La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Insuffisance rénale Aiguë

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Insuffisance rénale Aiguë"— Transcription de la présentation:

1 Insuffisance rénale Aiguë
Laurent Jacob Hôpital Saint-Louis, PARIS

2 IRA- Définitions The Kidney ; Brenner & Rector
IRA Fonctionnelle : la plus fréquente IRA Organique Réduction du DFG Dysfonction tubulaire Equilibre Hydro-Sodé Equilibre Acido-Basique Accumulation des déchets azotés Pronostic remarquablement grave: Mortalité 50%

3

4 IRA Péri opératoire Epidémiologie et pronostic

5 IRA Post-opératoire ; Epidémiologie
Kellerman Arch Int Med 1994 1,2% patients opérés Chirurgie = 2ème cause d’IRA post ischémique 2 à 5 % patients admis ont une IRA dont 20 à 50 % dans un contexte péri-opératoire

6 IRA post opératoire - Epidémiologie Novis Anesth.Analg 1994
26 études Pts IRA Organique Ictérique 7% Générale 14% Cardiaque 36% Vasculaire 43 % % IRA

7 IRA Post-opératoire ; Epidémiologie
Novis; Anesth Analg 1994 Facteurs de risque IRC préexistante +++ Urgence; Hémorragie Age (DFG diminue de 0,75 ml/min/an après 30 ans) Sepsis Choc et Insuffisance cardiaque Diabète IEC, AINS, Iode, Aminosides

8 Particularités liées au terrain
1°- L ’âge : -  GFR (0,75ml/min/an) après 30 ans -  DSR -  Masse corticale -  % Sclérose glomérulaire -  Pouvoir de concentration -  Pathologies associées (HTA, diabète…) -  AINS & IEC 2°- le diabète: - Incidence IRA x 2 - Chirurgie générale 7% vs 4,7% (Novis 1994) - Chirurgie Cardiaque 5% vs 2,5%

9 IRA Epidémiologie et pronostic. A de Mendonça Int Care Med 1999
40 Unité de Réa; 1411 patients admis IRA créat > 300µ mol/l +/-oligurie : 25% patients Mortalité 43% vs 14 % Patients non IRA SDMV 10 % Patients non-IRA vs 70% Patient IRA 90% des 241 SDMV IRA contemporaine ou postérieure Facteurs de risque IRA Age > 65 ans Sepsis Choc

10 IRA - Epidémiologie R.Bellomo, Crit Care med 2001
Étude nationale Australienne - 81 Réa - 3 mois IRA sévère  RRT 299 Pts  8/ h/an  4800 France Clinique: VA= 80% Amines 78% Ictère 66% Oligurie 46% EER Oligo-anurie 46% Urée 19% Surcharge 12% Kaliémie 12% Acidose 6% Etiologie Sepsis 29% Chir Cardiaque 12% Pneumopathies 12% IVG 10% 98 % CRRT 3/4 HDFC 1/4 HFC

11 IRA - pronostic Crit Care Med 1996 The French Study Group On Acute Renal Failure
- Creat > 310 µmol / l, - Urée > 36 mmol / l 360 Patients - 78% Médicaux, - 17% Chirurgicaux IRA: l IRA : - Créat > 310 µmol / l, - Urée > 36 mmol / l l 360 Patients - 78% Médicaux, - 17% Chirurgicaux l IRA: - 48 % Septiques - 48 % Septiques - 32 % Ischémique - 32 % Ischémique - 20% Toxiques - 20% Toxiques - 29% Autres - 29% Autres l l 52 % Oliguriques 52 % Oliguriques

12 IRA et diurèse conservée R. Anderson & R. Schrier N Engl J Med 1977

13 IRA - Importance de la diurèse Anderson RJ, Schrier RW ; N Engl J Med 1977

14 IRA Grandes étiologies
Pré-rénales ou fonctionnelles : 60 % des IRA REVERSIBLES+++ Iono urinaire Post-Rénale ou obstructives : 10 % Obstacle tumoral, Anticholinergiques, Diabète, Hématome Échographie Intrinsèque ou organique : 30% Nécrose tubulaire post-ischémique et/ ou toxiques Interstitielles Glomérulaires Vasculaires

