La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet réalisé pour le compte de lAssociation pour la recherche au collégial et de son partenaire PERFORMA, subventionné par le ministère de lÉducation,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet réalisé pour le compte de lAssociation pour la recherche au collégial et de son partenaire PERFORMA, subventionné par le ministère de lÉducation,"— Transcription de la présentation:

1 Projet réalisé pour le compte de lAssociation pour la recherche au collégial et de son partenaire PERFORMA, subventionné par le ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport, et commandité par lAssociation des collèges privés du Québec par DENISE BARBEAU avec la collaboration de Méta-analyse de lefficacité dinterventions visant la réussite scolaire à lenseignement collégial à la recherche documentaire Anne-Elisa Mamprin Alexandre Piché Émilie Lemire-Auclair Roxanne Poissant à la saisie et au traitement des données Evelyne Drouin

2 La problématique Depuis lorigine des collèges, plus de recherches à caractère pédagogique ont été réalisées.

3 Divers problèmes affectent la réussite scolaire. Problèmes quon peut regrouper sous deux grands thèmes : 1.des lacunes au plan cognitif 2.des lacunes au plan socio-affectif. La problématique

4 Le cadre théorique Que doit-on considérer dans des interventions pour favoriser la réussite des élèves ? Comment intervenir pour favoriser la réussite des élèves ?

5 Le cadre théorique Létude théorique de Barbeau, Montini et Roy portant sur des plans dintervention pouvant favoriser la motivation et la réussite scolaire indique des aspects à prendre en compte si on veut favoriser lapprentissage. Barbeau, D., Montini, A., Roy, C. (1997). La motivation scolaire : plans d'intervention. Rapport de recherche. Montréal, Cégep de Bois-de-Boulogne.

6 Létude de Barbeau et al. sappuie sur : le modèle des relations pédagogiques de Legendre les travaux de Barbeau portant sur la motivation scolaire les travaux de Marzano et al. et sur les travaux de nombreux auteurs. La cadre théorique

7 Le modèle des relations pédagogiques Modèle de Legendre

8 est une responsabilité partagée entre lélève et lenseignant se réalise dans un milieu donné se réalise en groupe. Lapprentissage

9 Trois pôles à considérer pour favoriser la réussite scolaire : lélève lenseignant les savoirs Ces trois pôles interagissent dans une dynamique cognitive et socio-affective. Les relations pédagogiques

10 La motivation scolaire est un état qui prend son origine dans les perceptions et les conceptions quun élève a de lui-même et de son environnement et qui lincite à sengager, à participer et à persister dans une tâche scolaire. Une définition de la motivation scolaire

11 le sexe de lélève, ses résultats scolaires antérieurs, son secteur détudes, son âge, son identité ethnique, etc. Des variables intervenantes à considérer dans létude de la motivation scolaire

12 La réussite scolaire peut se concevoir comme le résultat des interactions des diverses relations pédagogiques où les composantes cognitives et affectives sont liées, et où lenseignant et lélève travaillent ensemble dans un milieu scolaire donné à lintégration de divers savoirs. Une conception de la réussite scolaire

13 Question et objectifs de la méta-analyse Une question La synthèse des études offre-t-elle des pistes de réflexion quant aux éléments à considérer dans des interventions favorisant la réussite scolaire ?

14 Objectifs de la méta-analyse Premier objectif Évaluer lefficacité générale des interventions sur la réussite scolaire des élèves, mesurée à laide de variables de cheminement scolaire, de variables cognitives et de variables socio-affectives.

15 Deuxième objectif Évaluer lefficacité selon la nature des interventions, soit répondre aux questions suivantes :

16 Deuxième objectif (suite) Les interventions de type pédagogique, socio-affectif ou mixte ont-elles la même efficacité sur la réussite des élèves ? Lenseignement/apprentissage de type collaboratif, individuel ou mixte a-t-il la même efficacité sur la réussite des élèves ?

17 Deuxième objectif (suite) Les interventions qui testent des stratégies daide à lapprentissage ont-elles plus defficacité que celles qui testent des approches ou des outils pédagogiques ? Les interventions qui utilisent des technologies de linformation ont-elles plus defficacité que celles qui nen utilisent pas ? Certains intervenants (enseignant, professionnel, élèves, équipe) ont-ils plus deffet que dautres sur les variables de réussite scolaire ?

