La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ouverture et croissance Introduction à latelier Akiko Suwa-Eisenmann (EEP) Programme de formation continue.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ouverture et croissance Introduction à latelier Akiko Suwa-Eisenmann (EEP) Programme de formation continue."— Transcription de la présentation:

1 Ouverture et croissance Introduction à latelier Akiko Suwa-Eisenmann (EEP) Programme de formation continue

2 Ouverture: faits stylisés Source: FMI

3 Ouverture: faits stylisés Source: FMI

4 Ouverture et croissance Contexte : Expériences contrastées de développement depuis les indépendances : - Industrialisation par substitution des importations (Russie, Amérique centrale et latine) 50s-70s - Promotion volontariste des exportations (Asie de lEst) 60s-70s - Pays en dehors des échanges : Afrique Louverture au commerce a t-elle un impact sur la croissance ?

5 Russie, Inde, Amérique Latine contexte politique indépendance des colonies, socialisme contexte intellectuel rejet du marché détérioration des termes de léchange en défaveur des PVD (Prebish-Singer) dualisme : agriculture industrie. La structure des PVD doit être modifiée et ce nest pas les forces du marché qui le feront. Keynésianisme : prix fixes. Les prix des facteurs ont peu deffet sur les quantités de facteurs demandées ou le choix technologique de production. Le taux de change na pas deffet sur les exportations 1) Substitution à limportation 1950s

6 1) Substitution à limportation Politiques suivies politique dinvestissement taux dintérêt subventionnés ; rationnement du crédit sur-appréciation du taux de change, taux de change multiples maintenir bas les prix de biens déquipement importés p=e p*m (e petit) protectionnisme pour contrer la détérioration de la balance de paiements planification (pour industrialisation) politique de revenus (salaires élevés)

7 1) Substitution à limportation Résultats Croissance du PIB Espérance de vie, diminution mortalité infantile mais problèmes structurels - balance des paiements (exports, compétitivité). - sous-utilisation du capital - sous-emploi - stagnation de la productivité - agriculture « pénalisée» contrôle des prix des biens alimentaires; taxations

8 2) Promotion des exportations 70s Taïwan et Corée du Sud contexte politique -Occupation japonaise (infrastructure,institutions) -Aide US et Chinois expatriés -Croissance du commerce mondial contexte intellectuel - Solow : croissance par la productivité et le progrès technique

9 2) Promotion des exportations 70s Politiques suivies Dévaluation et unification du taux de change subventions à lexportation quotas et licences dimportation temporaires accès préférentiel au crédit exemption de droits de douane sur les intrants réduction des taxes sur les profits pour les firmes exportatrices joint venture domestique/étranger organisé par le gouvernement Réforme agraire Gouvernement pas si minimal…

10 Source : Maddison (1970) repris dans Bruton, Journal of Economic Literature (1998) Croissance annuelle moyenne du PIB

11 Crise de la dette Dette des PVD hors pays pétroliers (milliards de dollars US 1980) par région, en % des exportations Afrique (hors Afrique du Sud)NA Asie Europe Moyen Orient Hémisphère ouest (Amérique Latine) service de la dette (i+amort)/exports Hémisphère ouest (Amérique Latine) (198 3) Source :FMI et R. Dornbusch(1986)

12 (1989, John Williamson,Institute for International Economics) 1. Discipline budgétaire 2 Redéfinition des priorités en matière de dépenses publiques (pro-poor) 3. Réforme fiscale 4. Libéralisation des taux dintérêt 5. Taux de change compétitif 6. Libéralisation du commerce 7. Libéralisation des investissements en provenance de létranger 8. privatisation 9. déréglementation 10. droits de propriété Le consensus de Washington

13 Croissance : cadre analytique Modèle de Solow Rendements marginaux décroissants du capital La croissance qui résulte de la seule accumulation de capital ne peut pas durer : léconomie arrive à un état stationnaire Pas de croissance à long terme dû à laccumulation des facteurs....sauf selon progrès technique (exogène)

14 Croissance : cadre analytique Implication du modèle de Solow : Convergence vers létat stationnaire Pays initialement riche Pays initialement pauvre Rendement marginal du K décroissant Plus le revenu initial est bas, plus la croissance ultérieure est forte

15 Croissance : cadre analytique Empiriquement Pas convergence absolue Mankiw,Romer, Weil, 1992

16 Croissance : cadre analytique mais convergence conditionnelle Selon la situation initiale – éducation - (en gardant exogène le progrès technique)

17 Croissance : cadre analytique Autre explication : progrès technique endogène Pas de convergence vers un état stationnaire : on peut croître indéfiniment Par quel mécanisme ? learning by doing externalités de la R&D

18 Commerce international : cadre analytique Que dit la théorie du commerce international ? : Gains à léchange statiques dynamiques : investissement (b.déquipement importés) productivité (diffusion technologique, atteindre le niveau international) nombre et qualité des biens (contenu en R&D)

19 Commerce international : cadre analytique Canaux micro-économiques sélection des firmes : peu de firmes exportent en fait effet de la protection au niveau des firmes: - survie de firmes inefficaces -entrée de producteurs peu efficaces (si peu de barrières à lentrée)

20 Commerce international : cadre analytique Feenstra, Lee 2004

21 Le dossier 1.Définition de louverture 2.Ouverture et croissance 3.Canaux de transmission Louverture au commerce a t-elle un impact sur la croissance ? Comment mettre en évidence une causalité ?


Télécharger ppt "Ouverture et croissance Introduction à latelier Akiko Suwa-Eisenmann (EEP) Programme de formation continue."

Présentations similaires


Annonces Google