La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Psychologie de lutilité subjective espérée Eric Raufaste, Laboratoire Travail et Cognition CNRS & Université Toulouse-II.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Psychologie de lutilité subjective espérée Eric Raufaste, Laboratoire Travail et Cognition CNRS & Université Toulouse-II."— Transcription de la présentation:

1 Psychologie de lutilité subjective espérée Eric Raufaste, Laboratoire Travail et Cognition CNRS & Université Toulouse-II

2 1. Lindividu humain nest pas un maximiseur dutilité espérée mais un organisme vivant adapté à un environnement 2. La recherche de dominance 3. Articulation des niveaux symboliques et subsymboliques 4. Les jugements dincertitude 5. Les jugements dutilité 6. La combinaison de lutilité et de lincertitude. La problématique de la décision humaine

3 La recherche de dominance 1. La règle de dominance 2. La recherche de dominance guide la construction de la représentation de la situation de décision 3. Pour pouvoir prendre une décision, il se produit des effets de restructuration

4

5 Articulation des niveaux Symbolique et subsymbolique 1. Les traitements subsymboliques automatisés inconscients fonctionnent sur un mode analogique (continuité) : reconnaissance de formes, intuition, etc. 2. Les traitements symboliques, moins automatisés, plus conscients, à base de règles : langage, raisonnement formel, etc. 3. Ces deux systèmes fonctionnent en parallèle

6 Articulation des niveaux Symbolique et subsymbolique => fournir un montant financier en format numérique ou une probabilité ne garantit pas un traitement numérique => lindividu entraîné sajuste à la structure statistique de son environnement… mais cela ne garantit pas quil pourra exprimer symboliquement cette structure

7 4 Decks of cards A BC D One deck is presented at a time The subject may take the card on the top Damasios Decision Task

8 Each card is associated with an outcome $100 either a gain... -$100 or a loss C The decision is to accept the card, or not ?

9 Each deck contains both types of cards What the subject knows Overall, some decks are GOOD and some are BAD The game ends when 100 cards have been accepted Rewards and penalties only come when the card is taken

10 What the subject does not know

11 Summary of the task New trial Get feedback Decision Process feedback Reject Accept 100 times

12

13 La subjectivisation des valeurs symboliques

14 La question du cadrage (« framing ») 1. Les renversements de préférences 2. Le principe de compatibilité 3. La maladie asiatique

15 Les renversements de préférences Les H-bets ont une haute probabilité de gagner une petite somme. Les L-bets ont une faible probabilité de gagner une forte somme. Tâche de choix : préférence des L-Bets Tâche de pricing : préférence des H-Bets

16 Les renversements de préférences Principe de compatibilité : Dans les problèmes multidimensionnels, la dimension qui est compatible avec l'échelle de mesure reçoit un poids plus grand dans la décision.

17 Les renversements de préférences

18 Les jugements dincertitude 1. La représentation humaine du hasard 2. Lheuristique de représentativité 3. Lheuristique de disponibilité 4. Lheuristique dancrage-ajustement

19 La représentation du hasard Une pièce non truquée vient d'être lancée 6 fois. A chaque fois la pièce est tombée sur pile. Si vous deviez parier 100 francs sur le résultat du prochain jet, sur quel résultat (pile ou face) parieriez-vous et pourquoi ? Différences entre les représentations symboliques et subsymboliques de lincertitude

20 L heuristique de représentativité

21 L heuristique de disponibilité

22 L heuristique dancrage-justement

23 Les jugements dutilité 1. Affect et utilité numérique 2. Lheuristique daffect 3. Les travaux de Damasio 4. La structure de laffect 5. Les dimensions de laffect

24 Affect et Utilité numérique

25

26

27


Télécharger ppt "Psychologie de lutilité subjective espérée Eric Raufaste, Laboratoire Travail et Cognition CNRS & Université Toulouse-II."

Présentations similaires


Annonces Google