La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Formation personnel 2010 III. Les Bases de la Prévention A.Précautions standard B.Précautions complémentaires Contact Gouttelettes Air Isolement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Formation personnel 2010 III. Les Bases de la Prévention A.Précautions standard B.Précautions complémentaires Contact Gouttelettes Air Isolement."— Transcription de la présentation:

1 Formation personnel 2010 III. Les Bases de la Prévention A.Précautions standard B.Précautions complémentaires Contact Gouttelettes Air Isolement

2 Formation personnel 2010 Précautions complémentaires Les précautions complémentaires viennent en complément des précautions standard qui, elles, sont à appliquer pour tout soin, à tout patient quel que soit son statut infectieux Les précautions standards ont pour but dassurer une protection des patients et du personnel vis-à-vis du risque infectieux

3 Formation personnel 2010 Précautions complémentaires de type contact Elles préviennent les transmissions dagents infectieux par contact (Transmission croisée par contact) avec le patient colonisé ou infecté, son environnement, avec le matériel souillé: Infections ou colonisation de plaies à BMR, infections urinaires à BMR chez patients non sondés Diarrhée à Clostridium difficile Gastroentérites bactériennes ou virales Gale Varicelle (+ précautions air) Zona Conjonctivites

4 Formation personnel 2010 Précautions complémentaires de type gouttelettes Elles préviennent la transmission dagents infectieux (Transmission croisée par gouttelettes) à partir des sécrétions rhinopharyngées et salivaires Infections respiratoires à BMR Grippe Coqueluche Oreillons, rubéole, scarlatine, méningites

5 Formation personnel 2010 Liste des BMR Les Entérobactéries sécrétrices de Bétalactamases à spectre étendu: BLSE POSITIVE Les Entérobactéries sécrétrices de Céphalosporinases dé réprimées Les Staphylocoques dorés résistant à la Méticilline (SARM) Les Staphylocoques dorés de sensibilité diminuée à la Vancomycine (STAPH GISA) Les Pyocyaniques et Acinetobacter baumanii multi résistants Les Entérocoques résistant à la Vancomycine

6 Formation personnel 2010 Précautions complémentaires de type air Elles préviennent la transmission dagents infectieux par voie aérienne: Tuberculose

7 Formation personnel 2010 Logos disponibles au CH Chariot UMP

8 Formation personnel 2010 Précautions complémentaires Leur mise en œuvre et leur interruption doivent faire lobjet dune prescription médicale Le patient et sa famille doivent être informés des précautions mises en œuvre mais aussi les intervenants « transversaux » Kinés,assistantes sociales,diététiciennes, brancardiers… Chambre Individuelle ou regroupement des patients Signalisation Cartographie, pictogramme porte de la chambre,dossier de soins, pochette consultation

9 Formation personnel 2010 Précautions complémentaires Le renforcement de lhygiène des mains En entrant dans la chambre – Réaliser une friction des mains Avant de sortir de la chambre –Réaliser une friction des mains Port de gants Il est interdit de frictionner les gants avec le solution hydro alcoolique Pas deffet sur les surfaces inertes Porosité Port de tablier ou de sur blouse à usage unique En cas de contact avec le patient Gants retirés dans la chambre Désinfection des mains après retrait des gants

10 Formation personnel 2010 Précautions complémentaires Bio nettoyage de la chambre: En fin de programme au quotidien A la sortie: en fonction du protocole de létablissement (désinfection par dispersas dirigés) Élimination du linge: Double emballage Filière spécifique Élimination déchets: Filière DASRI

11 Formation personnel 2010 Précautions complémentaires Matériel de soins Usage unique ou dédié au patient Pas de stock Détersion, désinfection du matériel réutilisable Sorties du patient de la chambre pansements propres, hygiène des mains, masque adapté Repas En salle à manger: dans certains cas (SHA) En chambre: protection de contact pour le personnel si aide au repas Transfert du patient Information +++ Levée des précautions complémentaires: la prescription MCO tout lhospitalisation En SLD, EHPAD: prélèvements – Réflexion sur le dépistage systématique des patients dans certains services

