La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: 02 764 3099 Fax: 02 764 3183 Historique du numerus clausus Prof. ém. Denise Deliège Université.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: 02 764 3099 Fax: 02 764 3183 Historique du numerus clausus Prof. ém. Denise Deliège Université."— Transcription de la présentation:

1 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Historique du numerus clausus Prof. ém. Denise Deliège Université catholique de Louvain Cycle de formation de lAssociation francophone des Médecins-chefs Durbuy, mai 2006

2 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Historique du numerus clausus De quand datent les premiers cris dalarme ?

3 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Historique du numerus clausus Plan 1. Prémisses 2. Premières réactions 3. Processus de planification 4. Système actuel 5. Problèmes à venir

4 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Prémisses 1.1. Expansion vu - euphorie post-guerre et - assurance maladie (tout est possible !) partout en Europe 1.2. Croissance trop rapide : dépassant croissance de demande baisse de revenus

5 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Densité médicale Actes médicaux / habitant Temps Nombre 1. Prémisses (2) Pléthore Doù : pléthore ressentie Fig.1

6 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Premières réactions 2.1. Règle de 40 % de spécialistes instauré à contre-temps faute danticipation 2.2. Visite de tous les cabinets ministériels aucun écho faute danticipation 2.3. Processus dinformation : - De Haene vers rhétoriciens - UCL pour lieu dinstallation (www.sesa.ucl.ac.be,www.sesa.ucl.ac.be rubrique : démographie médicale)

7 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Processus de Planification Plan 3.1. Théorie 3.2. Difficultés 3.3. Enjeux

8 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Processus de Planification (2) 3.1. Théorie Planification primaire : on anticipe prévient dégâts, vise progrès Planification secondaire : détecte et remédie tôt Planification tertiaire : on réagit trop tard mesures radicales, amputations, … …. sans nécessairement anticiper conséquences

9 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Processus de Planification (3) 3.2. Difficultés : techniques et politiques Calcul des perspectives - à ans - « à système constant » Décision impopulaire : - Forces hostiles au principe Etudiants : liberté de choix = droit acquis - Nécessité dune urgence politique Soutien indisponible avant installation de pléthore Conclusion 1 : Politique réactive et passionnelle + facile que politique anticipative et rationnelle

10 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Processus de Planification (4) 3.3. Enjeux Pour le Gouvernement et les mutuelles : maîtrise des dépenses (Illusoire? Stratégies dadaptation ?) Pour les médecins : - revenu moyen (mais stratégies dadaptation ont permis de stabiliser après chute) - qualité de vie : pénurie aussi serait catastrophique ! Pour les universités : « clientèle » et distribution des enveloppes Amélioration encadrement contrebalancée par climat délétère Pour les hôpitaux de stage : main dœuvre des Cand.Spéc. Alternatives : autres postes ? (chers), substitution ? (dénigrée)

11 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Enjeux (2) Santé publique - Qualité des soins : volume minimum dactes mais « faibles pratiques » ont dautres origines - Accessibilité des soins ni pléthore … ni pénurie pour éviter médecine duale, files dattente, … - Investissement futurs : + de soins ou + dautres dépenses + bénéfiques à la santé ? Conclusion 2 : Importance de bien anticiper : ni trop ni trop peu

12 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Système actuel Plan 4.1. Catalyseur 4.2. Débuts : très politiques 4.3. Evolution : plus calme

13 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Système actuel (2) 4.1. Catalyseur Pressions intenses des lobbies Conjonction dintérêts entre : - Gouvernement : finances publiques - Mutuelles : responsabilisation - Monnaie déchanges dans négociation + vaste

14 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Système actuel (3) 4.2. Débuts : très politiques Constitution de la Commission - Composition : 3 experts officiels sur 22 membres - Mission : avis - Délai : 15 jours !!!! - Moyens : nuls Pensée dominante suffit !

15 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Débuts : très politiques (2) Processus dans la Commission : - Indicateurs évoqués : contestables (densités mais pas « besoins », pratiques faibles, …) - Refus de discuter dautres remèdes que numerus clausus - Refus danalyser les rapports présentés « Nous sommes là pour fixer un nombre » ! - Refus didée contraire à pensée unique - Communauté flamande : veut accélérer égalisation des densités Mais Président désamorce, concilie … !

16 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Débuts : très politiques (3) Saga hors Commission - Presse : Avertissement de pénurie à terme : tollé (Rectorat appellé) - Communauté française renâcle : « oublie » publication dans les temps - Conseil dEtat : anéantit sélection des universités

17 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Système actuel (6) 4.3. Evolution : plus calme On se rapproche de « bosse démographique » Presse étrangère fait état de même phénomène Modèle du SPF a le temps dévoluer Mise en place dun groupe de travail scientifique interuniversitaire - divers rapports au SPF - modèle analogue : Conclusions convergent Conclusion 3 : Résultats convergent pour prôner numerus clausus à (en 2013)

18 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes à venir Plan 5.1. Les retraites exploseront 5.2. Féminisation et 5.3. Réduction du temps de travail Pénurie possible à terme 5.4. Vieillissement 5.5. La consommation augmentera encore 5.6. La pression sur les spécialistes sera + forte 5.7. Quelles stratégies dadaptation ? 5.8. Besoins resteront-ils solvables ?

