La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1er semestre UE 3 Séminaire Pratique et application de la recherche sur la cognition Resp :S. Casalis Mardi 15h30 - 18h30 DatesEnseignantSalle 23/09/2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1er semestre UE 3 Séminaire Pratique et application de la recherche sur la cognition Resp :S. Casalis Mardi 15h30 - 18h30 DatesEnseignantSalle 23/09/2008."— Transcription de la présentation:

1 1er semestre UE 3 Séminaire Pratique et application de la recherche sur la cognition Resp :S. Casalis Mardi 15h h30 DatesEnseignantSalle 23/09/2008 L.SparrowA /09/2008 P.QuemartA /10/2008 P.QuemartA /10/2008 A.BillonA /10/2008 S.CasalisA /10/2008 Vacances 04/11/2008 F.LefevreA /11/2008 FERIE 18/11/2008 F.LefevreA /11/2008 Y.CoelloA préparer 4 minutes d'exposé sur TER 02/12/2008 Y.CoelloA /12/2008 S.CasalisA /12/2008 S.CasalisA

2 BACL1L2L3M1 STOP ! M2

3 inscrit aux 15/1/07 L1L2L3M1M2D

4 taux de réussite brut et net en Master libellé inscrits bruts (1) défaillants et assimilés (2) inscrits nets (3)=(1-2) admis tx réussite brut % de défaillants tx réussite net Psychologie ,353,891,5 université77% taux de réussite brut et net en Master 2 en libellé inscrits bruts (1) défaillants et assimilés (2) présents aux examens admistx réussite brut% de défaillantstx réussite net Neuropsychologie clinique ,013,0100,0 Psychologique clinique P ,39,7100,0 Psychologie du travail ,65,4100,0 Psychologie enfance et adolescence ,00,0100,0 Psychopathologie clinique ,00,0100,0 Recherche en psychologie ,016,184,6 DESS SH Conduites addictives ,510,5100,0 Total mention Psychologie ,47,697,8 université87,20%

5 Master Neuropsychologie

6 Master psychologie de lenfance et de ladolescence

7 Master psychologie clinique :

8 Master Psychologie du travail :

9 Master de Psychopathologie clinique et santé :

10 rédaction du TER 1- But du mémoire 2- Quand ? Question de délais 3- Structure du mémoire

11 1- But du mémoire contribution originale même si la question est déjà documentée capacité à formuler un problème recherche dinformations concevoir et appliquer une méthodologie réalisation dun document défense de ce document

12 La question de loriginalité : le format de présentation est très strict. pas question dêtre original les règles sont très précises et doivent être respectées le mémoire de sadresse pas quaux membres du jury toute personne désirant le lire doit pouvoir le comprendre conventions originalité des idées et des démonstrations mais toute idée exprimée doit pourvoir être expliquée tout doit être justifié

13 Donc application directe de connaissances déjà acquises : construire et rédiger une biblio comprendre la littérature et confronter les arguments utilisation de logiciels de traitement de données comprendre et savoir utiliser les stats savoir formuler un problème utiliser une méthodologie adaptée poser des hypothèses les confronter aux données et à la littérature existante savoir résumer et conclure apporter des perspectives nouvelles Mais aussi : savoir « vendre » son travail…

14 2- Quand ? importance des délais : soutenance en Juin petite marge entre première et deuxième session (?) candidatures M2 = septembre Janvier : introduction quasiment terminée. Doc à rendre éventuellement au directeur. Pâques : limite pour lexpérimentation (suivant les cas)

15 Calendrier 2008/2009 (cf. site

16 Avec qui ? centre dintérêt de létudiant objectifs professionnels discuter avec les « anciens » discuter avec les enseignants le thème dispose t-il dune littérature ? peut-il être traité en un temps raisonnable pas obligé de choisir un thème original ou nouveau pour vous Mais attention aux stratégies locales…

17 Ureca.recherche.univ-lille3.fr étudiants TER Inscription sur Moodle jusque fin Novembre

18 3. Structure du mémoire la forme est très importante : elle disparaît quand elle est standardisée se baser sur un modèle (article scientifique) longueur : pas nécessaire de démontrer que vous avez travaillé en multipliant le nombre de pages être concis et précis le Nb de pages dépend du thème (+- 50 pages) attention au plagiat. Citations possibles mais elles doivent être comprises (et indiquées).

