La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Au centre de nos actions… lélève daujourdhui, citoyen de demain Journée pédagogique montérégienne Saint-Jean-sur-Richelieu 27 octobre 2006 27 octobre 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Au centre de nos actions… lélève daujourdhui, citoyen de demain Journée pédagogique montérégienne Saint-Jean-sur-Richelieu 27 octobre 2006 27 octobre 2006."— Transcription de la présentation:

1 Au centre de nos actions… lélève daujourdhui, citoyen de demain Journée pédagogique montérégienne Saint-Jean-sur-Richelieu 27 octobre octobre 2006 Chantal Labelle, direction établissement André Émond, coordonnateur services éducatifs complémentaires Louise-Hélène Lamy, service de soutien régional

2 ANCRE Cadre de référence pour limplantation dun programme pour prévenir et contrer lintimidation Commission scolaire des Patriotes 2004 Écoles Secteur Saint-Amable

3 Les collaborateurs Les personnes qui ont contribué à la rédaction du cadre de référence –Odette Béland, psychologue –Julie Côté, psychologue –Danielle Fortier, psychologue –Annie Lavallée, psychologue –Anne Léonard, psychologue –Louise-Hélène Lamy, conseillère services éducatifs complémentaires –André Émond, coordonnateur services éducatifs complémentaires Les personnes qui ont participé à lexpérimentation dans les écoles du secteur Saint-Amable –Chantal Labelle, direction –Louise-Hélène Lamy, conseillère services éducatifs complémentaires –Annie Lavallée, psychologue –Pascale Mercier, psychologue –Sébastien Théroux, psychoéducateur

4 QUEST-CE QUE LINTIMIDATION? Elle se traduit par: paroles méchantes et blessantes ou moqueriesparoles méchantes et blessantes ou moqueries ignorance, rejetignorance, rejet coups, bousculadecoups, bousculade mensonges, fausses rumeurs.mensonges, fausses rumeurs. Pour parler dintimidation il doit y avoir : RÉPÉTITION - RAPPORT DE FORCE - SILENCE - PEUR RÉPÉTITION - RAPPORT DE FORCE - SILENCE - PEUR (OPQ, 2001 )

5 Formes de violence Intimidation directeIntimidation directe Intimidation indirecteIntimidation indirecte Violence physiqueViolence physique Violence verbaleViolence verbale Violence psychologiqueViolence psychologique Violence dans les relations amoureusesViolence dans les relations amoureuses

6 POURQUOI SE PRÉOCCUPER DE LINTIMIDATION? Au Canada, 15% des élèves du primaire disent avoir été victimes dintimidation15% des élèves du primaire disent avoir été victimes dintimidation plus de 40% des élèves interrogés prétendent que les adultes ne réagissent pas auprès des victimes ( Craig et Pepler, 1997 )plus de 40% des élèves interrogés prétendent que les adultes ne réagissent pas auprès des victimes ( Craig et Pepler, 1997 ) Au Québec, 33% des enfants de 9 ans disent avoir été victimes de violence physique à lécole ou sur le chemin de lécole ( Institut de la Statistique du Québec et Direction de Santé-Québec )33% des enfants de 9 ans disent avoir été victimes de violence physique à lécole ou sur le chemin de lécole ( Institut de la Statistique du Québec et Direction de Santé-Québec ) À la CSP, les sondages viennent appuyer ces résultatsles sondages viennent appuyer ces résultats

7 POURQUOI SE PRÉOCCUPER DE LINTIMIDATION?(suite) Conséquences pour les victimes: baisse du rendement scolairebaisse du rendement scolaire absentéismeabsentéisme isolementisolement perturbations psychologiques pouvant mener jusquau suicide ou au meurtreperturbations psychologiques pouvant mener jusquau suicide ou au meurtre Conséquences pour les intimidateurs: 60% vont se retrouver avec une offense criminelle à lâge de 24 ans (contre 10% de la population normale)60% vont se retrouver avec une offense criminelle à lâge de 24 ans (contre 10% de la population normale)

8 POURQUOI SE PRÉOCCUPER DE LINTIM IDATION?(suite) Les programmes peuvent réduire lintimidation de 50% lorsquils respectent Les programmes peuvent réduire lintimidation de 50% lorsquils respectent certaines caractéristiques (Olweus, 1991; Pepler et coll., 1993) : Approche systémique –élève, classe, école, famille, communauté –Intimidateurs, victimes, témoins Durée minimale de 3 ans,

9 DÉMARCHE DÉMARCHE

10 Conditions gagnantes dimplantation dun programme Conditions gagnantes dimplantation dun programme Facteurs liés au programme et aux concepteursFacteurs liés au programme et aux concepteurs Facteurs liés à lorganisationFacteurs liés à lorganisation Facteurs liés aux enseignantsFacteurs liés aux enseignants

11 Facteurs liés au programme et aux concepteurs La complexité du programmeLa complexité du programme Les ressources nécessairesLes ressources nécessaires Le manuel explicatifLe manuel explicatif La formationLa formation La supervisionLa supervision La disponibilité dun expertLa disponibilité dun expert

