La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Évolution de lemploi dans la métallurgie CPNE du 1er juin 2010 FTM-CGT CPNE 1 er juin 20101

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Évolution de lemploi dans la métallurgie CPNE du 1er juin 2010 FTM-CGT CPNE 1 er juin 20101"— Transcription de la présentation:

1 Évolution de lemploi dans la métallurgie CPNE du 1er juin 2010 FTM-CGT CPNE 1 er juin

2 Remarques générales Modification de la nomenclature (Codes NAF) => « le total industrie des métaux constitue une approximation des effectifs de la branche ». Les données de lemploi intègrent les grandes vagues de suppressions demplois découlant de la crise. En 2 ans près de emplois ont été détruits dans la branche Lemploi continue de baisser de manière significative dans la branche. A titre dinformation, le taux de syndicalisation CGT dans la branche au regard de la baisse des effectifs et de laugmentation du nombre de syndiqués CGT est en croissance. FTM-CGT CPNE 1 er juin 20102

3 Évolution des effectifs de la branche Depuis le début de la crise, emplois ont été supprimés dans la métallurgie Cette baisse est la plus forte de ces 20 dernières années La crise et son utilisation par les entreprises a amplifié une baisse de lemploi Cette baisse de lemploi nest plus compensée par des créations demplois dans les services aux entreprises FTM-CGT CPNE 1 er juin

4 Les salariés ont payé lourdement la crise 8,72% des emplois de la branche ont disparu en 2009, soit quasiment 1 emploi sur 10 Du jamais vu depuis 1992 Cette casse de lemploi, outre les aspects sociaux, pose de multiples problèmes : Comment les entreprises vont-elles réagir en cas de reprise de lactivité ? De nombreuses compétences ont été perdues Dégradation des conditions de travail Désorganisation du travail Problème dattractivité de la filière pour les jeunes FTM-CGT CPNE 1 er juin 20104

5 Une baisse de lemploi en trompe lœil jusquen 2005/07 Plus de 20 ans de politiques dexternalisation et de recentrage sur le cœur de métier ont conduit à une baisse sensible de lemploi identifié métallurgie Or 1 emploi industriel implique 3 à 5 emplois induits En revanche depuis 2005/07 on assiste à une baisse de lemploi dans lindustrie et une croissance quasi nulle voire une baisse de lemploi dans le secteur du service aux entreprises FTM-CGT CPNE 1 er juin 20105

6 Évolution des effectifs par secteur Dans la nouvelle nomenclature, 6 grands secteurs dactivités sont identifiés : 1.Métallurgie et fabrication de produits métalliques, 2.Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques, 3.Fabrication déquipements électriques, 4.Fabrication de machines et équipements n.c.a, 5.Fabrication de matériels de transport, 6.Autres industries manufacturières. FTM-CGT CPNE 1 er juin 20106

7 Évolution des effectifs par secteur FTM-CGT CPNE 1 er juin

8 Évolution des effectifs par secteur Dans tous les secteurs de la métallurgie lemploi baisse. Cette baisse touche également les secteurs dont les carnets de commandes sont pleins Contrairement aux idées véhiculées par lUnion Européenne, le gouvernement et le patronat : dans les secteurs à forte valeur ajoutée lemploi baisse également FTM-CGT CPNE 1 er juin 20108

9 Évolution des effectifs par secteur La baisse des effectifs est globale : Métallurgie et fabrication de produits métalliques Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques Fabrication d'équipements électriques Fabrication de machines et d'équipements n,c,a Fabrication de matériels de transport – Autres industries manufacturières FTM-CGT CPNE 1 er juin 20109

10 Lemploi intérim dans la branche Les intérimaires ont été les 1ères victimes de la crise A linverse, en cas de reprise dactivité, les entreprises recourent à lintérim plutôt qua des emplois stables FTM-CGT CPNE 1 er juin

