La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sexe génétique: XY avec SRY et donc production de la protéine PDF Sexe gonadique: Action de TDF sur gonade indifférenciée Mise en place des testicules.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sexe génétique: XY avec SRY et donc production de la protéine PDF Sexe gonadique: Action de TDF sur gonade indifférenciée Mise en place des testicules."— Transcription de la présentation:

1 Sexe génétique: XY avec SRY et donc production de la protéine PDF Sexe gonadique: Action de TDF sur gonade indifférenciée Mise en place des testicules Production de Testostérone et de AMH La testostérone ne peut pas se fixer Sur les cellules cibles pour cause de récepteurs dysfonctionnants Absence de canaux de Muller Pas daction de la testostéone: pas de développement de caractères sexuels mâle et donc « fémninisation » Sexe phénotypque pseudo-hermaphrodique

2 B. Les cycles sexuels de la Femelle sont sous contrôle hormonal B1) Une évolution cyclique des taux dhormones ovariennes : œstrogène et progestérone doc p.198/199 : commenter lévolution des hormones sexuelles femelles sur un cycle Faire des hypothèses sur les structures ovariennes impliquées dans leur production

3 Œstrogène: présence dœstrogène en phase pré ovulatoire, seul le follicule ovarien présent (on observe également que laugmentation de production doestrogène est en relation avec Laugmentation de la taille du follicule): Le follicule ovarien pourrait produire loestrogène

4 Progestérone: Laugmentation de progestérone en phase post-ovulatoire semble liée À la présence du corps jaune: progestérone produite par le corps jaune À noter la présence dœstrogène liée à la présence persistante de cellules folliculaires

5 B2) les hormones ovariennes contrôlent le cycle utérin Hormones ovariennes et muqueuse utérine ? Doc 11 a et b p.202 et Doc 11 c p.202 Destruction du corps jaune (CJ): pas de gestation + injection dextraits de CJ de lapine fécondé-castrée: gestation possibe => Le CJ est nécessaire à la gestation Action des hormones ovariennes sur le cycle utérin ? Doc 13 a : ablation du CJ 6 jours après ovulation: chute tx progestérone et règles anticipées Doc 13 b p.203: ablation CJ + injection progestérone: cycle normal de la muqueuse utérine => larrêt de production de progestérone par le CJ entraine lapparition des règles (dégénérescence muqueuse utérine)

6 B3) Les hormones hypophysaires (gonadostimulines) contrôlent lactivité ovarienne Rôle de FSH et LH ? Q1 p.228 (doc 23 p.228) Ovaires non fonctionnelles: tx FSH nul, tx LH élevé, tx œstrogène et progestérone faibles Si + FSH: développement des follicules et tx doestradiol normal FSH permet le développement des follicules. Naturellement les ovaires freinent la production de LH (rétro-contrôle négatif) Préciser le rôle de LH ? Doc 24 p.229 Injection de LH et FSH: croissance folliculaire +production oestradiol Injection de FSH seule: croissance folliculaire mais prod oestradiol réduite FSH indispensable à la croissance des follicules et donc à la production doetradiol Si forte dose de LH: on observe un « pic de LH » et une ovulation Un pic de production de LH provoque lovulation

7 B4) Un contrôle de lactivité de lhypophyse par lhypothalamus Contrôle de la sécrétion de LH par lhypothalamus ? Doc 20 p.227 Si la fréquence des PA (Potentiels dAction) des neurones hypothalamiques augmentent: pulses de GnRH augmentent et tx de LH augmente => lactivité hypophysaire (prod. De LH et FSH) est sous contrôle neurohormonal (pulses de GnRH) de lhypothalamus

8 C) la régulation des hormones sexuelles Une sécrétion cyclique des hormones hypophysaires et donc ovariennes ? Doc 26 p.230 Femme ménopausée + ovariectomie : le tx de LH est élevé, mais sans « pic » => Les ovaires freinent naturellement la production de LH par lhypophyse Doc 27 p.230 Implant doestradiol à faible dose: le tx de LH diminue Implant doestradiol à forte dose: « pic de LH » À faibles doses, loestradiol opère un R- sur lhypophyse (production de LH) Une forte dose doestradiol (follicule mûr de Graaf) provoque un pic de LH (R+ sur lhypophyse) et donc lovulation. Doc 28 p.231 En phase pré ovulatoire ou folliculaire: 16 pulses de LH/24 h En phase post ovulatoire ou lutéale: 2 pulses de LH/ 24h En phase post-ovulatoire il y a un R- sur lhypophyse. Cest la progestérone produite par le CJ qui opère ce R

9 Pour lundi prochain Conclusion : Réaliser un bilan rédigé (sur feuille et sous forme dun sujet de type 1) accompagné dun schéma bilan fonctionnel le sujet : Le complexe hypothalamo hypophysaire participe au contrôle de la production d'hormones par des glandes endocrines périphériques. Ces hormones rétroagissent en positif ou en négatif sur ce complexe. Question : Présentez les interactions qui participent au contrôle du cycle sexuel ovarien chez la femme, en vous appuyant sur deux périodes représentatives de ce cycle. Votre réponse sera présentée sous forme d'un exposé structuré accompagné de schémas. Une introduction et une conclusion sont attendues.


Télécharger ppt "Sexe génétique: XY avec SRY et donc production de la protéine PDF Sexe gonadique: Action de TDF sur gonade indifférenciée Mise en place des testicules."

Présentations similaires


Annonces Google