La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

04/2008 - 1 Le SARM …. 04/2008 - 2 Nombre de souches de S. aureus et de SARM isolées en 2007 : CHRU de Lille Nb isolements S. aureus SARM % SARM Court.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "04/2008 - 1 Le SARM …. 04/2008 - 2 Nombre de souches de S. aureus et de SARM isolées en 2007 : CHRU de Lille Nb isolements S. aureus SARM % SARM Court."— Transcription de la présentation:

1 04/ Le SARM …

2 04/ Nombre de souches de S. aureus et de SARM isolées en 2007 : CHRU de Lille Nb isolements S. aureus SARM % SARM Court Séjour SI et Réa SSRLD Globalement ,6

3 04/ Types de prélèvements identifiant un SARM en 2007 : CHRU de Lille nb de souches Type de prélèvementS aureusSARM% hémoculture séreuse, pus profond urine pr. respiratoire protégé pr. respiratoire non protégé dispositif intravasculaire

4 04/ Proportion de SARM dans lespèce S. aureus en 2005 : Réseau C-CLIN Paris-Nord (pour les hôpitaux qui ont isolé plus de 10 souches) Nombre dhôpitaux : C-CLIN n=93 CHRU de Lille Nombre d'établissements C-CLIN (hors CHUs) CHU Classe de proportion de résistance dans lespèce S. aureus (en %)

5 04/ Incidence du SARM entre 2006 et 2007 : CHRU et C-CLIN ActivitéCHRU de Lille C-CLIN % adm. MCO 0,600,760,52 Incidence pour jh MCO0,900,850,89 SI et réa1,14 1,142,22 Médecine1,18 0,950,91 Chirurgie0,53 0,65 0,80 SSRLD (SR/LD) 0,84 0,79 0,48 Total0,86 0,800,66

6 04/ Distribution des établissements selon lincidence globale des SARM en 2005 C-CLIN Paris-Nord et région N-PdC (n=117 établissements) Classe de taux d'incidence (/ jh) Nombre d'établissements CHRU de Lille C-CLIN hors CHUs CHU

7 04/ Evolution de lincidence globale de SARM (/ jh), CHRU de Lille, région Nord – Pas de Calais * et C-CLIN * C-CLIN * * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau Région NPdC * CHRU

8 04/ Evolution de lincidence de SARM (/ jh) par type de séjour (1) : CHRU de Lille et C-CLIN CHRU LilleC-CLIN * Unités de médecine * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau

9 04/ Evolution de lincidence de SARM (/ jh) par type de séjour (2) : CHRU de Lille et C-CLIN CHRU LilleC-CLIN * Unités de chirurgie et obstétrique * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau

10 04/ Evolution de lincidence de SARM (/ jh) par type de séjour (3) : CHRU de Lille et C-CLIN CHRU LilleC-CLIN * Unités de réanimation / SI * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau

11 04/ Evolution de lincidence de SARM (/ jh) par type de séjour (4) : CHRU de Lille et C-CLIN CHRU LilleC-CLIN * Unités de soins de suite, réadaptation et soins de longue durée (SSRLD) * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau

12 04/ Origine des souches de SARM : CHRU Lille, 2007,n=150 Discipline Souche « importée dun autre service » « Acquise dans le service » Origine indéterminé Médecine4% 0%69% 27% Chirurgie10% 3%45% 41% Réanimation/SI16% 0%68% 16% SSR0% 4%92% 4% SLD0% 12%88% 0% Globalement4,0% 7,3%77,4% 11,3% Souche « importée dun autre hôpital »

13 04/ Phénotypes de sensibilité des SARM en 2007 : CHRU de Lille, n=150 Antibiotique Nombre de SARM % sensibles Gentamicine ,0 Tobramycine 73 48,7 Acide fusidique 94 67,1 Fosfomycine ,7 Rifampicine ,3 Erythromycine 83 55,3 Pristinamycine ,4 Cotrimoxazole ,3 Péfloxacine (ou ofloxacine) 6 60,0 Vancomycine Teicoplanine

14 04/ Les entérobactéries LSE …

15 04/ Entérobactéries LSE au CHRU de Lille en 2007 Court séjour470,36 SI et Réa261,19 médecine100,24 chirurgie80,15 SSRLD 60,15 soins de suite (SSR)40,27 soins de longue durée (SLD) 20,08 Globalement530,30 Incidence (/ jh) Nb de souches

