La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

C. Gironde - DE034 - 03.05.111 Explications de la pauvreté - Rappel 1. Les « pas de » … accès aux ressources (capacités daccès) Culture du ou besoin de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "C. Gironde - DE034 - 03.05.111 Explications de la pauvreté - Rappel 1. Les « pas de » … accès aux ressources (capacités daccès) Culture du ou besoin de."— Transcription de la présentation:

1 C. Gironde - DE Explications de la pauvreté - Rappel 1. Les « pas de » … accès aux ressources (capacités daccès) Culture du ou besoin de développement ? 2. Les « grandes » explications, déterministes, équilibres, héritages, trappes Trappes à pauvreté Õremise en cause des théories dominantes du développement ÕLaide au développement (classique) ne marche pas

2 C. Gironde - DE Des héritages aux trappes à pauvreté 4 propositions principales 1.Théorie selon laquelle la pauvreté entrave la croissance 2.Théorie dune aggravation de la pauvreté 3.Théorie selon laquelle laide ne marche pas (pas de croissance) 4.Théorie selon laquelle le commerce global ne permet pas dinsertion internationale des PMA (Charles Gore, UNCTAD) Trappes: théories de la persistence de la pauvreté Déni des théories de la croissance Déni de la théorie de la convergence et de la croissance pro- pauvre Poverty Traps, S. Bowles and al. (2006)

3 C. Gironde - DE Trappes à pauvreté 1.Théorie selon laquelle la pauvreté entrave la croissance Effets de seuil Laugmentation du revenu ne permet pas de diminuer lincidence de la pauvreté (trop profonde) Niveaux des rémunérations (salaires ou profits de lauto- emploi informel) maintenus bas (car trop de concurrence) pas dépargne Faible rendement (outillage manuel) pas de surplus agricole Faiblesse de loffre éducative et de sa qualité pas de capital humain La pauvreté ne permet pas de mettre en valeur les ressources (ni les agents économiques privés, ni lEtat ne peut investir) ! Question de rentabilité, pas de ressources

4 C. Gironde - DE Trappes à pauvreté 2. Théorie dune aggravation de la pauvreté (incidence et profondeur) –Dégradation progressive des ressources naturelles; ex. le bois: pour les besoins des populations aux ¾ rurales, et pour lexportation –Lampleur des besoins de la ville a passé un seuil: équipement impossible des mégapoles en infrastructures (transport, logement, hygiène, éducation) –Concentration spatiale de la pauvreté –Croissance démographique: davantage de non actifs (enfants), le ratio actifs / non-actifs se détériore –Lespérance de vie diminue pas dépargnants

5 C. Gironde - DE Trappes à pauvreté 3. Théorie selon laquelle laide ne marche pas (pas de croissance) ni linvestissement, ni léducation, ni le contrôle démographique, ni lannulation des dettes, etc. The Elusive Quest for Growth, W. Easterly (2001) Du moins, les recettes standards de laide internationale ne marchent pas The Bottom Billion, P. Collier (2007)

6 C. Gironde - DE LEtat et laction étatique Les institutions Les politiques économiques

7 C. Gironde - DE LEtat et laction étatique Analyse dérivée de la capacité dorganisation des communautés Capacité de lEtat à mettre en place Un système de finances publiques, i.e. fiscalité, infrastructures, services publics; Un régime de droits de propriété (sécurité pour les investisseurs, p etits paysans comme CTN) Un système de règlement des différents/conflits (assurance/indemnisation et justice) Assurer la sécurité et la docilité de la main dœuvre pour attirer les IDE (zones économiques « spéciales ») Stratégie de développement

8 C. Gironde - DE Les institutions étatiques 2 théories 1.Théorie du manque de pouvoir - G. Myrdal, Etat mou - Face aux groupes dintérêts - Face aux populations 2.Théorie du dysfonctionnement des institutions -Détournements et corruption - B. Badie, Etat importé; Etat prédateur -Analyse des groupes sociaux qui se disputent le contrôle des institutions étatiques - J.-F. Bayart, 1989, LEtat en Afrique

9 C. Gironde - DE Théorie du manque de pouvoir (1) Manque de pouvoir face aux groupes dintérêt (lobbying) -Forces de sécurité, mafia et pirateries frein à la circulation des richesses (décourage donc la production) -Oligarchie foncière pas de réforme foncière -Importateurs de céréales pas de recherche agronomique -Entrepreneurs immobiliers pas daménagement des quartiers pauvres; exclusion / déplacement des pauvres -Grands commerçants répression du secteur informel -Firmes Trans-Nationales seulement des royalties pour les matières premières -Secteur privé peu/pas de fiscalité pas de ressources publiques pour le développement institutionnel, social -IFI acceptation de lajustement structurel - contre-exemples asiatiques, Bolivie, Vénézuéla

