La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HYGIENE HOSPITALIERE 1 Correspondants en Hygiène Hospitalière Clinique Ste Clotilde Catherine PAYET BONNEFOND IDE en hygiène Hospitalière Centre Hospitalier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HYGIENE HOSPITALIERE 1 Correspondants en Hygiène Hospitalière Clinique Ste Clotilde Catherine PAYET BONNEFOND IDE en hygiène Hospitalière Centre Hospitalier."— Transcription de la présentation:

1 HYGIENE HOSPITALIERE 1 Correspondants en Hygiène Hospitalière Clinique Ste Clotilde Catherine PAYET BONNEFOND IDE en hygiène Hospitalière Centre Hospitalier Félix Guyon LHYGIENE DES MAINS LE PORT DE GANT LA TENUE HOSPITALIERE

2 HYGIENE HOSPITALIERE 2 HYGIENE DES MAINS "Au lieu de singénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire"? Pasteur

3 HYGIENE HOSPITALIERE 3 LA FLORE CUTANEE la flore résidente Couche superficielle et profonde de lépithélium Peu dIN Peu accessible au lavage la flore transitoire Couches superficielles de lépithélium IN Accessible au lavage n Sur la peau saine, on trouve environ 1 million de bactéries par cm2 n On distingue

4 HYGIENE HOSPITALIERE 4 LA FLORE CUTANEE n Résidente oBactéries commensales (flore de lhomme sain) n Transitoire oBactéries saprophytes (environnement) ET oPathogènes et/ou commensales composée de bactéries pathogènes ou commensales issues de la flore des patients soignés. Elle varie au cours de la journée, selon les activités et reflète lécosystème microbien hospitalier comme notamment les bactéries multirésistantes.

5 HYGIENE HOSPITALIERE 5 LA FLORE CUTANEE n Mains non souillées visiblement

6 HYGIENE HOSPITALIERE 6 LA FLORE CUTANEE n Après une hygiène des mains

7 HYGIENE HOSPITALIERE 7 HYGIENE DES MAINS Lhygiène des mains est la mesure de prévention la plus simple et la plus efficace pour réduire la transmission croisée dagents infectieux lors des soins.

8 HYGIENE HOSPITALIERE 8

9 9 La main est un outil de travail

10 HYGIENE HOSPITALIERE 10 La main ne doit pas devenir le transport en commun des germes

11 HYGIENE HOSPITALIERE 11 Existe-t-il une relation entre hygiène des mains et infections nosocomiales ? n OUI !! Et on le sait depuis longtemps (Semmelweis)

12 HYGIENE HOSPITALIERE 12 HYGIENE DES MAINS Maintenant que le monde médical dispose des technologies les plus sophistiquées pour poser un diagnostic et traiter les patients, il est très difficile de le convaincre quen matière de prévention des infections liées aux soins, une technique aussi désuète que lhygiène des mains reste malgré tout le remède de choix ! Maintenant que le monde médical dispose des technologies les plus sophistiquées pour poser un diagnostic et traiter les patients, il est très difficile de le convaincre quen matière de prévention des infections liées aux soins, une technique aussi désuète que lhygiène des mains reste malgré tout le remède de choix !

13 HYGIENE HOSPITALIERE 13 HYGIENE DES MAINS n Pré-requis : Tout hygiène des mains se fait sur mains et poignets nus ongles courts, pas de montre ni de bijoux, bagues, vernis à ongle, pierçing etc … Tout hygiène des mains se fait sur mains et poignets nus ongles courts, pas de montre ni de bijoux, bagues, vernis à ongle, pierçing etc …

14 HYGIENE HOSPITALIERE 14 Le lavage simple n Objectifs : Eliminer les salissures et réduire la flore transitoire des mains, par action mécanique. Eliminer les salissures et réduire la flore transitoire des mains, par action mécanique.Réduire la transmission manu-portée des germes.

15 HYGIENE HOSPITALIERE 15 Le lavage simple 1) Savon doux (proscrire les pains de savon) 2) Savonnage pendant 30 3) Rinçage abondant à leau du réseau 4) Séchage avec des essuie mains à usage unique

16 HYGIENE HOSPITALIERE 16 Le lavage antiseptique n Objectifs : Action sur les salissures et Eliminer la flore transitoire des mains par l effet de l antiseptique. Action sur les salissures et Eliminer la flore transitoire des mains par l effet de l antiseptique.Réduire la transmission manu-portée des germes pour des gestes invasifs ou contaminants.

