La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L'Industrie Papetière en Normandie constats et enjeux version actualisée Journée d'étude Rouen 22 septembre 2010 Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L'Industrie Papetière en Normandie constats et enjeux version actualisée Journée d'étude Rouen 22 septembre 2010 Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes."— Transcription de la présentation:

1 L'Industrie Papetière en Normandie constats et enjeux version actualisée Journée d'étude Rouen 22 septembre 2010 Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse

2 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 2 Sommaire Page Introduction 3 Aperçu sur les pâtes, papiers et cartons en France La production de papiers et cartons en France La production de pâtes en France La production de carton ondulé en France La production d'articles d'hygiène en France22 La Normandie dans ce contexte L'emploi en Haute Normandie L'emploi en Basse Normandie Papier-Carton en Normandie : un déclin constant42 Quels leviers pour redynamiser la filière44

3 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 3 1. Introduction

4 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 4 Il faut s'interroger sur la nature de la panne de croissance de la demande de papiers et cartons en Europe qui se visualise depuis l'année 2000 : conjoncturelle ou structurelle ? Les aspects conjoncturels, notamment : La croissance économique générale en Europe La parité dollar / euro Les aspects structurels, notamment : L'évolution technologique, caractérisée par le développement du numérique, avive la concurrence entre le support papier et les autres médias L'ouverture des marchés et l'émergence d'une concurrence asiatique établie et d'une concurrence Est- européenne en construction La délocalisation des usines clientes (biens intermédiaires, biens de consommation, imprimerie, …) Les conséquences sont redoutables avec : La réorientation des investissements des groupes papetiers vers les marchés en croissance La fermeture de capacités devenues soit excédentaires, soit inadaptées à la nouvelle demande (disparition de sortes de papiers : autocopiants, listing, calques, diaso, etc…) La réduction du nombre d'acteurs par fusions ou cessions L'accélération des gains de productivité, destructeurs d'emplois L'externalisation de fonctions Les enjeux de l'industrie papetière concernent toute une filière (de la forêt à la transformation jusqu'à la distribution de papiers ou d'emballages), ainsi que des activités associées (transformation du bois, énergie, transports, services à l'entreprise, etc…) 1.1 Ce que nous écrivions en mai 2006

5 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 5 La reprise économique qui était annoncée à l'époque (la suite a montré tout autre chose) ne devait donc pas masquer les mutations structurelles du secteur, en France comme en Europe. Le constat est partagé que cette industrie est en difficultés (les restructurations, dépôts de bilan et fermetures en témoignent). Mais l'identification des causes ne semble pas, elle, partagée (cf planche suivante). Toute l'industrie européenne du papier est logée à la même enseigne (cf les faibles résultats des groupes papetiers et la succession de restructurations et fusions). Il faut donc repenser le modèle économique en s'appuyant sur les atouts qu'offre le site France : Valoriser la filière bois, Conserver les savoirs faire qui permettent d'accroître les performances industrielles et la productivité, Consolider les outils de Recherche, Développer le potentiel à l'exportation, Défendre la filière graphique

6 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 6 Le patronat considérait les handicaps de la France ainsi : Des freins : La DRIRE Les syndicats L'Administration Les entreprises publiques (GDF, SNCF,…) Le coût du travail L'approvisionnement bois Le manque de volonté d'investir Florilège relevé lors de la conférence COPACEL en préambule de la Soirée du Papier In Revue du Papier n°77 janvier 2005 Des atouts : la ressource en bois existe Celle en vieux papiers également Les infrastructures La disponibilité de l'électricité La qualité de la main d'oeuvre

7 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 7 La défense de la filière interpellait tous les acteurs celles internes : booster les budgets de R&D revaloriser le matériau papier réévaluer la notion de filière anticiper les restructurations… …et les pyramides des âges re-motiver les collectifs de travail celles externes : délocalisation des usines clientes dumping environnemental dumping social stratégies des Groupes image du papier Des pistes : d'abord desserrer les contraintes Inscrire le Papier-Carton dans une politique industrielle ( cf rapport Léonce DEPREZ)

8 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 8 Le rapport L. Deprez un constat : une situation effectivement alarmante Des surcapacités dans la filière papetière Une rentabilité compromise par un effet ciseaux (les hausses de coûts ne peuvent être répercutées dans les prix de vente) Une parité euro-dollar défavorable Le tout conduisant à des ajustements douloureux et à d'importantes difficultés sociales des propositions : vers une politique industrielle ! mieux gérer la forêt Mieux maîtriser le prix de l'énergie Soutenir la recherche Desserrer la contrainte environnementale Vers une politique industrielle européenne Accompagner les restructurations Juillet 2006 Un constat – des propositions