19 inutile de parler de lortaugrafe… Je ou Nous ? « nous » est la tradition « je » = un peu égocentrique ou prétentieux… risque de sattribuer les idées des autres mais le « nous » donne un caractère « pompeux » « on » est vague, a utiliser rarement Alors ???? utiliser, si cest possible, le vrai sujet du verbe plus de précision Nous avons fixé la durée de présentation à … La durée de présentation a été fixée à …

20 Il faut mettre des transitions entre les différentes parties, enchaînement naturel mémoire relié et dactylographié paragraphes justifiés texte aéré taille des caractères et fonte : Arial, Times, 12 points interligne 1.5 ou 2

21 5 parties dans le mémoire : 1.Partie introductive Page de garde Résumé Table des matières 2.Partie théorique (A- INTRODUCTION) Préambule (contexte, définition…) Problématique, question centrale Revue de question Objectifs et hypothèses 3.Partie empirique (B- METHODE, C- RESULTATS) Opérationnalisation (sjts, matériel, paradigme) Résultats 4.Partie conclusive Discussion /conclusion (D- DISCUSSION, E-CONCLUSION) Références (F- REFERENCES) 5.Annexes (G- ANNEXES)

22 1. Partie introductive Page de garde : Université, titre, auteur, diplôme, date soutenance, membres jury, directeur. Résumé & mots clés : 150 à 200 mots, pas plus dune page ! A faire en dernier. Difficile car très condensé. On présente la problématique, la méthode, les principaux résultats et une conclusion. Mots clés officiels (si possible). Le nombre dépend du thème. Table des matières : sachez utiliser les fonctions des logiciels (Microsoft Word, en mode plan). Utilisation de logiciels de base de données (Reference manager, End note…) Possibilité derratum

23 2. Partie théorique : INTRODUCTION En forme dentonnoir (cest symbolique…). On part du général (préambule) pour aboutir à une description dune étude spécifique et à des hypothèses théoriques. Préambule : exemple Les jeux vidéo ont connu un essor considérable depuis le début des années On peut distinguer 5 catégories de jeux : les jeux daction… Les jeux vidéo, dont on peut faire remonter lorigine au début des années 1980, sont aujourdhui un phénomène de société dont on ne peut ignorer limpact. Dans ce mémoire, nous allons tenter dévaluer linfluence de la pratique de ces jeux sur les processus de socialisation chez ladolescent. Les joueurs acharnés éprouvent-ils plus de difficultés à rencontrer leurs pairs, où sont-ils au contraire mieux intégrés dans une sous-culture dont le jeu vidéo constitue le fondement ? Dans la suite de cette introduction, nous allons…

24 dans la suite, il est possible de citer énormément de faits et détudes. mais il faut choisir les plus pertinents/convaincants lordre de présentation est important : respecter une logique attention au sous-entendus, les liens entre les infos successives doivent être explicites. On ne doit pas deviner. pb : que connaît le lecteur par rapport au problème soulevé tous les lecteurs (même sils ne sont pas profs de psycho) doivent comprendre. mais il nest pas nécessaire de remonter à T.Ribot (1875). Cest lerreur la plus fréquente : on juxtapose les idées sans expliciter les liens. jouez sur les contrastes (opposition des idées) soyez redondant si le thème est complexe.

25 à la fin : on doit aboutir à la question centrale de la recherche le lecteur doit saisir loriginalité du travail, lintérêt de la recherche on doit expliquer comment on va procéder pour vérifier lhypothèse que lon vient de poser on donne les grandes lignes sans entrer dans les détails techniques (partie empirique) on donne les prédictions (théoriques). On peut rappeler pourquoi on sattend à observer le phénomène prédit.

26 3. Partie empirique : METHODE dans cette partie, on donne les infos permettant la réplication pas tout ! (Voir partie annexe) a- sujets: Qui, raison particulières pour ce centrer sur cette pop., combien, comment ont-ils été sélectionnés, certains ont-ils été écartés ? Pourquoi, ont-ils été payés, âge moyen, sexe etc… b- matériel Stimulis utilisés, mode de construction, critères utilisés pour le matériel verbal …Listes en annexes c- procédure On décrit le déroulement de lexpérience, étape par étape. On peut considérer le lecteur comme un sujet et lui faire découvrir pas à pas ce que le sujet a du subir…Passation concrète. Consignes (si importantes) en annexe. d- appareillage : si nécessaire

27 RESULTATS On décrit les résultats, on ne les discute pas Ordre a respecter : en fonction des prédictions, des hypothèses Présentation sous forme de tableau, figure inutile de présenter les mêmes données dans un tableau et dans une figure figure = plus « parlant » Figures et tableaux = numérotation séparé Les légendes ne sont pas présentées de la même façon attention à la clarté, ne pas surcharger interdiction de présenter un listing brut certaines données secondaires peuvent être présentées en annexe

28 Tableau 1 Répartition des différents types dessais dans chacun des blocs dessais.

29 Figure 1 : Fonction de transfert de modulation damplitude (TMTF) moyenne de loreille droite (carrés) et gauche (ronds) des sujets GB (symboles vides) et RD (symboles pleins). Labscisse représente la fréquence de modulation en Hz, et lordonnée le seuil en dB (20 log m).

