La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Cohérence / Cohésion / Fidélité. 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par question.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Cohérence / Cohésion / Fidélité. 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par question."— Transcription de la présentation:

1 1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Cohérence / Cohésion / Fidélité. 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par question. 4. En guise de conclusion Choix des sujets du quatrième trimestre. Réunion préparée avec Martine Galibert et Marie Hiéronymus.

2 Étymologie et définitions Étymologie : Étymologie : Fidélité (de même que foi) vient du latin fides, confiance, crédit, loyauté. Définitions : Définitions : Le Robert : - Constance dans les affections, les sentiments, les relations - Fait de ne pas manquer, ne pas trahir - Conformité à la vérité, à un modèle (fidélité dune reproduction) - Qualité dun instrument fidèle (par ex : fidélité dun instrument de mesure). Dictionnaire de philosophie Godin : Fidélité : - Au sens subjectif : Qualité de celui qui remplit ses engagements, tient ses promesses. Attachement, constance, persévérance - Au sens objectif : Exactitude, vérité (la fidélité dun récit, dun témoignage... ) - Au sens technique : Fiabilité, précision (fidélité dun instrument de mesure) Fidéisme : Conception selon laquelle seule la foi (qui dépend du sentiment et non de la réflexion) est capable datteindre les mystères inaccessibles à la raison.

3 Fidélité / Cohérence / Cohésion 1.Cohérence : La cohérence, cest le fait de se tenir ensemble, mais en un sens logique plutôt que physique. La cohérence, cest le fait de se tenir ensemble, mais en un sens logique plutôt que physique. Est cohérent ce qui est dépourvu de contradiction. Est cohérent ce qui est dépourvu de contradiction. Même si la cohérence ne fait pas preuve (elle ne prouve quelle-même), aucune preuve, aucune vérité ne saurait échapper à la cohérence. Même si la cohérence ne fait pas preuve (elle ne prouve quelle-même), aucune preuve, aucune vérité ne saurait échapper à la cohérence. Bien que toute cohérence ne soit pas une preuve, aucune vérité ne saurait échapper à la cohérence. 2.Cohésion : La cohésion, cest le fait se tenir ensemble, mais en un sens physique plutôt que logique. La cohésion, cest le fait se tenir ensemble, mais en un sens physique plutôt que logique. Cest moins labsence de contradiction que de failles ou daffrontements. Cest moins labsence de contradiction que de failles ou daffrontements. On parle de la cohérence dune théorie et de la cohésion dune société. On parle de la cohérence dune théorie et de la cohésion dune société. Cela ne prouve pas que la première soit vraie, ni que la seconde soit juste. Cela ne prouve pas que la première soit vraie, ni que la seconde soit juste. Mais une théorie incohérente est nécessairement fausse. Mais une théorie incohérente est nécessairement fausse. Et une société sans cohésion, nécessairement injuste. Et une société sans cohésion, nécessairement injuste. Bien que toute cohésion ne soit pas nécessairement juste, aucune justice ne saurait échapper à la cohésion. Mais, quelle cohérence, quelle cohésion sans constance ni continuité, sans fidélité ? Nulle cohérence (vérité), nulle cohésion (justice) ne saurait-elle exister sans fidélité ?

4 QUESTIONS 1.Sans fidélité au passé, saurions-nous penser ? 2.A qui, à quoi, comment, pourquoi est-on fidèle ? 3.Amour, morale, fidélité sont-ils liés ?

5 1.Sans fidélité au passé, saurions-nous penser ? Animation Martine Galibert et Marie Hiéronymus Quest-ce que penser ? Peut-on penser sans se référer au passé ? Pourquoi pense-t-on ? Peut-on penser de façon cohérente sans soupeser fidèlement présent et passé ?

6 1. Sans fidélité au passé, saurions-nous penser ? 1.Quest-ce que penser ? « La pensée est un attribut qui mappartient » disait Descartes. « Penser cest unifier des représentations dans une conscience » dira Kant. Comment pourrions nous penser (unifier) au présent sans nous référer au passé ? 2.Penser, mais dans quel but ? En un sens plus restreint, on ne parlera de pensée que pour la dimension intellectuelle ou rationnelle de la conscience soumise à lidée dune vérité au moins possible. « Penser, cest unifier des représentations dans une conscience, sous la norme de lidée vraie donnée ou possible » dit ACS, complétant Kant par Spinoza et Montaigne. Etymologiquement, penser cest peser. Mais dans quel but peser, si ce nest pour savoir ce qui est vrai. Cela ne suppose-t-il pas lunité dune balance ou dune mesure entre présent et passé ? Si nous changions en permanence de valeurs, quel fil conducteur pourrions nous avoir entre présent et passé ? Penser (peser) en quête de vérité, cela ne suppose-t-il pas de savoir se référer au passé de façon fidèle ? Unifier ses expériences présentes et passées en quête de la vérité, nest-ce pas cela penser ? Sans rapport fidèle au passé, comment pourrions nous penser en vérité ? La fidélité nest-elle pas la cohérence même de la pensée ?

7 2.A qui, à quoi, comment, pourquoi est-on fidèle ? Animation Martine Galibert et Marie Hiéronymus La fidélité est-elle lexclusivité ? Fidélité : Vertu de mémoire et/ou dengagement ? La fidélité nest-elle pas un effort garant de la cohérence ?

