénat. Ce sont le Sénat et le Synode. Ils constituaient les deux facettes du pouvoir : temporel et ecclésiastique. Les Archives Centrales Historiques y sont maintenant abritées. Un réaménagement devrait, sous peu, permettre une extension du musée de lErmitage.

45 Sénat et Synode, qui bordent la place des Décembristes, nécessitèrent 25 ans de restauration car ils avaient grandement souffert durant le blocus de la deuxième guerre mondiale.

46 Longeant la place du Sénat en tournant le dos à la Neva, nous arrivons au Manège de la Garde à cheval. Cest là que les officiers sentraînaient et les tsars aimaient venir les admirer. De style classique, il fut réalisé entre 1804 et Devant lédifice se dressent les statues des Dioscures Castor et Pollux réalisées par le sculpteur italien P. Triscorni.

47 Presquen face du Manège, se dresse la cathédrale Saint-Isaac. Sa construction commença en 1818, remplaçant celle érigée entre 1768 et Le tsar Nicolas Ier supervisa les travaux qui sétendirent sur 40 ans sous la direction de larchitecte français, Auguste Ricard de Montferrand. Elle est maintenant transformée en musée mais, lors des grandes fêtes, des offices religieux y sont encore célébrés. 562 marches mènent à une plateforme panoramique au sommet de la coupole dorée.

48 De par ses dimensions (101,5 m de hauteur), la cathédrale Saint -Isaac occupe la troisième place dans le monde après Saint-Pierre de Rome et Saint-Paul de Londres. Elle peut accueillir personnes. Elle est dédiée à Saint-Isaac de Dalmatie dont la fête, dans lancien calendrier, correspondait à lanniversaire de Pierre le Grand. A cause de la grande variété des matériaux utilisés, on résume en parlant du « musée minéralogique ». 112 colonnes de granit ceinturent lédifice et on peut admirer de très belles portes sculptées, en chêne et en bronze. Les colonnes ci-dessous conservent des marques dimpact déclats dobus reçus durant la guerre de

49 Le palais Mariïnski (Marie) où siège de nos jours, le Conseil dEtat, fut offert en cadeau de mariage à Maria Nikolaïevna par son père Nicolas Ier dont elle était la fille aînée.

50 Sur la place Saint-Isaac, ce magnifique monument de1854, en lhonneur de Nicolas Ier, inauguré le 25 mai 1859, est l'œuvre de 5 sculpteurs différents.

51 Sur la place, comme dans bien des lieux touristiques, des figurants en costume des siècles passés pour inviter les touristes à se faire photographier avec eux moyennant une certaine contribution financière.

52 Non loin, le palais Ioussoupov abrite le musée historique et culturel. Il renfermait lun des plus beaux théâtres privés dEurope réalisé en Cest aussi là, quen décembre 1916, fut assassiné le moine Grigory Raspoutine, favori du tsar Nicolas II et de son épouse.

53 Ci-dessous, à gauche la Gare de Moscou et à droite, la station de métro, place de lInsurrection En roulant

54 Toujours au cours des déplacements en autobus, voici un monument à Alexandre Nevski, œuvre de Valentina Kozeniouka et inauguré le 9 mai « Le 5 avril 1242, Alexandre Nevski massacre les chevaliers Teutoniques et les chevaliers Porte-Glaives sur les glaces du lac Peïpous, à la frontière de l'Estonie actuelle. De cette victoire, aussi appelée «bataille de la Glace», va sortir la nation russe, au terme d'un douloureux processus ». Alban Dignat

55 Musique : Le long de la Peterskaïa Les chœurs de lArmée Rouge Informations : Guide Nelles Moscou Saint-Pétersbourg, livret touristique Saint-Pétersbourg et ses environs acheté sur place, Guides Mondéo - Moscou et Saint-Pétersbourg, différents sites Web. Photos (sauf indication contraire), conception et réalisation : Marie-Josèphe Farizy-Chaussé Novembre 2011 Dautres diaporamas sur :

56 AU REVOIR

57


Télécharger ppt "AVEC MARIJO RUSSIE - 8 - Le territoire de la Russie s'étend douest en est sur plus de 9 000 km et couvre une superficie de 17 millions de km², soit."

Présentations similaires


Annonces Google