18 Troisième objectif Préciser les facteurs personnels et contextuels qui influencent leffet des interventions : Les élèves du secteur technique profitent-ils plus des interventions que les élèves du secteur préuniversitaire ? Les élèves de sexe masculin profitent-ils plus des interventions que les élèves de sexe féminin ?

19 Troisième objectif (suite) Quand les interventions ont-elles le plus defficacité, lorsquelles sont faites auprès de tous sans égard à leur risque ou lorsquelles sont faites auprès d élèves à risque sans échec ou lorsquelles sont faites auprès délèves en difficulté qui ont déjà eu des échecs ?

20 La méthodologie 1.La détermination des études retenues 2.La collecte dinformation 3.La description des études retenues 4.La procédure pour les analyses statistiques.

21 La détermination des études retenues Les recherches devaient : étudier leffet dintervention sur la réussite scolaire être de type expérimental ou quasi- expérimental avec groupe témoin. avoir été publiées entre 1985 à 2005.

22 La méthodologie La collecte dinformation sest faite en deux phases : 1.résumé, analyse de 40 recherches et identification des grandes catégories de variables analysées dans les recherches. 2.résumé, analyse et codification de 56 autres recherches à partir des grandes catégories de variables identifiées à la phase 1.

23 Définition des concepts pour lanalyse des études Concepts pour le codage des études Définitions Intervention de type socio-affectifAction faite auprès des élèves et qui a pour but le soutien ou la modification ou le développement affectif de lélève (ex. amélioration de lestime de soi) ou de comportements sociaux (ex. améliorer le réseau social dentraide) pédagogiqueAction faite en classe ou en laboratoire ou en stage qui vise lacquisition de connaissances ou le développement dun compétence chez lélève mixte (pédagogique et socio-affectif) Action faite en classe ou en laboratoire ou en stage ou/et hors classe qui vise lacquisition de connaissances ou le développement dun compétence chez lélève et qui a également pour but le développement affectif ou de comportements sociaux ciblés

24 Définition des concepts pour lanalyse des études Concepts pour le codage des études Définitions Mode denseignement/apprentissage IndividuelAction pédagogique visant un apprentissage individuel ou un travail individuel CollaboratifAction pédagogique visant un apprentissage ou un travail avec dautres Individuel et collaboratifAction pédagogique visant un apprentissage ou un travail individuel et également un apprentissage ou un travail avec dautres

25 Définition des concepts pour lanalyse des études Concepts pour le codage des études Définitions Action pédagogique utilisant les TIC Action pédagogique qui utilise des technologies de linformation et de la communication (vidéo, microordinateur, simulateur, etc.)

26 Définition des concepts pour lanalyse des études Concepts pour le codage des études Définitions Finalité de lintervention, tester : Approche pédagogiqueDémarche pédagogique qui conditionne toutes ou presque toutes les activités denseignement et dapprentissage (ex. lapprentissage par problèmes (APP), lapprentissage par projet, lenseignement stratégique, etc.) Outil pédagogiqueMoyen pédagogique ou instrument pédagogique utilisé pour favoriser lapprentissage (ex. réseaux de concepts, journal de bord, jeu de rôles, etc.) Stratégie daide à la réussite Action posée en classe ou hors classe pour favoriser la réussite délèves à risque

27 Définition des concepts pour lanalyse des études Concepts pour le codage des études Définitions IntervenantPersonne qui pose une action auprès des élèves ProfesseurPersonne engagée pour enseigner, qui a la responsabilité de la formation solaire pour un cours Professionnel, employé, cadre Tout autre individu que lenseignant qui pose une action auprès de lélève ÉlèveUn pair de lélève ÉquipeGroupe de personnes, professeur, professionnel, etc. qui agissent durant une même session détude auprès dun élève

28 Définition des concepts pour lanalyse des études Concepts pour le codage des études Définitions Secteur détudes des participants préuniversitaireEnsemble de programmes détudes, dont lobjet principal est de préparer à des études universitaires techniqueProgrammes détudes, dont lobjet principal est de préparer au marché du travail mixte (préuniversitaire- technique) Lensemble des programmes détudes tant du secteur préuniversitaire que technique

