La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les défis de la délocalisation Luxembourg - 5 octobre 2005 Lionel Fontagné Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les défis de la délocalisation Luxembourg - 5 octobre 2005 Lionel Fontagné Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne."— Transcription de la présentation:

1 Les défis de la délocalisation Luxembourg - 5 octobre 2005 Lionel Fontagné Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne

2 Introduction Concurrents dotés d'un large spectre d'av. comparatifs Europe, Japon, États-Unis –" aspiration " des emplois par concurrence des pays à bas salaires ? Thèmes désindustrialisation & délocalisation 1990 (2000): industrie japonaise –15 millions de salariés au Japon (- 2 millions) –1,2 millions à l'étranger (+ 1.6 millions) Destruction nette de emplois indus/ an, France Mouvement tendanciel de recul relatif de l'emploi industriel, au profit des services, aggravé par la mondialisation Délocalisations sétendent désormais aux services

3 Deux visions de lindustrie (1) Désindustrialisation Concurrence du Sud Délocalisations Moins disant social Photo extraite du film de Denis Robert

4 Deux visions de lindustrie (2) Innovation Destruction créatrice Montée en gamme Marchés émergents Image: Airbus industrie

5

6 Les défis de la délocalisation La désindustrialisation au cœur des écos avancées Eléments de contexte Déf° et ordres de grandeur Politiques

7 Un mouvement de fond historique... Désindus°: d'abord une évolution interne Structure demande ménages se déforme avec croissance niveau de vie Dématérialisation de la consommation Report cons° sur services Produits indus contiennent plus de services Goût techno & sciences dures diminue Valorisation environnement

8 Part de lindustrie dans le volume de la valeur ajoutée : Source : CDC-IXIS Comptes trimestriels de lINSEE

9 … renforcé par l'ouverture Spécialisation: déplacement de l'AC de l'usine vers les bureaux –syndrome Nike –équilibre BdP par X de services (redevance sur marques,…) Pression à la baisse sur les prix –salaires bas –exigences environnementales limitées –productivité du Nord (filiales étrangères) Effet de sélection des firmes - produits - technologies –concentration haut de gamme (1/3 marché mondial) –nb firmes se réduit (risque) –base industrielle se rétrécit (sensibilité chocs)

10 La désindustrialisation au cœur des écos avancées Eléments de contexte Déf° et ordres de grandeur Politiques Les défis de la délocalisation

11 Une Europe toujours plus petite... Part dans le PIB mondial PPA (%) Source: CHELEM-CEPII

12 …dans un monde toujours plus ouvert Transactions courantes / PIB (%) Source: CHELEM-CEPII

13 Les émergents... Commerce international "tiré" par les pays du Sud depuis 1999: –53% de la croissance des X contre 31% sur –43% …………………….M ……. 13% ………… Emergence des pays du Sud renforce la concurrence mais ouvre de nouveaux débouchés –25 unités de prod° ds l'UE: 95 en chine et 25 en constr° –Une année de du marché chinois = le marché allemand Pertes de parts de marché du nord Pression à la baisse sur les prix

14 Un bouleversement des positions (% du commerce mondial de marchandises, ) Source: CHELEM-CEPII

15 Véhicules...

16 … ou Produits électriques Source: CHELEM-CEPII

17 ... dans une générat°: bas niveau de vie, fortes inégalités chez nos concurrents 1$ par tête contre 5 $ aux USA Source: Données Goldman-Sachs

18 La réponse des firmes... Première phase dinternationalisation : export, écos déchelle Deuxième phase : duplication unités de prod° pour accéder aux marchés (market seeking) Troisième phase : réorg° globale des activités (efficiency seeking) : spéc° des filiales sur segments dactivité et implant° dunités de prod° dans pays à bas salaires Aujourdhui externalisation et recours à STI (offshore outsourcing) : « effet Cayenne »

19 La réorg° de notre indus sur une base globale ne touche pas un nombre limité dindus de main dœuvre, mais lensemble du syst. productif Ce sont les activités les moins qualifiées au sein de ces nombreux secteurs – plutôt que certains secteurs – qui sont affectées. Le traumatisme et ses conséquences sociales, mais aussi son coût politique ne doivent pas être mésestimés Les délocalisations posent avant tout une question dadaptation de nos économies et une question politique … et ses conséquences

20 La désindustrialisation au cœur des écos avancées Eléments de contexte Déf° et ordres de grandeur Politiques Les défis de la délocalisation

21 Définition Ce que les déloc° ne sont pas: –la DIT –les IDE –le rattrapage des émergents 3 déf° opérationnelles: –Fermeture… Ouverture ds pays à bas w… importation (déménagement dusine) –Localisation dune partie de la chaîne de VA ds pays à bas w (imports directes des firmes) –Importations en provenance des pays à bas salaires Le pb ds la littérature...

