La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Leçon 6 La religion face à lEtat séculier. Références principales Baubérot, J. (2004), « Une sociologie historique de la laïcité » Laïcité 1905-2005 :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Leçon 6 La religion face à lEtat séculier. Références principales Baubérot, J. (2004), « Une sociologie historique de la laïcité » Laïcité 1905-2005 :"— Transcription de la présentation:

1 Leçon 6 La religion face à lEtat séculier

2 Références principales Baubérot, J. (2004), « Une sociologie historique de la laïcité » Laïcité : entre passion et raison, Paris, Seuil Gauchet M. (1998), « Religion, Etat, laïcité » La religion dans la démocratie: parcours de la laïcité, Paris, Gallimard, Rémond, R. (1998), Religion et société en Europe: essai sur la sécularisation des sociétés européennes aux XIX e et XX e siècles, Paris: Seuil.

3 Séculier / laïc Terme général / terme spécifique à lespace politique en France – aux pays à majorité catholique – aux contextes de démocratisation (Printemps arabe etc.) Séculier / sécularisation Siècle par opposition au monde spirituel en général Processus de sécularisation: tendance sociologique complexe touchant tous les niveaux de la vie sociale Laïcité Dimension fortement politique, accessoirement sociale Dans lactualité française: si on vous dit laïcité, dans la plupart des cas vous devez entendre islam (voire immigrés ou banlieues). Laïcité (ordre juridique) / laïcisme (idéologie)

4 Modèles catholiques / modèles protestants Catholicisme Tendance à lopposition frontale Importance historique du modèle français Importance de la forte résistance à la modernité de lEglise catholique au XIX e Protestantisme Tendance aux compromis pluralistes Importance de la tendance protestante à la fragmentation

5 Le modèle Américain Randaxhe, F., (2003), « De lexception religieuse états-unienne : retour sur un débat », Archives de sciences sociales des religions, 122, Migrations des puritains au XVII e Importance de la liberté de conscience et dexpression (de croyance et de culte) Etat fédéral peu interventionniste Vagues dimmigration successives augmentant encore le pluralisme religieux Emergence progressive dune religion civile Rôle idéologique permanent du 1 e amendement à la Constitution (limite le rôle de lEtat en garantissant à la fois la liberté dexpression et la liberté de croyance et de culte) Maintien dune pratique et croyance religieuse relativement forte Persistance dune forte présence de la religion dans lespace politique

6 Le cas de lIslam Fondation marquée par forte imbrication religion / politique Réalité historique: multiples différenciations religion / Etat Multiples affirmations théologiques et/ou politiques dincompatibilité entre islam et Etat séculier Absence formelle de clergé dans lislam sunnite Particularités sociales et politiques contemporaines Tendances autoritaires en particulier dans le monde arabe Présence en Europe dune immigration musulmane vivant une insertion socio-économique difficile Exacerbation idéologique et politique de la question de lislam liée au contexte international conflictuel Contexte mondial de succès des religions de tendance intégriste et fondamentaliste

7 LEtat confessionnel (Rémond) Lien étroit entre Etat et Eglise Lien entre confession et citoyenneté Lien entre religion et morale Tradition régalienne Police des cultes Statuts particuliers

8 Les seuils de laïcisation (Baubérot) Premier seuil: 1789 Deuxième seuil: IIIe République : Scolarité obligatoire et laïque 1905: Loi de séparation entre lEglise et lEtat Troisième seuil: ~ 2000

9 Premier seuil: Révolution française (Rémond) La citoyenneté ne dépend plus de lappartenance confessionnelle Promulgation de la Constitution civile du clergé Sécularisation des activités de bienfaisance et déducation Election des curés et évêques Serment de fidélité à la Constitution exigé des ecclésiastiques Instauration de létat civil Mesures contre les ordres religieux Dissolution des congrégations Abolition du célibat des prêtres Instauration du divorce