29 Définition des concepts pour lanalyse des études Concepts pour le codage des études Définitions Sexe des participants Garçons et fillesAction pédagogique ou autre faite indifféremment auprès des élèves des deux sexes Garçons seulementÉlèves de sexe masculin seulement Filles seulementÉlèves de sexe féminin seulement

30 Définition des concepts pour lanalyse des études Concepts pour le codage des études Définitions Prévention visée par lintervention universelle (primaire) Programmes dintervention sadressant à tous les élèves, sans égard à leur niveau de risque. ciblée (secondaire) Programmes dintervention sadressant aux élèves à risque nayant pas subi déchec identifiée (tertiaire) Programmes dintervention sadressant aux élèves en difficulté ayant subi un ou des échecs

31 La description des études retenues

32

33 Les variables en jeu dans la méta-analyse

34 Pistes de réflexion pour la relation didactique 1choisir une approche conceptuelle qui guidera lensemble des activités de planification de ses cours ; 2créer des outils pédagogiques et des stratégies denseignement et dapprentissage en lien avec lapproche conceptuelle choisie ; 3favoriser un apprentissage signifiant axé sur lintégration et le transfert dapprentissage.

35 Pistes de réflexion pour la relation denseignement 1se centrer sur lélève ; 2rendre lélève actif dans la construction de ses savoirs ; 3favoriser la collaboration ; 4utiliser la rétroaction comme élément-clé de lapprentissage ; 5ne jamais oublier le lien entre le cognitif, laffectif et le social.

36 Pistes de réflexion pour la relation dapprentissage 1travailler directement sur le transfert dapprentissage ; 2contextualiser les apprentissages.

37 Pistes de réflexion pour le développement de variables cognitives 1utiliser des stratégies dintervention pédagogique différentes selon le type de connaissance à assimiler ; 2apprendre par compétence.

38 Pistes de réflexion pour le développement de variables socio-affectives 1intervenir sur les aspects socio-affectifs ; 2favoriser le développement de stratégies autorégulatrices ; 3favoriser les relations interpersonnelles entre tous les intervenants du milieu collégial.

39 La méthodologie La procédure pour les analyses statistiques Méthode du vote counting Score z Coefficient d Statistique Q

40 Lanalyse des résultats

41 Lanalyse des résultats Lefficacité générale des diverses interventions ces effets sont significatifs au niveau statistique

42 Lefficacité générale des interventions Question Pourquoi 36,9 % des résultats obtenus dans les diverses études considérées dans cette méta-analyse, tout en étant très majoritairement positifs, ne sont-ils pas significatifs au point de vue statistique ?

43 Lefficacité générale des interventions Discussion étude en psychopédagogie et validité des outils utilisés utilisation de rapports de recherche nombre de sujets problème éthique disparité des groupes difficulté de contrôler la situation expérimentale.

44 Comment comprendre les résultats Un coefficient d de 0.2 suggère que leffet de lintervention est faible, un coefficient d de 0.5, que leffet de lintervention est modéré un coefficient d de 0.8, que leffet de lintervention est élevé Wolf, F. M. (1986). Meta-Analysis: Quantitative Methods for Research Synthesis.Beverly Hills: Sage Publications.

45 Limpact des interventions sur les indicateurs de la réussite scolaire

46 Question Est-il possible daméliorer leffet des interventions sur les variables socio- affectives et de cheminement scolaire ?

47 Limpact des interventions sur les indicateurs de la réussite scolaire Discussion développement cognitif est une cible de formation développement socio-affectif demande concertation de tous les intervenants dun milieu, donc modèle systémique dintervention tenir compte du caractère multidimensionnel de lapprentissage

48 Limpact des interventions selon le sexe des élèves

49 Question Est-il nécessaire et possible dans les interventions denseignement et daide à lapprentissage daccorder une importance encore plus grande aux caractéristiques des élèves et plus spécifiquement à leur sexe ?