19 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes à venir (2) 5.1. Bosse démographique : retraites exploseront Fig.2

20 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes à venir (3) 5.2. Féminisation du corps médical or moindre temps de travail professionnel Fig.3

21 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes à venir (4) Temps Actes médicaux / habitant Densité médicale Nombre Pléthore Pénurie 5.3. Bosse démographique + féminisation + réduction du temps de travail : pénurie possible Fig. 4

22 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes à venir (5) 5.4. La part des âgés croît jusquen 2030 Problèmes pour remplacements et gardes Fig.5. Vieillissement du corps médical : / 20-54

23 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes pour remplacements et gardes (2) (Anciens résultats non mis à jour) Com.Franç.German. Sortants Cand-Spéc % sortants Anesthésiologie 17127% Spéc. Chirurgicales 43% * Chirurgie 22 Neurochirurgie+chir.plast. 3 Orthopédie 11 Urologie 6 Gynécologie-obstétrique 1838% ** Ophtalmologie 1050% ORL 744% * Stomatologie 370% Dermato-vénéréologie 838% ** Neurolo / psychiatrie 3346% * * < 40 %** 40 à < 50%

24 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes pour remplacements et gardes (3) (Anciens résultats non mis à jour) Com.Franç.German. Sortants Cand-Spéc % sortants Spéc de médecine interne 59% Médecine interne 32 Cardiologie 8 Gastro-entérologie 7 Pneumologie 4 Rhumatologie * Médecine physique 741% * Pédiatrie 1856% Spécialités de diagnostic 1631% ** (Biol. Clin., Méd.nucl., Anapath.) Radiodiagnostic + radiothérapie 2158% TOTAL GENERAL /- 64 à 70 % (avec volant libre) * < 40 %** 40 à < 50%

25 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes à venir (8) 5.5. La consommation augmentera La polypathologie accroit fort la probabilité : - de recours au médecin (généraliste et spécialiste) - davoir un volume de soins supérieur à la moyenne (généraliste) Or, la prévalence de la polypathologie va croître fortement, sous la poussée du vieillissement : + 9% en 2020 et + 15% en 2050 de personnes atteintes dau moins une maladie chronique (hors démence) + 16% en 2020 et + 32% en 2050 de personnes atteintes dau moins trois maladies chroniques (hors démence) Soit en nombre supplémentaire de personnes atteintes (versus 2000) :

26 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: La consommation augmentera (2) Malgré cela : Effet faible du vieillissement (22%) sur la croissance des dépenses de santé, comparé à effet dautres facteurs, dont la richesse (66%) (BFP et études internationales) Files dattente ? Médecine à 2 vitesses ? Fig.6.

27 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: La consommation augmentera (3) Cependant impact élevé du vieillissement sur certains services Gériatrie à lhôpital : de 2000 à tripleront en nombre. doubleront en part de journées : de 20 à 40 % - un patient sur 2 : 65 ans ou + Utile dorganiser le dépistage de la fragilité fonctionnelle, notamment à lhôpital

28 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes à venir (11) 5.6. La pression sur les spécialistes sera plus forte Figure 7 – Index d'évolution des « besoins » en médecins – 100 = 2004 de % (2004) à 67 % de spécialistes (2024) ? !

29 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes à venir (12) 5.7. Quelles stratégies dadaptation ? M odification des comportements vu décrue des ETP - Insertion plus rapide des jeunes (activité accrue) - Travailler plus (?) - et plus vite (actes + courts, 2 circuits, …) - Retarder lâge de la retraite, - Recruter des médecins étangers, - Déléguer des tâches à des non médecins (?) - Rationaliser : auto-anamnèse, dossier électronique - Instaurer files dattentes - Fermer des services ou des sites Conclusions 4 : - Une veille est nécessaire - Il faudra élargir les quota

30 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Problèmes à venir (13) 5.8. Besoins resteront-ils solvables ? Evénements perturbateurs possibles ? - Catastrophe économique mondiale ? - Scission de la sécurité sociale ? 1° Soins ont coût élevé et croissant - Coût élevé Total : 9 % du PIB (12% vers 2030) - Coût croissant - peu de régulation par les prix - possibilités de demande induite (?) croît + vite que richesse nationale

31 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Besoins resteront-ils solvables ? (2) 2° Financement sur fonds publics : 6% du PIB = Gage de solidarité : soins pour tous = Base - de revenus et - de statut social des médecins lassurance doit être pérenne OK si PIB croît MAIS Questions : - PIB va-t-il encore croître ? (ralentissement, crise, …) - Contribuables accepteront-ils ponction ? - Mondialisation pression accrue sur coût du travail ? - Scission de la sécurité sociale

32 UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: Fax: Besoins resteront-ils solvables ? (3) 3° Menace scission de sécurité sociale a) PIB + faible : Wallonie : 75 % de moyenne UE b) Poids du financement Com.Franç. : 40 % population, 50 % médecins c) Dépenses + fortes chez Francophones ? - Justifié vu structure des assurés et morbidité + forte - mais discutable pour actes techniques + fréquents ! séisme en vue ? ! Conclusions 5 : - Modération des productions ! - Grande prudence sur effectif cible souhaité


Télécharger ppt "UCL, Socio-Economie de la Santé Tel: 02 764 3099 Fax: 02 764 3183 Historique du numerus clausus Prof. ém. Denise Deliège Université."

Présentations similaires


Annonces Google