La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NOUVEAUX PROGRAMMES DE SECONDE (2010-2011) Sociétés et développement durable. Source documentaire: Magnard seconde 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NOUVEAUX PROGRAMMES DE SECONDE (2010-2011) Sociétés et développement durable. Source documentaire: Magnard seconde 2010."— Transcription de la présentation:

1 NOUVEAUX PROGRAMMES DE SECONDE ( ) Sociétés et développement durable. Source documentaire: Magnard seconde 2010

2 I)Les enjeux du développement durable Question: Les sociétés humaines parviennent-elles à améliorer leurs conditions de vie et à subvenir à leurs besoins sans compromettre la satisfaction des besoins des générations futures?

3 A) Des inégalités de développement dans le monde 1) Quest-ce que le développement ? -Capacité dun Etat à satisfaire les besoins essentiels de sa population (accès aux ressources vitales comme la nourriture, leau et aux services de santé, déducation…) et améliorer les conditions de vie. -Comment ? Grâce notamment à la production ou à limportation de richesses. Sur ces bases, les Etats ont été classés à partir dindicateurs de développement.

4

5

6

7 2)La mesure du développement (Carte p ) -PIB : Produit intérieur brut : Il totalise les richesses produites à lintérieur dun pays (nationales ou étrangères) cest-à-dire la valeur ajoutée par lagriculture, lindustrie, les services. -IDH : indicateur de développement humain.Calculé chaque année par le, programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).Il séchelonne de 0 à 1 Indicateur composite qui tient compte : -du PIB/hab (richesse par rapport à la masse démographique) -de lespérance de vie -du taux dalphabétisation et de scolarisation intérêts: ne pas tenir uniquement compte de la richesse par habitant +le poids démographique peut fausser lanalyse. -IPH : Indice de pauvreté humaine (carte p.18) repose sur quatre variables :.le risque de mourir avant 40 ans.le taux danalphabétisme parmi les adultes.les conditions de vie mesurées à la fois par laccès aux services de santé, laccès à leau potable et la sous-nutrition chez les enfants de moins de cinq ans..le taux de chômage de longue durée

8

9 3) Des inégalités à toutes les échelles a) Les pays développés dits du Nord -Quels sont-ils ? Les Etats-Unis, puis le Canada, les 27 de lU.E,lIslande, les pays Scandinaves, la Suisse, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, Singapour puis lAustralie et la nouvelle Zélande. Ils forment le groupe des pays industrialisés dit du Nord car majoritairement dans lhémisphère Nord mais avec des exceptions comme lAustralie et la Nouvelle-Zélande (Hémisphère Sud) Ils regroupent 20% de la population mondiale mais 70% de la production et des richesses+ réalise 80 % du commerce mondial Au Nord : trois ensembles se détachent : Etats-Unis, U-E, Japon (la triade) -Mais au sein du Nord : les contrastes existent (carte IDH p ):. les Etats dEurope centrale et orientale (Ukraine, Biélorussie ) par exemple ont un IDH moyen. des Etats nont pas réglé leurs problèmes de pauvreté (30 millions de pauvres aux Etats-Unis par exemple, SDF en France…). à léchelle locale : les populations disposent de niveau de vie différents et se mélangent peu (ségrégation socio- spatiale) Exemple : en France le nombre de personnes pour 1000 hb. payant lISF es t de 1 à Saint Denis et 117 à Neuilly (N.O de Paris)

