La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Influence des paramètres génétiques sur le «comptage de cellules somatiques» du lait de brebis en relation avec les pathogènes mammaires Université de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Influence des paramètres génétiques sur le «comptage de cellules somatiques» du lait de brebis en relation avec les pathogènes mammaires Université de."— Transcription de la présentation:

1 Influence des paramètres génétiques sur le «comptage de cellules somatiques» du lait de brebis en relation avec les pathogènes mammaires Université de Liège Faculté de Médecine vétérinaire DUJARDIN Amandine DUPRIEZ Blaise DUPONT-FLECHE Fabrice GONZALO C. et al., Genetic parameters of somatic cell count in dairy sheep considering the type of mammary pathogen effect, J.Anim.Breed.Genet., 2003, 120, mars 2004

2 Mammites Infections coûteuses Pathogènes VS hôte Test: comptage des cellules somatiques (SCC) -> validé chez les brebis de race Churra

3 Pourquoi cette étude ? Paramètres génétiques ? Type dinfections intramammaires = principal facteur influençant le SCC (autres facteurs sont minimes)

4 Objectifs 1)Estimer la part des paramètres génétiques dans le SCC 2)Analyse comparative de 2 modèles animaux avec ou sans leffet pathogène mammaire

5 Matériels et méthodes 1 seule région 7 troupeaux différents 1337 brebis de race Churra 4692 tests en 1 mois 9384 échantillons de lait Période des tests: 30 J PP à 4-6 mois PP 6 tests max /brebis (µ=3,6) 1 lactation étudiée /brebis

6 Modèle animal de répétabilité multicaractère Y ijkjlmno =µ+A i +Ep i +HTD j +P k +L l +T m +B n +e ijklmno Y= log SCC de chaque quartier (D et G) = variables dépendantes µ=moyenne A=effet additif E=effet environnement permanent HTD=effet fixe troupeau P= effet fixe numéro de lactation L= effet fixe stade de lactation T= effet fixe type de naissance B= effet fixe type de pathogène mammaire e= effet erreur

7 Les estimations de ce modèle ont été obtenues par REML (Restricted Maximum Likelihood) qui est une procédure du programme VCE (Variance component estimation). Les facteurs environnementaux permanents ont été analysés par la procédure MIXED de SAS(1992).

8 Résultats (Gonzalo C. et al., 2003)

9 Interprétation Influences: pathogène>>>HTD>parité>type de naissance. Pas dinfluence du stade de lactation Effet pathogène (32,5%) = effet résiduel (35%) > effet quartier (26%) Effet HTD significatif (5%) CL1: test SCC =méthode indirecte de diagnostic des mammites

10 (Gonzalo C. et al., 2003)

11 Interprétation Héritabilité du SCC basse avec et sans pathogène CL2: pas de sélection sur base du SCC Répétabilité et variance environnement permanent du SCC significativement diminuées en présence du pathogène CL3: influence du type de pathogènes et de sa persistance (?)

12 DISCUSSION 1)Principal paramètre génétique = pathogène majeur (effet résiduel?) 2) Pas de sélection possible sur base du seul test SCC vis-à-vis de la résistance envers les mammites 3) Répétabilité et variance environnement permanent du SCC influencées par le pathogène

13 HYPOTHESES Infections persistantes à lorigine de valeurs basses de répétabilité et de variance environnement permanent dans le modèle incluant les pathogènes. Études possibles si les paramètres précédents sont significativement influencés par des agents extérieurs (comme la persistance du pathogène durant la lactation)


Télécharger ppt "Influence des paramètres génétiques sur le «comptage de cellules somatiques» du lait de brebis en relation avec les pathogènes mammaires Université de."

Présentations similaires


Annonces Google