22 Ordres de grandeur Offshoring de services au max: – 6 mio demplois sur 10 ans aux USA –140 mio demplois aux USA – emplois an = 4% du turnover annuel –ou encore 0,4% de lemploi US Réimport° des filiales US: 11% de leur prod° et 2% des ventes des FMN US aux USA Imports en provenance des pays de déloc° = 16% des imports directes et 7% des M° manuf ou 3% de la prod° indus 5% des licenciements

23 Répartition des emplois détruits en Europe, par type d'op° (industrie et services, du 1/1/ 2002 au 15/7/2004)

24 Impact sur emploi Commerce avec Sud emploi –Contenu en L plus élevé –Solde comptable < 1% emploi indus –Supérieur si distinct° qualifiés/non qualifiés & déficit indus –CGE: très faible (C&J) Commerce PT (réponse pression conc) –sélection produits / firmes / segments VA –11% à 15% part non qualif ds emploi manuf ( ) et 25% ( ), (Hijzen, Feenstra & Hanson) INSEE (2005), données firmes: par an sur Estimation OCDE Boulhol-Fontagné (2005)

25 Contributions aux variations de la part de lemploi industriel * * Soit emplois en 30 ans

26 Contributions aux variations de la part de lemploi industriel * * Soit emplois en 30 ans Attention: équilibre partiel ! Emplois créés dans les services Gains de productivité sur les inputs Effet favorable sur les prix...

27 Des gains existent Consommateur (2,7 fois moins cher): > 900 euros par ménage français et par an Productivité: les inputs sont moins coûteux Compétitivité: gains de parts de marché (Porsche !) Meilleur proba de survie des firmes (Lafuma !) Gains pour le pays daccueil des activités délocalisées Symétrie des arguments: question de lattractivité des investisseurs étrangers...

28 La désindustrialisation au cœur des écos avancées Eléments de contexte Déf° et ordres de grandeur Politiques Les défis de la délocalisation

29 Louverture renforce la désindustrialisation Comprise comme la diminution de la part relative de lemploi industriel, est un phénomène naturel. Louverture internationale des pays industrialisés et plus particulièrement lémergence des pays du Sud viennent toutefois renforcer ce phénomène: –spécialisation commerciale vers les services, et au sein des produits manufacturiers vers des produits intensifs en main dœuvre qualifiée –pression concurrentielle forte des concurrents du Sud sur les firmes du Nord, qui réagissent par la recherche de plus defficacité et de productivité –réorganisation globale du processus de production sur une base mondialisée et délocalisations. Mais la contrib° à désindustrialisation est au maximum de 20% pour lOCDE sur la période

30 Le niveau local a un effet de loupe Ce sont donc les activités les moins qualifiées au sein de nombreux secteurs – plutôt que certains secteurs – qui sont affectées. Traumatisme et conséquences sociales Mais aussi coût politique. Photo: François Bon

31 Les emplois délocalisables dans les services sont encore plus nombreux Caractéristiques des emplois: utilisation intensive des technologies de l'inf° et de la comm°, capacité à transmettre par ces mêmes technologies le résultat du travail, ou absence de contact direct avec le client OCDE: –secteur le plus « menacé »: services informatiques (79% de l'emploi concerné en 2003) –suivi des assurances (71%) –des activités auxiliaires d'intermédiation financière (68%) –de l'intermédiation financière (62%) –et de la fabrication d'équipements informatiques, premier secteur industriel concerné (51%).

32 Délocalisables mais pas délocalisés Dès % des emplois dans l'assurance étaient délocalisables Qualité du service fourni, respect de la propriété intellectuelle, facilité à arbitrer les différends commerciaux devant des tribunaux France: sur postes « délocalisables », ont été délocalisés. –services informatiques, en 2004 seulement 3% du marché français était délocalisé, soit emplois sur –centres d'appel, emplois délocalisés dans un secteur qui en compte

33 Quels sont finalement les déterminants de la localisation des activités? Les travaux empiriques –Potentiel de marché déterminant le plus important... –y.c. dans les pays émergents 71% des ventes des filiales américaines en Chine et 87% en Inde sont destinées aux consommateurs locaux un doublement du PdM dune Province chinoise entraîne 40% de présence en plus de filiales étrangères. –… mais les coûts comptent aussi 1% décart de salaire en plus entre lAllemagne et les PECOs supprime 900 emplois en All (0,05% emploi maisons mères) et en crée dans les filiales étrangères. Réglementation du marché du travail UK-flexible en France augmenterait les IDE entrants de 12% à 24% 1 point dIS en + associé à 3% d IDE entrants en -

34 La solution est « chez nous » Le problème européen ne doit pas être sous-estimé: – non pas en termes demplois industriels perdus –mais en termes dinsuffisante création demplois, ds lindus ou les services –et dinsuffisante réactivité et adaptation de notre tissu économique. Dabord des causes internes, que la focalisation du débat sur les délocal° permet docculter opportunément. La capa technologique est au cœur du sujet dans lindustrie comme ds les services. Enseignement & recherche ! Maîtrise des coûts, réglementations adaptées, qualité institutions, effets daggl° Favoriser la « fluidité » de léconomie. Préserver filet social.

35


Télécharger ppt "Les défis de la délocalisation Luxembourg - 5 octobre 2005 Lionel Fontagné Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne."

Présentations similaires


Annonces Google