La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EVALUATION DES VALVULOPATHIES EN ETT/ETO Dr Franck HAZIZA. Service de Cardiologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EVALUATION DES VALVULOPATHIES EN ETT/ETO Dr Franck HAZIZA. Service de Cardiologie."— Transcription de la présentation:

1 EVALUATION DES VALVULOPATHIES EN ETT/ETO Dr Franck HAZIZA. Service de Cardiologie

2 VALVULOPATHIES Plan Plan »Généralités »Valvulopathies Aortiques Aortiques Mitrales Mitrales Tricuspides Tricuspides »Conclusion

3 VALVULOPATHIES: GENERALITES Prévalence Prévalence Iung EHJ 2003

4 RETRECISSEMENT AORTIQUE

5 Critères dévaluation dun RA Critères dévaluation dun RA »Etiologies du RA »Aspect 2D de la valve, aorte (PSGA-PSPA) »Fonction VG (2D: visuel, Simpson), TM (Teicholz) »Quantification: CC, VTI sous AO, VTI AO »Intérêt ETO / ETT

6 RETRECISSEMENT AORTIQUE Histoire naturelle (1): Histoire naturelle (1): »Valvulopathie la plus fréquemment opérée (pays industrialisés) »>65 ans: 2-7% population RA modéré ou sévère »>75 ans: 3% de RA serré (asymptomatique dans 50% des cas) »Aggravation de la sténose cm2 / an ou 7 mmhg) Iung EHJ 2003

7 RETRECISSEMENT AORTIQUE Aspect 2D ETT PSGA Aspect 2D ETT PSGA

8 RETRECISSEMENT AORTIQUE Aspect 2D ETT PSPA Aspect 2D ETT PSPA

9 RETRECISSEMENT AORTIQUE Fonction VG Fonction VG

10 RETRECISSEMENT AORTIQUE Quantification du RA Quantification du RA

11 RETRECISSEMENT AORTIQUE Indications opératoires du Rétrécissement Aortique Indications opératoires du Rétrécissement Aortique »RA symptomatique »RA asymptomatique si EE+

12 RETRECISSEMENT AORTIQUE Critères de RA serré Critères de RA serré »Surface aortique < 1cm² »Surface indexée < 0.5 cm²/m² »Gdt moyen > 50 mmhg

13 RETRECISSEMENT AORTIQUE Recommandations des sociétés savantes Recommandations des sociétés savantes

14 RETRECISSEMENT AORTIQUE Intérêt ETT vs ETO Intérêt ETT vs ETO »LETT précise lanatomie et permet la quantification précise du RA au point davoir reléguer lhémodynamique invasive aux oubliettes. »LETO peut faciliter lidentification dune bicuspidie (conséquences sur laorte), permettre une planimétrie, apprécier le diamètre de laorte ascendante (mais il y a dautres techniques moins invasives) »Planimétrie surface aortique: entre 30 et 60°: surface maximale en protosystole. Surface anatomique indépendante du débit cardiaque (problème si calcifications notamment postérieures). Validée en ETT et en ETO

15 RETRECISSEMENT AORTIQUE P D G ETT P G D ETO

16 INSUFFISANCE AORTIQUE

17 Critères dévaluation dune IA Critères dévaluation dune IA »Etiologies des IA »Aspect 2D de la valve, aorte (PSGA-PSPA) »Fonction VG (2D: visuel, Simpson), TM (Teicholz) »Quantification: Diamètre jet, EDTD, PISA »Critères dune IA importante »Indications chirurgicales »Intérêt ETO vs ETT

18 INSUFFISANCE AORTIQUE Etiologies des IA: Etiologies des IA:

19 INSUFFISANCE AORTIQUE Etiologies des IA dégénératives: Etiologies des IA dégénératives: »Maladie annulo-ectasiante IA+ anévrisme racine aortique non Marfan IA+ anévrisme racine aortique non Marfan »Floppy valve syndrome IA dystrophique sans anomaile Aorte ascendante IA dystrophique sans anomaile Aorte ascendante »Dissection aortique type A