12 Formation personnel 2010 Précautions complémentaires Masques de protection Masque de protection chirurgical pour le soignant: précautions gouttelettes, à proximité du patient, pansements BMR Masque de protection respiratoire pour le soignant à haut pouvoir filtrant (FFP1,FFP2) :précautions AIR avant dentrer dans la chambre Masque de protection chirurgical pour le patient à l extérieur de sa chambre

13 Formation personnel 2010 Le port dun appareil de protection respiratoire (FFP) à usage unique pour le soignant et les visiteurs –Mis avant de rentrer dans la chambre –Enlevé après être sorti de la chambre a.Les précautions « Air » Le port dun masque chirurgical à usage unique pour le patient dès quil quitte sa chambre

14 Formation personnel 2010 Le port dun masque chirurgical à usage unique pour le soignant et les visiteurs –Dans un rayon de 1,5 mètre autour du patient b.Les précautions « Gouttelettes » Le port dun masque chirurgical à usage unique pour le patient dès quil quitte sa chambre

15 Formation personnel 2010 Clostridium difficile Désinfection des mains Lavage des mains + SHA (action mécanique du lavage des mains+++ comme pour la gale) Bio nettoyage de la chambre Rôle ++ de leau de javel pour tout lenvironnement du patient

16 Formation personnel 2010 Abcès Bactéries multi résistantes (BMR) donnant une infection : Gastro-intestinale De la peau, dune plaie, dune brûlure Urinaire Respiratoire Clostridium difficile Conjonctivite et infection respiratoire à adénovirus Coqueluche Gale Gastro-entérite (diarrhée) Grippe (Myxovirus influenzae) Hépatite A, E Herpès Infection et/ou agent infectieux Isolement CONTACT Isolement GOUTELETTES Isolement AERIEN 1

17 Formation personnel 2010 Méningite bactérienne (ex à méningocoque) Si purpura Oreillons Pneumopathie à pneumocoque (Streptococcus pneumoniae) et à streptocoque du groupe A (enfants) Pneumopathie à Mycoplasma pneumoniae Rotavirus Rougeole Rubéole Salmonellose (dite mineure) Scarlatine Staphylococcies : De la peau, dune plaie, dune brûlure Furonculose, forme majeure seulement Infection et/ou agent infectieux Isolement CONTACT Isolement GOUTELETTES Isolement AERIEN 2

18 Formation personnel 2010 Streptococcies : De la peau, dune plaie, dune brûlure Érysipèle Tuberculose respiratoire Varicelle - Zona Virus de lhépatite B, C ou virus HIV Respect strict des précautions standard Virus respiratoire syncycial (VRS) Chez lenfant Chez ladulte Maladie de Creutzfeldt Jakob Respect strict des précautions standard Infection et/ou agent infectieux Isolement CONTACT Isolement GOUTELETTE S Isolement AERIEN 3

19 Formation personnel 2010 ANNEXE 2 TYPE DISOLEMENT A APPLIQUER EN FONCTION DE LINFECTION ET/OU DE LAGENT INFECTIEUX CONCERNE 1.Appliquer les précautions standard de principe à tout patient même en labsence de pathologie infectieuse 2.Envisager les pathologies infectieuses possibles 3.Mettre en place les précautions complémentaires adaptées à la pathologie potentielle la plus contagieuse 4.Réajuster si nécessaire à la hausse ou à la baisse en fonction des résultats des investigations para cliniques STRATEGIE PRECAUTIONS STANDARD Précautions complémentaires

20 Formation personnel 2010

21 CONTACT GOUTTELETTES AIR Gants Sur blouses Tablier SHA Gants Sur blouses Tablier SHA FFP1 Masque Gants Sur blouses Tablier SHA Masques Équipement chariot UMP


Télécharger ppt "Formation personnel 2010 III. Les Bases de la Prévention A.Précautions standard B.Précautions complémentaires Contact Gouttelettes Air Isolement."

Présentations similaires


Annonces Google