La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

M1 – UE6 – Psychologie cognitive et neurocognition - TD L.Sparrow www.univ-lille3.fr/ureca/sparrow Optimal Viewing Position (OVP) ou Position Optimale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "M1 – UE6 – Psychologie cognitive et neurocognition - TD L.Sparrow www.univ-lille3.fr/ureca/sparrow Optimal Viewing Position (OVP) ou Position Optimale."— Transcription de la présentation:

1

2 M1 – UE6 – Psychologie cognitive et neurocognition - TD L.Sparrow Optimal Viewing Position (OVP) ou Position Optimale de Fixation (suite)

3 Mouvements utilisés dans la lecture : Saccades - oriente la fovéa vers la cible - rapides (20 ms) et précises

4 Fovéa Zone fovéale (2°) Zone parafovéale (10°) Vision périphérique

5

6 Direction du regard exentricité Grain (différence entre C et O) pour mesurer lempan, nécessité de présenter très rapidement la chaine de caractères, avant que le sujet réalise une saccade tâche trop difficile, augmentation du contraste en insérant la lettre à reconnaître dans des chaines composées de nombre :142C64 taille de lempan = à 3 caractères de part et dautre du point de fixation

7 Lempan perceptif en lecture est asymétrique. fixation 3 caractères à gauche et 7 ou 8 à droite Milieu du mot (50%) Meilleure performance (OVP) 35C67176C53 Pourtant lempan est symétrique dans cette situation … ???

8 En lecture de texte : point de fixation dans le mot ou Initial Landing Position

9 M é m o i r e

10 Absolument nécessaire de distinguer : lOVP : étudié à laide de paradigme de mots isolés Le point de fixation initial : étudié à laide de paradigme de lecture de textes ou de phrases On peut rapprocher les 2 phénomènes, mais déterminer sils dépendent dun même processus reste encore une hypothèse ouverte. Exemples de PFP :

11

12

13

14

15 Exemples concernant lOVP :

16 Tâche de décision lexicale :

17

18 Présentation décalée : 1

19 Présentation décalée : 2

20 Présentation décalée : 3

21 Présentation décalée : 4

22 Présentation décalée : 5

23 X TABLE Optimal Viewing Position (OVP) ou Position Optimale de Fixation

24

25

26 OVP : permet de mieux comprendre les processus impliqués dans le décodage des mots. Mais peut aussi être utilisé à des fins plus « pratiques » Exemple : la lecture chez lenfant sourd.

27 Grandes étapes du développement oral chez lenfant entendant 7-11 mois : Babillage syllabique mois: Premier mot mois: 2 mots étapes suivantes: grammaire, syntaxe Apprentissage de lécrit = ovp

28 Etapes similaires chez lenfant sourd : Vers 6 mois : Babillage signé et oral Vers 12 mois: Premier signe Vers 16 mois: 2 signes étapes suivantes: combinaisons de signes, syntaxe de la langue des signes Étapes pré-linguistiquesÉtapes linguistiques 80 % dillettrisme !

29 The question whether thought is possible without language The Principles of Psychology, William James (1890). La pensée est-elle possible sans langage, sous entendu, les personnes sourdes nont pas de langage. Développement de loralisation

30 Observations de Broca sur des patients aphasiques (qui comprennent le langage mais ne parlent pas) : début de la localisation cérébrale. Les différentes fonctions du cerveau sont localisées anatomiquement. Conception « rigide » de lorganisation cérébrale. Plasticité neuronale

31 Deux types de signes : - symbole linguistique (équivalent du mot chez lenfant signeur) - geste communicatif, couramment utilisé par les bb. Même modalité que le symbole signé linguistique, formellement identique. Les enfants sourds distinguent ces deux types de gestes et les utilisent de manière différentes.

32 Distribution bi-modale chez les enfants exposés à la langue des signes Activité motrice pré-langagière, en rapport avec la segmentation, le rythme Décomposition en syllabe, mots, phrases Babillage = activité linguistique et non pas purement motrice

33 Phonetic and Gestural Method of Borel- Maisonny (Silvestre de Sacy, 1978). This program helps the child to identify speech segments and to link them to their written counterparts. Each phoneme of the language is correlated to a combination of lip movements and hand gestures.

34 Plusieurs hypothèses concernant lOVP : habitudes de lecture (T.Nazir) contraintes lexicales spécialisation hémisphérique

35 Les habitudes de lecture. (T.Nazir) sens de lecture : gauche vers la droite associé à un déplacement de lattention asymétrie de lempan => Orientation de lattention vers la droite, là où se trouve linfo utile OVP inversé en hébreux et en arabe

36 Les contraintes lexicales. les mots peuvent être reconnus à partir des premières lettres plus haut degré de contraintes lexicales au début des mots que vers la fin lorsque les mots étaient contraints par leurs lettres finales, lOVP tendait à se déplacer sur la droite, en fin de mot

37 La spécialisation hémisphérique temps de transfert inter-hémisphérique interaction entre la visibilité des lettres (diminuant avec l'éloignement du centre) et la supériorité du champ visuel droit (CVD) pour le traitement des informations linguistiques

38

39 Hypothèse de la spécialisation hémisphérique repose sur la notion de « Split Fovéa » La question fondamentale qui se pose est la suivante : Est-ce que linformation visuelle perçue en vision fovéale est projetée vers les 2 hémisphères (représentation bilatérale) ou au contraire est-elle latéralisée (split fovéa) ?

40

41

42 CV gauche Hémisphère droit Zone fovéale Zone parafovéale Zone périphérique

43 Œil droitŒil gauche CV droit CV Gauche

44 Œil droitŒil gauche CV droit CV Gauche FOVEA

45 Œil droitŒil gauche CV droit CV Gauche FOVEA Est-ce que la zone fovéale est latéralisée ?

46 Projections latéralisées Projections bilatérales

47 délai inter-hémisphérique

48 quand la main utilisée pour la réponse est ipsilatérale, pas de délai de transfert si la main est controlatérale, délai de transfert délai observé même avec une excentricité de 1° résultat en faveur dune représentation hémisphérique latéralisée de la fovéa

49 il y a dominance de lhémisphère gauche pour le langage intérêt a projeter une grande partie du mot vers cet hémisphère

50 modèles classiques daccès au lexique codent la position des lettres : exemple : cat _a *ca *_at *c_t cat c_t* ca_* at* a_* t*

51 Représentation latéralisée (split fovéa) corpus de mots de 4 lettres 34% sont ambigus (tsar, star) grâce au « split », partage dans les 2 hémisphères 4.7 % restent ambigus item & time it // em sur-représentation de la première et de la dernière lettre très peu ditems ambigus

52


Télécharger ppt "M1 – UE6 – Psychologie cognitive et neurocognition - TD L.Sparrow www.univ-lille3.fr/ureca/sparrow Optimal Viewing Position (OVP) ou Position Optimale."

Présentations similaires


Annonces Google