8 2. A qui, à quoi, comment, pourquoi est-on fidèle ? 1.A qui, à quoi est-on fidèle ? La fidélité ne se limite pas aux questions religieuses ou amoureuses. La fidélité est vertu de mémoire : cest le souvenir fidèle de ce qui a eu lieu. En matière de religion, la fidélité cest la vertu des croyants qui restent fidèles à leur foi. Est-ce à dire que les athées ou les agnostiques en seraient dispensés ? On peut penser le contraire, car si la foi pousse à la fidélité, cest précisément quand elle fait défaut que la fidélité peut être nécessaire. Que nous croyions en Dieu ou pas, quest-ce que cela change à la valeur de la sincérité, de la générosité, de la justice, de la compassion, de lamour ? La fidélité nest pas lexclusivité: « Cest la constance, cest la loyauté, cest la gratitude, mais tournées toutes les trois vers lavenir au moins autant que vers le passé » dit ACS. 2.Comment est-on fidèle ? La fidélité est vertu dengagement. « Cest le souvenir reconnaissant de ce qui a eu lieu, joint à la volonté de lentretenir. » dit ACS. En ce sens la fidélité est un effort afin que perdure ce qui est bon. Cest pourquoi la fidélité amoureuse a souvent à voir, en pratique, avec lexclusivité sexuelle. La fidélité est un attachement aux valeurs auxquelles on croit parce quelles sont sources de bonheur. « La foi est une grâce ou une illusion; la fidélité, un effort » dit ACS. Un effort tourné vers le futur en reconnaissance du passé. 3.Pourquoi est-on fidèle ? « Quand on ne sait pas où lon va, il faut se souvenir doù lon vient » dit un proverbe africain. Nest-ce pas la seule façon de savoir où aller de façon cohérente ? Nest-on pas fidèle par volonté et/ou désir de cohérence ?

9 3.Amour, morale, fidélité sont-ils liés ? Quest-ce que lamour ? Pourquoi la morale ? Est-elle sans lien avec lamour ? La fidélité nest-elle pas au principe même de toute morale ?

10 3. Amour, morale, fidélité sont-ils liés ? 1.Aimer nest-ce pas se réjouir ? A lidée quon pourrait posséder ce qui nous manque (éros). Ou bien de ce qui ne manque pas et qui nous fait du bien (philia). Ou bien encore, purement et simplement, de ce qui est (agapè) Si la fidélité est au principe de toute morale et si lamour est ce qui éclaire la morale, comment lamour, la morale et la fidélité pourraient-ils ne pas être liés ? Aimer nest-il pas la seule façon de vivre joyeusement ? Aimer est-il une grâce ou une volonté ? Quelle quen soit lorigine, la morale nest pas sans lien avec lamour de lhumanité. « Cest parce que nous manquons damour que nous avons besoin de la morale » dit ACS. La fidélité nest-elle pas au principe même de toute morale ? Lamour nest-il pas ce qui éclaire la morale ? 2.Pourquoi la morale ? Doù vient-elle ? Pourquoi la morale du respect de lautre ? Est-ce parce quelle est favorable : Au développement de lespèce (morale selon Darwin) ? Au intérêts de la société (morale selon Durkheim) ? Aux exigences de la raison (morale selon Kant) ? Aux recommandations de lamour (morale selon Jésus ou Spinoza) Mais quelle morale pourrait bien exister sans la fidélité au respect des valeurs qui la sous tendent?

11 « La fidélité est la vertu de lesprit » Alain « La fidélité est la vertu de lesprit » Alain « On ne peut être fidèle envers les autres que si on l'est d'abord envers soi-même. » Fromm Sans fidélité à nos valeurs, quelle cohérence nos jugements pourraient-ils bien avoir ? Sans fidélité à nos valeurs, quelle cohérence nos jugements pourraient-ils bien avoir ?

12 Choix des sujets du 4iem trimestre 2009 Agressivité (15) Amitié (45) Amour (21) Authenticité (26) Bonheur (12) Chaos (10) Civilisation(s) (32) Conscience (6) Courage (27) Création (7) Culpabilité (40) Destin (2) Dialogue (17) Egalité (36) Energie (3) Féminin-Masculin (14) Fête (22) Fidélité (44) Générosité (39) Hasard (28) Humour (13) Intelligence (41) Imagination (19) Jeu (24) Liberté 9 Lucidité 25 Matérialisme-Idéalisme (37) Moi (16) Morale (23) Mort (20) Objectivité (34) Pardon (11) Passion (8) Peur (18) Plaisir (35) Pouvoir (31) Révolte (42) Sagesse (1) Sentiment (38) Solidarité (43) Temps (4) Tolérance (30) Valeur(s) (33) Vérité (5) Vieillesse (29) Justice Justice (13)* Interdépendance Interdépendance (10) Souffrance Souffrance (18) Vanité Vanité (6) Jalousie Jalousie (16) Espérance Espérance (17) Haine Haine (8) Philosophie Philosophie (13) Art Art (8) Sujets traités Avec () son n° dordre ()* Résultats du vote

13 Maison des Savoirs dAgde de 18h30 à 20h : Maison des Savoirs dAgde de 18h30 à 20h (café-philo animé par JP Colin) : mardi 9 juin : Amitié et tentative de synthèse saison mardi 9 juin : Amitié et tentative de synthèse saison Médiathèque André Malraux (Béziers) mardi 19 mai de 19h à 21h : En quoi la bioéthique nous interroge-t-elle ? mardi 19 mai de 19h à 21h : café-philo animé par Michel Tozzi En quoi la bioéthique nous interroge-t-elle ? mardi 26 mai de 18h à 20h30 : Les nanotechnologies mardi 26 mai de 18h à 20h30 : Les nanotechnologies Film, pot, table ronde et débat avec des spécialistes animés par JP Colin. Septi-philo (Narbonne) : "Des origines à l'identité du 16 au 19 juillet. Dans le cadre du festival des Cultures de la Méditerranée organisé par la ville. Voir programme sur Prochaines réunions Toutes les informations et documents sont disponibles sur :


Télécharger ppt "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Cohérence / Cohésion / Fidélité. 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par question."

Présentations similaires


Annonces Google