17 HYGIENE HOSPITALIERE 17 Le lavage antiseptique 1) Savon antiseptique (bétadine srcub ou hibiscrub) 2) Savonnage pendant une minute 3) Rinçage eau du réseau (ou maîtrisée dans certain cas) 4) Séchage essuie mains à usage unique

18 HYGIENE HOSPITALIERE 18 Lavage chirurgicale n Objectifs : Eliminer la flore transitoire et Réduire la flore résidente Eliminer la flore transitoire et Réduire la flore résidenteRéduire la transmission manu-portée des germes lors de geste nécessitant une haute asepsie.

19 HYGIENE HOSPITALIERE 19 Lavage chirurgicale 1) Savon antiseptique (bétadine srcub ou hibiscrub) 2) Eau de rinçage bactériologiquement maîtrisée 3) Papier à usage unique stérile pour sécher 4) Temps de lavage total : 5 minutes

20 HYGIENE HOSPITALIERE 20 Limites actuelles à lhygiène des mains !! n Fréquence des opportunités o~ 16 occasions par heure Respect < à 50% Respect < à 50% n Durée préconisée oLavage simple = 30 s (savon doux) oLavage antiseptique = 1 mn (savon antiseptique) Durée observée << 15 s Durée observée << 15 s

21 HYGIENE HOSPITALIERE 21 Pourquoi cette mauvaise observance ? n Irritation, allergie n Port de gants n Pas de point deau, savon, essuie- mains n Charge de travail n Patient à faible risque n Pas dexemple du personnel médical

22 HYGIENE HOSPITALIERE 22 Conséquences

23 HYGIENE HOSPITALIERE 23 Une solution facile pour améliorer lhygiène des mains n LES SOLUTIONS HYDRO ALCOOLIQUES ou

24 HYGIENE HOSPITALIERE 24 Avantage des n Simples et rapides d utilisation Pas besoin deau ni déquipement particulier, Pas besoin deau ni déquipement particulier, Disponibles en tout lieu : poche, chariot de soins…… Disponibles en tout lieu : poche, chariot de soins…… Friction SHA : 3 fois plus rapide que le lavage simple Friction SHA : 3 fois plus rapide que le lavage simple n n Lavage simple = 1 min 30 n n Quitter lit patient, aller au lavabo, n n Se mouiller les mains, n n Savonner les mains (30 s), n n Rincer et sécher les mains n Friction SHA = 30 s n Pas de déplacement (poche) n Friction (30 s), séchage compris n Pas de rinçage Pour 16 occasions/heure Friction SHA = 8mn/hLavage savon doux = 24 mn/h reste 52 min pour les soins reste 36 min pour les soins

25 HYGIENE HOSPITALIERE 25 Avantage des n Plus efficace que le lavage simple n Aussi, voire plus efficace que le lavage antiseptique : effet rémanant

26 HYGIENE HOSPITALIERE 26 Avantage des n Meilleure tolérance des SHA (émollient) R.Girard, K. Amazian, J.Fabry Hygienes VII

27 HYGIENE HOSPITALIERE 27 Quand ne pas utiliser les n Les SHA ne doivent jamais être utilisées oSur Mains Souillées oSur Mains Mouillées (ou humides) oSur Mains Poudrées oEn cas de gale ou de clostridium lavage simple lavage simple n Les SHA ne sont p as conseillées si : oMains Lésées (sensations de brûlures)

28 HYGIENE HOSPITALIERE 28 Friction ou lavage ? Préférer le lavage simple à la friction SHA n Si Niveau de risque bas : oGestes de la vie courante (avant et après le repas, à la sortie des toilettes, après s'être mouché, recoiffé…) oPrise et fin de service oGestes hospitaliers non invasifs si mains souillées, mouillées, poudrées

29 HYGIENE HOSPITALIERE 29 Friction ou lavage ? Préférer la friction SHA au lavage simple n Si Niveau de risque bas : oAvant et après des soins non invasifs (examen clinique, kinésithérapie, activité hôtelière..) oAprès le retrait de gants Les gants ne remplacent pas lhygiène des mains Les gants ne remplacent pas lhygiène des mains oEntre 2 patients sans risque particulier (soins en série, visite médicale, prises de constantes, injection, prise de sang…) Sauf si mains mouillées, souillées ou poudréesSauf si mains mouillées, souillées ou poudrées