15 IRA Critères Diagnostiques
Pré-Rénale IRA intrinsèque Densité > <1010 Uosm > <350 U/P Urée >10 <3 U/Pcréat >40 <20 FeNa(%) <1% >1% NaU/KU <1 >1 RFI <1 >1 2microglobuline <1 >50 mg/24 h FeNa = UNa/PNa /UCreat/PCreat RFI = UNa/(UCreat/PCreat

16 DOPPLER et IRA- M Izumi, Am J Kidney Dis, 2000
40 Patients IRA Oligurique 16 IRA Fonctionnelles vs 24 ATN Doppler RI (Vs-Vd/Vs) & PI (Vs-Vd/Vm) FeNa % RI

17 IRA Organique - Etiologies
Vasculaires Vascularite SHU/ PTT Embols de Cholestérol Glomérulaires GNA & Rapidement progressive Tubulaires Ischémiques: Isch /reperf & Apoptose Toxiques Luminal Obstruction Cristalline ou Cast Interstitielles Immuno-allergiques N. granulomateuses interstitielles Rejet de greffe

18 Physiopathologie

19 Perfusion rénale

20 Autorégulation du Débit Sanguin rénale

21 Filtration glomérulaire

22 Fonction tubulaire

23 Rapports VO2 / DO2 Régionaux

24

25 Filtration glomérulaire

26 Filtration glomérulaire

27 Déterminants de la filtration glomérulaire

28 Autorégulation DFG

29 IRA & sepsis facteurs hémodynamiques
M Brenner Chest 1992

30 Oxygénation médullaire & diurétiques M BREZIS Am J Physiol 1994

31 NO & oxygénation médullaire M BREZIS J Clin Invest 1991

32 IRA ;rôle du système L-ARG-NO

33 IRA - rôle du système L-ARG-NO
P J Schultz. J Clin Invest 1992

34 IRA Péri opératoire Prévention

35 Débit urinaire per-opératoire et IRA post-opératoire M
Débit urinaire per-opératoire et IRA post-opératoire M.Roizen , Surgery 1984  137 Patients, Reconstruction Aorte  88 Pts Oligurie per-op (10ml/h) - 18 Manitol - 30 lasilix - 30 Physio - 10 Rien  ∆ Urée &Creat Post-op Idem  21 IRA Post-op (∆creat >40µmol)  Diurèse per-op moy et minimale idem  Pas de corrélation Vu per -op & IRA Tous les Pts Pts avec IRC Aorte Sus-rénale

36 Furosémide et IRA ; rôle curatif I. R
Furosémide et IRA ; rôle curatif I.R. SHILLADAY , Nephrol Dial Transplant 1997 Etude prospective, contrôlé, randomisé en double aveugle

37 Furosémide et IRA ; rôle curatif I. R
Furosémide et IRA ; rôle curatif I.R. Shilladay , Nephrol Dial Transplant 1997 % Patients % DCD J56 ApacheII JO Cl Creat J0 p=0,01 p=0,008 p<0,0001 56 44 69 43 20,6 17,2 4 14 10 20 30 40 50 60 70 OLIGURIQUES NON OLIGURIQUES 73 27 48 52 PLACEBO TRAITEMENT 80 % Patients

38 Dopamine & Protection rénale J.A Kellum: Crit Care med 2001
Méta-analyse 58 études 2149 Pts Dopa < 5µg 24 études outcome 17 Randomisées 854 Pts Critères Mortalité EER IRA Mortalité : 508 Pts - 11 études 4,7% vs 5,6% RR = 0,83 [0,39-1,77] IRA 511 Pts - 11 études 15,3% vs 19,5% RR = 0,79[0,54-1,13] EER 618 Pts -10 études 13,9 vs 16,5% RR = 0,89 [0,66-1,21]

39 Dopamine & Protection rénale R. Bellomo - Lancet 2000
Etude multicentrique, contrôlée, randomisée, en double aveugle Inclusion: Absence d ’IRC KT Central 2 critères de SIRS Un critères d ’IRA Oligurie < 0,5ml/kg/h Créat >150µmol ∆ Créat > 80µmol 328 Patients - 21 Réa - 57% Pts Chirurgicaux 161 Dopa 2µg/kg/mn 5 jours vs 163 placébo VA:10 j - Durée séjour: 13j - Arythmie : 33%