10

11

12 São Paulo – Brésil

13 Caracas Venezuzla

14 b) Les pays en développement dits du Sud (Graphique pauvreté Sud) -Les PED comptent environ 5 milliards dhabitants dont plus de 2.5 vivent avec moins de 2 dollars par jour (47 %). Ce sont les pays dit du Sud. Cette expression a remplacé celle de Tiers Monde. Elle désigne les pays pauvres en développement. La plupart de ces Etats sont situés au sud des pays riches mais parfois dans lHémisphère Nord. Caractéristiques globales :.PIB/hab souvent < 1000$ /hab (+ de 10 pays < 300 $ Soudan, Yémen, Cambodge…).IDH très faible (Toute lAfrique sub-saharienne, sous continent indien) - Les PED ne constitue pas un ensemble homogène, des différences de développement existent entre les Etats :.des pays se sont enrichis grâce au pétrole (Venezuela, Libye, Arabie, Oman)..certaines puissances émergent et ont de fortes potentialités (Chine, Inde, Indonésie, Afrique du Sud, Brésil, Mexique) et pourraient intégrer le Nord.cependant les écarts saccroissent avec les pays les plus pauvres (P.M.A.) en particulier en Afrique Subsaharienne - Les disparités sont très fortes à lintérieur du Sud, entre certaines régions. Ex: Inde où il existe des différences de richesses entre les Etats du Centre et du Nord-Est (pauvres) et ceux du Sud (plus riches) ou entre les campagnes et les villes.

15 Conclusion : Il existe une opposition entre les pays développés constituant le Nord et les pays en développement formant le Sud. Cependant :.si les écarts se creusent entre les deux ensembles, la situation nest pas figée..les moyennes nationales cachent de profondes disparités entre les régions et entre les couches sociales. Laugmentation de la population mondiale va-t-elle accroitre les problèmes de développement ? La terre et les hommes sont-ils en mesure de supporter le même mode de développement pratiqué jusqualors ?

16 B) De nouveaux besoins pour 9 milliards dHommes dici Quels sont les défis à relever face à laugmentation de la population mondiale ?

17

18 - La population sur la planète a globalement été multipliée par 2,5 depuis 1950 (2,5 milliards à 6,7 milliards en 2010). La transition démographique est responsable de cette explosion (cf Histoire I) -Les prévisions tablent sur 9 milliards dindividus en 2050(voir graphique P 31) ce qui est très loin des 15 milliards annoncés dans les années 50/60 La croissance de la population mondiale est moins forte que par le passé (2,1 % en 1950/ 1,2 % en 2005) La peur de la « bombe P » bombe démographique séloigne. -Cependant dans certains pays en de développement (PMA surtout), la croissance fut encore plus forte avec une multiplication par 3 ou 4 (pays tropicaux dAmérique centrale et du sud ; lAfrique, le Proche et le Moyen Orient, quelques Etats dAsie comme la Mongolie et certains pays de lAsie du sud-est). Perspective: Afrique : 2 milliards en 2050 ! (1 milliard en 2010) 1)Croissance démographique Voir animation INED _mondiale/

19 /

20 2) Des besoins à satisfaire - Permettre aux plus pauvres davoir une vie décente Satisfaire les besoins fondamentaux en quantité mais aussi en qualité (eau, nourriture, énergie, soins) Selon le pacte international pour vaincre la pauvreté (ONU 2000) : 8 objectifs. réduire extrême pauvreté et faim.. assurer éducation primaire pour tous. promouvoir égalité et autonomisation des femmes. améliorer la santé maternelle. réduire mortalité infantile enfants moins de 5 ans. combattre VIH, paludisme et autre maladies. assurer un environnement durable. mettre en place un partenariat mondial pour le développement. -Améliorer la qualité de vie des autres (travail, éducation, santé, transport) les modes de vie et les mentalités doivent évoluer, les territoires doivent être aménagés différemment. Ces changements ont et auront des effets sur les ressources naturelles, loccupation des sols et donc lenvironnement, ce qui suppose un développement de type nouveau.

21 Quels sont les avantages et les problèmes liés au développement de ce type de ville?

22 AvantagesInconvénients -Cadre de vie agréable (soleil, temps, végétation même si artificielle, loisirs…) - Moyens de communication performants -Accès à tous types de services -Création demplois - Consommation despaces - Longs déplacements quotidiens -Forte émission de gaz à effet de serre - Gestion des déchets - Gaspillage de leau en milieu aride Des solutions? - Développer les transports en commun et le co-voiturage (véhicules électriques) - Généraliser lusage des panneaux solaires pour produire de lélectricité - Interdire les constructions nouvelles? Et les piscines individuelles?

