La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Croissance et développement chez lenfant (9 – 18 ans) Patrick Pelayo « Lenfant nest pas un adulte en miniature et sa mentalité nest pas seulement quantitativement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Croissance et développement chez lenfant (9 – 18 ans) Patrick Pelayo « Lenfant nest pas un adulte en miniature et sa mentalité nest pas seulement quantitativement."— Transcription de la présentation:

1 Croissance et développement chez lenfant (9 – 18 ans) Patrick Pelayo « Lenfant nest pas un adulte en miniature et sa mentalité nest pas seulement quantitativement mais qualitativement différente de celle des adultes, si bien quun enfant nest pas seulement plus petit mais aussi différent » Claparède, 1937

2 Croissance et développement chez lenfant (9 – 18 ans) La croissance : cest le fait de croître. Notion de rythmes de croissance (non linéaire) Le développement : séries de stades par lesquels passent lêtre vivant. Influence des conditions physiologiques et socio-affectives La maturation : cest lensemble des changements qui surviennent au cours de lenfance et de ladolescence depuis la conception jusquà lâge où la maturité est atteinte

3 Caractéristiques anthropométriques Évolution de la taille (m) – 12 ans 13 – 14 ans 15 – 16 ans 17 – 19 ans 6° - 5° 4° - 3° 1° Term Garçons FillesClasseÂge

4 Caractéristiques anthropométriques Évolution de la taille (m)

5 Caractéristiques anthropométriques Évolution de la masse corporelle (kg) – 12 ans 13 – 14 ans 15 – 16 ans 17 – 19 ans 6° - 5° 4° - 3° 1° Term Garçons FillesClasseÂge

6 Caractéristiques anthropométriques Évolution segmentaire Préhension (après 16 ans) Locomotion (après 12 ans)

7 Caractéristiques anthropométriques Évolution des plis cutanés (cm)

8 Caractéristiques anthropométriquesAxes de travail Augmentation de la taille (5 cm/an) Augmentation du poids (2 kg/an) 10 – 12 ans6 ème – 5 ème Thorax > Abdomen Les côtes deviennent obliques Ossification des têtes radiales et cubitale Ossification du petit trochanter (psoas) et du calcanéum (triceps) Mise en place des coordinations et du schéma corporel Une amplitude thoracique plus grande permet un travail respiratoire systématique (natation, endurance) Amélioration de la fonction de préhension (sports de raquette) Entretien et développement de la souplesse (PPG) Élasticité musculaire Tonus de soutien faible Attitudes vicieuses Travail de contrôle des ceintures Veiller aux attitudes (EPUP)

9 Caractéristiques anthropométriquesAxes de travail Augmentation de la taille supérieure à celle du poids (2 kg/an) 13 – 16 ans4 ème – 2 nde Modification du schéma corporel Difficulté dans le contrôle du mouvement Âge de la disgrâce physique Diminution de la flexibilité Éducation posturale Travail des sensations, justesse corporelle, indépendance segmentaire, travail analytique (natation, Haies, GR, etc.) Travail sur le corps (APEX) Travail de relâchement et dassouplissement systématique Éviter les surcharges musculaires Retard viscéral sur le développement moteur Ossification des os du bassin. Assises solides pour la sangle abdominale et les chaînes musculaires Fixation des ceintures – Abdominaux Veiller aux attitudes (EPUP, PPG)

10 Caractéristiques anthropométriquesAxes de travail La croissance diminue puis se stabilise 16 – 18 ans1 ère – Term Derniers points dossification (omoplate et articulations proximales) Édification de la colonne vertébrale Harmonisation des proportions corporelles et viscérales Stabilisation des programmes moteurs (flexibilité) et du schéma corporel Travail du contrôle des ceintures (rétro et antéversion). Affinement des sensations. Renforcement des muscles de soutien (grand droit, transverse, grand dentelé, rhomboïde) Dernières prises de conscience du corps. Travail plus de charges musculaires Développement des facteurs dexécution Développement musculaire Diminution de la flexibilité avec linactivité Amélioration du rendement musculaire (relâchement). Être souple pour être efficace

11 Croissance et développement chez lenfant (9 – 18 ans) Patrick Pelayo Effets de lentraînement 1 – Évolution des caractéristiques anthropométriques 2 – Évolution des caractéristiques énergétiques a - Évolution des aptitudes aérobies a - Évolution des aptitudes anaérobies lactiques a - Évolution des aptitudes aérobies alactiques