10 Interprétations de lopposition privé / public Casanova J. (1994), Public religions in the modern world, Chicago, University of Chicago Press. Grèce antique: oikos / polis Economie / politique vs ménage privé / cité? Révolution française: citoyen / Etat Méfiance envers les associations de tous types: Il ny a plus que lintérêt particulier de chaque individu et lintérêt général LEtat a vocation à exprimer la volonté générale et lintérêt général Modernité (Hegel): famille / société civile – bourgeoise / Etat 1. Modèle libéral: marché / Etat 2. Modèle de la vertu républicaine: marché et Etat / communauté politique des citoyens (Espace public chez Habermas) 3. Modèle dAriès: public = sphère de sociabilité fluide et polymorphe 4. Modèle féministe: famille / marché 5. Modèle de Goffman: coulisses / scène

11 Le long chemin vers la séparation: XIX e (Rémond) Une lente évolution des esprits Incroyance et citoyenneté Institutionnalisation du pluralisme Vers la neutralité de lEtat Linspiration libérale Le laïcisme Catalogue raisonné des erreurs contemporaines Des oppositions systématiques Autorité vs esprit critique Obéissance vs liberté Loi du groupe vs individualisme Dogme vs raison Tradition vs progrès

12 Deuxième seuil: III e République (Rémond) Dimension symbolique Lien avec laffaire Dreyfus (arrêté en 1894, réhabilité en 1906) Enjeu scolaire: école gratuite, obligatoire et laïque (lois de ) Loi de séparation de 1905 LEtat ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte … la République garantit la liberté des cultes Naissance simultanée des partis politiques au sens moderne

13 Comprendre les polémiques sur la laïcité (Baubérot) Non-domination religion sur Etat Liberté de conscience Egalité de droit des différentes religions Athées (médias) Croyants Minoritaires E R r

14 Philosophie politique de la III e République (Gauchet: 44-53) LEtat est arbitre impartial et garant de la continuité collective Il est porteur dun principe de suprématie à porté spirituelle LEtat juge les religions sur un plan moral Durkheim: Il faut […] découvrir les substituts rationnels de ces notions religieuses qui, pendant si longtemps, ont servi de véhicule aux idées morales les plus essentielles (Léducation morale: 7-8). Il sorganise en Etat moral et enseignant Deux valeurs: culte de la nation (sens de la dette sacrée envers la Patrie) et espérance du futur (lEcole comme laboratoire de lavenir). Il a charge dâmes aussi bien que toute Eglise ou communauté, mais à titre plus universel Reprise du projet du XVIII e : Signification métaphysique de la liberté politique: puissance des hommes de décider collectivement de leur destin (projet de lautonomie).

15 Adaptation pragmatique au XX e siècle Adaptation progressive de la laïcité à certaines attentes des communautés religieuses 1921: lEtat accepte que les associations religieuses sorganisent selon des principes autres que démocratiques (hiérarchie ecclésiastique catholique) Le catholicisme sadapte à la modernité Concile de Vatican II (1965) Vers la reconnaissance des communautés Années 1980 Essor du libéralisme économique Déclin des institutions Dubet F. (2002), Le déclin de l'institution, Paris, Seuil. Résurgence de la question scolaire (1984) Ce qui est en cause: la liberté de choix pour lécole privée (en général catholique) mais pour des raisons autres que religieuses

16 La question de lIslam en France / de France Gresh A. (2004), L'islam, la République et le monde, Paris, Fayard. Un fruit de limmigration et du regroupement familial Héritage du colonialisme (surtout guerre dAlgérie) Questions posées à la laïcité (années ) Financement des lieux de culte Polémiques sur le voile Loi interdisant le voile à lécole Désir dun interlocuteur Création du CFCM Zeghal, M. (2005), « La constitution du Conseil Français du Culte Musulman : reconnaissance politique dun Islam français », Archives de sciences sociales des religions, 129, Débats récents Loi sur le voile intégral Marché du halal (polémique sur la viande)


Télécharger ppt "Leçon 6 La religion face à lEtat séculier. Références principales Baubérot, J. (2004), « Une sociologie historique de la laïcité » Laïcité 1905-2005 :"

Présentations similaires


Annonces Google