La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction à lostéopathie Modane – 21 mars 2008 Par Luc Buisson.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction à lostéopathie Modane – 21 mars 2008 Par Luc Buisson."— Transcription de la présentation:

1 Introduction à lostéopathie Modane – 21 mars 2008 Par Luc Buisson

2 Notre objectif aujourdhui est de présenter les grands principes de lostéopathie, au travers de son histoire, sa philosophie et quelques applications. A chaque instant je répondrai à vos questions. A la suite de nos échanges, je vous proposerai des exercices pratiques. Merci de votre attention. Luc Buisson Ostéopathe D.O (Maidstone –Kent -UK)

3 Applications thérapeutiques Histoire et définitions Principes Les 4 thérapeutiques Lhomme Arc en ciel La pensée et lostéopathie Pratique MENU DU JOUR

4 Applications thérapeutiques Pratique du pouls, laura

5 Le pouls Le sujet est assis à votre droite vous lui prenez la main gauche. Prenez le pouls avec votre main gauche, le contact avec lartère radiale se fait avec le majeur et lannulaire Percevoir le pouls, sa fréquence et son tonus. (de 70 à 80 battements par minute). Les écoutes Perception dun mouvement dexpansion et de rétraction de 6 à 10 battements par minute. Pour les uns, il correspond à la pulsation du mouvement respiratoire primaire, et, pour les autres, à la pulsation de la lymphe superficielle. Les écoutes se font de deux façon : pouce et index sur lacromion (le sujet est debout) la paume de la main sur les cuisses (le sujet est allongé) La mobilité Pris e distale et proximale dun segment articulaire. (biomécanique) Laura PHOTO DE GROUPE Un peu de pratique …avant

6 Histoire et définitions De la médecine religieuse dAndrew Taylor STILL à la médecine énergétique. Historique et avenir – Efficacité thérapeutique

7 Origines Made in USA…1874 Création formelle de l'Ostéopathie par Andrew-Taylor STILL 185O Brassage culturel : > Indiens Shawnee, > « américains », > Français (Macon, Paris) > anglais

8 Contexte géopolitique Le Nord sunifie autour du consensus anti-esclavagiste. Les états du Sud fondent leur force sur lesclavage près de quatre millions desclaves noirs travaillent dans les plantations. Face à la poussée anti-esclavagiste incitée par les états du Nord, les états du Sud tentent de maintenir léquilibre en se lançant dans la course au peuplement des régions de lOuest. Malgré les différents compromis politiques tentés pour maintenir lUnion, lopposition entre abolitionnistes et esclavagistes devient particulièrement forte dans les nouveaux territoires, au point de menacer léquilibre de lUnion. Dès 1857, les premiers combats opposant les partisans des deux camps ont lieu dans les territoires frontaliers, notamment au Kansas. Still, sengage du côté anti-esclavagiste. Jusquen 1860, il représentera son comté auprès de la législature du Kansas. La guerre de Sécession En février 1861, peu avant linvestiture de Lincoln 15, sept états du Sud font sécession et fo ndent les États confédérés dAmérique, dotés dune constitution, avec à leur tête Jefferson Davis. La guerre entre les états confédérés et le reste de lUnion devient inéluctable et éclate le 12 avril Still sengage chez les fédéraux. Il joue un rôle actif tout au long de la guerre, comme combattant mais également comme médecin et chirurgien. Il assiste, souvent impuissant, à la mort de nombreux soldats. Origines 1) Aujourdhui, les États-Unis rassemblent 50 états. Lors de lindépendance le 4 juillet 1776, et de la ratification de la première constitution en 1787, ils étaient 13. 2) Notamment, Navajos, Apaches, Cherokees, Comanches, Sioux, Cheyennes et Shawnees.