30 HYGIENE HOSPITALIERE 30 Friction ou lavage ? Préférer la friction SHA au lavage antiseptique n Si Niveau de risque infectieux intermédiaire : oAvant tout geste invasif (pose de KT, sonde urinaire) oAprès contact avec un patient infecté ou son environnement Sauf si mains mouillées, souillées ou poudréesSauf si mains mouillées, souillées ou poudrées

31 HYGIENE HOSPITALIERE 31 Friction ou lavage ? Préférer le lavage antiseptique à la friction SHA n Lorsque les mains sont souillées et/ou mouillées n En cas de contact avec du sang ou un liquide biologique, y compris en situation dAES ou aux liquides biologiques, n En cas de contact avec des matières organiques n En cas de gale ou de clostridium

32 HYGIENE HOSPITALIERE 32 HYGIENE DES MAINS n Préalable INDISPENSABLE aux techniques d hygiène des mains Ongles courts sans vernis ni résine Pas de bagues ni bracelet ni montre Avant bras nus

33 HYGIENE HOSPITALIERE 33 LA TECHNIQUE

34 HYGIENE HOSPITALIERE 34 LA TECHNIQUE

35 HYGIENE HOSPITALIERE 35 LA TECHNIQUE Sans oublier les poignets !

36 HYGIENE HOSPITALIERE 36 Produit hydro alcoolique n respecter les recommandations du fabricant o2 MAINS = 2 DOSES (3 ml) oEloigner les mains du visage pendant la friction et frictionner jusqu' au séchage complet 30 s oNe pas utiliser si les mains souillées, mouillées ou poudrées oNoter la date d ouverture sur le flacon date limite d utilisation : 3 mois date limite d utilisation : 3 mois

37 HYGIENE HOSPITALIERE 37 La consommation des n Fait partie des 5 indicateurs du tableau de bord des établissements de santé pour la lutte contre les infections nosocomiales n Objectifs ministère : grille de calcul du ministère selon les différentes spécialités

38 HYGIENE HOSPITALIERE 38 La friction chirurgicale n Remplace le lavage chirurgicale n Lavage soigneux au savon doux jusquau coude inclus et un séchage par tamponnement avec essuie mains UU n Puis 2 frictions successives n Avantages oEau du réseau, essuie mains UU non stériles, mieux tolérée et effet rémanent 3 heures

39 HYGIENE HOSPITALIERE 39 HYGIENE DES MAINS Audit nationale : résultats CCLIN Sud Est

40 HYGIENE HOSPITALIERE 40 CONCLUSION

41 HYGIENE HOSPITALIERE 41 LE PORT DE GANT Principes généraux n Une des précautions standard n Moyen dans la prévention des IN n Barrière de protection oRisque chimique, physique et biologique n Contribue à lasepsie

42 HYGIENE HOSPITALIERE 42 LE PORT DE GANT Les différents gants n Gants réutilisables oMénage oEquipement de protection (radioactif…) n Gants à usage unique oStériles Gants dexamen, gants chirurgicaux Gants dexamen, gants chirurgicaux oNon stériles n Gants en vinyle, latex, néoprène, nitrile.. n gants poudrés ou non

43 HYGIENE HOSPITALIERE 43 LE PORT DE GANT Le port inadapté (insuffisant ou excessif) n Redoutable vecteur dinfection manu- portée pour le patient n Absence de sécurité pour le personnel n Un gants non enlevé = Une main non lavée

44 HYGIENE HOSPITALIERE 44 E n pratique Gant stériles de chirurgie Gants stériles Gants non stériles Gants réutilisables - Intervention chirurgicale - Geste invasif - Actes médicaux de diagnostic, thérapeutiques - Geste invasif - Geste invasif, soins de confort - Présence de liquides biologiques - Manipulation de linge sale, des déchets, du matériel souillé -Tâches dentretien et de nettoyage, - Manipulation des containers de déchets, linge Effet barrière Résistant Confort gestuel Effet barrière Résistant Confort gestuel Effet barrière Résistant +/- Confort gestuel +/- Effet barrière RésistantÉpais Emballage individuel En vrac dans des boîtes distributrices Emballage individuel Coût très élevé Coût élevé Coût variable Coût faible

