La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sous-Adressage 1 TCP\IP (suit). Network 172.16.0.0 172.16.0.0 Addressing Without Subnets 172.16.0.1172.16.0.2 172.16.0.3 …... 172.16.255.253172.16.255.254.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sous-Adressage 1 TCP\IP (suit). Network 172.16.0.0 172.16.0.0 Addressing Without Subnets 172.16.0.1172.16.0.2 172.16.0.3 …... 172.16.255.253172.16.255.254."— Transcription de la présentation:

1 Sous-Adressage 1 TCP\IP (suit)

2 Network Addressing Without Subnets …

3 Sous-Adressage Sous-adressage est une extension du plan dadressage initial. Devant la croissance du nombre de réseaux de lInternet il permet de limiter la consommation permet également de : Avoir des petits réseaux facile à gérer Réduire le Trafic sur chaque sous-réseau. Appliquer davantage une politique de sécurité 3

4 Principe du Sous-Adressage A lintérieur dune entité associée à une adresse IP de classe A, B ou C, plusieurs réseaux physiques partagent cette adresse IP. On dit alors que ces réseaux physiques sont des sous-réseaux (subnet) du réseau dadresse IP « ». InternetACB DFE P 4

5 Sous-Adressage Ce site utilise le sous-adressage de manière à ce que ses deux sous- réseaux soient couverts par une seule adresse IP de classe B. La passerelle P accepte tout le trafic destiné au réseau et sélectionne le sous-réseau en fonction du 3ème octet de ladresse destination. si la valeur du 3ème octet est 1 le datagramme est routé vers réseau , si la valeur du 3ème octet est 2 le datagramme est routé vers le réseau A lexception de P, toute passerelle de linternet route comme sil nexistait quun seul réseau. 5

6 Subnet Addressing E0 E1 NetworkInterface E0 E1 Routing Table NetworkHost.. Subnet NetworkHost.. Subnet Le '' subnet '' utilise les bits de poids fort de la partie Hostid de l'adresse IP, pour désigner un sous-réseau. 6

7 Sous-Adressage Exemple : Dans la figure ci-contre, les bits 6-7 de la partie '' host '' sont utilisés pour caractériser un sous-réseau. Ceci permet davoir 4 sous-réseaux « 00, 01, 10, 11» de 62 machines chacun. 7

8 Sous-Adressage Le calcul des masques et des adresses est expliqué dans le tableau suivant : Num_réseau Netmask Adressage_hôte à à à à 254 Soit un total de 62x4 = 248 hôtes possibles pour cette classe C avec un masque de sous-réseau:

9 Etapes de sous adressage 9

10 10

11 Sous-Adressage Exemple: Application dun masque sous-réseau pour une Addresse de Classe B. 11

12 Adressage IP Exercice 1: si on a une adrsse ip: et un masque ss-réseau : Trouver ladresse réseau,et ladresse de diffusion. Exercice 2: Un ordinateur X d'adresse IP = , son masque de sous réseau est ) Quelle est son adresse réseau ? 2) Quelle est son adresse de broadcast ? 3) Quelles sont les adresses attribuées à la 1 ère et à la dernière machines dans ce sous réseau ? 4) Combien de sous réseaux peut il y avoir dans ce réseau Et quelle est ladresse du sous-réseau suivant ? 12

13 Adressage IP Expliquez les particularités des adresses suivantes (le masque est celui associé à la classe) : Si une machine a pour configuration IP /29, quelles adresses peuvent être assignées aux hôtes du sous-réseau obtenu ?