9 Contexte médical Une médecine familiale Vivant la plupart du temps isolés, les pionniers ont appris à se débrouiller seuls pour gérer les problèmes de santé. Leur médecine est essentiellement à base de plantes, de racines, de vieux remèdes populaires ou préparés par les médecins indiens locaux. En plus de la Physick de WESLEY, existent sur la frontière américaine beaucoup de manuels familiaux, guides simples destinés aux pionniers isolés. La médecine héroïque La médecine officielle de ce temps est plus proche des descriptions de Molière que de la médecine actuelle. Elle est dailleurs le plus souvent inefficace. La théorie régnante est celle de Benjamin RUSH qui, se fondant sur les découvertes de William HARVEY concernant la circulation sanguine, prétend que la fièvre, en produisant une tension dans les vaisseaux sanguins, provoque la maladie. Il en conclut que le traitement le plus adéquat consiste à relâcher cette tension en utilisant la saignée et la purgation de lestomac et des intestins. Il faut du courage pour endurer ces pratiques, ce qui leur vaut dêtre appelées médecine héroïque. La plus sûre des thérapeutiques à cette époque est sans doute de ne rien faire. STILL appeller ces pratiques « là-peu-près », ou « le viser-rater ». Une médecine indienne Les indiens avaient coutume dutiliser un « sac medecine » (Shaman) contenant des plantes et autres herbes. Autrefois, les sacs médecines personnels devaient être fabriqués à partir d'un rêve dans lequel se présentait un animal. Si on rêvait d'un castor, on fabriquait son sac avec la peau de ce dernier et on le remplissait de pierre, d'os et de tout objets qu'on croyait utile à sa protection et à son renforcement spirituel. Origines

10 Les grandes dates de lhistoire de lostéopathie : 1874Création formelle de l'Ostéopathie par Andrew-Taylor STILL er collège ostéopathique aux USA par STILL : American School of Osteopathy à Kirksville. 1900Intuition du mouvement des os du crâne par William Garner Sutherland. 1917Dr LITTLEJOHN, D.O., élève du Dr STILL crée la " British School of Osteopathy«. 1929William Garner SUTHERLAND, dévoile le concept d'ostéopathie crânienne 1939SUTHERLAND de son livre :"The Cranial Bowl" (la Boule crânienne) 1951Harold MAGOUN publie la bible des ostéopathes crâniens "Osteopathy in the Cranial Field« 1957En France, Paul Gény et Thomas DUMMER crée lEcole Française dOstéopathie, école qui migre en 1965 à MAIDSTONE (UK) et devient lEcole Européenne dOstéopathie. 1982Création à la Faculté de médecine de Paris-Nord Bobigny d'un enseignement de médecine naturelle avec un département d'Ostéopathie dirigé par le Dr FELTESSE Crecrute des ostéopathes non médecins pour les étudiants) 1/07/93La Grande Bretagne accorde le statut qui consacre la reconnaissance des Ostéopathes britanniques. Histoire 03/2002Reconnaissance légale de lOstéopathie en France.

11 En ostéopathie cest la main qui soigne ! Lostéopathie est une thérapeutique philosophique manuelle qui sintéresse aux dysfonctionnements du corps humain, conceptualisée en 1874 par laméricain du nom dAndrew Taylor Still. La définition de lostéopathie évolue au cours du temps car elle se fonde sur des sciences en constante évolution. Actuellement, les praticiens de la médecine ostéopathique saccordent autour de la définition élaborée en 1987 lors de la « Convention Européenne dOstéopathie » de Bruxelles grâce au concours du Professeur Pierre Cornillot, Président de lUniversité de Paris-Nord Bobigny : « La médecine ostéopathique est une science, un art et une philosophie des soins de santé, étayée par des connaissances scientifiques en évolution. » Cette science comprend notamment les connaissances comportementales, chimiques, physiques et biologiques relatives au rétablissement et à la préservation de la santé, ainsi quà la prévention de la maladie et au soulagement. Définitions

12 Le docteur Andrew Taylor STILL est né en Virginie en 1828, fils d'un pasteur méthodiste. Lorsquil a neuf ans, son père est envoyé comme pasteur dans une petite ville du nord-est du Missouri, près d'une réserve dindiens. Andrew STILL assistait son père dans l'exercice de la médecine. La médecine de l'époque, la thérapeutique et même le diagnostic étaient souvent très approximatifs. STILL épouse Niary M. Vaugh en 1849, il a 21 ans. Il s'installe dans la région de Mâcon, Missouri, où pendant plusieurs années, il sera fermier et médecin à la fois. C'est à lécole de médecine et de chirurgie de Kansas City, Missouri, que STILL dans le début des années 1860, vient faire ses études. Il acquiert ainsi une formation complète sur la médecine et la chirurgie de son époque. Sa première femme meurt en 1859, lui laissant trois enfants en bas âge. Il se remarie deux ans après avec Mary e. Tunner qui lui donnera d'autres enfants. STIIL est anti-esclavagiste, il sert comme chirurgien dans l'armée de l'union pendant la guerre de Sécession. Major, il a l'occasion de pratiquer la chirurgie de guerre. En 1864, une épidémie de méningite cérébro-spinale sévit dans le Kansas et emporte ses trois de ses enfants. Terriblement affecté STILL consacre les dix années qui suivent à orienter a pratique de la médecine et développera sa palpation à l'extrême. Grâce à sa formation de chirurgien et à ses nombreuses années passées à disséquer, il avait une connaissance très précise de l'anatomie. Son sens tactile était si développé, dit-on, qu'il pouvait reconnaître au toucher même les structures les plus profondes de l'organisme. Il donnait beaucoup d'importance à l'hygiène et à la nutrition. Sa philosophie est de garder les gens en forme afin d'éviter d'avoir à les soigner une fois la maladie déclarée. Tous ces thèmes derrière lesquels se profilaient déjà les grandes idées de la médecine préventive et même de l'immunologie, donnaient naissance à l'ostéopathie Ostéographie de STILL