45 HYGIENE HOSPITALIERE 45 Incontournable du port de gant n Avoir des mains propres et bien sèches, ongles courts, pas de vernis, ni bijou, … n Protéger toute lésion cutanée par des pansements n Porter un gant adapté à sa morphologie n Limiter la durée du port de gants n Ne pas faire de réserve de gants dans la poche

46 HYGIENE HOSPITALIERE 46 Incontournable du port de gant n Changer de gants oEntre chaque patient oEntre chaque soin de niveau différent de risque pour un même patient oEn cas dinterruption du soin oEn cas de gant perforé oEn cas de faute dasepsie

47 HYGIENE HOSPITALIERE 47 n Ne jamais laver ou désinfecter un gant réutilisable n Ôter le gant dès la fin du soin n Éliminer les gants après utilisation n Réaliser une hygiène des mains après leur retrait n Porter une double paire de gants pour certains actes chirurgicaux Incontournable du port de gant

48 HYGIENE HOSPITALIERE 48 Risques liés au port de gant n Distinguer oLirritation de contact Réaction physico chimique localisée Réaction physico chimique localisée oLes réactions allergiques Réponse du système immunitaire à un allergène Réponse du système immunitaire à un allergène Protéines du latex, Protéines du latex, Additifs chimiques Additifs chimiques

49 HYGIENE HOSPITALIERE 49

50 HYGIENE HOSPITALIERE 50 Les 10 commandements n Les gants indiqués tu choisiras. n De leur intégrité auparavant tu t'assureras. n Des mains propres et sèches avant et après tu maintiendras. n Les mêmes gants pour un seul patient et un seul soin tu utiliseras. n Pas au delà de 45 minutes la même paire tu ne garderas. n Les enlever après le soin tu n'oublieras. n Ni dans les poches, ni hors de leurs boîtes tu ne les stockeras. n Parfois deux paires tu porteras. n En cas d'intolérance, les spécialistes tu consulteras. n Dans tous les cas les bonnes conditions d'utilisation tu respecteras. ACTIFS - janvier 97 - Joseph HAJAR Centre Hospitalier Général de Valence

51 HYGIENE HOSPITALIERE 51 LA TENUE PROFESSIONNELLE n Objectifs oRemplacer la tenue de ville oProtéger le professionnel et le patient vis à vis du risque infectieux

52 HYGIENE HOSPITALIERE 52 Principes généraux n Tenue de base oBlouse / Tunique et pantalon oChaussures n Compléments en fonction du niveau de risque infectieux oCharlotte, masque, lunette de protection oTablier de protection ou sur-blouse oGants n Spécificités pour le BO ou lors dacte de niveau dasepsie chirurgicale

53 HYGIENE HOSPITALIERE 53 Caractéristiques du vêtement n Sobriété et confort n Identification du professionnel n Ergonomie oManches courtes et sans revers oPoches (le moins possible) droites, plaquées oFermeture par bouton pression n Couleur par catégorie professionnelle et/ou par secteur

54 HYGIENE HOSPITALIERE 54 Caractéristiques du vêtement n Changement quotidien et chaque fois que macroscopiquement souillé n Entretien exclusivement par la blanchisserie de létablissement n Textile oSoit polyester-coton (65% - 35%) oSoit non-tissé

55 HYGIENE HOSPITALIERE 55 Caractéristiques du vêtement n Les chaussures oConfortables oSilencieuses oAntidérapantes oFermées sur le dessus oFacilement nettoyables oDédiées pour certains services (bloc opératoire …) Non nominatives Non nominatives

56 HYGIENE HOSPITALIERE 56 Caractéristiques du vêtement n Deux situations à discuter oPrise des repas oSensation de froid Sous-vêtements Sous-vêtements Gilets et vestes spécifiques Gilets et vestes spécifiques

57 CONCLUSION Merci pour votre attention


Télécharger ppt "HYGIENE HOSPITALIERE 1 Correspondants en Hygiène Hospitalière Clinique Ste Clotilde Catherine PAYET BONNEFOND IDE en hygiène Hospitalière Centre Hospitalier."

Présentations similaires


Annonces Google