La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire Lénergie solaire en région Rhône-Alpes Les installations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire Lénergie solaire en région Rhône-Alpes Les installations."— Transcription de la présentation:

1 1 Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire Lénergie solaire en région Rhône-Alpes Les installations photovoltaïques Généralités

2 2 Une technologie qui devient mature Historique : Années 1960 : applications spatiales dans les (satellites, modules spatiaux,…) Années 1970 : applications terrestres en sites isolés (phares, balises, …) Années 1980 : premières maisons alimentées en photovoltaïque Années 1990 : multiplication du photovoltaïque en toiture dans les pays développés (notamment Japon et Allemagne) Un marché en forte croissance : Doublement de la puissance mondiale installée entre 2004 et 2008 Un marché mondial qui devrait tripler dici 2015 Chiffre daffaire attendu en France dici 2012 : 2 Mds pour emplois créés. Un production qui reste dominée par le Japon, les USA et lEurope (surtout lAllemagne)

3 3 Un technologie facilement implantable

4 4 Une technologie diversifiée Silicium monocristallin : Avantages : bon rendement, de 14% à 16%, bon ratio Wc/m 2 (~150 Wc/m 2 ) ce qui permet un gain de place si nécessaire, nombre de fabricants élevé Inconvénients : coût élevé, rendement faible sous un faible éclairement Silicium polycristallin : Avantages : bon rendement (environ 100 Wc/m²), moins cher à produire que le monocristallin. Inconvénients : rendement faible sous un faible éclairement. Ce sont les cellules les plus utilisées pour la production électrique (bon rapport qualité-prix). Silicium amorphe : Avantages : fonctionne avec un éclairement faible ou diffus (même par temps couvert), intégration sur supports souples ou rigides. Inconvénients : rendement faible en plein soleil, de 5% à 7%, nécessité de couvrir des surfaces plus importantes (ratio Wc/m² plus faible, environ 60 Wc/m2), performances qui diminuent avec le temps Couches minces : Moindre diminution de performance en fonction de la température et de meilleur rendement en atmosphère brumeuse. Coût de production plus faible, nécessite moins de matériaux

5 5 Un technologie dont le coût de production reste élevé Des coûts de production élevés : Coût de production de référence (Horizon 2012, taux 8% - source DGEC-2008) : 400 /MWh pour une installation de 3 KWc et 228 /MWh pour une installation au sol de 10 MWc 74 /MWh pour l éolien 60 à 80 /MWh pour l hydroélectricité haute chute Une technologie consommatrice de surface : 3 MWc installé en éolien = 1 éolienne 3 MWc installé en photovoltaïque = 7 ha au sol

6 6 En France, un retard à rattraper Puissance cumulée installée en 2006 en Europe (en MWc) (source: Eurobserv'Er, avril 2008)


Télécharger ppt "1 Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire Lénergie solaire en région Rhône-Alpes Les installations."

Présentations similaires


Annonces Google