11 Travail intérimaire Le plus gros « plan social de lhistoire » de la filière. En moyenne, les intérimaires représentaient léquivalent de emplois à temps plein de 2003 à Au 1 er et 2 ème trimestre 2009, ce nombre est retombé à salariés, soit emplois en lespace de quelques mois. Les 1ères victimes de la crise ont bien été les intérimaires. Fin 2009 ce nombre est remonté à Néanmoins entre 2007 et 2009 : emplois dintérimaires ont disparu Le taux de recours à lintérim dans la branche est passé denviron 9% à 4.6% en FTM-CGT CPNE 1 er juin

12 Évolution de lintérim secteur des transports Au pic le plus haut (T1 2008), environ intérimaires travaillaient dans ce secteur (en équivalent temps plein). Au pic le plus bas (T1 2009), ils étaient environ Soit emplois équivalent temps plein en moins Au cours de lannée 2009 ce taux remonte FTM-CGT CPNE 1 er juin

13 Les métallos ont grossi les rangs des chômeurs Plus de métallos se sont inscrits à Pôle Emploi en 2009 FTM-CGT CPNE 1 er juin

14 Inscriptions à pôle emploi suite à un licenciement En 2009, salariés de la métallurgie se sont inscrits à pôle emploi suite à un licenciement. Les conséquences sociales de la crise en terme demploi ont été plus fortes en 2009 quen FTM-CGT CPNE 1 er juin

15 FTM-CGT CPNE 1 er juin Inscriptions à pôle emploi suite à un licenciement ou une rupture conventionnelle

16 Des offres demplois de plus en plus précaires FTM-CGT CPNE 1 er juin

17 Offres demplois « durable » déposées à Pôle Emploi Emploi durable (daprès lUIMM) = CDI et CDD de plus de 6 mois. Les emplois proposés dans la métallurgie sont de moins en moins durables. FTM-CGT CPNE 1 er juin

18 Part des CDD dans les offres demploi « durable » La part des CDD dans les emplois dits « durables » est croissante. Doù une précarité croissante FTM-CGT CPNE 1 er juin

19 Des emplois de plus en plus précaires Au 2 nd trimestre 2009, 40.4% des offres demplois dans la métallurgie étaient des emplois précaires. CDD de moins de 6 mois /Intérim de moins de 6 mois FTM-CGT CPNE 1 er juin

20 Heures supplémentaires dans la branche Dautres choix auraient été possible en terme de répartition du travail FTM-CGT CPNE 1 er juin

21 Travailler plus pour gagner plus ou créer/maintenir des emplois Au 4 ème trimestre 2009, 17,1 millions dheures supplémentaires donnant lieu à une exonération TEPA ont été réalisées dans la métallurgie FTM-CGT CPNE 1 er juin

22 Heures supplémentaires ou emplois Au 1 er trimestre 2009, les heures supplémentaires réalisées dans la branche représentaient léquivalent de emplois équivalents temps plein. Dans une période de casse massive de lemploi, sur lannée 2009 ces heures supplémentaires ont représenté léquivalent de emplois. FTM-CGT CPNE 1 er juin

23 Une mauvaise répartition du travail Les secteurs de la Métallurgie et de la fabrication de produits métalliques et celui des autres industries manufacturières sont ceux qui ont perdu le plus demplois, respectivement -9% et -8.4%. Pourtant ce sont les secteurs qui ont le plus recouru aux heures supplémentaires. FTM-CGT CPNE 1 juin

24 Des manques de données Pas de données concernant les Catégories Socio Professionnelles. Or, la métallurgie compte de plus en plus de cadres, sans ces chiffres nous navons plus de visibilité. Idem pour la structuration par âge des salariés de la branche Nous navons plus de visibilité sur les 50 ans et plus FTM-CGT CPNE 1 er juin


Télécharger ppt "Évolution de lemploi dans la métallurgie CPNE du 1er juin 2010 FTM-CGT CPNE 1 er juin 20101"

Présentations similaires


Annonces Google