23 C) Mettre en œuvre des modes durables de développement 1) Quest-ce que le développement durable? -Mode de d é veloppement qui permet aux g é n é rations actuelles de satisfaire leurs besoins sans compromettre la capacit é des g é n é rations futures à satisfaire les leurs (Rapport Bruntland 1987) - Il repose sur trois piliers (sch é ma p. 41) en interaction. Economique : assurer une croissance « soutenable » à long terme. Social : R é duire les in é galit é s. Environnement : g é rer les ressources naturelles

24 Les trois piliers du développement durable

25

26

27

28

29

30

31 Source: Eric Berthoz

32 Deux vues de Pékin : un jour après la pluie (à gauche) et un jour ensoleillé mais avec le smog (à droite)

33 La pollution à Shenyang (au nord-est de la Chine)

34 À son embouchure, le Fleuve jaune est à sec presque tous les étés.

35

36

37

38 Cest au Sommet de Rio (1992) que la notion dAgenda 21 se met en place

39

40

41

42

43

44 Indice de performance environnementale 2010 Il a été "créé pour évaluer, comparer et améliorer l'efficacité des politiques environnementales" dans le monde entier, et regroupe 16 critères d'évaluation. Ces 16 critères Ces 16 critères sont : Accès à l'eau potable Assainissement Mortalité infantile Pollution intérieure Particules dans l'air urbain Ozone dans l'air Nitrates dans l'eau Consommation d'eau Protection des régions sauvages Protection des écorégions Exploitation forestières Surpêche Subventions agricoles Efficacité énergétique Énergies renouvelables Émissions de CO 2 Source:http://www.populationdata.net/index2.php?option=article&aid=674&article= Indice-de-performance-environnementale-2010 Même si les pays les plus industrialisés sont dans le peloton de tête, le critère de richesse n'est pas suffisant pour bien paraître dans le palmarès. En effet, certains pays riches sont loin des premières places, dont les Etats-Unis, situés à la 61ème place. L'Islande se retrouve à la première place, puis viennent la Suisse, le Costa Rica et la Suède. La France, à la 7ème place, est le premier pays d'importance (démographiquement parlant). Cuba, Colombie, Royaume-Uni, Allemagne, Chili, Italie, Espagne se retrouvent parmi les bons élèves. Encore une fois, l'Afrique subsaharienne, Haïti ou l'Asie centrale se retrouvent aux dernières places.

45

46 2) Des actions de D.D à diff é rentes é chelles. - Echelle plan é taire : indispensable car certains probl è mes d é passent ou ignorent les fronti è res nationales.lutte contre les pollutions (airs, mers, terres).plan climat (Cancun 2010).mesure de solidarit é financi è re (lutte contre la pauvret é au Sud, contre la crise financi è re mondiale au Nord) -Echelle nationale : les Etats con ç oivent des plans de DD qu ils tentent ensuite de mettre en place.les pays riches sont les mieux placer grâce à leurs moyens financiers et à la sensibilisation des opinions (incitation utilisation é nergies renouvelables, tris s é lectifs …) ex: Ferroutage (Suisse) / bonus et malus sur achat véhicules en France.les pays du Sud pourraient avoir acc è s au d é veloppement grâce au D.D la Chine est un important pollueur mais d é veloppe les v é hicules é lectriques, les é nergies renouvelables et pense aux villes durables (Expo. universelle de Shanghai 2010 sur le th è me de la ville durable) Cependant : cela reste assez limit é -Echelle locale : niveau essentiel à travers les agenda 21 locaux (programme d action pour le XXI è. si è cle permet de mieux mobiliser les individus et de r é aliser des op é rations concr è tes ) Le pilier environnement mobilise davantage les opinions et les moyens utilis é s mais il est important que les trois ensembles interagissent


Télécharger ppt "NOUVEAUX PROGRAMMES DE SECONDE (2010-2011) Sociétés et développement durable. Source documentaire: Magnard seconde 2010."

Présentations similaires


Annonces Google