9 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 9 La crise financière, puis économique et sociale, a approfondi le recul structurel de la production de papiers et cartons en France (et dans la plupart des pays européens) : -26% de recul de la production de pâtes en 2009, -12% pour les papiers et cartons, -9% pour le carton ondulé 550 emplois perdus dans la production dans l'année Cette crise, qui perdure encore en 2010, accélère les difficultés structurelles de la filière bois/papiers que nous avions déjà pointées du doigt en 2006 et qui se sont matérialisées à partir du début des années La Haute et la Basse Normandie ne se démarquent pas de la tendance générale : Valeur de production en recul de 11% Tonnages produits en recul de 10% Au-delà de la date de la reprise économique, la question fondamentale est celle de l'inversion de tendance face au déclin structurel : Arrêt de la désindustrialisation Développement de productions complémentaires Défense d'une industrie respectueuse de l'environnement 1.2 Où en sommes nous ?

10 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page Aperçu rapide sur les pâtes, papiers et cartons en France

11 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de papiers et cartons en France Alors que la production de papiers et cartons ne cesse de croître dans le Monde (2008 et 2009 n'étant que des épiphénomènes)……

12 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de papiers et cartons en France … la production française stagne, voire régresse depuis début 2000 …

13 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de papiers et cartons en France … et est maintenant dépassée par l'Italie et talonnée par le Brésil et l'Indonésie, entre autres (la crise aura momentanément enrayé la montée en puissance de l'Espagne)

14 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de papiers et cartons en France Une trajectoire problématique qui se visualise par la chute du nombre de machines et des effectifs (périmètre COPACEL)

15 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de pâtes en France Même si le rythme est moins élevé que pour les papiers-cartons, la production de pâtes dans le Monde croît encore

16 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de pâtes en France C'est dans la zone d'Amérique Latine que la croissance de la production de pâtes est la plus sensible % /an +6.5% / an +2% / an

17 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de pâtes en France Un déficit chronique en France ….

18 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de pâtes en France … sur fonds de régression de la production

19 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de pâtes en France Comme l'aval (les papiers-cartons), les bases productives en pâtes ne cessent de se restreindre

20 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 20 Les volumes de carton ondulé reculent tant en France quen Europe ; la crise n'a fait qu'amplifier un phénomène déjà latent 2.3 La production de carton ondulé en France

21 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production de carton ondulé en France La stagnation de la demande, puis les deux reculs consécutifs de 2008 et 2009, ont accru les surcapacités ; les cartonneries souffrent clairement des fermetures de leurs clients.

22 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production d'articles d'hygiène en France La Normandie est une région où sont implantés de grands acteurs des papiers d'Hygiène & Domestique (Georgia Pacific, Kimberly Clark, SCA). Les marchés sont toujours en croissance, mais cela n'exclue pas les restructurations (cf Linselles) car la compétition est intense entre les producteurs d'une part et entre les producteurs et la Grands Distribution d'autre part. Données clés : Tissue : oCapacité de production : tonnes oProduction de bobines mères : t. (-1.2%) oMarché estimé : t. (+1.6%) Articles portés (couches BB, hygiène féminine, incontinence) : o 8.6 milliards d'articles oStabilité des marchés, sauf incontinence (+2%) et des mouchoirs (+4%).

23 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production d'articles d'hygiène en France Les acteurs : Essuie Tout oLes MDD représentent près de 70 % des parts de marché en oGeorgia Pacific est le leader incontesté, avec ses marques Okay et Lotus, et compte 29 % de parts de marché. o2009 a été marqué par les lancements du Giga Roll Renova green qui équivaut à 10 rouleaux standard et de Lotus Maestro qui est un essuie-tout très résistant et réutilisable.

24 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production d'articles d'hygiène en France Le Papier Toilette oLa progression des MDD est forte (+5 % en 2009). Elles représentent 61% du CA total du secteur et 70,5 % des ventes en volume. oAvec près de 33 % du marché en valeur, Georgia Pacific est leader incontesté avec les marques Lotus et Moltonel. oLes acteurs plus modestes se concentrent sur des segments de niche : oLe Trèfle axe sa stratégie sur le papier parfumé et Renova développe des produits très colorés et de plus en plus écolo. oExcepté pour Renova qui fait de linnovation le levier de sa croissance (segment bio, les grandes marques se concentrent sur les qualités traditionnelles.

