La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RÉCIT local Des Hautes-Rivières en collaboration avec RÉCIT national - Domaine des langues Printemps 2003 Didier Tremblay Marie-France Laberge animateurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RÉCIT local Des Hautes-Rivières en collaboration avec RÉCIT national - Domaine des langues Printemps 2003 Didier Tremblay Marie-France Laberge animateurs."— Transcription de la présentation:

1 RÉCIT local Des Hautes-Rivières en collaboration avec RÉCIT national - Domaine des langues Printemps 2003 Didier Tremblay Marie-France Laberge animateurs en collaboration avec Françoise Mearns C.P., français, C.S. Marie-Victorin

2 Pour vous mettre dans le bain ! Que savez-vous déjà ? A) Nommez 3 des principales difficultés liées à lapprentissage de lécriture rencontrées par les élèves. B) Nommez deux fonctions ne se trouvant pas sur un traitement de texte courant mais offertes par les logiciels spécialisés dassistance à lécriture. D) Nommez 2 apports de lordinateur dans lapprentissage du processus rédactionnel. C) Comment peut- on agir sur la motivation à écrire dun élève ?

3 Favoriser lapprentissage de lécriture grâce à lapport - de la métacognition - de lordinateur

4 et... de la révision des textes

5 Principales difficultés rencontrées chez les élèves (observations denseignants) Difficultés Morpho-syntaxiques et lexicales Les élèves sont limités dans leurs écrits faute de vocabulaire… difficulté à formuler leurs idées de façon claire et précise.Structures de phrases. Orthographiques Même dans des textes simples sur des thèmes connus, les élèves ont de grosses difficultés aux niveaux orthographique et grammatical. Procédurales Les élèves ont de la difficulté à mener de front plusieurs activités : sélectionner de linformation, la traiter, rédiger. Textuelles Stratégies (le travail de planification et de révision du texte). Rassemblement des idées, organisation.

6 En dautres mots... on remarque Un manque de connaissances importantes relatives aux processus décriture - planification difficile - production didées ardue - mauvaise exploitation dinformations permettant daccéder aux connaissances utiles pour produire un texte - problèmes de révision Un manque de procédures pour 1 corriger lorthographe dusage (les élèves ne doutent pas) 11 améliorer une phrase 111 améliorer un texte

7 Une méconnaissance des connaissances conditionnelles pour reconnaître une classe de mots (verbe, nom, adjectif...) Une sous-utilisation de schémas, tableaux organisateurs, procéduriers Une méconnaissance des buts poursuivis et des apprentissages à faire

8 Même sil na pas été démontré que lordinateur améliore sensiblement les compétences scripturales de son utilisateur, il intervient comme un adjoint formidable dans la pédagogie de lécriture en étant un « déclencheur décriture », un « facilitateur décriture » et un « outil de socialisation ». Commission Français et Informatique, Belgique, 2002

9 Lapport de la métacognition

10 Écrire exige quon accorde une très grande importance à la prise de conscience de certains phénomènes et à la régulation Écrire est une activité complexe de résolution de problèmes dans lintention dexpliquer, de raconter, de convaincre... Ce que je fais Comment je le fais Ce quil me reste à faire Intention - Destinataire - Idées - Respects des règles et conventions linguistiques

11 Écrire cest la capacité de reconnaître et de sappuyer sur un processus non linéaire Écrire cest apprendre à douter, à diagnostiquer que quelque chose ne va pas: cest apprendre à reconnaître quune erreur appartient à une certaine catégorie Écrire cest apprendre à décider dune intervention (comme lutilisation de lordinateur) pour améliorer son texte Écrire et vivre des expériences significatives et gratifiantes !

12 Lapport de la révision de texte

13 Pour aider les élèves à réviser - Reconnaître leurs principales difficultés et les situer : connaissances déclaratives, conditionnelles ou procédurales ; - Déterminer avec eux des buts dapprentissage de manière à permettre la régulation. Pour poursuivre sur la révision des textes,voir le document Développer la compétence à écrire des textes variés à ladresse suivante:

14 Lapport de lordinateur

15 Exploitation de lordinateur à la phase de PLANIFICATION

16 Lordinateur peut faciliter le transfert didées (du cerveau au support), facilite aussi le travail sur ces idées, leur traitement, leur partage ; Penser aux élèves plus visuels qui peuvent avoir besoin dun organisateur graphique pour planifier (ex. Inspiration) La possibilité de faire plus aisément des changements permet de mettre moins demphase sur la bonne organisation du premier jet pour mettre plus demphase sur le contenu ;

17 Placer des intertitres en lettres larges et colorées de façon à voir facilement les grandes divisions du texte, remplir ensuite ses sections, garder ou non les intertitres, les reformater Utiliser la fonction Fenêtre / Réorganiser pour voir en même temps le plan et le développement du texte Placer le sujet de chaque paragraphe en évidence au début du paragraphe; lenlever ensuite

18 Les « procédés danimation » du texte rejoignent mieux les élèves habitués à naviguer dans un monde dimages ; Lécriture informatique est une écriture en mouvement. Les mots prennent vie : on les illumine, on les assombrit, on les fait défiler, on les déplace, on les transforme… Lordinateur permet le développement de compétences transversales telles que coopérer, communiquer de façon appropriée, exploiter linformation À souligner...

