La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lhomme du paléolithique inférieur La chasse Casser les osRacler la viandeCouper la viande Néanmoins, ils utilisaient des outils rudimentaires qui pouvaient.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lhomme du paléolithique inférieur La chasse Casser les osRacler la viandeCouper la viande Néanmoins, ils utilisaient des outils rudimentaires qui pouvaient."— Transcription de la présentation:

1

2 Lhomme du paléolithique inférieur

3 La chasse Casser les osRacler la viandeCouper la viande Néanmoins, ils utilisaient des outils rudimentaires qui pouvaient leur servir pour la chasse et pour dépecer le gibier.

4 Naissance de lHomo erectus Il y a 1,6 million d'années environ, apparaît une nouvelle espèce, celle de l'Homo erectus. Il est aussi grand que l'homme actuel, mais plus robuste. Son front est bas et ses orbites surmontées d'un épais bourrelet. Il n'a pas de menton et sa mâchoire porte de grosses incisives. Enfin, il est plus intelligent que l'homo habilis, si bien que son outillage se perfectionne, que son habitat se structure.

5 Campements de chasseurs Homo erectus.

6 Comment se répand-il ? Homo erectus se répand d'abord dans tout le continent. La trace fossile de sa présence sera retrouvée en Afrique du Sud, du Sud-Est et du Nord, en Asie, en Chine, en Indonésie, et en Inde Puis, il y a 1 million d'années, des groupes partent s'installer en Europe et en Asie, via le Moyen-Orient. La boîte crânienne d'Homo erectus a évolué; elle est plus ronde et sa capacité a augmenté

7 Reconstitution d'un homo errectus

8 On en a retrouvé en Europe... En Europe, il a laissé de nombreuses traces. Le vestige le plus ancien est la mandibule de Mauer ( ans), trouvée en Allemagne, remarquable par sa denture comparable à celle des hommes actuels. La "caune" (grotte) de l'Arago, dans les Pyrénées-Orientales, a livré en 1971 le crâne du plus vieux français, l'homme de Tautavel, ans.

9 L'homme de Tautavel est connu par quelques restes dont cette portion de crâne qui fait partie des plus anciens restes d'Homo erectus connus en Europe. Crâne dun Homo erectus

10 Scène de chasse en Afrique Il fait nuit. Caché dans l'obscurité, un groupe de chasseurs se précipite sur une bande de babouins endormis dans les arbres. Cernant le bosquet, les hommes lancent sur leurs victimes endormies les cailloux et galets qu'ils ont apportés avec eux. Mais les babouins sont des créatures aux os puissants, extrêmement robustes; les mâles atteignent la taille d'un homme. Les singes descendent des branches et combattent férocement en montrant leurs canines aiguës, mais les dents ne peuvent résister aux armes des hommes et, lorsque les babouins tentent de fuir, ils sont assommés avec des gourdins, ou lapidés.

11 Scènes de chasse Les vainqueurs commencent alors à découper le corps de leurs victimes avec des tranchoirs de pierre et des bifaces; enfin, dans la lumière du petit matin, le festin célèbre la victoire.

12 Scène de chasse au mammouth

13 Voici des mammouths

14 LA CONQUÊTE DU FEU Poussé par la curiosité, mais encore retenu par la crainte, ce chasseur s'expose à la vive chaleur de cette terrifiante source de feu : la lave en fusion

15 LA CONQUÊTE DU FEU Témoins d'un incendie naturel allumé par la foudre dans une forêt de pins, ces chasseurs font preuve d'attitudes diverses. Certains d'entre eux, plus fascinés qu'effrayés par le spectacle, découvrent qu'ils peuvent s'emparer du feu en plongeant dans le brasier une branche ou un bâton.