25 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production d'articles d'hygiène en France Mouchoir oGeorgia Pacific (Lotus) reste leader, mais a vu ses parts de marché diminuer en 2009 de plus de 2,5 points à 22 %. oKimberly Clark a vu ses parts de marché se stabiliser (18,7 % en valeur). oLes parts de marchés des MDD et du hard discount ont gagné respectivement 2,4 et 0,5 points (46,4 et 11,1 %).

26 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La production d'articles d'hygiène en France Hygiène portée oLe glissement des MDD sur le segment « qualité premium », combiné aux difficultés du secteur à trouver de nouveaux relais de croissance complique la tache des grandes marques. oLe retour de linvestissement, prévu pour 2010, ainsi que lapparition des thématiques bio et naturel (jusquà présent négligées) marquent la volonté des grandes marques de reprendre la main.

27 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page Des déficits chroniques de balance commerciale Il n'y a pas que la pâte qui présente un déficit de balance commerciale ; en 2009, seuls les Papiers de Presse présentaient un excédent : Papiers de Presse : +142 kt Papiers d'impression-écriture : kt Papiers Pour Ondulé : - 23 kt Cartons : kt Papiers d'Hygiène : - 87 kt Face à ce constat, un des objectifs sera donc de viser un rééquilibrage des échanges. Ces déficits équivalent à deux machines à papier dans l'impression-écriture (plus si l'on se situe dans les papiers à forte valeur ajoutée), à une MAP dans le Carton.

28 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page Des déficits chroniques de balance commerciale

29 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page La Normandie dans ce contexte

30 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 30

31 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page emplois en 2008, soit 2.8% de l'emploi national. 10.6% de taux de chômage Un poids du secteur industriel plus élevé qu'au niveau national (26.8% contre 19.6% en moyenne) : Un solde net de création d'emplois positif sur la période 1994/2008 : emplois (baisse de l'emploi industriel et hausse dans la construction et le tertiaire) Un secteur industriel sinistré : emplois sur la période Des tendances par secteur identiques à celles constatées en France Les secteurs à forte croissance et de créations d'emplois sur la période 1994/2008 : Construction, Commerce, Industrie pharmaceutique, Restauration, Transport, Médico-social. Les secteurs en pertes d'emplois sur la même période : Fabrication d'équipements (automobile, électrique, communication, ….), Fabrication de matériel de transport, Industrie chimique, Industrie textile. 3.1 L'emploi en Haute-Normandie

32 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page emplois détruits en 2009 dans le secteur marchand non agricole dont 7500 dans l'Industrie après 4300 en La filière Bois/papiers : environ emplois et 860 millions d'euros de chiffre d'affaires ha de forêt en production dont 75% de feuillus De grands intervenants : Georgia-Pacific, UPM Kymenne, M-real, Smurfit, 3.1 L'emploi en Haute-Normandie

33 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 33

34 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 34

35 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 35

36 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page emplois en 2008, soit 2.0% de l'emploi national. Un poids du secteur industriel plus élevé qu'au niveau national (25.0% contre 19.6% en moyenne) : Un solde net de création d'emplois positif sur la période 1994/2008 : emplois (baisse de l'emploi industriel et hausse dans la construction et le tertiaire) Un secteur industriel sinistré : emplois sur la période Des tendances par secteur identiques à celles constatées en France Les secteurs à forte croissance et de créations d'emplois sur la période 1994/2008 : Construction, Commerce, Industrie pharmaceutique, Restauration, Transport, Médico-social. Les secteurs en pertes d'emplois sur la même période : Fabrication d'équipements (électrique, communication, ….), Industrie papier/bois, Métallurgie, Industrie textile. 3.2 L'emploi en Basse-Normandie

37 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 37 La filière Bois/papiers : environ emplois : 3200 dans le travail du bois 800 dans l'exploitation forestière 1800 dans l'industrie papetière 1600 dans l'ameublement 6600 dans le bois construction (dont 5200 en menuiserie) 500 dans le Commerce du bois ha de forêt en production dont 79% de feuillus Le intervenants : SCA, Hamelin, Otor, Alliora 3.2 L'emploi en Basse-Normandie

38 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 38

39 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 39

40 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 40

41 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 41

42 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page Papier-carton en Normandie : un déclin constant

43 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 43 Les entreprises de la filière répertoriée par l'INSEE en Normandie

44 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page Quels leviers pour redynamiser la filière ?