14 Adressage IP D'après le résultat de la commande « ipconfig /all », la machine RIGEL est-elle correctement configurée ? Configuration IP de RIGEL Nom d'hôte : RIGEL Serveur DNS : Type de noeud : Diffuser ID d'étendue NetBIOS : Routage IP activé : Non Proxy WINS activé : Non Résolution NetBIOS par DNS...: Non 0 - Carte Ethernet 1: Description : 3Com 3C90x Ethernet Adapter Adresse physique : A-C DHCP activé : Non Adresse IP : Masque de sous-réseau : Passerelle par défaut :

15 - ICMP : Internet Control Message Protocol - ARP : Address Resolution Protocol - RARP : Reverse Address Resolution Protocol Les sous-protocoles IP 15

16 Protocole ICMP ICMP rapporte les messages derreur à lémetteur initial et gère les commandes de connectivité et de trace (ping et tracert) Si une passerelle détecte un problème sur un datagramme IP, elle le détruit et émet un message ICMP à lémetteur initial. Les messages ICMP sont véhiculés à lintérieur de datagrammes IP et sont routés comme les datagrammes IP. Une erreur engendrée par un message ICMP ne peut donner naissance à un autre message ICMP. Beaucoup derreurs sont causées par lémetteur, mais dautres sont dûes à des problèmes dinterconnexion : machine destination déconnectée, durée de vie du datagramme expirée, congestion de passerelles intermédiaires. … 16

17 Protocole ICMP Format des commandes ICMP Format des messages derreur ICMP Type ( 8 bits) : type de Commande ou message derreur Code ( 8 bits) : informations complémentaires Identifier et Séquence number sont utilisés par lémetteur pour contrôler les réponses aux requêtes, Données spécifiques : données optionnelles de longueur variable émises par la requête d'écho et renvoyées par le destinataire. SPECIFIQUE est un champ de données spécifique au type derreur, IP HEADER + FIRST 64 bits : len-tête IP + les premiers 64 bits de données du datagramme ayant causé lerreur. TYPECODE Identifier Données spécifiques... CHECKSUM Seq. number TYPECODE SPECIFIQUE CHECKSUM IP Header + First 64 bits 17

18 Protocole ICMP La liste les principaux paquets ICMP utilisés : HexaDécMessage 000 Echo response 03 3 Destinataire inaccessible 04 4 Source quench 05 5 Redirection 08 8 Echo 0B 11 Temps dépassé 0C 12 Problème de paramètre 0D 13 Horloge 0E 14 Horloge response 0F 15 Demande d'information Réponse d'information 18

19 Protocole ICMP Problème de paramètre : indique que l'entête ip comporte une erreur rendant impossible l'exploitation du paquet. Il s'agit en général d'erreurs dans les options. Le paquet ICMP retourné comporte un champ "pointeur" qui indique la partie du datagramme considérée en anomalie. Rare !!!, car les options IP sont très peu employées. Demande décho et réponse Request : Permettent à une machine ou passerelle de déterminer la validité dun chemin sur le réseau. Utilisé par les outils applicatifs tels ping et traceroute. 19

20 Protocole ICMP Echo / Echo Response : Le ping ! Ping permet de tester l'accessibilité d'un équipement IP. ping sadresse au stack IP qui demande à ICMP d'émettre un paquet ICMP_Echo vers l'adresse destination. le message ICMP est placé dans un datagramme IP. A lémission du paquet, lapplicatif enclenche un timer. un nouveau paquet ICMP_Echo ayant un numéro d'identification différent est réémis... cette opération peut être répétée plusieurs fois. (Voir l'option –n). 20

21 Protocole ICMP Quand le destinateur reçoit les paquets ICMP_Echo, il les transfére à son programme ICMP : il vérifie le checksum. Si correct, Il passe à la séquence suivante, sinon il jette le paquet et ne répond pas. il formate un paquet ICMP_Echo_Response ayant les mêmes numéros d'identification et de séquence. Le numéro de séquence permet à l'émetteur de repérer quel timer est associé à l'Echo_Response reçu. Quand lémetteur initial reçoit le paquet ICMP_Echo_Response : Il examine le checksum, Si erreur, le paquet est détruit, le timer associé est interrompu une ligne "Request Time Out". si le checksum est bon Si le timer associé est arrivé à expiration, le paquet est détruit " Request Time Out ". Résultat On obtient le délai de transit aller-retour du paquet. 21