30 Figure 2: Performance en reconnaissance de la parole (en %) des sujets GB et RD pour les 4 conditions de lexpérience (barres vides : dans le silence; barres grises : dans un bruit stationnaire ; barres noires : dans un bruit fluctuant; barres hachurées : dégradation spectrale). OG : oreille gauche ; OD : oreille droite. Le niveau de performance au hasard est indiqué par la ligne en pointillés : 6.25%.

31 dans le texte, on commente les résultats présentés dans les tableaux et les figures Nous avions supposé que le pourcentage derreur serait supérieur dans cette situation. Cependant, les résultats indiquent que le pourcentage obtenu par le groupe X (75%) est quasiment identique à celui du groupe Y (76%, figure 2). Attention aux statistiques : le pourcentage obtenu par le groupe X (75%) est supérieur à celui du groupe Y (42%, F(1,29)=54.47, p<.001). le pourcentage obtenu par le groupe X (75%) nest pas statistiquement différent de celui groupe Y (76%, F(1,29)=0,24). On observe un effet principal de la variable fréquence (figure 2, F(1,15)=12.45, p<.0001) ainsi quune interaction entre cette variable et la durée de présentation… Le facteur âge nest pas significatif, mais approche la significativité (t(19)=2.35, p>.06).

32 4. Partie conclusive : D-DISCUSSION on commence par résumer les données les hypothèses sont-elles confirmées ou infirmées on replace dans le contexte théorique (comparaison avec la littérature) en cas de résultats surprenants, tentatives dexplications Limites de létude De la méthode E- CONCLUSION peut être dans la foulée de la discussion sinon, ne pas reprendre la discussion on rappelle les objectifs, les résultats et surtout, on propose dautres voies de recherche

33 F- REFERENCES normes de citation : dans le texte : ces résultats confirment le modèle à double accès (Coltheart, 1978). 3 auteurs et + Première citation (Machin, Truc & Bidule, 1989) ou Selon Machin, Truc et Bidule (1989) puis Machin et al. (1989) plus de 6 auteurs : Machin et al. (1989) on sépare par des points virgules (Machin & Truc, 1970; Bidule et Truc, 1980)

34 Normes APA Articles Viemeister, N. F. (1979). Temporal modulation transfer functions based upon modulation thresholds. Journal of the Acoustical Society of America, 66, Ouvrage Moore, B.C.J. (1995). Perceptual Consequences of Cochlear Damage. Oxford: Oxford University. Chapitre douvrage : Viemeister, N. F., & Plack, C. (1993). Time analysis. In W. Yost, A. Popper, & R. Fay (Eds.), Human Psychophysics (pp ). New-York: Springer- Verlag.

35 Introduction : pourquoi ? Méthode : comment ? Résultats : quoi ? Introduction : pourquoi ? Méthode : comment ? Résultats : quoi ?

36 Présentation orale : résumer en minutes 1 ans de travail !!! difficile mais crucial impossible de tout dire : sélectionner le plus important powerpoint ou transparents présenter un graphique est plus simple que de le décrire… faire un plan (à partir du mémoire, supprimer ce qui nest pas fondamental). Le présenter au début de la présentation centrez-vous sur le modèle théorique dominant vous devez faire ressortir une question vous devez à la fin présenter une réponse terminez en parlant du futur La règle d'or d'une bonne présentation consiste en trois points : 1. Dites ce que vous allez dire. 2. Dites le. 3. Dites ce que vous avez dit. La règle d'or d'une bonne présentation consiste en trois points : 1. Dites ce que vous allez dire. 2. Dites le. 3. Dites ce que vous avez dit. Préparez et répétez votre présentation !!!


Télécharger ppt "1er semestre UE 3 Séminaire Pratique et application de la recherche sur la cognition Resp :S. Casalis Mardi 15h30 - 18h30 DatesEnseignantSalle 23/09/2008."

Présentations similaires


Annonces Google