20 INSUFFISANCE AORTIQUE Bicuspidie et dilatation aortique: Bicuspidie et dilatation aortique: « Il existe une relation claire entre la dilatation de laorte ascendante et la bicuspidie même en labsence de dysfonction significative de la valve » Si diamètre aorte ascendante > 50 mm : chirurgie Bicuspidie et dilatation aortique: Bicuspidie et dilatation aortique: « Il existe une relation claire entre la dilatation de laorte ascendante et la bicuspidie même en labsence de dysfonction significative de la valve » Si diamètre aorte ascendante > 50 mm : chirurgie

21 INSUFFISANCE AORTIQUE Mesures de laorte Mesures de laorte

22 INSUFFISANCE AORTIQUE Quantification Quantification

23 INSUFFISANCE AORTIQUE Quantification de lInsuffisance Aortique Quantification de lInsuffisance Aortique

24 INSUFFISANCE AORTIQUE Mesure de la vena contracta Mesure de la vena contracta

25 INSUFFISANCE AORTIQUE Mesure PISA Mesure PISA Qr = 2 r² x Va SOR (cm2) = Qr/Vmax IM VR (ml) = SOR x ITV IM. Qr = 2 r² x Va SOR (cm2) = Qr/Vmax IM VR (ml) = SOR x ITV IM.

26 INSUFFISANCE AORTIQUE Critères dune IA importante Critères dune IA importante

27 INSUFFISANCE AORTIQUE Indications chirurgicales Indications chirurgicales »Retenir mm de diamètre télésystolique (25mm/m² ou 36 mm/m² pour le DTD) 50 mm de diamètre télésystolique (25mm/m² ou 36 mm/m² pour le DTD) 50% de Fraction déjection 50% de Fraction déjection 50 mm de diamètre daorte ascendante si bicuspidie ou Marfan (sinon 55 mm) 50 mm de diamètre daorte ascendante si bicuspidie ou Marfan (sinon 55 mm)

28 INSUFFISANCE AORTIQUE Intérêt ETO vs ETT Intérêt ETO vs ETT »Patients anéchogènes. Surface > 7.5 mm²

29 INSUFFISANCE AORTIQUE Intérêt ETO vs ETT Intérêt ETO vs ETT

30 INSUFFISANCE AORTIQUE Intérêt ETO vs ETT Intérêt ETO vs ETT

31 RETRECISSEMENT MITRAL

32 Evaluation dun rétrécissement mitral Evaluation dun rétrécissement mitral »Etiologie du RM » »Anatomie: surface, calcifications, ASV » »Quantification: 2D, Hatle, Continuité. Retentissement » »Indications » »Intérêt ETO vs ETT Evaluation dun rétrécissement mitral Evaluation dun rétrécissement mitral »Etiologie du RM » »Anatomie: surface, calcifications, ASV » »Quantification: 2D, Hatle, Continuité. Retentissement » »Indications » »Intérêt ETO vs ETT

33 RETRECISSEMENT MITRAL Etiologie du rétrécissement mitral: Etiologie du rétrécissement mitral:

34 RETRECISSEMENT MITRAL Quantifications dun RM Quantifications dun RM

35 RETRECISSEMENT MITRAL Indications du rétrécissement mitral: Indications du rétrécissement mitral: »RM symptomatique »RM serré »RM non serré (écho effort+) Indications du rétrécissement mitral: Indications du rétrécissement mitral: »RM symptomatique »RM serré »RM non serré (écho effort+)

