La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Tentative de synthèse saison 2006-2007 Faire une synthèse est toujours difficile ! Comment unifier des sujets aussi différents que : Imagination; Mort;

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Tentative de synthèse saison 2006-2007 Faire une synthèse est toujours difficile ! Comment unifier des sujets aussi différents que : Imagination; Mort;"— Transcription de la présentation:

1 Tentative de synthèse saison Faire une synthèse est toujours difficile ! Comment unifier des sujets aussi différents que : Imagination; Mort; Amour; Fête; Morale; Imagination; Mort; Amour; Fête; Morale; Jeu; Authenticité; Lucidité; Courage ?

2 Après l Incertitude en 2005, la Dualité en 2006; Cest autour de Valeur et Vérité, que la synthèse Cest autour de Valeur et Vérité, que la synthèse me paraît devoir sarticuler cette année. me paraît devoir sarticuler cette année.

3 La Valeur : Cest ce qui vaut ou le fait de valoir. Cest ce qui est bien ou bon versus mal ou mauvais. Toute valeur est de lhomme et ne vaut que par lui. Il ny a pas de valeurs absolues, il ny a que des valeurs relatives. Toute valeur est subjective et ne vaut que pour autant quon la désire. Une valeur est lobjet au moins imaginaire dun désir. Ce nest pas parce que le bien est vrai quil faut laimer ou le faire, cest parce que nous laimons ou le voulons quil devient pour nous une valeur. Amour, Morale, Courage ressortissent à lordre des valeurs : Lamour Lamour Lamour nest pas lamour propre (lamour de soi sous le regard de lautre) Aimer, cest vouloir le bien dautrui. Cest prendre plaisir à faire le bien. Lamour est une valeur désintéressée qui inspire toutes les autres. La morale La morale Cest ce qui regroupe les valeurs quon simpose à soi-même. Que la morale réponde aux exigences de la raison (Kant) ou aux recommandations de lamour (morale selon Jésus ou Spinoza), la morale est toujours strictement personnelle même si ses valeurs (les vertus) sont universalisables sans contradiction. Le courage Le courage Inspiré par lamour, le Courage est une vertu. Avec lAmour au sommet, le courage est à la base de toutes les vertus. Pour la beauté du geste.., par dignité, le courage est bien une valeur.

4 La Vérité : Cest ce qui est vrai ou le fait de lêtre. Une vérité est lobjet au moins possible dune connaissance. La vérité est absolue et universelle. Mais la connaissance que nous en avons, ne lest pas. La vérité nest quune abstraction dont nous ne pouvons nous passer. Quon ne puisse jamais la connaître tout entière ni absolument, même en sciences, ne veut pas dire quil faille y renoncer, tout au contraire. La vérité est éternelle quoique aucune connaissance que nous en ayons (toujours historique), ne le soit. Nous ne connaissons jamais la vérité directement, mais « devons prendre pour véritables les choses dont le contraire nous paraît faux » disait Pascal. Ce nest pas parce que la Vérité est bonne quelle est connaissable ou aimable, cest parce quelle est vraie que nous pouvons la connaître et si nous en sommes capable laimer. La mort, la lucidité, lauthenticité ressortissent à lordre de la Vérité: La mort La mort Rien nest immuable, tout change. Nous sommes vivants ici et maintenant et nous mourrons un jour. Ces vérités sont éternelles, absolues et universelles. La lucidité La lucidité Cest lamour de la vérité, même quand elle nest pas aimable. Il ny a pas de lucidité absolue. On ne peut que tendre vers la vérité en sefforçant dêtre lucide. Lauthenticité Lauthenticité Etre authentique, cest être vrai (sincère) tant vis-à-vis de soi que dautrui. Même si lon nest jamais absolument authentique, que serait une justice, une générosité, un amour.. qui seraient de mauvaise foi ?

5 Mais quen est-il de limagination, du jeu et de la fête concernant Vérité et Valeur ? Limagination « Limagination dispose de tout : elle fait la beauté, la justice et le bonheur, qui est le tout du monde » disait Pascal. Limagination est le creuset de toute valeur. « Seule la vérité lui échappe, qui ne vaut, toutefois, que pour autant quon limagine » dit Comte-Sponville. Sans la raison, sans la lucidité, limagination est la Folle du logis, certes… mais elle est néanmoins incontournable ! Le Jeu Jouer, cest pour de faux, disent les enfants. Cest le contraire de la vérité. « Le contraire du jeu nest pas le sérieux mais la réalité » disait Freud. Même visée pour elle-même ou pour le plaisir, la vie nest pas un jeu. La fête « La fête oscille entre 2 pôles cérémonie et divertissement » disait Durkheim Tous sont censés être emportés dun même élan. La fête est de lordre de ce que Sartre appelait « ladhérence ». « Adhérer, ce nest pas admettre une idéologie. Cest entrer dans un être collectif et développer en soi une seconde nature » dit J Duvignaud Cette seconde nature qui pourrait sappeler « joie du plaisir partagé », présuppose que le « moi » accepte de sy perdre un peu. Sy perdre un peu, oui, mais jusquoù ? Épicure dans Lettre à Ménécée dit quil nest pas possible «.. de vivre avec plaisir sans vivre avec prudence, honnêteté et justice ». Convivialité, fraternité, solidarité,oubli de soi, la fête maîtrisée est une parenthèse joyeuse qui célèbre des valeurs.

6 Peut-on concilier sans les confondre lordre des valeurs et celui de la vérité ? Les valeurs ne sont que si nous les voulons, parce que nous les aimons. La vérité, cest ce qui est, même si nous ne la voulons pas. Dissoudre les Valeurs au nom de la Vérité, cest de la barbarie. Faire fi de la Vérité en vertu des Valeurs, cest de langélisme. Cest par quoi, la dialectique Valeur et Vérité, désir et raison, peut déboucher sur une éthique qui nous permet déchapper à la schizophrénie: Primauté pour la pensée de la Vérité, de la raison, de la lucidité et de Primauté pour la pensée de la Vérité, de la raison, de la lucidité et de lauthenticité dans nos rapports avec autrui. lauthenticité dans nos rapports avec autrui. Primauté pour laction des Valeurs, de ce quon aime et veut; lamour et la Primauté pour laction des Valeurs, de ce quon aime et veut; lamour et la liberté pour presque tous seront les valeurs suprêmes. liberté pour presque tous seront les valeurs suprêmes. « Cest le désir, non la raison ou lamour qui est lessence de lhomme. Mais, cest la raison qui libère et cest lamour qui sauve » disait Spinoza. Sous langle dual Valeur et Vérité, ny aurait-il au fond aucune bonne raison pour que Sisyphe ne soit pas heureux dêtre dès lors que : lamour de la vérité, lamour de la liberté et lamour de lhumanité peuvent se rejoindre et se compléter ?

7 9 octobre : « Hasard » 9 octobre : « Hasard » 13 novembre : « Vieillesse » 13 novembre : « Vieillesse » 11 décembre : « Tolérance » 11 décembre : « Tolérance » Toutes les informations et documents sont disponibles sur : Prochaines réunions


Télécharger ppt "Tentative de synthèse saison 2006-2007 Faire une synthèse est toujours difficile ! Comment unifier des sujets aussi différents que : Imagination; Mort;"

Présentations similaires


Annonces Google