22 . Quelques Formats de requêtes ICMP. 22

23 Protocole ICMP Le "traceroute", permet de tracer la liste des passerelles empruntées par un paquet IP pour atteindre sa destination. Ce programme utilise la gestion du TTL et le mécanisme de « ICMP_TIME_OUT », Le principe est le suivant : Suite à la commande : traceroute ICMP formate un paquet IP source de la station et destinataire indiquée dans la ligne de commande. Le TTL du premier paquet est fixé à 1. le paquet est émis vers la Gateway Default pour être routé dans le réseau. quand le routeur reçoit le paquet il décrémente de 1 le TTL. Il le passe donc à 0. 23

24 Protocole ICMP le routeur détruit donc le paquet et émet un paquet ICMP_TIME_OUT vers l'émetteur du paquet. l'émetteur reçoit le paquet ICMP émis dans le paquet IP. Il porte ladresse source celle de la 1ére passerelle. L'émetteur formate un 2ème paquet IP avec un TTL fixé à 2. le 1er routeur va passer le TTL à 1 et enverra le paquet au prochain routeur indiqué dans sa table de routage. le 2ème routeur passe le TTL à 0 et retourne donc un ICMP_TIME_OUT qui sera reçu par l'émetteur, etc... le process est terminée lorsque le paquet atteint la station de destination. 24

25 Protocole ICMP Chaque passerelle de la route empruntée par les paquets IP aura donc, transmis un paquet ICMP_TIME_OUT dans un paquet IP ayant celle de du routeur. 25

26 ICMP : contrôle de congestion La situation de congestion se produit : lorsquune passerelle est connectée à deux réseaux aux débits différents (elle ne peut écouler au même rythme) lorsque de nombreuses machines émettent simultanément des datagrammes vers une passerelle. Pour palier ce problème, la passerelle peut émettre un message ICMP de limitation de débit (Source Quench) vers lémetteur. La source diminue le débit, puis laugmente progressivement tant quelle ne reçoit pas de nouvelle demande de limitation. N.B : Il nexiste pas de message dannulation de limitation de débit. 26

27 ARP: Address Resolution Protocol Le besoin La communication entre machines ne peut s'effectuer qu'à travers l'interface physique en fournissant ladresse MAC. Les applicatifs ne connaissant que des adresses IP, comment établir le lien » ? La solution : ARP Mise en place dans TCP/IP dun protocole de bas niveau appelé Adress Resolution Protocol (ARP) Rôle de ARP : fournir à une machine donnée l'adresse physique d'une autre machine située sur le même réseau à partir de l'adresse IP de la machine destinatrice. 27

28 ARP: Address Resolution Protocol La technique : La machine qui cherche à joindre un destinataire diffuse un message sur le réseau physique, Les machines non concernées ne répondent pas, Mise à jour du cache ARP pour ne pas effectuer de requête ARP à chaque émission. » de l'émetteur est incluse dans la requête ARP pour que les stations lenregistre dans cache ARP. Exemple : Pour connaître de B à partir de la machine A diffuse une requête ARP vers toutes les machines; la machine B répond avec un message ARP qui contient la paire de de B). AYB X 28

29 Fonctionnement d ARP : La couche IP interroge la table ARP pour trouver la correspondance MAC de transmise par la couche supérieure : S'il trouve la correspondance il la transmet à la couche MAC en même temps que son paquet IP. Sinon, la couche IP transmet destination au protocole ARP, en lui demandant de trouver la correspondance d'adresse MAC. 29

30 1. ARP formate un paquet ARP Request placé dans une trame Broadcast. 2. La station ayant l'adresse IP indiquée dans le paquet ARP_Request répondra 30


Télécharger ppt "Sous-Adressage 1 TCP\IP (suit). Network 172.16.0.0 172.16.0.0 Addressing Without Subnets 172.16.0.1172.16.0.2 172.16.0.3 …... 172.16.255.253172.16.255.254."

Présentations similaires


Annonces Google