40 Dopamine & Protection rénale R. Bellomo - Lancet 2000
µmol/l ml/h %

41 IRA & Produit de Contraste
78 patients Creat >140µmol Clear<60ml/min G I S. Physio 1500 ml/J G II S. Physio id +Mannitol 25 g G III S. Physio id + Lasilix 80 mg IRA : ∆ Créat > 48 µmol / 48 h = 20/78 (26%) 7/25 28% 3/28 11% 10/25 40% R Solomon N Engl J Med 1994

42 Transplantation rénale -Rôle of Volume Loadind
% ATN Marianne CARLIER Transplantation 1982 Marianne CARLIER Transplantation 1983 42 twins transplanted kidneys Volume % ATN

43 Prévention of radiographic contrast agent induced réductions in renal function by acetylcysteine - M. Tepel ; N Engl J Med 2000 86 pts IRC ( Creat = 216µmol) TDM( Produit non-ionique faible osmolarité) Sérum salé 0,45% 1500ml/j N-acétylcysteine 600mg /j /2j

44 Théophylline & protection rénale
Antagoniste de l ’adénosine Blocage vasoconstriction induite par l ’iode C.M. Erley Kid Int 1994: 39 Pts R.E. Katholi, Radiology 1995: 90Pts C.M. Erley, Nephrol dial transplant1999 : 80 pts Créat Clearance Créat NAG  No Effect ! DFG DSR

45 IRA & Produits Iodés P Aspelin, N Engl J Med 2003;348:491-9
129 Pts IRC diabètiques - Créat µmol TDM avec opacification Iodixanol: nonionique,dimèrique, isoosmolaire (290mosm) 64 Pts; 163ml; Iode 52 g Iohéxol: nonionique, monomèrique, hypoosmolaire (780mosm) 65 Pts; 162 ml; Iode = 57 g Hyperhydratation standard 1000ml physio IV Critères ∆ Créat J3 & J7 N-Acétylglucoaminidase Phosphatase alcalines urinaires

46 IRA & Produits Iodés P Aspelin, N Engl J Med 2003;348:491-9
∆ Créat % Patients p= 0,002 p= 0,001 p= 0,003

47 HEA & Réanimation du donneur C. Legendre Lancet 1993
51 receveurs 1990 Groupe gélatine versus 39 receveurs 1992 Groupe HEA PRBR à 6 semaines 80% Néphrose osmotiques Groupe HEA versus 14% Groupe Gélatine (p<0,01) Reprise fonction tardive identique 37% vs 26% Créatinine plasmatique comparable à 3 & 6 mois (150 vs 158 et 160 vs 145µmol/l) Lésions persistantes à 3 mois / 3 patients Augmentation du nombre de greffons perdus : (7 vs 0)

48 HEA & Réanimation du donneur ML Cittanova Lancet 96

49 % Greffons Fonctionnels Créatinine plasmatique µmol/l
HEA & Réanimation du Donneur ML Cittanova Ann Fr Anesth Réanim 2000:19: R423 - 47 Transplantés - 27 Elohès Plasmion - Recueil fonction en 2000 ; 5 à 6 ans d ’évolution % Greffons Fonctionnels Créatinine plasmatique µmol/l

50 - 475 Patients consécutifs - Chirurgie Aorte Thoracique
HEA et IRA - G. Godet Anesth Analg 1997 - Etude prospective - 475 Patients consécutifs - Chirurgie Aorte Thoracique - IRA = Créat > 150 µmol ou  Créat >30% - 25 % d ’IRA post -op dont 8% EER - 217 Pts Elohès + IRA = 54 Pts (25%) - 258 Pts Elohès - IRA = 67 Pts (26%)

51 HEA et IRA- - F Schortgen, Lancet 2001 - Prospective randomisée
- 129 Patients sepsis sévère ou choc septique - Plasmagel vs Élohes - IRA =  Créat 100% Créatinine % IRA

52 Conclusion Situation Rare mais grave Mortalité > 50%
> 50% IRA de Réa - Chirurgicale Prévention = Assurance Qualité? Dépistage sujet à risque Eviction agents néphrotoxiques Hyperhydratation Médicaments ??? Rendez-vous en Juin 2004; Conférence de consensus de la SFAR

53 IRA étiologies Rasmussen HH , Am J Med 1982

54 IRA Post-Opératoire - Pronostic
Mortalité globale élevée 40 à 90% Supérieure aux étiologies médicales toxiques ou obstétricale Corrélée aux Nb de défaillance d ’organe - IRA Isolée 10 % - 1 défaillance 60 % - 2 défaillances 90 % Kellerman , Arch Int Med 1994