16 04/ Incidence des entérobactérie LSE en 2006 et 2007 : CHRU et C-CLIN ActivitéCHRU Lille CCLIN incidence pour jh Court Séjour0,360,270,29 SI et réa1,19 0,670,91 Médecine0,24 0,320,28 Chirurgie0,15 0,12 0,23 SSRLD 0,150,26 0,13 Total0,30 0,260,20

17 04/ Types de prélèvements identifiant une entérobactérie LSE en 2007 : CHRU de Lille nb de souches Type de prélèvementdELSE(%) hémoculture 9(17) séreuse, pus profond 2(4) urine 20(38) pr. respiratoire protégé 0(0) pr. respiratoire non protégé 13(25) dispositif intravasculaire 4(8)

18 04/ Evolution des différentes espèces dentérobactéries LSE : C-CLIN Paris Nord – 1998 / 2006 Proteus mirabilis Enterobacter cloacae Citrobacter koseri. Citrobacter freundii Klebsiella oxytoca Providencia Autre Année de surveillance Proportion des différentes espèces (%) Autres entérobactéries

19 04/ Distribution des établissements selon lincidence globale des E-LSE en 2006 C-CLIN Paris-Nord et région N-PdC (n=117 établissements) Classe de taux d'incidence (/ jh) Nombre d'établissements CHRU de Lille C-CLIN hors CHUs CHU

20 04/ Evolution de lincidence des ELSE en MCO (/ jh), CHRU de Lille, région Nord – Pas de Calais * et C-CLIN* C-CLIN * Région NPdC * CHRU * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau

21 04/ Evolution de lincidence des ELSE (/ jh) par type de séjour (1) : CHRU de Lille et C-CLIN CHRU LilleC-CLIN * Unités de médecine * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau

22 04/ Evolution de lincidence des ELSE (/ jh) par type de séjour (2) : CHRU de Lille et C-CLIN CHRU LilleC-CLIN * Unités de chirurgie * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau

23 04/ Evolution de lincidence des ELSE (/ jh) par type de séjour (3) : CHRU de Lille et C-CLIN CHRU LilleC-CLIN * Unités de réanimation / SI * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau

24 04/ Evolution de lincidence des ELSE (/ jh) par type de séjour (4) : CHRU de Lille et C-CLIN CHRU LilleC-CLIN * Unités de soins de suite, réadaptation et soins de longue durée (SSRLD) * : restriction aux 26 hôpitaux constamment inclus dans le réseau

25 04/ Origine des souches dELSE : CHRU Lille, 2007 Discipline Souche « importée dun autre service » « Acquise dans le service » Origine indéterminé Médecine0% 90% 10% Chirurgie0% 25%75% 0% Réanimation/SI8% 4%88% 0% SSR0% 100% 0% SLD0% 100% 0% Globalement4% 8%85% 4% Souche « importée dun autre hôpital »

26 04/ Phénotypes de sensibilité des ELSE : CHRU de Lille, 2007 Antibiotique Nombre de souches (%) dELSE sensibles Gentamicine 26 (49) Tobramycine - (-) Amikacine 19 (36) Quinolones classiques (ac. nalidixique, ac. pipemidique) 5 (9) Ciprofloxacine 10 (19) Imipénème 51 (98)

27 04/ Suivo continu de lincidence des BMR ; les « Tableaux de bord »

28 04/ Tableau de bord « global étab. »

29 04/ Tableaux de bord par « activités »

30 04/ Tableau de bord « service »

31 04/ Incidence des BMR : indicateur SARM - 36% - 28%

32 04/ Entérobactéres LSE Bilan 2007 : 223 souches –E coli LSE : 89 (39,9%) –autres E LSE :134 urinairesrespi. 50 (56%)9 (10%) 94 (42%)36 (16%) Evolution par trimestre : % E coli LSE / toutes E LSE p (tendance linéaire) = 0,01 pas de phénomène épidémique


Télécharger ppt "04/2008 - 1 Le SARM …. 04/2008 - 2 Nombre de souches de S. aureus et de SARM isolées en 2007 : CHRU de Lille Nb isolements S. aureus SARM % SARM Court."

Présentations similaires


Annonces Google