La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA DIALYSE PÉRITONÉALE. SOMMAIRE Introduction : les grands principesIntroduction : les grands principes Mécanisme dépurationMécanisme dépuration Le péritoineLe.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA DIALYSE PÉRITONÉALE. SOMMAIRE Introduction : les grands principesIntroduction : les grands principes Mécanisme dépurationMécanisme dépuration Le péritoineLe."— Transcription de la présentation:

1 LA DIALYSE PÉRITONÉALE

2 SOMMAIRE Introduction : les grands principesIntroduction : les grands principes Mécanisme dépurationMécanisme dépuration Le péritoineLe péritoine Le cathéterLe cathéter La techniqueLa technique Le risque infectieuxLe risque infectieux Léducation du patientLéducation du patient La surveillanceLa surveillance Le matérielLe matériel La diététiqueLa diététique Les loisirsLes loisirs

3 INTRODUCTION traitement à domiciletraitement à domicile réalisé par le patient lui-même, un proche ou une IDE ( période déducation obligatoire)réalisé par le patient lui-même, un proche ou une IDE ( période déducation obligatoire) technique où le péritoine sert de rein artificiel. Une solution stérile( dialysat) est infusée dans la cavité abdominale par lintermédiaire dun cathéter qui reste en place en permanence.technique où le péritoine sert de rein artificiel. Une solution stérile( dialysat) est infusée dans la cavité abdominale par lintermédiaire dun cathéter qui reste en place en permanence. ce dialysat contient surtout du glucosece dialysat contient surtout du glucose (en pourcentage plus ou moins important) qui va permettre les échanges entre le dialysat infusé et le sang, à travers le péritoine. (en pourcentage plus ou moins important) qui va permettre les échanges entre le dialysat infusé et le sang, à travers le péritoine.

4 Mécanisme de lépuration par la dialyse péritonéale Retour aux thèmes

5 Le glucose contenu dans le dialysat permet de « pomper » leau en excès du sang vers la cavité péritonéale. Osmose Retour aux thèmes Si on laisse le dialysat trop longtemps en stase (>4H), le glucose quil contient va être réabsorbé dans le sang.

6 DIALYSAT Lorsque les concentrations de lurée sont les mêmes dans le sang et le dialysat, il faut renouveler le dialysat en changeant la poche. Diffusion Retour aux thèmes

7 Le péritoine

8 En dialyse péritonéale, on utilise le péritoine,membrane naturelle qui tapisse la cavité abdominale et enveloppe les organes qui sy trouvent.

9 La membrane péritonéale a une très grande surface,elle est constituée de très nombreux vaisseaux sanguins, elle va jouer le rôle de : FILTRE NATUREL

10 Le sang qui circule dans les vaisseaux du péritoine va pouvoir libérer ses déchets dans le dialysat par le phénomène dosmose.

11 Au bout de 4H,lorsque le dialysat a récupéré les déchets du sang, on le vidange. On le remplace alors par un dialysat propre.

12 COMMENT DÉTERMINE-T-ON LE NOMBRE DÉCHANGES ? Il est déterminé selon le patient, sa taille et sa corpulence, les capacités de son péritoine, sa pathologie : en moyenne 3 à 4 fois par jour, 6 jours/7. Retour aux thèmes

13 Le cathéter

14 Pour introduire le liquide ( dialysat ), on met en place chirurgicalement un « cathéter » très souple, dont lextrémité distale, percée de trous, est placée au niveau du cul de Douglas et lextrémité proximale, à lextérieur de labdomen, reliée à un prolongateur changé tous les 6 mois.

15 Le cathéter sort donc à travers la paroi abdominale. Il ne risque pas de se déplacer ni de tomber lorsque lon bouge car il est fixé à lintérieur. Il ne fait pas mal

16

17 Lémergence du cathéter est protégée du frottement des vêtements par un pansement.

18 Retour aux thèmes Le pansement du cathéter doit être refait après chaque douche et au minimum trois fois par semaine. Il peut être fait par le patient lui-même ou par une infirmière libérale.

19 Au bout du prolongateur, on adapte un système de double poche : - une qui contient le dialysat - une autre vide.

20 La technique

21

22 Cette méthode de dialyse se pratique à domicile. Il suffit davoir une pièce propre et un point deau à proximité pour se laver les mains correctement

23 La manipulation pour effectuer les échanges est simple mais demande une asepsie rigoureuse.

24 Certains patients (pour des problèmes de vue ou autre handicap) pourront se faire aider ou être pris complètement en charge par une personne de leur famille ou une infirmière à domicile.