13 Juin 1874, STILL parle officiellement à ses confrères du résultat de ses recherches. Il nomme "ostéopathie" son système diagnostique et thérapeutique, du grec, osteon,"os" et pathos, "affection, maladie". En 1892, STILL reçoit l'autorisation de fonder the American School of Osteopathy à Kirksville, Missouri, qui sera à la fois un centre de soin et d'enseignement de l'ostéopathie, le premier du genre. En 1899, deux années après lAutobiographie, STILL publie son second livre, la Philosophie de lOstéopathie (Philosophy of Osteopathy). A 71 ans sa santé décline. Danciens élèves commencent à publier des ouvrages. Elmer BARBER publie en 1898 Osteopathy Complete,(4) un premier livre traitant de la technique ostéopathique. Carl McCONNEL, publie en 1899 The Practice of Osteopathy : Designed for the use of Practitioners and Students of Osteopathy.(5) STILL nest pas satisfait du livre de McCONNEL, regrettant que lessentiel soit tiré des " anciens auteurs médicaux, " et le considérant comme " la faillite totale dun ostéopathe. "(6) Il lui reproche de ne pas respecter le concept ostéopathique et daborder les problèmes de santé avec la démarche symptomatique du médecin. En réaction il se sent pressé par lurgence de consigner lessentiel ostéopathique. (Philosophie de lostéopathie).(4)(5)(6) Ostéographie de STILL

14 Principes… et philosophie de Hypocrate à Spinoza en passant par Maimonide

15 1- Auto-guérison LOstéopathe donne au patient la capacité de sautoguérir. Le corps, par un système déquilibre complexe, tend à lauto-régulation et à lauto-guérison face aux processus de la maladie. 2-Interdépendance Le corps humain est une entité dans laquelle la structure et la fonction sont mutuellement et réciproquement interdépendantes. Un traitement rationnel est fondé sur cette philosophie et ses principes. Il favorise le concept Structure/Fonction dans son approche diagnostique et thérapeutique par des moyens manuels. 3-La loi de lartère est majeure. Les systèmes vasculaires sont liés à la santé (la pathologie est issue de laltération des mouvements) Concepts ostéo

16 Les principes fondamentaux 1 - Unité de fonction du corps humain L'être humain est un TOUT. Il forme une UNITÉ complète biologique, émotionnel, spirituelle. Le corps humain fonctionne bien TOTALEMENT, ou fonctionne mal TOTALEMENT. Toute perturbation se produisant dans une région déterminée du corps pourra se manifester dans n'importe quelle autre région du corps. Tout accident dans une quelconque région du corps (pied, lombaire, thorax, cervical, tête) aura une répercussion dans la totalité du corps. 2 - Auto-défense, auto-régulation et autoguérison Le corps possède par lui-même les moyens de surmonter la maladie tant que la relation "structure-fonction" est respecté. Le corps possède ses propres modèles de défense et ses propres systèmes d'alarme. C'est l'immunité relative inhérente à la machine humaine qui a la capacité d'élaborer les substances nécessaires au maintien de la santé et à la neutralisation de la maladie. 3 - Interdépendance structure-fonction et fonction-structure La fonction dépend de la structure : toute perturbation d'une articulation, par exemple, se répercutera sur son fonctionnement : limitations du mouvement, douleurs, etc.. La structure dépend de la fonction : par exemple, toute immobilisation prolongée d'une articulation va "enraidir" l'articulation et les tissus péri-articulaires. Rappel

17 Lostéopathe est un anatomiste. Lostéopathe est un praticien, tenu au résultat. Lostéopathe existe au travers de ses patients (interdépendance). Lostéopathe doit être un philosophe, un humaniste orienté vers lart de bien vivre, il se doit dinventer des concepts, de nouvelles thérapeutiques. Ostéopathe ?