36 RETRECISSEMENT MITRAL Intérêt ETO / ETT: recherche CI à CMP Intérêt ETO / ETT: recherche CI à CMP –Anatomie mitrale, feuillet valvulaires, ASV –Recherche CI à CMP »Thrombus auricule »IM importante –Surveillance de la procédure Intérêt ETO / ETT: recherche CI à CMP Intérêt ETO / ETT: recherche CI à CMP –Anatomie mitrale, feuillet valvulaires, ASV –Recherche CI à CMP »Thrombus auricule »IM importante –Surveillance de la procédure

37 RETRECISSEMENT MITRAL Longueur cordage:

38 RETRECISSEMENT MITRAL Thrombus Auricule:

39 RETRECISSEMENT MITRAL Quantification IM:

40 INSUFFISANCE MITRALE

41 Critères dévaluation dune IM Critères dévaluation dune IM »Etiologies des IM »Anatomie des lésions »Quantification et retentissement »Indications chirurgicales »Intérêt ETO vs ETT

42 INSUFFISANCE MITRALE Etiologies de lIM Etiologies de lIM

43 INSUFFISANCE MITRALE Etiologies de lIM Etiologies de lIM 1/ Prolapsus valvulaires (IM dégénérative): 1 ère cause dIM dans les pays industrialisés 2/ IM restrictives des cardiomyopathies (ischémique ou dilatée primitive) 3/ Endocardite 4/ IM rhumatismale 5/ Calcification de lanneau (sujet âgé) Etiologies de lIM Etiologies de lIM 1/ Prolapsus valvulaires (IM dégénérative): 1 ère cause dIM dans les pays industrialisés 2/ IM restrictives des cardiomyopathies (ischémique ou dilatée primitive) 3/ Endocardite 4/ IM rhumatismale 5/ Calcification de lanneau (sujet âgé)

44 INSUFFISANCE MITRALE Classification de Carpentier : Classification de Carpentier : Type I Normaux Type III IM restrictive Type II Prolapsus

45 INSUFFISANCE MITRALE Segmentation mitrale: vue auriculaire Segmentation mitrale: vue auriculaire CP CA

46 INSUFFISANCE MITRALE Analyse mécanisme fuite Analyse mécanisme fuite

47 INSUFFISANCE MITRALE Prolapsus P2 /rupture cordage Prolapsus P2 /rupture cordage

48 INSUFFISANCE MITRALE Prolapsus A2_A3 Prolapsus A2_A3

49 INSUFFISANCE MITRALE Prolapsus P2 Prolapsus P2

50 INSUFFISANCE MITRALE Quantification de lIM Quantification de lIM »PISA »VTI mitrale/ VTI aortique >1,4 (IM sévère) »Diamètre vena contracta > 6mm (IM sévère) »Reflux VP (Se ETT 60% vs ETO 90%) »Diamètres VG/OG, FE et PAPS Quantification de lIM Quantification de lIM »PISA »VTI mitrale/ VTI aortique >1,4 (IM sévère) »Diamètre vena contracta > 6mm (IM sévère) »Reflux VP (Se ETT 60% vs ETO 90%) »Diamètres VG/OG, FE et PAPS

51 INSUFFISANCE MITRALE Mesure/ PISA Mesure/ PISA

52 INSUFFISANCE MITRALE PISA PISA

53 INSUFFISANCE MITRALE VTI mitrale/ VTI aortique VTI mitrale/ VTI aortique

54 INSUFFISANCE MITRALE Diamètre de la vena contracta Diamètre de la vena contracta

55 INSUFFISANCE MITRALE Inversion du flux dans les veines pulmonaires Inversion du flux dans les veines pulmonaires

56 INSUFFISANCE MITRALE Après létude des critères de fuite il faut en analyser le retentissement: Après létude des critères de fuite il faut en analyser le retentissement: »Diamètres cavitaires VG »Fraction déjection »Cavités droites et PAPS »Pressions de remplissage Après létude des critères de fuite il faut en analyser le retentissement: Après létude des critères de fuite il faut en analyser le retentissement: »Diamètres cavitaires VG »Fraction déjection »Cavités droites et PAPS »Pressions de remplissage