55 Physiopathologie de l ’IRA

56 Dopamine & protection rénale L BALDWIN Ann Intern Med 1994

57 Dopamine & protection régionale G M CHERTOW Am J Med 1996
256 PATIENTS (avec IRA) GROUPE CONTROLE ETUDE ANARITIDE 3 GROUPES : - Pas de DOPAMINE (n = 79) - DOPA < 3 オg (n = 86) - DOPA > 3 オg (n = 91) Calcul du RR & EER (J60)

58 29 Prélèvements d ’organes 27 Prélèvements de reins
. HEA & Réanimation du donneur ML Cittanova Lancet 96 121 EME 52 (Iode /HEA avt EME) 69 EME Randomisés 40 Refus 29 Prélèvements d ’organes 27 Prélèvements de reins 15 HEA Gélatines 30 Reins 24 Reins 3 MOT MOT 27 Reins HEA Reins Contrôles

59 HEA & Réanimation du donneur ML Cittanova Lancet 96
Retard de fonction (EER 1 semaine) 1/20 (5%) Groupe Gélatine 9/27 (33 %) Groupe HEA Décroissance Créatinine plasmatique plus lente : 9 PBR: 3 HEA 6 Gélatine Néphrose osmotique 3 sur 3 Groupe HEA

60 HEA & Réanimation du Donneur A Denan Nephrol Dial and Transplant 1999
-Etude Rétrospective ; 109 Transplantés - 3 Groupes - Contrôle Albumine / Gélatine n = 73 - Plasmastéril ( Da - 0,70- T 1/2 = 24h) n = 16 - Haestéril 6% ( Da- 0,5-T 1/2 = 6h) n =20 - (Élohes Da-0,62- T 1/2 = 24h) - Ciclosporine /tous patients - Arrêt Cardiaque (43%) et Adrénaline (50%) Groupe P vs 15 % autres - TIT 20 h à 21 h Créat Donneur C P H

61 HEA & Réanimation du Donneur A Denan Nephrol Dial and Transplant 1999
Créatinine µmol/l DGF % l l l l C P H

62 HEA et IRA Vu - K.P. ALLISON, Journal of Trauma 1999
- Étude Prospective Randomisée - 45 Polytraumatisés - 21 Gélatine - 24 HES ( 250/0,45) -Syndrome de fuite capillaire Vu Volume J1

63 HEA et IRA- K.P. ALLISON, Journal of Trauma 1999
PaO2/FIO2 Microalbuminurie * * * * CRÉATININE J1 J4 GEL HES P ns ns

64 IRA conséquences métaboliques
Surcharge Hydrosodée hyponatrémie par dilution Oedèmes extracellulaire et Hyperhydratation intracellulaire OAP Acidose métabolique + ou - Cause IRA (Choc) Hyperkaliémie (CaCl2; Bicar; Glucose Insuline. Kayexalate; EER) Anémie : Inflammation, EPO

65 HEA & Réanimation du Donneur B. CORONEL Ann Fr Anesth Réanim 1994
Comparaison historique de 2 périodes de 8 mois consécutives G Alb , 21 Pts - 28 TR - Alb 4% 2500ml G HEA, 19 Pts -26 Tr - Elhoès 6% 1500ml/J + Alb 700 - Amines, Pas, Vu, TIT = idem - Créatinine avant Prélèvement = 114 vs 131µmol Vu > 200ml /h à J /28Pts G Alb (96,4%) - 25/26 Pts G HEA (96,2%) EER 1ère Sem = 0 / 2Groupes Créat Plasmatique Minimum 1ère Sem 167 vs 146 µmol/l 4 PBR G HEA 4 Néphrose osmotique

66 Mortalité 30% vs 28 % Contrôle Evolution sans EER 42% vs 48 %
Facteur atrial natriurétique et protection rénale RL Allgren, N Engl J Med 1997 504 ATN (25% Oligurie) Aniritide vs Placebo Mortalité 30% vs 28 % Contrôle Evolution sans EER 42% vs 48 % Diurèse Idem Jo & J3 deux groupes oliguriques et non oliguriques

