La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 2 : Les Théorèmes dHeckscher-Ohlin et Stolper- Samuelson.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 2 : Les Théorèmes dHeckscher-Ohlin et Stolper- Samuelson."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 2 : Les Théorèmes dHeckscher-Ohlin et Stolper- Samuelson

2 Théorème I HECKSCHER-OHLIN Hyp: - 2 biens : alcool et réveils - 2 facteurs : travail : dotation L capital : dotation K - Technologie à coefficients fixes (hyp. très restrictive) - La production dalcool est plus intensive en travail que la production des réveils. Soit: a LA, besoins unitaires en travail pour la production d Alcool a LR, besoins unitaires en travail pour la production de réveils a KA et a KR : idem dans le cas du capital. => a KA / a LA < a KR / a LR ou a KA / a KR < a LA / a LR Intensité A. une économie à deux facteurs en autarcie

3 Possibilité de production et croissance biaisée. Utilisation du travail: a LA *q A + a LR *q R < L Utilisation du capital: a KA *q A + a KR *q R < K qRqR qAqA L/a LA Contrainte ricardienne avec le Facteur L L/a LR K/a KR K/a KA

4 qRqR qAqA L/a LA Contrainte ricardienne avec le Facteur L L/a LR K/a KR K/a KA Croissance de la dotation en K Possibilité de production et croissance biaisée. Utilisation du travail: a LA *q A + a LR *q R < L Utilisation du capital: a KA *q A + a KR *q R < K

5 qRqR qAqA L/a LA Contrainte ricardienne avec le Facteur L L/a LR K/a KR K/a KA Croissance de la dotation en K Ensemble de production Possibilité de production et croissance biaisée. Utilisation du travail: a LA *q A + a LR *q R < L Utilisation du capital: a KA *q A + a KR *q R < K

6 qRqR qAqA L/a LA Contrainte ricardienne avec le Facteur L L/a LR K/a KR K/a KA Croissance de la dotation en K Extension des capacités de production Possibilité de production et croissance biaisée. Utilisation du travail: a LA *q A + a LR *q R < L Utilisation du capital: a KA *q A + a KR *q R < K

7 qRqR qAqA L/a LA L/a LR K/a KR K/a KA Croissance de la dotation en K Effet de RYBCZYNSKY la croissance de la dotation dun facteur de production étend plus les capacités de production du bien intensif en ce facteur = croissance biaisée. Possibilité de production et croissance biaisée. Utilisation du travail: a LA *q A + a LR *q R < L Utilisation du capital: a KA *q A + a KR *q R < K

8 Théorème II STOLPER - SAMUELSON Toujours hyp. que la production dA est plus intensive en L que la production de R. Soit:P A : Prix dun litre dalcool P R : Prix dun réveil w: salaire horaire r: rente dune unité de capital Hyp.: concurrence parfaite => nuls Donc: P A = a LA.w + a KA.r P R = a LR.w + a KR.r et a LA /a KA > a LR /a KR

9 r w P A /a LA P R /a KR P R /a LR P A /a KA 1 w1 r1 Théorème II STOLPER - SAMUELSON

10 r w P A /a LA P R /a KR P R /a LR P A /a KA P R w1w2 r1 r2 P R 2 /a KR Théorème II STOLPER - SAMUELSON

11 r w PA/aLA PR/aKR PR/aLR PA/aKA PR w1w2 r1 r2 PR 2 /aKR Théorème de STOLPER-SAMUELSON Si le prix dun bien varie, le prix du facteur qui est utilisé intensivement dans la fabrication de ce bien varie plus que proportionnellement dans le même sens…. Théorème II STOLPER - SAMUELSON

12 r w P A /a LA P R /a KR P R /a LR P A /a KA P R w1w2 r1 r2 P R 2 /a KR Théorème de STOLPER-SAMUELSON (suite) ….. Tandis que le prix de lautre facteur varie dans le sens inverse. Théorème II STOLPER - SAMUELSON

13 Substituabilité factorielle qR qA F F° F Si substituabilité parfaite, alors la courbe des possibilités de production est « sans cassure » càd continûment dérivable à gauche et à droite en tout point.

14 Substituabilité factorielle qRqR qAqA F F° F Un accroissement de loffre de travail déplace la frontière de FF à F°F°. Ce déplacement se fait plus en direction de lalcool que des réveils => toujours croissance biaisée.

15 B. Léchange international dans une économie à deux facteurs. Hyp.:- abandon de lautarcie - la S est relativement plus abondante en travail que la B => S produira toujours une quantité relativement plus grande dalcool que de réveils que B. qAqA q* A qRqR q* R Avec: P A /P R = P* A /P* R P* A /P* R P A /P R

16 Q A +Q* A / Q R +Q* R P A /P R = P* A /P* R Donc, la courbe doffre relative (alcool/réveils) de S (OR) sera à droite de la courbe doffre relative de B (OR*) pour une valeur donnée des prix relatifs. DR OR* OR = équilibre autarcique S 3 = équilibre autarcique B DR est supposée identique dans chaque pays Les spécialisations commerciales

17 Q A +Q* A / Q R +Q* R P A /P R = P* A /P* R Les spécialisations commerciales DR OR* OR M* A /X* R X A /M R 2 = équilibre international car M* A /X* R = X A /M R

18 Principe Général V: (th. d H.O.) –Les pays tendent à exporter les biens dont la production utilise intensément les facteurs sont ils sont abondamment dotés. Principe Général VI: –Sous les hypothèses supra (en particulier la concurrence parfaite), les propriétaires des facteurs abondants d un pays gagnent à l échange international tandis que les propriétaires des facteurs rares y perdent. (Le C.I. les rend moins rares.)

19 Principe Général VII: –Le commerce libre entre deux nations amènera les prix des facteurs à ségaliser. (théorème de légalisation des prix des facteurs)


Télécharger ppt "Chapitre 2 : Les Théorèmes dHeckscher-Ohlin et Stolper- Samuelson."

Présentations similaires


Annonces Google