La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 DÉPISTAGE ORGANISÉ DES CANCERS DU SEIN : FAUX RÉSULTATS, SURDIAGNOSTIC, SURTRAITEMENT J-L. GUILLET CLINIQUE INTERNATIONALE DU PARC MONCEAU MARDI 26 NOVEMBRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 DÉPISTAGE ORGANISÉ DES CANCERS DU SEIN : FAUX RÉSULTATS, SURDIAGNOSTIC, SURTRAITEMENT J-L. GUILLET CLINIQUE INTERNATIONALE DU PARC MONCEAU MARDI 26 NOVEMBRE."— Transcription de la présentation:

1 1 DÉPISTAGE ORGANISÉ DES CANCERS DU SEIN : FAUX RÉSULTATS, SURDIAGNOSTIC, SURTRAITEMENT J-L. GUILLET CLINIQUE INTERNATIONALE DU PARC MONCEAU MARDI 26 NOVEMBRE 2013 DÉPISTAGE ORGANISÉ DES CANCERS DU SEIN : FAUX RÉSULTATS, SURDIAGNOSTIC, SURTRAITEMENT J-L. GUILLET CLINIQUE INTERNATIONALE DU PARC MONCEAU MARDI 26 NOVEMBRE 2013

2 DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER DU SEIN National depuis 2004 Mammographie : 2 clichés/sein Répétée tous les 2 ans (50-75 ans) Cliché numérisé > cliché analogique 2

3 DÉPISTAGE ORGANISE DU CANCER DU SEIN ACR 4 et 5 Biopsie indispensable ACR 1 et 2 Normaux, mais 2 ème lecture ACR 3 Surveillance rapprochée sans double lecture 3

4 DÉPISTAGE ORGANISÉ : LES INTERROGATIONS 1. Participation insuffisante 56 % mais avec variation forte (- 30 % Paris, + 60 % en Bretagne En compétition avec le dépistage individuel Problème du délai de la double lecture Résultat par courrier recommandé Solution : réintégrer les médecins 4

5 DÉPISTAGE ORGANISÉ : LES INTERROGATIONS LA MORTALITÉ La mortalité liée au cancer du sein a baissé, MAIS La baisse de mortalité touche lensemble des femmes traitées, dépistées ou diagnostiquées (cf. relevé danois)Dr P. GOTZSCHE 5

6 DÉPISTAGE ORGANISÉ : INTERROGATIONS SUR LA DÉSESCALADE THÉRAPEUTIQUE Augmentation importante des mastectomies (20 à 40 % ) Problème des lésions frontières (cancer in situ) 6

7 DÉPISTAGE ORGANISÉ : LES FAUX RÉSULTATS 1. FAUX POSITIF - Biopsie inutile - Problème ACR 3: intégrer à la double lecture ? Résultat psychologique catastrophique Exérèse chirurgicale malgré biopsie rassurante 7

8 8 DÉPISTAGE ORGANISÉ : LES FAUX RÉSULTATS 1.FAUX NÉGATIF - Cancer de lintervalle - Mammographie à rythme régulier ET examen clinique Pas dincidence sur lamélioration des chiffres de guérison Survie identique entre cancer dépisté et cancer diagnostiqué

9 DÉPISTAGE ORGANISÉ : LE SURDIAGNOSTIC Dépister un cancer occulte de petite taille, peu évolutif (SBR I, RH+, index de prolifération < 20 %) Faut-il traiter ? (Ou seulement surveiller comme le cancer de prostate ?) 9

10 10 DÉPISTAGE ORGANISÉ : LE SURTRAITEMENT Utiliser des traitements très agressifs (chirurgie, chimiothérapie) Pour des cancers qui ne le sont pas ! T1 tous cancers confondus survie à 5 ans > 86 % T1 post ménopausique survie à 10 ans > 92 %

11 11 DÉPISTAGE ORGANISÉ : Lengagement des soignants Le dépistage positif est une chance ! (cf. radiologue) La consultation dannonce doit être adaptée Les traitements doivent être adaptés : : CHIRURGIE CONSERVATRICE : CHIMIOTHÉRAPIE EXCEPTIONNELLE

12 12 DÉPISTAGE ORGANISÉ ET PLAN CANCER JAMAIS DE DOUBLE PEINE (Jean-Paul VERNANT) Le dépistage dun cancer du sein ne doit pas entraîner de surtraitement Retentissement familial minime Et retentissement professionnel nul SOINS DE SUPPORT FICHES DE LIAISON MÉDECINS DU TRAVAIL


Télécharger ppt "1 DÉPISTAGE ORGANISÉ DES CANCERS DU SEIN : FAUX RÉSULTATS, SURDIAGNOSTIC, SURTRAITEMENT J-L. GUILLET CLINIQUE INTERNATIONALE DU PARC MONCEAU MARDI 26 NOVEMBRE."

Présentations similaires


Annonces Google