12 Facteurs liés aux enseignants et aux professionnels Attitudes positivesAttitudes positives Nouveauté dans la professionNouveauté dans la profession Formation initialeFormation initiale EnthousiasmeEnthousiasme Partenariat avec les responsablesPartenariat avec les responsables Échange régulier avec la direction ou avec le coordonnateurÉchange régulier avec la direction ou avec le coordonnateur

13 Facteurs liés à lorganisation Le support de la directionLe support de la direction La responsabilité du projetLa responsabilité du projet La création dun comité de baseLa création dun comité de base Ladhésion du personnelLadhésion du personnel Lattitude du personnelLattitude du personnel Implication des parentsImplication des parents Implication de la communautéImplication de la communauté Réalisation sur 3 ans minimumRéalisation sur 3 ans minimum Lancement du projetLancement du projet

14 ANCRAGE DU PROJET

15 PROJET DE PRÉVENTION DE LINTIMIDATION Mission école Instruire - Socialiser - Qualifier Projet éducatif Plan de réussite Programme de formation de lécole québécoise Programme des Services éducatifs complémentaires Programme des Services éducatifs complémentaires Agir Autrement École en santé

16

17 SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION « Programme Services Éducatifs Complémentaires » SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION « Programme Services Éducatifs Complémentaires » Raison dêtre Favoriser le développement dattitudes et de comportements préventifs pour assurer la santé physique et mentale ainsi que le bien-être des élèves Importance dagir tôtImportance dagir tôt Nécessité dune action concertéeNécessité dune action concertée

18 SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION (suite) « Programme Services Éducatifs Complémentaires » SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION (suite) « Programme Services Éducatifs Complémentaires » Objectif Donner à lélève un environnement propice au développement de saines habitudes de vie et de compétences pour assurer sa santé et son bien-être.

19 SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION (suite) « Programme Services Éducatifs Complémentaires » SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION (suite) « Programme Services Éducatifs Complémentaires » Nature Les actions qui visent à créer un environnement favorable à la santé et au bien-être sont : Les actions qui visent à créer un environnement favorable à la santé et au bien-être sont : Assurer les conditions dune vie saine à tousAssurer les conditions dune vie saine à tous Sensibiliser les élèves à limportance de prévenirSensibiliser les élèves à limportance de prévenir Fournir des occasions de faire des choix éclairésFournir des occasions de faire des choix éclairés Permettre la participation à des activités sur différentes problématiques liées à la santéPermettre la participation à des activités sur différentes problématiques liées à la santé

20 SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION (suite) « Programme Services Éducatifs Complémentaires » SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION (suite) « Programme Services Éducatifs Complémentaires » Caractéristiques Choisis selon les caractéristiques et besoins des élèves. Choisis selon les caractéristiques et besoins des élèves. Prévus dans le plan daction de lécole. Prévus dans le plan daction de lécole. Conçus pour permettre une continuité des actions Conçus pour permettre une continuité des actions entreprises. entreprises. Propices au développement des compétences Propices au développement des compétences

21 SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION (suite) « Programme Services Éducatifs Complémentaires » SERVICES DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION (suite) « Programme Services Éducatifs Complémentaires » Liens avec les compétences transversales Exploiter linformationExploiter linformation Exercer son jugement critiqueExercer son jugement critique Mettre en œuvre sa pensée créatriceMettre en œuvre sa pensée créatrice Structurer son identitéStructurer son identité Communiquer de façon appropriéeCommuniquer de façon appropriée

22 SERVICES DAIDE « Programme Services Éducatifs Complémentaires » SERVICES DAIDE « Programme Services Éducatifs Complémentaires » Nature Différentes actions pour accompagner lélève dans la recherche de solutions aux difficultés Différentes actions pour accompagner lélève dans la recherche de solutions aux difficultés Adapter lenseignementAdapter lenseignement Réduire les obstaclesRéduire les obstacles Développer chez lélève des compétences à résoudre ses difficultésDévelopper chez lélève des compétences à résoudre ses difficultés Collaborer au plan dinterventionCollaborer au plan dintervention Faciliter lintégration des EHDAAFaciliter lintégration des EHDAA Conseiller lélève et le personnelConseiller lélève et le personnel Faciliter laccès aux services externesFaciliter laccès aux services externes Fournir des outilsFournir des outils

23 SERVICES DE VIE SCOLAIRE « Programme Services Éducatifs Complémentaires » Nature Socialiser lélève cest : susciter lengagementsusciter lengagement le responsabiliserle responsabiliser affermir son sens moral, enrichir sa vie spirituelle, et expérimenter laction communautaireaffermir son sens moral, enrichir sa vie spirituelle, et expérimenter laction communautaire améliorer ses relations interpersonnellesaméliorer ses relations interpersonnelles augmenter son sentiment dappartenanceaugmenter son sentiment dappartenance

24 SERVICES DE SOUTIEN « Programme Services Éducatifs Complémentaires » Nature Accompagner lélève pour augmenter son intérêt et sa motivation et susciter son engagement InformerInformer FormerFormer OutillerOutiller

