La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 26 Les virus de la voie respiratoire maladies respiratoiresdes infections généralisées.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 26 Les virus de la voie respiratoire maladies respiratoiresdes infections généralisées."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 26 Les virus de la voie respiratoire maladies respiratoiresdes infections généralisées.

2 Influenzavirus (les virus de la grippe) la famille dOrthomyxoviridae virus Influenza humains A,B,C virus Influenza animaux.

3 Morphologie et Structure sphériques de 80 à 120 nm de diamètre Nucléocapside hélicoïdale Lacide nucléique ARN monocaténaire 8 pièces nucléo-protéines polymérase protéine de membrane enveloppe des lipides et des glycoprotéines. (sous la forme de spicule)

4 spicules hémagglutinants agglutination des hématies. inhibition de lhémagglutination. spicules neuraminidases hydrolyser lacide N-acétylneuraminique libération du virion diffusion du virus. les anticorps antihémagglutinine ont un rôle protecteur.

5 PB2 PB1 RNP RNA M2 M1 NA HA -SS RNA RNP PA RNA

6

7

8 Type trois types: A, B, C, selon nucléoprotéine et protéine de membrane stables. sous-types, selon lhémagglutinine et la neuraminidase instables. Variation glissement antigéne différences mineures une épidémie de faible ou moyenne saut antigénique fait émerger un virus nouveau des pandémies

9 Pathogénicité inhalation de gouttelettes en suspension dans lair. Il se fixe sur les membranes muqueuses du nez, de la gorge, de la trachée et des bronches. La période dincubation est de 1 à 2 jours, la grippe débute brusquement par frisson, fièvre, courbature ( ). La fièvre dure souvent 3 jours. La guérison est rapide. Les formes graves une surinfection bactérienne: pneumonies.

10 Paramyxovirus ARN monocaténaire, antimessages, nucléocapside hélicoïdale une enveloppe portant des spicules. Mais ils diffèrent dorthomyxovirus à 300 nm de diamètre, pléomorphisme. ---LARN génomique non segmenté. ---La propriété biologique de la neuraminidase est inconstante.

11 Virus de la rougeole Caractères biologiques des caractères particuliers. Lhémagglutinine est active seulement sur les hématies de singe à 37. Ils possèdent une hémolysine qui est active à 37 sur le globule rouge de singe. Ils ont un facteur de fusion qui entraîne la formation de syncytia. Il nexiste quun sérotype.

12 Pathogénicité Une grande diffusibilité La transmission est direct.Le réservoir de virus est lenfant de 6 mois à 6 ans. La porte dentrée puis le virus passe dans le sang et distribué dans tous les tissus. Dix jours après le contage, la période dinvasion avec catarrhe, signe de KOPLICK. Puis lexanthème maculopapuleux et la guérison Des formes graves

13

14 La panencéphalite sclérosante subaiguë(SSPE) une période de modification du comportement et de détérioration de lapprentissage scolaire, progressive de paralysies avec myoclonies et la démence, évolution mortelle rapide. dans la plupart des cas, les enfants ont eu la rougeole avant lâge de 2 ans, les garçons sont plusfréquemment atteints que les filles, elle survient en général 6 ans après la rougeole.

15 Prophylaxie spécifique Immunisation passive Une prévention durgence peut être obtenue par l'injection, du sérum de la gammaglobuline, Cette immunisation passive pourra permettre soit labortion de la rougeole si elle est effectuée dans les 5 jours qui suivent le contage, soit laténuation, si elle est effectuée entre le 5 ème et le 7 ème jour. Immunisation active le vaccin vivant durer 3 et 5 années.

16 Le virus ourlien Pathogénicité Limité à lhomme. Le virus passe de la bouche, par le canal de sténon à la glande parotidienne. Il y a une virémie. Cellules cibles: testicules, ovaires, pancréas, thyroïde, méninges et cerveau. La forme typique: une incubation de 18 à 21 jours. une parotidite non pyogène, le plus souvent bilatérale.20% des garçons de plus de 13 ans font la complication orchitique

17 Le virus respiratoire syncytial Les enfants de moins de 6 mois sont plus sensibles à linfection aux virus respiratoires syncitiaux et développent fréquemment une bronchiolite avec un taux de mortalité élevée.

18 Adénovirus Virus à ADN à symétrie cubique et non enveloppés; plus de 40 sérotypes humains Ils se multiplient dans larbre respiratoire, loeil et le tube digestif. une affinité pour le tissu lymphoïde Ils peuvent provoquer des pharyngites, des Broncho-pneumopathies, des conjonctivités, le Kérato-conjonctivités épidémique, les pathologies digestives. Sérotype en particulier 12, 18, 30, ont un pouvoir oncogène dans des conditions expérimentales

19

20

21

22

23 Le virus de la rubéole La rubéole est une maladie éruptive de lenfant sans gravité et sans séquelles. Le risque est la maladie congénitale La maladie congénitale se traduit par des malformations à 95% si linfection survient 1 à 2 mois % 2 à 3 mois % 3 à 5 mois. ---au delà de 5 mois le risque devient nul.

24 Les principales malformations ---Cardiaques avec une persistance du canal artériel ou une sténose de lartère pulmonaire. ---Oculaires avec la cataracte (souvent bilatérale) et une rétinopathie, une microphtalmie ou un glaucome ---Auditives, une surdité ---Nerveuses avec un retard mental, une microcéphalie. ---Osseuses avec des lésions des os longs.

25

26

27

28

29


Télécharger ppt "Chapitre 26 Les virus de la voie respiratoire maladies respiratoiresdes infections généralisées."

Présentations similaires


Annonces Google