45 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page 45 Une politique industrielle cohérente : les questions de l'énergie, des infrastructures ferroviaires, de la gestion de la ressource bois, de la défense du secteur des scieries, etc sont autant de facteurs déterminants pour l'économie de l'industrie papetière, Une réévaluation de l'effort de R&D : alors que les mutations surenchérissent le besoin de R&D, les centres voient leurs budgets se réduire. L'inscription de la filière dans le développement durable. La Formation Professionnelle : les besoins de transmission des savoirs, de maîtrise des mutations technologiques, et "d'employabilité" supposent de réviser les budgets pour mieux anticiper les changements. L'attractivité du métier : les pyramides des âges dégradées vont créer un besoin d'embauches qui ne pourra être satisfait que par une meilleure attractivité de la profession. 4.1 D'abord actionner les leviers transversaux

46 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page Forêt et pâtes : exploitation durable et cohérente L'Industrie papetière contribue au respect de l'environnement ; elle est également un enjeu d'aménagement du territoire. Les défis sont donc importants : Exploiter la forêt suppose de soutenir ses débouchés (construction, transformation du bois, papeterie,…) L'exploiter durablement (incitation aux propriétaires et sylviculteurs, aides à la certification, aide au remembrement,…) Veiller à l'équilibre des utilisations (bois énergie, construction, menuiserie, emballage, papeterie) : le lieu le plus efficace est certainement la Région, Renforcer les centres de Recherche et Développement pour explorer les applications de diversification de la cellulose (CFTBA, CTP, pôles de compétences,…) : Chimie (poudres, explosifs, vernis, peintures, …) Construction (matériaux isolants, poudre de bois,…) Substitutions aux plastiques, Carburants (cf potentialités explorées pour M-real Alizay) Viscose (idem) La demande de pâtes existe en France puisque la balance commerciale est déficitaire. La rééquilibrer signifie une production de 1.5MT de pâtes : un enjeu bois non négligeable.

47 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page Machines à papier : viser les spécialités Les machines à papiers situées dans les secteurs de l'impression-écriture et de l'emballage sont directement en compétition avec la concurrence internationale (européenne pour l'essentiel, mais également asiatique progressivement). Ces nouveaux arrivants se dotent des outils les plus performants. Ces machines peuvent être par ailleurs confrontées à la déprime de leurs marchés ( autocopiants, ramette couleur, cartonnage,…). leur taille modeste peut leur offrir l'atout de la flexibilité ou de la diversification vers d'autres marchés de spécialités (substitut aux plastiques comme supports d'impression par exemple ou dans l'emballages, matériaux de construction, équipements automobile ou du foyer, téléphonie, électronique, etc…). Reste à donner les moyens de la réorientation : temps, R&D, formation, financement,…

48 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page L'ondulé : politique industrielle et environnement Créer les outils pour réguler les prix des vieux papiers, régulièrement soumis aux fluctuations des cours internationaux : Organiser la collecte autour de circuits directs pour sécuriser l'approvisionnement et l'équilibre économique des papeteries, Développer le recyclage (62% de cartons récupérés contre 75% en Allemagne), Imposer une meilleure cohérence dans les aides européennes à l'investissement (cf aides dans les PPO à Progroup et Hamburger alors que le marché européen est surcapacitaire) Être positionné sur les segments de marché qui se portent mieux que les autres : La crise crée ou renforce certains marchés comme le « prêt à vendre » pour le hard discount, avec des emballages à la fois de transport et de présentation, Le e-commerce a besoin demballages adaptés pour protéger des produits livrés à domicile, Valoriser la caractéristique du carton ondulé, porteur de développement durable, alors qu'il souffre d'un déficit d'image auprès du grand public, et des professionnel. Inscrire les cartonneries dans les études d'impact, avant toute fermeture d'usine cliente.

49 Filpac Normandie – journée d'étude – Rouen 22 septembre 2010 page S'appuyer sur les atouts de la Région Localisation géographique : Proche de la région parisienne proche des centres d'impression (Nord, Ouest, Belgique) Façade maritime ouverte vers le Monde Ressources et infrastructures : Réseau routier Réseau fluvial et portuaire Ressource forestière Industries clientes, potentiellement partenaires : Agroalimentaire Pétrochimie Automobile Chimie - pharmacie


Télécharger ppt "L'Industrie Papetière en Normandie constats et enjeux version actualisée Journée d'étude Rouen 22 septembre 2010 Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes."

Présentations similaires


Annonces Google