La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Michel Perron, Ph. D. Chercheur associé Marco Gaudreault, MA Professionnel de recherche Suzanne Veillette, Ph.D. Directrice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Michel Perron, Ph. D. Chercheur associé Marco Gaudreault, MA Professionnel de recherche Suzanne Veillette, Ph.D. Directrice."— Transcription de la présentation:

1 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Michel Perron, Ph. D. Chercheur associé Marco Gaudreault, MA Professionnel de recherche Suzanne Veillette, Ph.D. Directrice Étude comparative des conditions et des habitudes de vie des élèves fréquentant les écoles secondaires ciblées par la Stratégie dIntervention Agir autrement

2 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Objectifs Procéder à bref rappel de la démarche en cours dans le cadre de la Stratégie dIntervention Agir autrement (SIAA) Faire état des principales différences observées entre les élèves de deux groupes décoles pour certaines des problématiques couvertes par une enquête réalisée au Saguenay–Lac-Saint-Jean (SLSJ) en 2002 auprès dun échantillon représentatif des élèves du secondaire : Les élèves de neuf écoles ciblées SIAA Les élèves de quatorze autres écoles

3 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Plan de la présentation Bref rappel de la Stratégie dIntervention Agir autrement (SIAA) Méthodologie de létude comparative Les préoccupations socioéconomiques Le vécu psychoaffectif Le vécu scolaire et les aspirations

4 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière La Stratégie dIntervention Agir autrement 125 millions sur cinq ans ( ) dans 196 écoles secondaires dans toutes les régions du Québec Liens entre décrochage scolaire et conditions socioéconomiques difficiles Convergence des actions: MÉLS, commissions scolaires, écoles ciblées SIAA, communauté Une équipe nationale de soutien; des équipes régionales de pilotage; des projets dans les écoles

5 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Plan dévaluation de la SIAA Évaluation de limplantation et de la mise en œuvre Évaluation des effets Utilisation du Questionnaire sur lenvironnement socioéducatif (QES) Autres stratégies auprès des enseignants et des élèves Une équipe dévaluation dirigée par Michel Janosz, Université de Montréal

6 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Comparaison entre les élèves qui proviennent décoles secondaires situées en milieux défavorisés et les autres élèves

7 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Rappels méthodologiques Indice de défavorisation du MÉLS pour cibler 196 écoles Indice construit à partir de 2 items : Scolarité de la mère (2/3) Inactivité des parents (1/3) Classification des écoles de 1 à étant la plus défavorisée Au SLSJ : 9 écoles secondaires plus défavorisées (8, 9 et 10) et 14 autres écoles (7 et moins)

8 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Écoles secondaires classées 8, 9 et 10 au SLSJ Pays-des-BleuetsCité Étudiante Normandin Des Chutes Jean-Dolbeau Lac-Saint-JeanJean-Gauthier Wilbrod-Dufour De La JonquièreSaint-Ambroise Polyvalente de Jonquière Rives-du-SaguenayFréchette

9 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Des différences en milieu défavorisé quant à la scolarité des parents révélée par les élèves Écoles Autres SIAAécoles % % Élèves dont la mère a fréquenté16,6 25,4 luniversité Élèves dont le père a fréquenté luniversité12,1 25,7 Élèves dont la mère na pas complété26,2 15,8 le secondaire Élèves dont le père na pas complété 31,6 16,4 le secondaire

10 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Des différences en milieu défavorisé dans les préoccupations socioéconomiques des élèves Écoles SIAA % Autres écoles % Élèves aux prises avec au moins un symptôme dinsécurité alimentaire Exemple : manger moins que nous devrions, manger la même chose plusieurs jours, etc. 14,010,2 Élèves très préoccupés par les difficultés financières de leur famille 10,76,7 Élèves préoccupés par le chômage de lun des parents 19,79,9

11 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Des différences en milieu défavorisé quant au vécu psychoaffectif Écoles SIAA % Autres écoles % Élèves ayant une faible estime de soi19,913,1 Élèves qui se perçoivent avec de très bonnes habiletés cognitives 18,428,0 Élèves qui perçoivent un soutien affectif faible des deux parents 16,59,1 Élèves qui se perçoivent très peu soutenus hors de la famille 11,27,9

12 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Des différences en milieu défavorisé quant au vécu psychoaffectif (suite) Écoles SIAA % Autres écoles % Élèves très préoccupés par la solitude9,67,3 Élèves énormément préoccupés par un rejet par les amis 4,32,1 Élèves très préoccupés par les problèmes psychologiques dun des parents 5,02,1

13 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Des différences en milieu défavorisé quant aux réalités scolaires Écoles SIAA % Autres écoles % Élèves qui déclarent avoir moins de 55 % en français ou en mathématiques 15,210,4 Élèves qui déclarent avoir 85 % et plus en français ou en mathématiques 3,59,6 Élèves consacrant moins de 2 heures/semaine aux travaux scolaire à la maison 49,444,9 Élèves vivant au moins un symptôme de mal-être à lécole 34,127,0

14 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Des différences en milieu défavorisé quant aux aspirations Écoles SIAA % Autres écoles % Élèves qui ne veulent pas poursuivre détudes au-delà du secondaire 28,418,6 Élèves de 14 ans et plus qui se destinent à des métiers ou à des emplois dans le secteur du transport et de la machinerie La plupart sont des garçons 21,112,8 Élèves qui souhaitent vivre dans la région après leurs études 61,154,7

15 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Des problématiques pour lesquelles le milieu de vie ne fait pas de différence Écoles SIAA Autres écoles Les idées et les gestes suicidaires Élèves sans idées suicidaires Environ 4 sur 5 La perception de ses compétences interpersonnelles Élèves ayant de bonnes compétences interpersonnelles (indice composé de 6 items : difficulté à me faire des amis, gêné en présence de personnes de lautre sexe, etc.) Environ 1 sur 3 La satisfaction de lapparence physique Élèves totalement satisfaits Environ 1 sur 4

16 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Des problématiques pour lesquelles le milieu de vie ne fait pas de différence (suite) Écoles SIAA Autres écoles La satisfaction de la communication avec les parents Élèves très satisfaits Environ 1 sur 2 La décision et le confort face aux choix vocationnels Élèves décidés et confortables Environ 1 sur 3 Le nombre dheures consacrées aux activités sociales Élèves ayant consacré au moins une heure par semaine à des activités sociales Près de 1 sur 2

17 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Des problématiques pour lesquelles le milieu de vie ne fait pas de différence (suite) Écoles SIAA Autres écoles Le niveau de consommation dalcool et de drogue Élèves nayant consommé aucune substance au cours de la dernière année Environ 1 sur 4 La délinquance Élèves nayant commis aucun geste délinquant Environ 4 sur 10

18 Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Conclusion Des différences significatives quant à la situation socioéconomique, quant au vécu scolaire, quant aux aspirations et à certaines dimensions du vécu psychoaffectif Peu de différences quant aux idées suicidaires, à la perception de ses compétences interpersonnelles, à la satisfaction de lapparence physique, au confort devant le choix de carrière, au niveau de consommation dalcool et de drogues Des données individuelles issues dune enquête valident lindice de défavorisation du MÉLS utilisant des indicateurs issus du recensement de la population (approche écologique)


Télécharger ppt "Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière Michel Perron, Ph. D. Chercheur associé Marco Gaudreault, MA Professionnel de recherche Suzanne Veillette, Ph.D. Directrice."

Présentations similaires


Annonces Google