La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le bon usage des gants Félin Novembre 2010 Dr C. Simac.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le bon usage des gants Félin Novembre 2010 Dr C. Simac."— Transcription de la présentation:

1 Le bon usage des gants Félin Novembre 2010 Dr C. Simac

2 OBSERVANCE DE LHYGIÈNE DES MAINS Audit des pratiques Service X mai-juin 2009

3 Méthodologie Audit par observation Toutes les opportunités recueillies Tout type dHDM Exclus : les visiteurs Les intervenants extérieurs ont été observés mais éliminés des calculs

4 Grille de recueil Non concerné : soins en série chez un même patient, ou patients différents

5 Actes observés : 222 Opportunités : 299 Paramétrage scopes…. Soins sur peau saine habillage Manip sur KT, sonde… environnement Change, inj, kiné… Prépa injectable… Téléphone, stylo… hôtellerie

6 Résultats Respect de lhygiène des mains : –Opportunités observées = 299 –Opportunités respectées = % Avant le geste : 68 % Après le geste : 55 %

7 Soins à plus haut risque

8

9 Discussion Observance = 59 % –proche de ce qui a été rapporté par Hugonnet et Pittet (Arch intern Med 2002) : 54 %, mais dautres études montrent des taux beaucoup plus élevé : 80 % pour Won (Inf Cont Hosp Epidemio 2004) –la grande part faite aux SHA facilite lobservance (44 % en % en 2009) Méconnaissance des opportunités, liée au port de gants

10 Conclusion (2) Port de gants abusif ++++ : Une paire de gants = un geste Réflexion personnelle et de léquipe sur le port de gants

11 Service X Oct 2009 Audit Port de gants

12 Contexte Projet d am é lioration de HM et du port des gants Objectifs –É valuer l usage des gants de soins –Sensibiliser le personnel au bon usage des gants Mat é riels et m é thodes –Audit par observation directe des pratiques –Chaque observation correspond à un geste effectu é avec des gants –M é decin, CDS, infirmi è re, aide soignant, ASH, kin é sith é rapeute, –Une personne peut être observ é e plusieurs fois

13 Description des gestes observés Résultats

14 Port de gants conforme : 51 % (N=203 / 398) Non conformités : –Port abusif : 41 % (N=175) –et/ou erreur denchaînement : 19 % (N=78) Port abusif fréquent : –hôtellerie –préparation médicaments –contact avec la peau saine –paramétrage En moyenne, une paire de gants est utilisé pour réaliser 2 gestes (maxi :16) Résultats

15 CONCLUSION Points positifs: –Hygiène des mains après le retrait est globalement respectée (83%) –Conformité du PG de 100% pour les gestes invasifs et 91 % pour les manip. de dispositif invasif Points à améliorer : –Seulement 1 port de gants / 2 est conforme –Port abusif fréquent pour les gestes : sai, hôt, méd et env et pour les patients nayant pas besoin de précautions complémentaires. –20% derreurs denchaînement risque de contamination pour le patient (dun site à un autre), de lenvironnement du patient

16 Le port des gants Avant les années 80/90 : peu de gants PS - protection du personnel : gants Prévention des BMR : gants Fin XX ème / début XXI ème siècle : SHA Gants : obstacle à lhygiène des mains !!!!

17

18 Précautions standard

19 Précautions complémentaires

20

21 Port de gants : –R32 : des gants sont toujours portés sil y a un risque de contact avec du sang ou tout autre produit dorigine humaine, les muqueuses ou la peau lésée du patient, notamment à loccasion de soins à risque (hémocultures, prélèvement sanguin, pose et dépsoe de voie veineuse, chambre implantable…). Ils doivent être portés également lors de la manipulation de tube de prélèvements biologiques, de linge et matériel souillés. Ils sont mis systématiquement lors de tout soin lorsque les mains du soignant comporte des lésions (coupure, blessure, excoriation, dermatose)

22 R33 : il nest pas recommandé de porter des gants lors des contacts avec la peau saine. Cette recommandation ne concerne pas la problématique de la prise en charge de certains micro-organismes (C difficile toxinogène, ERC…) pour lesquels il existe des recommandations spécifiques. R34 : les gants sont changés entre 2 patients ou 2 activités (y compris pour le même patient). Ils sont mis juste avant le contact, le soin ou le traitement. Ils sont retirés dès la fin du soin pour être jetés avant de toucher lenvironnement.

23 Gants ? Stériles pour les actes invasifs Non stériles : –si risque de contact avec sang ou produit dorigine humaine – OPCT –Contact avec muqueuse ou peau lésée du patient –Si le patient est porteur de bactéries susceptibles de diffuser +++ dans lenvironnement (ERC, C difficile…) –Si contact avec linge ou matériel souillé, prélèvement –Si contact avec produit chimique –Si la peau du soignant est lésée

24 Pas de gant Contact avec la peau saine du patient Contact avec lenvironnement propre (linge propre…) Préparation de médicaments…

25 Conclusion Les gants sont des faux amis, mais lennemi reste labsence dhygiène des mains

26 Et ailleurs ??? En résumé, les limites en alimentaire sont donc : Conditions humides et chaudes pour les mains, Croissance plus rapides des bactéries qui peuvent traverser le gant (phénomène de pénétration selon la norme EN 374-2),phénomène de pénétration selon la norme EN Faux sentiment de protection : réduit la vigilance et favorise les contaminations croisées, Source de contamination chimique et physique (corps étranger), Source potentielle dallergie pour les opérateurs, Coût supplémentaire dont lutilité reste à prouver, Augmentation du volume de déchets. A. Amgar – consultant en hygiène de lalimentation


Télécharger ppt "Le bon usage des gants Félin Novembre 2010 Dr C. Simac."

Présentations similaires


Annonces Google