12 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies Évolution des paramètres ventilatoires

13 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies Évolution du VO2max * 10 – 12 ans 13 – 14 ans 15 – 16 ans 17 – 19 ans 6° - 5° 4° - 3° 1° - 2° Term Garçons FillesClasseÂge 5343* 4852 FillesGarçons L/min/kg FillesGarçons L/min

14 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies Évolution des paramètres cardiaques Évolution du VES pour un exercice léger (30 watts) Bouchard, 1997

15 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies Évolution des paramètres cardiaques Groupe denfants de ans soumis à 4 séances de natation d1 heure - Les diamètres du ventricule gauche télédiastolique et télésystolique se situent à la limite supérieure. -Les valeurs du septum intraventriculaire et de la paroi postérieure du ventricule gauche en diastole sont aux normes moyennes. Pelayo, 1989

16 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies Évolution des paramètres cardiaques Évolution de la fréquence cardiaque pour un exercice léger (30 watts) Bouchard, 1997 Évolution de la fréquence cardiaque pour un exercice léger (30 watts) Bouchard, 1997

17 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies Évolution du VO2max avec lentraînement Sujets sédentaires Nageurs 7 h/sem Nageurs 14h/sem VO2max L/min/kg

18 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies Évolution de lendurance maximale aérobie

19 Caractéristiques énergétiques Étude comparée chez lenfant et ladulte de lévolution du VO2max en fonction du temps lors dun exercice exhaustif Macek et Vavra, 1980 Bar-Or, 1996 Delta VO2max Temps 50 % Adulte Enfant 30 s4 min1 min 1 min 30s2 min 3 min * * * *

20 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies Évolution de léconomie de course Bar-Or, 1996 VO2 (L/min) V (km/h) +/- 9 ans ans ans ans 3 % 10 % 7 % 19 % 10 – 12 ans 13 – 14 ans 15 – 16 ans 17 – 19 ans 6° - 5° 4° - 3° 1° - 2° Term % FillesClasseÂge Coût énergétique supplémentaire Augmentation du rapport dactivité EMG entre agonistes et antagonistes

21 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies

22 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies

23 Caractéristiques énergétiques Évolution de la puissance anaérobie lactique Évolution du temps au 50 m Brasse Pelayo et al, * 10 – 12 ans 13 – 14 ans 15 – 16 ans 17 – 19 ans 6° - 5° 4° - 3° 1° - 2° Term Garçons FillesClasseÂge 5060* 70

24 Caractéristiques énergétiques Évolution de la puissance anaérobie lactique Évolution de la vitesse de course (m/s) Branta et al, * 10 – 12 ans 13 – 14 ans 15 – 16 ans 17 – 19 ans 6° - 5° 4° - 3° 1° - 2° Term Garçons FillesClasseÂge * m

25 Caractéristiques énergétiques Développement de la puissance aérobie et anaérobie exprimée en % de la valeur observée à 18 ans Bar-Or, 1996 Aérobie Anaérobie

26 Populations étudiées - 8 garçons âgés de 8 à 12 ans - 8 adultes âgés de de 18 à 23 ans Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies La capacité de récupération Variables mesurées - Pic de puissance - Travail total - Consommation dénergie - Fréquence cardiaque - Ventilation 2 tests Wingate (30 s) espacés de : - 1 min - 2 min - 10 min Heberstreit et al, 1993

27 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes aérobies La capacité de récupération Variations du pic de puissance et de travail total (%) en fonction du temps de récupération chez des enfants (E) et des adultes (A) 1 min 2 min10 min EEEAAA Puissance Travail Heberstreit et al, 1993

28 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies La capacité de récupération Récupération des paramètres énergétique au décours du test de Wingate chez les enfants (E) et les adultes (A) Demi-temps de récupération en secondes EnfantsAdultes Fréquence cardiaque V exp VO Heberstreit et al, 1993

29 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies Évolution de la Puissance Anaérobie alactique

30 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies Évolution de la détente verticale (cm) Beunen and Simon, * 10 – 12 ans 13 – 14 ans 15 – 16 ans 17 – 19 ans 6° - 5° 4° - 3° 1° - 2° Term Garçons FillesClasseÂge 45-10* -231

