La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jean-Luc Gurtner Classes daccueil ou intégration directe ? Thème 1 du Cours de Master en Sciences de léducation Politiques et systèmes éducatifs pour la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jean-Luc Gurtner Classes daccueil ou intégration directe ? Thème 1 du Cours de Master en Sciences de léducation Politiques et systèmes éducatifs pour la."— Transcription de la présentation:

1 Jean-Luc Gurtner Classes daccueil ou intégration directe ? Thème 1 du Cours de Master en Sciences de léducation Politiques et systèmes éducatifs pour la gestion de la diversité culturelle Printemps 2008

2 Jean-Luc Gurtner Définitions Les classes daccueil sont des structures spécifiques permettant aux élèves allophones datteindre un seuil de compétence en langue daccueil suffisant pour leur transfert dans les filières régulières Mesure relativement fréquente dans la scolarité régulière (en CH : 14 cantons au primaire et 16 au secondaire, mais seulement 1 canton au préscolaire) Existent à FR aux CO de Bulle et de Fribourg ville, mais pas dans les autres CO.

3 Jean-Luc Gurtner Constats Les élèves ayant bénéficié dune intégration par les classes daccueil disent: Avoir mieux vécu leur entrée dans le système suisse Avoir retrouvé plus vite des repères et des contacts sociaux Tiré de Nicolet, M. & Rastoldo, F. (1997). Regard de lélève migrant sur son parcours scolaire et personnel. Lausanne : CVRP/Genève : CRPP

4 Jean-Luc Gurtner Constats Au Canada, PISA 2006 montre que les résultats des élèves non- immigrants sont relativement identiques dans les différentes provinces (env. 540 points en sciences contre 506 en moyenne OCDE) mais que lécart est nettement plus important au Québec (Montréal) quen Ontario (Toronto) entre les résultats des élèves non-immigrants et ceux des élèves migrants de première et de seconde génération Non immigrants Migrants de 2ème g. Migrants de 1ère g. Québec : Ontario: Or le Québec applique la politique des classes daccueil, lOntario une politique beaucoup plus « mixte »

5 Jean-Luc Gurtner Avantages et inconvénients invoqués des classes daccueil Avantages invoqués Un espace de transition Un espace dexpression facilitée des difficultés Des enseignants spécialisés Décharge pour les enseignants réguliers Permet rattrapage par delà les questions linguistiques

6 Jean-Luc Gurtner Avantages et inconvénients invoqués des classes daccueil Inconvénients invoqués Double le processus dadaptation Risque de marginalisation Hétérogénéité des niveaux des élèves Risque de « filiarisation » Implique parfois délocalisation de lélève Retards dans la recherche de solutions adaptées Coûts supplémentaires

7 Jean-Luc Gurtner Les classes daccueil Dimensions à considérer A temps complet ou partiel ? Avec ou sans contacts avec les enfants de classes régulières ? Pour combien de temps ou jusquà quand ? Quelle formation pour les enseignant-es de classe daccueil ? Quel statut ont ces classes et leurs enseignant-es dans lécole ? Accompagnées de quelles autres mesures ?

8 Jean-Luc Gurtner Efficacité des classes daccueil ? Davantage une question dimplémentation de la mesure et de politique générale dintégration que de la mesure elle-même

9 Jean-Luc Gurtner Facteurs defficacité des classes daccueil Caractéristiques décisives La formation des enseignants qui y interviennent La souplesse du modèle, sa perméabilité Intégration : tâche partagée Nature des activités faites en classe daccueil Distinction entre langue de communication et langue académique Situation et statut au sein de lécole Autres mesures existantes Caractéristiques individuelles des élèves


Télécharger ppt "Jean-Luc Gurtner Classes daccueil ou intégration directe ? Thème 1 du Cours de Master en Sciences de léducation Politiques et systèmes éducatifs pour la."

Présentations similaires


Annonces Google