18 Domaines dapplication : des limites ? Le domaine d'application de l'ostéopathie ne se limite pas aux douleurs vertébrales et, comme toutes les médecines parallèles, elle prétend aborder le patient dans son ensemble et s'insère dans la catégorie des médecines holistiques. Seules les pathologies très graves (cancer, infections ) ou traumatiques (fractures) échapperaient à son domaine de validité. Maux de tête, troubles respiratoires, gynécologiques, rénaux et urinaires sont, en principe de son ressort. Elle étend sa prétention jusqu'aux troubles allergiques, à l'asthme et à la maladie de Parkinson. L'ostéopathie agit également aux plans nerveux, fonctionnel, psychologique, en recherchant derrière les manifestations de stress ou de chocs ce qui a pu perturber l'équilibre de l'individu à différents moments de sa vie. D'ailleurs, dans son autobiographie A.STILL déclarait qu'il pouvait "en secouant un enfant, arrêter la fièvre scarlatine, la diphtérie, et guérir la coqueluche dans trois jours en lui tordant le coup. " « Le but ultime de l'ostéopathie est donc de permettre au consultant de se trouver libre sur ses "appuis", quels qu'ils soient, et de commencer non plus à exister, mais à être ». La philosophie est la science de létonnement et doit aider lostéopathe à créer de nouveaux concepts dans la mécanique humaine, la phisiologie et la pratique, en accord avec cinq dimensions : lenergie le temps la géographie les habitudes les mouvements sociaux. Principes

19 Les 4 thérapeutiques Périphérique : Anatomie et Traitements Hommes et Animaux Vertébrale : Physiologie, blocages de fixation, différence avec léthiothérapie, la vertébrothérapie et le reboutement. Viscérales : Approche Mobilité et motilité, Blocage de fixation Crano sacrée : Approche- structurelle et fluidique, Blocage de fixation Apparté sur lostéopathie émotionnelle. Education de la main : Anatomie – Organe des sens – tests thermiques

20 Approche : des Moyens au service de la philosophie Le but est de trouver le lésion primaire en fin de séance grâce à la capacité thérapeutique de ces 4 approches. Le travail consiste toujours à réaliser des tests et des corrections basés sur des connaissances anatomiques. 1- Lostéopathie périphérique : Le reboutement. Ce sont des frictions musculaires, ligamentaires et tendineuses, afin de replacer les facias fragilisés. Les techniques périphériques Les Articluations des membres peuvent se luxer, lostéopathe, par une connaissance anatomique peut les remettre en place. Labord peut être doux ou forcé. 2- Lostéopathie vertébrale : Lapproche est de chercher les perturbations des mouvements. (contrairement à léthiopathie ou la chiropraxie qui cherchent des blocages) La correction vertébrale cherche à relancer le mouvement afin dobtenir une meilleure vascularisation et permettre lauto-guérison du corps. En éthiopathie on force le blocage et sus-jacente. En chiropraxie on corrige une position plutôt quun mouvement. 3- Lostéopathie viscérale : La respiration entraîne un mouvement viscéral de 16 battements par minute et chaque viscère a une motilité en vertébrothérapie on repositionne la vertèbre sous-jacente sous la vertèbre propre de 6 battements par minute. Ils sont fixés par des ligaments rattachés à des vertèbres et des facias. Les 4 thérapeutiques

21 4-Lostéopathie crano-sacrée : Mise en évidence par SUTHERLAND, le crâne est constitué de 22 os qui sarticulent entre eux par des sutures avec un mouvement dinspiration et dexpiration de 6 à 10 battements par minute semblables à la motilité viscérale; La pulsation se prolonge dans la moelle épinière jusquau sacrum constitué de 5 vertèbres sacrées et de 3 vertèbres coccygènes. Selon le principe de lunité du corps, il existe une unité thérapeutique : chaque suture cranienne a une correspondance viscérale qui elle-même a une correspondance vertébrale ou costale qui elle-même peut avoir une correspondance périphérique articulaire. Les 4 thérapeutiques