25 Agir Autrement Accroître la réussite des élèves des écoles SIAA sur le plan de linstruction sur le plan de linstruction sur le plan de la socialisation…sous langle des relations avec leurs pairs et leurs enseignants ou enseignantes et du bien-être et des conduites socialessur le plan de la socialisation…sous langle des relations avec leurs pairs et leurs enseignants ou enseignantes et du bien-être et des conduites sociales Sur le plan de la qualificationSur le plan de la qualification

26 École en santé 6 facteurs Estime d e soiEstime d e soi Compétences socialesCompétences sociales Saines habitudes de vieSaines habitudes de vie Comportements sains et sécuritairesComportements sains et sécuritaires EnvironnementEnvironnement Services préventifsServices préventifs 4 niveaux Jeune École Famille Communauté

27 élèveclasseécolefamillecommunauté An ÉvaluationISFOMultiplicateursSupport/intimidésPRÉ-PRI-SECPRIPRÉ-PRI-SECQES Plan de réussite Enseignants Surveillants et service de garde CÉInformationCafé-parents An Idem an I Conseil élèves idem an I idem an I Idem an I idem an I Atelier An Idem an I et II Aide: intimidateurs Idem an I et II Élèves ciblés Idem an I et II Code de vie;secondaire Fiches réf./démarches Projet éducatif/plan de réussite Idem an II PolicePartenaires Ressources Alternatives Rive- Sud An Évaluation Idem an I, II et III idem an III idem an III Idem an I, II et III Liens avec les compétences transversales (projet pilote) Idem an III Maison des jeunes Séance dinformation et de consultation juridique (Centre communautaire de la Rive-Sud) (tous) An IdemateliersIdem Pièce de théâtre par le élèves de 5 e IdemMédiation Médiation quartier Table des partenaires Exemple dimplantation (secteur St-Amable )

28 RETOMBÉES Changements observés: vocabulaire: des mots pour le direvocabulaire: des mots pour le dire affirmation: « stooler » versus déNONceraffirmation: « stooler » versus déNONcer outils pour faire face à lintimidationoutils pour faire face à lintimidation parents se sentent rassurésparents se sentent rassurés diminution quantifiablediminution quantifiable

29 Qui gagne à agir? Si vous êtes….

30 Une direction toujours aux prises avec des élèves à qui vous devez imposer des mesures disciplinaires

31 Un enseignant qui souhaite entretenir un climat sain et sécuritaire en classe

32 Un élève victime de harcèlement

33 Un parent dont lenfant redoute chaque jour daller à lécole et songe à décrocher

34 Un intimidateur qui risque dadopter des conduites antisociales.

35 Un témoin qui a un rôle important dans la dynamique dintimidation

36 Curieusement, les victimes de rejet cultivent souvent leur statut de victime. Persuadées qu'elles ne valent rien, elles cherchent continuellement l'acceptation de ceux qui les rejettent. Nul n'est à l'abri du rejet! Curieusement, les victimes de rejet cultivent souvent leur statut de victime. Persuadées qu'elles ne valent rien, elles cherchent continuellement l'acceptation de ceux qui les rejettent. Nul n'est à l'abri du rejet!

37 …et vous savez Quagir seul ne mène à rien

38 Agir pour prévenir lintimidation cest laffaire…. de TOUS ! de TOUS !

39 Parlez-en au psychologue ou au psychoéducateur DE VOTRE ÉCOLE

40 des idées pour passer à laction Former tout le personnelFormer tout le personnel Augmenter la surveillanceAugmenter la surveillance Enseigner la méthode dintérêt communEnseigner la méthode dintérêt commun Engager des brigadiersEngager des brigadiers Mettre en place une politique écoleMettre en place une politique école Instaurer un service de courrier anonymeInstaurer un service de courrier anonyme Rencontrer les parentsRencontrer les parents Inviter une compagnie théâtraleInviter une compagnie théâtrale

41 Quelques programmes…. Vers le PacifiqueVers le Pacifique Plein feux sur lintimidationPlein feux sur lintimidation Briser les chaînesBriser les chaînes Prends le volantPrends le volant

42 Quelques programmes… Contes sur moiContes sur moi Zéro intimidationZéro intimidation Lagression indirecte cette violence quon ne voit pas….Lagression indirecte cette violence quon ne voit pas….

43 Charte canadienne des droits et libertés Article 7Article 7 Chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne Chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne Article 12Article 12 Chacun a droit à la protection contre tous les traitements ou peines cruels ou inusités Chacun a droit à la protection contre tous les traitements ou peines cruels ou inusités

44 Charte des droits et libertés de la personne du Québec Article 1Article 1 Tout être humain a droit à la vie, ainsi quà la sûreté, à lintégrité et à la liberté de sa personneTout être humain a droit à la vie, ainsi quà la sûreté, à lintégrité et à la liberté de sa personne Article 4Article 4 Toute personne a droit à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputationToute personne a droit à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputation

45 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Au centre de nos actions… lélève daujourdhui, citoyen de demain Journée pédagogique montérégienne Saint-Jean-sur-Richelieu 27 octobre 2006 27 octobre 2006."

Présentations similaires


Annonces Google