19 Exploitation de lordinateur à la phase de RÉDACTION

20 Mettre moins dattention sur lorthographe au premier jet (parce que ça se corrige ensuite plus facilement que sur papier) permet de se concentrer dabord sur ce quon souhaite exprimer ; et, avec une moindre peur des fautes vient une moins grande peur décrire. On écrit plus, on devient plus habile, on a plus de plaisir à écrire. Le principe de la saucisse Hygrade quoi ! Les outils daide à lécriture tels les idéateurs permettent de jouer plus aisément avec les idées pendant que le texte se développe ; Lélève peut aussi délinéariser son écriture en commençant où il veut dans le développement de son texte.

21 La fonction chercher / remplacer encourage la recherche de synonymes Lordinateur rend facile laccès aux outils daide à lécriture: dictionnaires, correcteurs, lexiques thématiques, idéateurs, etc. On remarque que les scripteurs expérimentés font des changements plus complexes : ils déplacent des phrases, des paragraphes, réorganisent facilement des sections entières, intègrent de nouvelles portions, en suppriment dautres, etc.

22 Traitements de texte courants - Très bien pour aspects graphiques* mais un peu moins développé pour organisation et progression des idées (quoique deviennent intéressants maintenant grâce au mode plan) * jeux de caractères, fonctions dédition, de mise en page RÉDACTION - CORRECTION - PUBLICATION

23 Logiciels spécialisés dassistance à lécriture CONCEPTION - ORGANISATION - RÉDACTION Forces : Conception des idées / choix des mots / ordre des idées / formulation de phrases / outils didactiques (sens des mots, accords et conjugaisons, bases de données lexicales) / banques didées

24 Exploitation de lordinateur à la phase de RÉVISION

25 La possibilité dutiliser facilement des codes de couleur pour travailler le texte est très aidant, entre autres pour les élèves en difficulté ; Possibilité de travailler son texte en ayant une copie intacte de sauvegardée (laisser des traces) ; effacer, copier, coller, couper sans réécrire Pour les scripteurs inexpérimentés qui ont tendance à réviser mot par mot, le faire à lécran sur une page plus claire semble être moins décourageant ;

26 Utiliser le correcteur de temps à autres avec les élèves pour discuter de la pertinence des corrections proposées ; et la fonction synonymes pour trouver des mots plus spécifiques En en soulignant les arguments, on peut suivre la construction dune thèse dun bout à lautre du texte En enregistrant chaque session de travail sous un nouveau nom (animaux1, animaux2, animaux3…) on garde des traces à insérer au portfolio

27 Pour lapprentissage du logiciel lui-même, le système des élèves multiplicateurs fonctionne habituellement bien ; Laccès à une copie propre en tout temps encourage à « jouer » avec les mots et les idées ; Un avantage non négligeable est celui de pouvoir imprimer des copies multiples pour le travail sur un texte délève avec les pairs, sans les inconvénients amenés par une moins belle écriture manuscrite ; il est important pour lélève davoir un public autre que lenseignant ;

28 Imprimer de temps en temps une copie aide à voir lorganisation du texte entier Utiliser la fonction Prévisualiser pour voir sil y a équilibre entre les paragraphes Grammaire En mettant les constructions actives et passives en caractères gras ou en italique, on peut voir sil y a trop de formes passives par exemple (même chose pour adjectifs, temps de verbes, etc.)

29 Exploitation de lordinateur à la phase de DIFFUSION mise en page, etc.

30 Utiliser certains logiciels ou fonctions pour mieux rejoindre le destinataire : marques typographiques et montage graphique (utiliser des techniques pour obtenir leffet escompté) effets liés au soulignement, à la casse, à la taille et à la nature des polices, caratères gras, italique, retour à la ligne,combinaison de divers attributs graphiques sont autant déléments de " ponctuation " qui concourent à lémergence du sens, qui permettent à certains élèves de voir ce quils ont parfois du mal à distinguer. Diffusion : construire un site web, réaliser un document multimédia sur cédérom, publier dans le cadre dun journal de classe ou décole, participer à des activités de communication interpersonnelle

31 bref...

32 Les TIC modifient lécologie de la classe, les pratiques de lenseignant, les stratégies d apprentissage des élèves… Idéalement, des séances décriture libre faites à lordinateur encouragent lélève à la découverte et à lautoformation

33 En conclusion De lécriture traditionnelle à lécriture virtuelle… Le défi maintenant est de convaincre les équipes- écoles de revoir leur façon de faire pour intégrer les changements que peuvent apporter les TIC Les enseignants doivent y croire… ils doivent eux aussi utiliser lordinateur On ne devient pas habile à lordinateur en écoutant lenseignant en parler… lutilisation régulière est une condition essentielle au développement dhabiletés décriture

34 Références Writing with computers. Purdue University Online Writing Lab Motivational aspects of using computers for writing and communication. M.Warschauer, University of Hawai A Cognitive Process Theory of Writing Flower, Linda S., and John R. Hayes. December 1981 How computers change the writing process for people with learning disabilities. R. Wanderman

35 - Ordinateur et écriture Pour une utilisation efficace des TIC dans l'apprentissage de l'écriture. Recherche subsidiée par la Communauté française N° 77/99 – Octobre Biémar S., Romainville M., Département Éducation et Technologie, Namur. Leroy A., Petit V., Département pédagogique de Malonne Using computers to teach writing Writing with computers Salle multimédia et cours de français Logiciels dassistance à lécriture

36 … maximiser lapport pédagogique des TIC En arriver à écrire parce quon en a envie et non parce quon y est forcé !


Télécharger ppt "RÉCIT local Des Hautes-Rivières en collaboration avec RÉCIT national - Domaine des langues Printemps 2003 Didier Tremblay Marie-France Laberge animateurs."

Présentations similaires


Annonces Google