31 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies Évolution en saut en longueur (cm) * 10 – 12 ans 13 – 14 ans 15 – 16 ans 17 – 19 ans 6° - 5° 4° - 3° 1° - 2° Term Garçons FillesClasseÂge * Sans élan

32 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies Évolution du lancer de balle (m) Seefeldt, * 47-25* 10 – 12 ans 13 – 14 ans 15 – 16 ans 17 – 19 ans 6° - 5° 4° - 3° 1° - 2° Term Garçons FillesClasseÂge 58-35* -14*33 Balle de tennis

33 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies Conclusion En conclusion, la glycolyse anaérobie est moins efficiente chez lenfant que chez ladulte. Le métabolisme anaérobie alactique tel que lon peut lévaluer à partir des concentrations plasmatiques ou musculaires en acide lactique et/ou à partir de la puissance moyenne développées au cours de performances inférieures à 1 min, se développe significativement au cours de la puberté Néanmoins, le rôle de lentraînement sur laptitude anaérobie lactique nest actuellement pas très clair !!!

34 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies Évolution de la vitesse cyclique

35 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies Conclusion Nécessité dindividualisation du travail Définition des intensités de travail Capacité maximale aérobie Puissance maximale aérobie Puissance maximale anaérobie lactique Puissance maximale anaérobie alactique Vitesse critique VMESL V 30min

36 VC VC D = VC * t + a Le concept de vitesse critique Temps (s)

37 %VMA 30 min Vitesse Maximale détat stable de la lactatémie (Beneke, 1995): Augmentation < 1.0 mmol.l -1 durant les dernières 20 min Prélèvements sanguins 10°, 20° et 30° min VMESL [La] (mmol.L -1 ) Temps (min)

38 Caractéristiques énergétiques Évolution des aptitudes anaérobies Conclusion Nécessité dindividualisation du travail Définition des intensités de travail Capacité maximale aérobie Puissance maximale aérobie Puissance maximale anaérobie lactique Puissance maximale anaérobie alactique Vitesse critique VMESL V 30min V sprint (7 s) VMA (6 à 8 min) Wingate (30 s)

39 Caractéristiques bioénergétiquesAxes de travail Augmentation des paramètres ventilatoires DEM, VEMS, CV 10 – 12 ans6 ème – 5 ème Mauvaise adaptation à lexercice Augmentation brusque de la Fc Développement du VO2max et de lendurance aérobie Développement organique et foncier Développement de de la capacité aérobie par un travail continu à batts/min (régularité dallure) et par un travail individualisé à % de VMA Systématisation des récupérations actives Amélioration de léconomie de course, de nage, etc. Travail en puissance anaérobie alactique Travail de sprint et du temps de raction Mauvais rendement énergétique Fin du développement de la fréquence gestuelle (acyclique et cyclique) et des temps de réaction

40 Axes de travail 13 – 16 ans4 ème – 2 nde Le thorax sélargit et le cœur se couche Le myocarde augmente ses dimensions en diastole et en systole Le potentiel anaérobie se développe Développement systématique de la puissance aérobie (VO2max) Travail en puissance anaérobie lactique mais sans surcharge musculaire et articulaires Dysharmonie fonctionnelle entre les fonctions énergétiques et musculaires Travail à des vitesses contrôlées et dosées permettant un contrôle postural Caractéristiques bioénergétiques

41 Axes de travail Les fréquences respiratoires et cardiaques Augmentation de la Fcmax de réserve 16 – 18 ans1 ère – Term Stabilisation et/ou diminution du VO2max en relation avec la prise poids (plus marquée chez les filles) Édification de la colonne vertébrale Harmonisation des proportions corporelles et viscérales Plus résistant aux charges de travail de différentes intensités Maintien du travail en puissance aérobie Travail en intermittent et en Interval training rapide Développement de la capacité et de la puissance anaérobie lactique sur toile de fond aérobie Intensité exprimée en % de la VMAanaérobie Caractéristiques bioénergétiques


Télécharger ppt "Croissance et développement chez lenfant (9 – 18 ans) Patrick Pelayo « Lenfant nest pas un adulte en miniature et sa mentalité nest pas seulement quantitativement."

Présentations similaires


Annonces Google