10 C. Gironde - DE Théorie du manque de pouvoir (2) Manque de capacité de mobilisation des populations pour le développement et le fonctionnement des infrastructures, pour la protection de lenvironnement dexécution - obéissance dans la mise en œuvre Théorie appliquée aux systèmes socialistes: collectivisations chinoises et vietnamiennes

11 C. Gironde - DE Les stratégies et politiques de développement Biais urbain - M. Lipton, Why Poor People Stay Poor. Urban Bias in World Development Stratégies industrialo-centrées A. Mounier, 1992, Les théories économiques de la croissance agricole Stratégie de substitution des importations: retard industriel (qualité) Les politiques agricoles -Négligence du secteur vivrier vs. exportations -Inégalités producteurs - commerçants -Politiques de modernisation inadaptées aux petites paysanneries collectivisées, déplacées, liquidées

12 C. Gironde - DE La globalisation

13 C. Gironde - DE Globalisation: le débat (1) Vision harmonieuse: la croissance des uns et des autres… Lintégration croissante des économies crée de la croissance La croissance bénéficie aux pauvres: les emplois offerts sont plus productifs, mieux rémunérés D. Dollar, (2002), « Growth is good for the poor », Si la globalisation ne donne pas les résultats escomptés, cest parce quil ny a « pas assez » de globalisation Nuance Bénéfice dans lensemble La globalisation crée aussi des perdants Le bénéfice pour les pauvres dépend des politiques complémentaires, daccompagnement Harrisson and McMillan, (2007), On the links …

14 C. Gironde - DE Globalisation: le débat (2) Nuance: la globalisation, une opportunité: les PED peuvent attirer le capital et la technologie P. Krugman, (2006), La mondialisation nest pas coupable Nuance: la mondialisation nest pas coupable … ce sont les Etats et acteurs sociaux dominants des PED: comportements rentiers, prédominance du secteur financier sur le secteur productif P. Kliass et P. Salama, (2007), La globalisation au Brésil: responsable ou bouc émissaire?

15 C. Gironde - DE Globalisation: le débat (3) Diagnostic différent: la croissance des uns contribue aux problèmes des autres: mise en concurrence des économies locales … compétition inégale, déloyale, … M. Mazoyer, (2001), Protecting Small farmers and the rural poor Illustrations Prix des terres agricoles - Châu Giang Supermarch é s et petits vendeurs

16 C. Gironde - DE Appauvrissement par la mise en concurrence Systèmes dactivités locaux - performances différentes Mais viables économiquement dans les sociétés considérées Des systèmes dactivités plus performants se développent: - Hausse productivité du travail et rendements des terres - Baisse des prix agricoles les exploitations agricoles les moins performantes doivent accepter dêtre d autant moins r é mun é r é es, ou disparaissent idem pour les artisans avec la mécanisation du travail Les produits, puis les systèmes de production concurrents sétendent géographiquement (révolution des transports)

17 C. Gironde - DE Globalisation et développement agricole Spécialisation sur les productions à avantages comparatifs Y en a-t-il ? Avantages comparatifs ou différentiels de subventions? Technologie moins co û teuse Quelle technologie pour lexploit. fam. ? Moins co û teuse mais abordable ? D é veloppement et prix des facteurs … Economies déchelle avec la spécialisation Pour quelles productions y a-t-il des économies déchelle possibles? Pression accrue sur les ressources Revenus des produits exportés > revenus des produits vendus localement Niveaux et fluctuations des prix Tendance à la baisse des prix agricoles Alimentation à moindre co û t Dépendance (fluctuations des prix et des taux de change…) Meilleure alimentation avec la hausse du pouvoir dachat Accès à quels produits «mondiaux »?

18 C. Gironde - DE Le land grabing Opportunité Performances productives Intégration aux marchés mondiaux (une demande !) Impacts Dépossession, déplacements Dimensions sociales, environnementales, droits de lhomme Risques Exclusion Inclusion défavorable - « adverse incorporation »


Télécharger ppt "C. Gironde - DE034 - 03.05.111 Explications de la pauvreté - Rappel 1. Les « pas de » … accès aux ressources (capacités daccès) Culture du ou besoin de."

Présentations similaires


Annonces Google