La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 13 Mycobactéries M.tuberculosis (agent de la tuberculose) M.leprae (agent de la lèpre) M.bovis (Une espèce de parasites des animau et hautement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 13 Mycobactéries M.tuberculosis (agent de la tuberculose) M.leprae (agent de la lèpre) M.bovis (Une espèce de parasites des animau et hautement."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 13 Mycobactéries M.tuberculosis (agent de la tuberculose) M.leprae (agent de la lèpre) M.bovis (Une espèce de parasites des animau et hautement pathogènes pour eux,aussi pathogène pour lhomme)

2 Mycobactérum tuberculosis Caractères biologiques

3 Morphologie et coloration un bacille grêle rectiligne ( ) ou légèrement incurvé,immoble. Il se colore difficilement par les colorants habituels. Cependant coloré en rouge à chaud par la fuchsine, il retient ce colorant, malgré laction de lacide et de lalcool. Cest la propriété de lacido-alcoolo-résistance. Lapplication de bleu de méthylène en colorant le reste du frottis, Les mycobactéries apparaissent rouges sur le fond bleu.

4

5

6 Caractères culturaux Un bacille strictement aérobie Le temps de reproduction 27 heures ne pousse pas sur les milieux usuels Le milieu disolement de choix est celui de Lowenstein modifié par Jensen. Sur ce milieu le germe pousse lentement (2 à 4 semaines). Les colonies rugueuses de couleur beige crème et prennent un aspect en chou-fleur. En bouillon, un voile bactérienne à la surface.

7

8 Résistance résiste très fortement au froid, à la dessiccation. demeurer vivant plusieurs mois dans les produits dexpectorations. très sensible à certains agents physiques: chaleur, lumière solaire, rayons X ou UV. La pasteurisation pour le lait peut les tuer, garder les substances nutritives thermolabiles. peu sensible aux agents chimiques tels que acides, bases, ou détergents divers. En revanche, il est tué en quelques minutes par lalcool.

9 Pathogénicité Substances élaborées 1.Lipides la plus forte teneur en lipides: 20 à 45 %. représentent 60% des constituants de la paroi. les phospholipides, les acides mycoliques, le facteur de corde les cires. 2.Protéine tuberculine produire une allergie. 3.Capsule

10 Mécanisme pathogène La voie de contamination primo-infection: Germ présent dans les alvéoles pulmonaires est phagocyté et transfère aux ganglions lymphatiques du hile pulmonaire Manifestations parenchymateuses ganglionnaires et syndrome clinique. Après, la caséification, calcification. En cas d'Immunodépression, tuberculeuse miliaire. Infection apres la primp-infction

11 immunité type cellulaire. immunité dinfection. immunité et allergie (hypersensibilité de type retardé) Les trois se devolopent ensemble

12 Test tuberculinique fondé sur la recherche de lhypersensibilité cutanée à la tuberculine. Préparations tuberculiniques Des tuberculines purifiées (DPP) Méthode une injection de 5 unités de DPP par voie intra-dermique au niveau de lavant-bras

13 lecture du test tuberculinique après h induration au point dinjection supérieure à 5mm réaction positive, infection latente. supérieure à 15mm, réaction positive intense. une multiplication active et maladie tuberculeuse. inferieure a 5 mm réaction négative a) linfection précoce; b) la tuberculose très grave; c) dautres maladies infectieuses; d) les personnes âgées.

14 Applications du test tuberculinique a). On le fait avant et après la vaccination du B.C.G. pour apprécier le résultat. b). Pour établir le dignostic de tuberculose des jeunes enfants. c). Investigation épidémiologique des tuberculoses d). Pour examiner limmunité cellulaire non spécifique des cancéreux.

15 Diagnostic bactériologique Les prélèvements Examen microscopique coloration acido-résistante coloration en fluorescence Homogénéisation Culture Inoculation au cobaye

16 Traitement prophylactique et curatif vaccination B,C,G. chimioprophylaxie administration dantibiotiques (isoniazide) à un sujet contaminé et chez tout sujet qui vient de virerses réactions tuberculiniques. Le traitement fait appel aux antibiotiques lisoniazide, la rifampicine, léthambutol et la streptomycine. associer au moins deux antibiotiques actifs La durée pas être inférieure à 9 ou 12 mois.

17 Mycobactérium lèprae un parasite strict de lespèce humaine agent de la lèpre une maladie chronique à lévolution très lente; elle affecte les nerfs périphériques et la peau.

18 Caractères morphologiques un bacille grêle, droit ou incurvé, Gram positif, acido-alcoolo-résistant. immobile, non capsulé. Sur les frottis de produits pathologiques, il apparaît isolé, en petits amas, ou en gros amas compacts de forme arrondie, intra-cellulaire, Caractères culturaux ne peut pas être cultivé sur les milieux artificiels. Mais il peut se multiplier dans le coussinet plantaire de la souris et chez l'Armadille.

19

20

21 Pathogénicité contact directe avec les sécrétions du malade Il existe differents asects cliniques selon letat immunitair et des lesions histologiques lepre tuberculoide lepre lepromateuse lepre frontiere lepre indeterminee Diagnostic bacteriologique La mise en evidence des bacille acido-alcoolo- resistants

22

23

24

25


Télécharger ppt "Chapitre 13 Mycobactéries M.tuberculosis (agent de la tuberculose) M.leprae (agent de la lèpre) M.bovis (Une espèce de parasites des animau et hautement."

Présentations similaires


Annonces Google