50 Limpact des interventions sur les indicateurs de la réussite scolaire Discussion Importance de tenir compte du sexe des élèves : -meilleurs taux de persévérance et de réussite -amélioration des relations entre pairs, et entre les élèves et les enseignants Tenir compte dun sexe ne veut pas dire négliger lautre, ni nier limportance de lautre sexe

51 Lefficacité des interventions selon leur nature et quelques facteurs contextuels Les interventions quelles soient de type pédagogique ou socio-affectif ou mixte, quelles favorisent un enseignement/apprentissage individuel, collaboratif ou un jumelage des deux, quelles expérimentent des approches ou des outils pédagogiques particuliers, quelles nutilisent pas de TIC, quelles encadrent de façon préventive les élèves à risque,

52 Lefficacité des interventions selon leur nature et quelques facteurs contextuels quelles soient réalisées par un professionnel, un enseignant ou une équipe dintervenants, quelles soient réalisées auprès des élèves du secteur technique ou du secteur pré- universitaire, on observe peu de différence dans lefficacité des interventions, et cette efficacité est positive et relativement faible (la valeur des coefficients d se situe principalement entre 0,2 et 0,4).

53 Lefficacité des interventions selon leur nature et quelques facteurs contextuels Question Comment peut-on expliquer cette similitude dimpact des divers types dintervention ? Est-ce le fait dintervenir qui est important plutôt que la façon de le faire ? Peut-on améliorer encore plus leffet des interventions auprès des élèves ?

54 Lefficacité des interventions selon leur nature et quelques facteurs contextuels Discussion Effets de planifier une intervention : -sensibilisation plus grande aux élèves -plus grande attention à la situation pédagogique

55 Deux résultats qui questionnent Leffet des interventions utilisant des TIC. Leffet des interventions où un autre élève intervient auprès de ses pairs pour laider.

56 Leffet des interventions utilisant des TIC Leffet des interventions utilisant des TIC est presque nul comparativement aux interventions nen utilisant pas.

57 Leffet des interventions utilisant des TIC

58 Question Que se passe-t-il lorsquun professeur utilise les TIC dans son approche pédagogique ? Comment peut-on comprendre cette situation ?

59 Leffet des interventions utilisant des TIC Discussion Plusieurs conditions semblent requises pour que lintégration des TIC ait des impacts positifs sur lapprentissage et lenseignement : 1.la définition dobjectifs pédagogiques clairs se révèle essentielle 2.la formation des usagères et des usagers 3.la disponibilité dun équipement adéquat 4.le contrôle de la situation de classe Barrette dans la métasynthèse quil a réalisée en 2004 pour le compte de lARC.

60 Lefficacité des élèves comme principal intervenant auprès de leurs pairs Leffet des interventions où un autre élève intervient est négatif comparativement aux interventions où ce sont des enseignants ou des professionnels ou dautres employés du collège qui interviennent.

61 Lefficacité des élèves comme principal intervenant auprès de leurs pairs

62 Question Comment peut-on expliquer cette disparité dimpact selon que le professeur ou le professionnel intervient ou selon quun élève agit comme intervenant pour aider un autre élève ?

63 Lefficacité des élèves comme principal intervenant auprès de leurs pairs Discussion La reconnaissance de lexpertise Les caractéristiques des élèves aidées La formation des tuteurs

64 Recommandations Cest dans la collaboration entre les enseignants et les divers intervenants dun milieu que réside la clé pour favoriser la réussite scolaire. Une attention particulière devrait être accordée à lidentification de moyens institutionnels qui favorisent un changement « véritable » dattitudes dans la pratique denseignement et dencadrement.

65 Recommandations Pour lensemble des collèges Une étude sur laide à lapprentissage dans les centres daide et ce, dans le but daméliorer encore plus lefficacité de ces centres daide et de parfaire, si nécessaire, la formation des tuteurs.

66 Recommandations Tenir compte du sexe des élèves en enseignement/apprentissage. Deux thèmes identifiés comme majeurs : le transfert dapprentissage lenseignement des connaissances pratiques.

67 Recommandations Inciter les enseignants à travailler en équipe et de favoriser le travail en concertation tant disciplinaire, interdisciplinaire quentre enseignants et professionnels.

68 Recommandations Informer et former les enseignants aux principes du cognitivisme, du constructivisme et du socio- constructivisme et inciter les enseignants à respecter ces principes dans la relation didactique, denseignement et dapprentissage.

69 Recommandations Initier des journées pédagogiques de type «forum » où des enseignants ayant expérimenté des interventions pédagogiques prometteuses présenteront leurs expériences concrètes denseignement et les résultats obtenus.


Télécharger ppt "Projet réalisé pour le compte de lAssociation pour la recherche au collégial et de son partenaire PERFORMA, subventionné par le ministère de lÉducation,"

Présentations similaires


Annonces Google