22 La main : un outil, une intelligence La main est capable de combiner une infinité de mouvements. En fait, ce sont les combinaisons qui sont infinies, non les mouvements. Les 27 pièces osseuses de la main peuvent combiner une infinité dangulations mais dans des secteurs petits et avec des limitations étroites. La main est lorgane du toucher par excellence; Cest lorgane des sens le plus mobile dans lespace. Organe du toucher, les mains donnent et reprennent la vie. Paradoxe de cette fin de siècle, parmi les outils manipulateurs le plus en retard cest précisément celui qui remplacerait la main : la prothèse. Si le symbole unissant lhomme dans le monde et le monde de lhomme, la main dans tous ses actes, ses gestes et fonctions ne serait plus seulement un organe en soi, effecteur du cerveau, un segment de membre mais une main en moi, en nous ? La connaissance de lautre ou dun objet par les quatre autres sens est lobjet dune intégration dont les connections cérébrales sont le relais obligatoire. Pour la connaissance par la main les corrélations se font sur place. La main pense et agit par elle-même. Anaxagore nous dit que lhomme est le plus intelligent des êtres parce quil a des mains le débat sest ouvert lorsque Aristote lui a répondu quil a des mains parce quil est le plus intelligent des êtres. Les tests thermiques A trop chercher à lintérieur de lindividu, on finit par se perdre, cest pour cela que la main nous permet de faire des tests à distance, tests ampiriques associés à la vue et à lintuition, mais terriblement efficace. > la zone THENAR de lindex on perçoit le bon fonctionnement du système vasculaire. > la zone du majeur, le système neurologique. > la zone HYPOTHENAR de lannulaire on perçoit les intolérances alimentaires principalement. > la zone THENAR du pouce, toutes les perturbations calorifiques et les dysfonctions. (JP BARRAL) photos Les 4 thérapeutiques

23 Lhomme Arc en ciel Rappel anatomiques sur la circulation lymphatique (CLUZAN) Thérapeutique et signes cliniques ostéophatiques

24 Le système lymphatique Un systeme déchange et de protection de lorganisme qui participe au systéme immunitaire, a un mouvement dexpansion et de rétraction de 6 à 10 par minute. Son fonctionnement est le suivant; de la périphérie à la profondeur pour être collecté et remonté jusquau cœur. La perception de ce système nous permet une connaissance plus précise de lorganisme. Cette connaissance ma permis de découvrir les diagnostiques cliniques ostéopathiques. Lhomme Arc en ciel

25 La pensèe et lostéopathie Le schéma ostéopathique : Find the lesion, fix the lesion and leave the lesion. Le schéma de pensée : Philosophie, Décision, Laissez-faire.

26 De la philosophie à la pensée en passant par lostéopathie Si on considère lostéopathie comme le voulait A.Still, cest a dire comme une philosophie, on ne peut séparer cet art thérapeutique de la pensée. Quatrième dimension, la pensée domine lhomme et se modifie en fonction de sa statique.(Photos) Debout, la pensée tourne. Allongé, la pensée est linéaire. La pensée modifirait la vascularisation du cerveau et activerait certaineS zones corticales ce qui se rapprochent des principes philosophiques de losteopathie. Il me semble quil existe un alphabet. La pensèe et lostéopathie

27 Le pouls Le sujet est assis à votre droite vous lui prenez la main gauche. Prenez le pouls avec votre main gauche, le contact avec lartère radiale se fait avec le majeur et lannulaire Percevoir le pouls, sa fréquence et son tonus. Les tests de freination et dactivation Tester le Rac avec : les huiles essentielles les plantes les oligoelements Laura PHOTO DE GROUPE2 Un peu de pratique …après

28 Ne pas confondre….. La chiropractie (ou chiropraxie) Fondée en 1895 aux USA par D.D.palmer et D.J.Palmer épicier et magnétiseur. Le système postule que toutes les affections seraient dues à des compressions nerveuses résultant d'un défaut d'alignement ou "subluxation " des vertèbres du rachis... On considère en général que les chiropracteurs utilisent des manipulations "en force ". La chiropractie n'est jamais pratiquée par des médecins. Sa pratique fait l'objet d'une reconnaissance. L'Ethiopathie C'est une variante récente de la chiropractie qui fut crée à Genève en 1983 et qui suppose que des moyens physiques sont susceptibles de guérir ou de prévenir toutes les maladies. Il suffit, prétendent les éthiopathes, de "rétablir la place et les fonctions des organes dont la dysharmonie structurale est à l'origine des maladies ". La vertébrothérapie Il s'agit là de simples manipulations destinées à soigner le mal de dos. Elles sont pratiquées, ponctuellement, par des médecins, généralement rhumatologues, dans le strict cadre des soins médicaux traditionnels. petit glossaire entre amis

29 Questions/réponses


Télécharger ppt "Introduction à lostéopathie Modane – 21 mars 2008 Par Luc Buisson."

Présentations similaires


Annonces Google