La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

En 1963, un habitant de Derinkuyu (région de Capadocce dans lAnatolie centrale en Turquie), démolissait un mur de la cave de sa maison et découvrait.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "En 1963, un habitant de Derinkuyu (région de Capadocce dans lAnatolie centrale en Turquie), démolissait un mur de la cave de sa maison et découvrait."— Transcription de la présentation:

1

2

3 En 1963, un habitant de Derinkuyu (région de Capadocce dans lAnatolie centrale en Turquie), démolissait un mur de la cave de sa maison et découvrait stupéfait quil y avait une pièce mystérieuse, dont on ignorait lexistence, derrière le mur. Cette pièce donnait sur une succession dautres pièces … On venait de découvrir par hasard la ville souterraine de Derinkuyu, dont les différents niveaux auraient été creusés par les hititas aux environs de 1400 av. J.C.

4

5 Les archéologues sempressèrent d étudier cette ville souterraine fascinante. Ils étaient parvenus à quarante mètres de profondeur et supposaient quelle pouvait senfoncer jusquà 85 mètres! Aujourdhui on a découvert 20 niveaux souterrains dont huit seulement peuvent être visités. Les autres sont partiellement condamnés ou réservés aux archéologues et anthropologues, qui étudient Derinkuyu.

6

7

8

9 La ville fut utilisée comme abri par des milliers de gens qui vécurent dans les cavernes pour se protéger des fréquentes invasions que la Capadocce dut subir à diverses époques, elle fut utilisée aussi par les premiers Chrétiens. Les ennemis, prenant conscience des dangers que représentaient les habitants de cette ville, essayaient généralement de les exterminer en déversant de grandes quantités d eau empoisonnée dans leurs puits extérieurs.

10

11

12 L'intérieur est étonnant : les passages souterrains de Derinkuyu (dans lequel il y de la place pour au moins personnes) pouvaient être bloqués en trois points stratégiquement importants en déplaçant des portes en pierre circulaires. Ces lourdes roches qui fermaient le couloir empêchaient l'entrée des ennemis. Elles faisaient 1 à 1.5 mètres de diamètre, environ 50 centimètres dépaisseur pour un poids d'environ 500 kilos.

13 Sur la photo on voit comment la porte en pierre circulaire fermait solidement le couloir, isolant les habitants du monde extérieur.

14 De plus, à Derinkuyu un tunnel de presque 8 kilomètres de long mène à une autre ville souterraine de Capadocce, Kaymakli

15

16 Des villes souterraines de cette région, l'historien grec Jenofonte en a parlé dans son ouvrage Anabasis. Il a expliqué que les peuples qui ont vécu en Anatolie avaient creusé leurs maisons sous la terre et avaient vécu dans des logements suffisamment grands pour loger une famille entière, des animaux domestiques et pour y stocker les aliments necessaires aux uns et aux autres.

17

18 Dans les niveaux restaurés ont été localisés des salles à manger, une église (de 20 sur 9 mètres, avec un plafond de plus de trois mètres de hauteur), des cuisines (toujours noircies par la suie des feux utilisés pour cuisiner), des endroits où stocker le vin, l'huile, le pétrole. Des entrepôts divers, des lieux de restauration, de nombreuses salles scolaires, et même un bar.

19 La ville a bénéficié de l'existence d'une rivière souterraine; il y avait des puits d'eau et on a découvert des ventilateurs daération magnifiques (52 puits de ventilation) qui stupéfient les ingénieurs actuels.

20 FIN Traduction: Christian


Télécharger ppt "En 1963, un habitant de Derinkuyu (région de Capadocce dans lAnatolie centrale en Turquie), démolissait un mur de la cave de sa maison et découvrait."

Présentations similaires


Annonces Google