La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Précautions standard Précautions complémentaires Dr C Simac Félin, 24 novembre 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Précautions standard Précautions complémentaires Dr C Simac Félin, 24 novembre 2009."— Transcription de la présentation:

1 Précautions standard Précautions complémentaires Dr C Simac Félin, 24 novembre 2009

2 Il était une fois….. Une troupe de vaillants chevaliers (le CDC) partie pourfendre les méchants miasmes (les microbes)

3 Tout dabord, ils se sont dits « Le pauvre malade relargue les microbes quand il est malade, mettons des protections autour de lui afin que les autres patients ne soient pas contaminés Isolement entérique Isolement respiratoire Isolement cutané Isolement « sang » Isolement stricte Isolement tuberculose

4 Est ceci fut presque parfait. Cependant les miasmes pouvaient avoir infecté le patient, sans que quiconque ne le susse. Il fallut donc revoir le stratagème.

5 1985 Les chevaliers dirent : Puisque tous les malades infectés ne sont pas connus, prenons les précautions pour tous les malades, infectés, peut-être infectés ou pas infectés. Ce furent les précautions Universelles Les chevaliers voulaient ainsi protéger les gentes demoiselles et gents damoiseaux du méchant virus HIV qui semait le trouble depuis quelques années

6 Rapidement, le méchant VIH fut rejoint par dautre méchants virus, le VHC surtout. Le désordre régnait à la cour dAtlanta, tel chevalier préconisait telle mesure, alors que dautres y étaient opposés… la discorde augmentait Il fallut revoir lensemble des choses connues pour protéger malades et damoiseaux de tous les virus et méchants miasmes.

7 1996 Et ce furent les précautions standard. Les chevaliers dirent : Lobjectif de ces précautions standard est de réduire le risque de transmission de micro-organismes À partir de sources dinfection connues ou non Lors des soins, quelque soit le lieu de soin, le diagnostic ou le statut infectieux présumé du patient Pour protéger le patient et le personnel

8 Ils ajoutèrent : « Si les précautions standard ne sont pas suffisantes, nous appliquerons dautres mesures disolement : Contact Gouttelettes Air

9 2008 Avis de la SFHH : Importance des précautions standard, suffisantes pour la majorité des situations Mise en place de précautions complémentaires, si les PS sont insuffisantes Pour limiter la transmission croisée des micro-organismes

10 Précautions standard 2009 PC

11 Précautions standard Des mesures simples Pour tout patient Pour tout soin Pour tout soignant Programme National de Prévention des infections nosocomiales (PROPIN ) …. Renforcer la prévention des transmissions croisées…..

12 Lisolement existe-t-il encore ? Depuis 1996 – 1998, on ne parle plus d'isolement à l'exception de l'isolement protecteur On parle dorénavant de précautions On nisole plus, on prend des précautions CDC, Am J Infect Control 1996;24: Circulaire DGS/DH /04/ recommandations 1999

13 Précautions complémentaires En complément des PS 3 types de PC : Contact Air gouttelette

14 Précautions contact Ne sont justifiées que parce que les précautions standard ne sont pas suffisamment appliquées Importantes +++ dans la maîtrise des bactéries multi-résistantes

15 Politique de maîtrise de la transmission de micro-organismes Il ny a pas de consensus sur la stratégie de prévention préférentielle – uniquement «précautions standard » ou – «précautions standard + complémentaires» Il est recommandé que le CLIN puisse définir, parmi ces deux stratégies celle retenue pour prévenir la transmission croisée. (R3) Recommandations PC type C SFHH 2009 B Grandbastien Stratégie de lutte contre les BMR FELIN 2009

16 MAIS … sous certaines conditions : – mise à disposition de PHA au plus près des soins – observance de l'hygiène des mains élevée, mesurée sur un nombre important d'observations – niveau de consommation de PHA élevé, disponible par service – proportion élevée de recours à la friction dans les gestes d'hygiène des mains – bon usage du port des gants – expertise / expérience solide de l'EOH et du CLIN – connaissance solide de l'épidémiologie microbienne, basée sur des prélèvements de dépistage (notion de prévalence) (R3) Recommandations PC type C SFHH 2009 B Grandbastien Stratégie de lutte contre les BMR FELIN 2009

17 Impact sur les PS de mesures complémentaires (1) Etude C-CLIN sud-ouest (http://www.cclin-sudouest.com/) occasions dhygiène des mains –Observance de lHM : PS PC Avant un soin 55% 56% Après un soin 60% 72% B Grandbastien Stratégie de lutte contre les BMR FELIN 2009

18

19 Conclusion Ensemble, continuons la lutte des preux chevaliers pourfendeurs de microbes « Seuls, nous ne sommes rien, ensemble soyons tout »

20

21

22


Télécharger ppt "Précautions standard Précautions complémentaires Dr C Simac Félin, 24 novembre 2009."

Présentations similaires


Annonces Google