57 INSUFFISANCE MITRALE Indications chirurgicales de lIM chronique Indications chirurgicales de lIM chronique

58 INSUFFISANCE MITRALE Intérêt ETO vs ETT Intérêt ETO vs ETT »Mauvaise échogénicité »Situations difficiles: prolapsus bivalvulaire, jet confiné »Visualisation rupture cordage »Evaluation résultat plastie per opératoire ++ Intérêt ETO vs ETT Intérêt ETO vs ETT »Mauvaise échogénicité »Situations difficiles: prolapsus bivalvulaire, jet confiné »Visualisation rupture cordage »Evaluation résultat plastie per opératoire ++

59 INSUFFISANCE MITRALE Jet confiné Jet confiné

60 INSUFFISANCE MITRALE Jet confiné Jet confiné

61 INSUFFISANCE MITRALE Prolapsus P2 ETO Prolapsus P2 ETO

62 INSUFFISANCE MITRALE Rupture cordage Rupture cordage

63 INSUFFISANCE TRICUSPIDE

64 Etiologies des IT Etiologies des IT –IT présente chez > 70% individus –LIT pathologique est le plus souvent secondaire à la dilatation ventriculaire droite et annulaire tricuspide liée à une HTAP ou une dysfonction VD –Les étiologies primitives dIT comprennent: »Endocardite »Atteinte carcinoide »Ebstein »RAA Etiologies des IT Etiologies des IT –IT présente chez > 70% individus –LIT pathologique est le plus souvent secondaire à la dilatation ventriculaire droite et annulaire tricuspide liée à une HTAP ou une dysfonction VD –Les étiologies primitives dIT comprennent: »Endocardite »Atteinte carcinoide »Ebstein »RAA

65 INSUFFISANCE TRICUSPIDE Quantification de lIT Quantification de lIT »Ne pas confondre vitesse et quantification!! »Reflux VSH (se 80%, SP élevée) »PISA (rayon > 9 mm) »Diamètre vena contracta (sévère si >7 mm. Se 89%, Sp 93 %) Quantification de lIT Quantification de lIT »Ne pas confondre vitesse et quantification!! »Reflux VSH (se 80%, SP élevée) »PISA (rayon > 9 mm) »Diamètre vena contracta (sévère si >7 mm. Se 89%, Sp 93 %)

66 INSUFFISANCE TRICUSPIDE Reflux VSH Reflux VSH

67 INSUFFISANCE TRICUSPIDE PISA PISA

68 INSUFFISANCE TRICUSPIDE IT Sévère IT Sévère

69 INSUFFISANCE TRICUSPIDE Intérêt ETO vs ETT Intérêt ETO vs ETT »Assez limité, quand échogénicité médiocre »La voie sous costale permet souvent de voir lIT chez les patients peu échogènes par voie parasternale ou apicale Intérêt ETO vs ETT Intérêt ETO vs ETT »Assez limité, quand échogénicité médiocre »La voie sous costale permet souvent de voir lIT chez les patients peu échogènes par voie parasternale ou apicale

70 CONCLUSION Place de lETO circonscrite: Place de lETO circonscrite: –Patients anéchogènes –Evaluation des CI à CMP dans le RM++ –Evaluation per-opératoire des plasties mitrales++ –Bilan endocardite (notamment sur sonde PM)++ –Evaluation des prothèses++ Place de lETO circonscrite: Place de lETO circonscrite: –Patients anéchogènes –Evaluation des CI à CMP dans le RM++ –Evaluation per-opératoire des plasties mitrales++ –Bilan endocardite (notamment sur sonde PM)++ –Evaluation des prothèses++


Télécharger ppt "EVALUATION DES VALVULOPATHIES EN ETT/ETO Dr Franck HAZIZA. Service de Cardiologie."

Présentations similaires


Annonces Google