67 HEA & Réanimation du donneur ML Cittanova Lancet 96
69 donneurs - 47 greffons rénaux 27 HEA & 20 Gélatines Créatinine donneur 84 vs 89 µ mol/l Retard de fonction (EER 1 semaine) 1/20 (5%) Groupe Gélatine vs 9/27 (33 %) Groupe HEA Décroissance Créatinine pl. plus lente : (120 vs 340Mmol J10) Néphrose osmotique 3 sur 3 PBR Fonction rénale et nombre de greffons fonctionnels avec 5 à 8 ans de recul identiques

68 HEA & Réanimation du donneur ML Cittanova Lancet 96
Créatinine donneur 84 vs 89 µ mol/l Eurocollins 85% patients GEL vs 92%HEA Durée EME 16 H deux groupes Volume remplissage HEA 2300ml Colloïdes ( 2100ml HEA) ml Cristalloïdes Gélatines 2875 ml Colloïdes ml Cristalloïdes Catécholamines 14 vs 15 patients Ciclosporine précoce (1ère sem) 5 Pts (25%) Gel vs 9 Pts (33%) HEA

69 Pression Hydrostatique
IRA HYPER ONCOTIQUE Pression Hydrostatique PUF Pression Oncotique Début Fin Capillaire Glomérulaire

70 HEA & Réanimation du donneur ML Cittanova Lancet 96
Distribution greffons La Pitié Vs autre centre? Volume remplissage des receveurs? Statut Immunologique des receveurs?

71 - B. Kumle Anesth Analg 1999 HEA et IRA
- Étude prospective - 60 patients - Chirurgie abdominale majeure - Gélatine vs Hestéril (200/0,5) vs Réhoes (70/0,5) - J0 À J3 - Clearance Créatinine - FE Na - Alpha 1 µglobuline INCHANGÉS - N Acétyl Glucosaminidase

72 IRA et produit de contraste M.A. STEVENS JAAC 1999 étude PRINCE

73 Claudio Ronco & Rinaldo Bellomo . Lancet 2000; 355: 26-30
Effects of different doses in continuous veno-venous hセmofiltration on outcome of acute renal failure : a prospective randomised trial. Claudio Ronco & Rinaldo Bellomo . Lancet 2000; 355: 26-30

74 Claudio Ronco & Rinaldo Bellomo . Lancet 2000; 355: 26-30
Effects of different doses in continuous veno-venous hセmofiltration on outcome of acute renal failure: a prospective randomised trial. Claudio Ronco & Rinaldo Bellomo . Lancet 2000; 355: 26-30

75 HFC / HD séquentielle, Tolérance Hémodynamique
B Missetn Int Care Med 1996 24 h CAVH vs HD Cross-Over, randomisée 27 patients UF/24 h = 2,8 L CAVH vs 2,3 L HD ∆P = 1,09 vs 0,91 Kg Dopa, Dobu, Adrénaline = NS

76 RenalTransplantation Péri-opératoire Care
Crucial importance of Volume loadind M. Carlier, J Lusciani (PAP > 19) Reduction of post-ischemic ATN (6 vs 36%) 0,9% NaCl, Albumine 4%, Blood units Cardiopulmonary Tolerance Diuresis compensation Dopamine - Lasilix - Manitol Anticalciques

77 Renale transplant Prognosis Aj Mc Laren, Clin Transplantation 1999
% Graft fonctionning

78 IRA pronostic

79 Physiopathologie de l ’IRA
-

80 IRA - ANF RW Schrier Kid Int 1994

81 IRA Péri opératoire Physiopathologie

82 Hémofiltration continue & inflammation
Didier Journois Anesthesiology 1996 Etude randomisée, 20 enfants post CEC HFC, Fin CEC, Réchauffement = 750 vs 4976 ml/m2 (1960 ml)

83 Anticalciques & protection rénale K Wagner Am J Néphrol 1987

84 HEA & Réanimation du donneur ML Cittanova Lancet 96

85 HEA & Réanimation du donneur C. Legendre Lancet 1993
51 receveurs 1990 Groupe gélatine versus 39 receveurs 1992 Groupe HEA PBR à 6 semaines 80% Néphrose osmotique Groupe HEA versus 14% Groupe Gélatine (p<0,01) Reprise fonction retardée 37% vs 26% Créatinine plasmatique comparable à 3 & 6 mois (150 vs 158 et 160 vs 145µmol/l) Lésions persistantes à 3 mois / 3 patients Augmentation du nombre de greffons perdus : (7 vs 0)


Télécharger ppt "Insuffisance rénale Aiguë"

Présentations similaires


Annonces Google