La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Thermorégulation, fièvre et hypothermie Marie-Reine LOSSER, PH Dépt Anesthésie-Réanimation CHU Lariboisière – Paris7

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Thermorégulation, fièvre et hypothermie Marie-Reine LOSSER, PH Dépt Anesthésie-Réanimation CHU Lariboisière – Paris7"— Transcription de la présentation:

1 Thermorégulation, fièvre et hypothermie Marie-Reine LOSSER, PH Dépt Anesthésie-Réanimation CHU Lariboisière – Paris7

2 La physiologie 1) DEFINITIONS ENDOTHERMES ECTOTHERMES H I B E R N A N TSTS Température centrale indépendante du milieu ambiant Par production de chaleur interne =HOMEOTHERMES Température centrale dépendante du milieu ambiant =POIKILOTHERMES CHALEUR : 1° DECHET DU METABOLISME CELLULAIRE PRODUIT DE FAçON PERMANENTE 2° TEMPERATURE OPTIMALE POUR LES REACTIONS CHIMIQUES/ENZYMATIQUES (5-40°C)

3 Physiologie Température du noyau constante 0.5°C, dans air sec et immobile (N =36-37,5) Enveloppe (peau) à température et surface variable = échangeur (avec voies aériennes) et isolant par tissu gras (conductance variable selon vasoactivité de 1 à 7) Equilibre entre production et perte = T° corporelle

4

5

6

7 Cas Clinique Patiente 42a, hématome intracérébral de lhypertendu En Réa IOT, complications pulm à J15 Rocéphine dermatite (pustulose exanthémateuse généralisée aiguë), desquamation massive À J20, va mieux, fauteuil… Hypothermie spontanée, deshydratation profonde… Quid?

8 Rôle de la circulation

9 La peau- échangeur thermique LA PEAU = ECHANGEUR THERMIQUE Transferts de chaleur à contre courant ENVIRONNEMENT PEAU VEINES SUPERFICIELLES ARTERES ET VEINES PROFONDES °C * OUVERTURE DES SHUNTS ARTERIOVEINEUX A LA CHALEUR / FERMETURE AU FROID * CONTROLE SYMPATHIQUE Dépend desterritoires Acrales(main, face) et nonacrales(avtbras,....) Gradient thermique Shunts veino veineux

10 Hyperthermie thérapeutique Linfection! Chimiothérapie CEC de membre: mélanome Carcinose péritonéale In situ pour métastase (cérébrale, hépatique)

11 Le coup de chaleur (Bouchama, NEJM 2002) T° du noyau >40°C, peau chaude et sèche et anomalies neurologiques Par exposition à chaleur excessive Par exercice physique intense Forme dhyperthermie associée à SIRS avec défaillance dorganes, prédominance encéphalopathie (variabilité individuelle) Contexte urbain, T° diurne> 35°C, et nocturne >20°C > 2-3 jours Dilatation cutanée maximale en réponse à lhyperthermie (jusquà DC 20 l/min, débit cutanée 8l/min), entraîne gain de chaleur par lenvironnement

12 Canicule en France Août 2003

13 Fièvre Réaction de défense de lorganisme vis à vis du non-soi rôle de défense impose linaction Modification du set-point par pyrogènes Synthèse de protéines de l acute phase response Heat shock protein (chaperon) Revue récente: Blatteis, in: Prostaglandin &other Lipid Mediators 2005 PGE 2 Cell de Küpffer

14 Lhypothermie au bloc opératoire Parfois souhaitée (cardio-, neuro-chirurgie) Complications bien démontrée: retard de réveil surtout patient âgé, coronarien… Modification immunitaire infection de cicatrice (x3) NEJM 1996 Altération coagulation et fonction plaquettaire Augmentation besoins transfusionnels Lancet 1996 Détection, réchauffement actif (perfusion, réchauffeur à air, etc) pas encore optimum, cher… La vasoconstriction périphérique retarde le réchauffement du noyau

15

16 Hypothermie thérapeutique Curr Opin Anesthesiol 2005 Effets: Diminution fonction dias du VG, Fc et PA, baisse du métabolisme Profil dimmunosuppression: diminution des cytokines pro- inflammatoires et hyperexpression cytokines anti-inflammatoires Troubles de la coagulation, diminution du leak microvasculaire? Arrêt cardiocirculatoire: bien démontré édito Crit Care Med 2006 chirurgie cardiaque et vasculaire (sous CEC, …) Trauma crânien, neuroprotection: probable, modérée Hypoxémie (ARDS,…), chocs

17 Induire lhypothermie Induction rapide, calibrée Refroidissement externe: sédation/ curarisation Draps mouillés ± glaçons, ventilation, Couverture à air Chambre climatisée Refroidissement interne Perfusion, lavage gastrique Cathéter intravasculaire (CoolGuard, Celsius Control System…)


Télécharger ppt "Thermorégulation, fièvre et hypothermie Marie-Reine LOSSER, PH Dépt Anesthésie-Réanimation CHU Lariboisière – Paris7"

Présentations similaires


Annonces Google