25 Il existe 2 techniques de dialyse péritonéale : à laide dune machine, la nuit manuelle, le jour I - Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire II - Dialyse Péritonéale Automatisée

26 Infusion Une poche de plastique souple contenant le liquide de dialyse est suspendue en hauteur pour faire couler le liquide naturellement à lintérieur du ventre. Puis, le patient se débranche. Ceci prend 10 min environ I - Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire (DPCA)

27 « Temps de stase » en contact avec le péritoine Le liquide de dialyse doit rester 4 heures pour purifier le sang

28 Horaires Les horaires ne sont jamais rigides et peuvent sadapter aux activités (nuit, travail, sorties, etc...)

29 Au bout de 4 heures, le patient se rebranche et vidange le liquide en mettant la poche en déclive. Il peut être assis ou couché. Ceci prend environ 10 min Puis, on remplit à nouveau avec du liquide neuf. Drainage

30 Après le drainage et avant linfusion, on pèse la poche de drainage pour connaître le volume de liquide recueilli, afin de calculer ce que le patient a perdu ou non comme eau pendant léchange.

31 II - D ialyse P éritonéale A utomatisée DPA DPA Une machine appelée « cycleur » infuse le liquide dans le ventre, puis le vidange automatiquement pendant le sommeil, la nuit, à la maison (10 heures de traitement).

32 La technique de nuit facilite une La technique de nuit facilite une activité professionnelle le jour.

33 Le risque infectieux

34 Le seul risque de cette technique est le transfert de germes dans la cavité abdominale au moment des connexions et déconnexions : Cest la péritonite.

35 Les signes de linfection liquide trouble, présence de filaments blancs ( fibrine )liquide trouble, présence de filaments blancs ( fibrine ) douleurs abdominales, troubles digestifsdouleurs abdominales, troubles digestifs fièvre éventuellefièvre éventuelle diminution du volume drainédiminution du volume drainé

36

37 Comment les traiter? prélèvements sur le liquide de drainageprélèvements sur le liquide de drainage lavages du péritoine toutes les ½ heures jusquà éclaircissement du liquidelavages du péritoine toutes les ½ heures jusquà éclaircissement du liquide injection ATB dans la poche dinfusioninjection ATB dans la poche dinfusion ATB orauxATB oraux anti-douloureux si besoinanti-douloureux si besoin la répétition de ces infections peut altérer la perméabilité du péritoine et conduire à un autre mode dépuration. la répétition de ces infections peut altérer la perméabilité du péritoine et conduire à un autre mode dépuration.

38 Précautions à respecter Le risque dinfection péritonéale sera évité si lon respecte des règles essentielles dhygiène.

39 Léducation du patient

40 Lapprentissage pour manipuler sans risques dure en général de 3 à 5 jours et cible en particuliers la désinfection des mains.

41 La surveillance

42 Au moindre signe anormal, il prévient rapidement son centre de dialyse. Pour apprécier la tolérance et lefficacité de la dialyse, le patient tient tous les jours un cahier de surveillance ( poids, tension, poids poche drainée, aspect du liquide, poche drainée, aspect du liquide, réfection du pansement ).

43 Une fois par mois, une consultation est assurée au centre de dialyse pour refaire le point ( bilans sanguins, urinaires, liquide de D.P., pst émergence du KT, surveillance œdème, +/- réadaptation du protocole de dialyse )

44 Le matériel

45 Le matériel nécessaire à la dialyse prend beaucoup de place et nécessite un espace conséquent (visite à domicile). Il est livré au domicile du patient par une Association de Dialyse à Domicile ( A.D.A 17 ) Ce service est gratuit

46 LADA 17 peut livrer le matériel sur le lieu de vacances (France et à létranger). LADA 17 peut livrer le matériel sur le lieu de vacances (France et à létranger). Mais il est possible de transporter son matériel pour les courtes distances. Mais il est possible de transporter son matériel pour les courtes distances.

47 La diététique

48 La dialyse péritonéale La dialyse péritonéale occasionne : occasionne : - une perte protéique (plus prononcée chez les sujets âgés déjà dénutris) - la réabsorption modérée du sucre contenu dans le dialysat (qui diffuse du sang dans le péritoine). Le phosphore saccumule dans le sang du fait de linsuffisance rénale. Le phosphore saccumule dans le sang du fait de linsuffisance rénale.

49 Les loisirs

50 Lactivité sportive est possible mais des précautions sont nécessaires Lactivité sportive est possible mais des précautions sont nécessaires (ex : pour la natation, il faudra utiliser un pansement occlusif). (ex : pour la natation, il faudra utiliser un pansement occlusif).


Télécharger ppt "LA DIALYSE PÉRITONÉALE. SOMMAIRE Introduction : les grands principesIntroduction : les grands principes Mécanisme dépurationMécanisme dépuration Le péritoineLe."

Présentations similaires


Annonces Google