16 LA CONQUÊTE DU FEU Après avoir allumé un incendie dans une forêt, les chasseurs abattent les biches qui s'enfuient.

17 LA CONQUÊTE DU FEU Il est établi que la maîtrise du feu a modifié la vie de ces hommes mais on ignore quand et comment il a commencé à cuire ses aliments, sest chauffé, a utilisé le feu pour éloigner les animaux sauvages

18 LA CONQUÊTE DU FEU A côté du foyer et du rôti à la broche, utilisation domestique du feu, ce vieil Homo erectus durcit sur les braises la pointe d'un épieu ou d'une lance, façonnée au racloir de silex.

19 Mais lhomme cueillait aussi Au début, il cueillait les fruits, les baies, et les racines. Ici, des femmes observent les petits rongeurs qui courent autour d'elles. Ces mammifères raffolent aussi de racines et accumulent dans leurs terriers des réserves pour la mauvaise saison. Avec un bout de bois appointé, premier outil à "travailler" la terre, les Homo erectus éventrent les terriers et ramassent les racines rassemblées par les rongeurs.

20

21

22

23 Lhomme du paléolithique inférieur Ils chassaient mais, néanmoins, ils utilisaient des outils rudimentaires qui pouvaient leur servir pour la chasse et pour dépecer le gibier. Il y a 1,6 million d'années environ, apparaît une nouvelle espèce, celle de l'Homo erectus. Il est aussi grand que l'homme actuel, mais plus robuste. Enfin, il est plus intelligent que l'homo habilis, si bien que son outillage se perfectionne, que son habitat se structure. Homo erectus se répand d'abord dans tout le continent. La trace fossile de sa présence sera retrouvée dans plusieurs pays dAsie et dAfrique Puis, il y a 1 million d'années, des groupes partent s'installer en Europe et en Asie. La boîte crânienne d'Homo erectus a évolué; elle est plus ronde et sa capacité a augmenté En Europe, il a laissé de nombreuses traces. Témoins d'un incendie naturel dans une forêt, ces chasseurs font preuve d'attitudes diverses. Certains d'entre eux, découvrent qu'ils peuvent s'emparer du feu en plongeant dans le brasier une branche ou un bâton. Après avoir allumé un incendie dans une forêt, les chasseurs abattent les biches qui s'enfuient. Il est établi que la maîtrise du feu a modifié la vie de ces hommes mais on ignore quand et comment il a commencé à cuire ses aliments, sest chauffé, a utilisé le feu pour éloigner les animaux sauvages A côté du foyer et du rôti à la broche, ce vieil Homo erectus durcit sur les braises la pointe d'un épieu ou d'une lance, façonnée au racloir de silex. Au début, il cueillait les fruits, les baies, et les racines. Ici, des femmes observent les petits rongeurs qui courent autour d'elles. Ces mammifères raffolent aussi de racines et accumulent dans leurs terriers des réserves pour la mauvaise saison. Avec un bout de bois appointé, premier outil à "travailler" la terre, les Homo erectus éventrent les terriers et ramassent les racines rassemblées par les rongeurs.

24 Lhomme du paléolithique inférieur Ils chassaient mais, néanmoins, ils utilisaient des qui pouvaient leur servir pour la chasse et pour dépecer le gibier. Il y a 1,6 million d'années environ, apparaît une nouvelle espèce, celle de Il est aussi grand que l'homme actuel, mais plus Enfin, il est plus que l'homo habilis, si bien que son se , que son se structure. Homo erectus se répand d'abord dans tout le La trace de sa sera retrouvée dans plusieurs pays et Puis, il y a 1 million d'années, des groupes partent s'installer en et en Asie, La d'Homo erectus a évolué; elle est plus ronde et sa capacité a augmenté En , il a laissé de nombreuses Témoins d'un incendie naturel dans une forêt, ces chasseurs font preuve d'attitudes diverses. Certains d'entre eux, qu'ils peuvent s'emparer du en plongeant dans le brasier une branche ou un bâton. Après avoir allumé un incendie dans une forêt, les abattent les biches qui s'enfuient. Il est établi que la du a modifié la vie de ces hommes mais on ignore quand et comment il a commencé à ses , sest , a utilisé le feu pour les A côté du foyer et du rôti à la broche, ce vieil Homo erectus durcit sur les braises la pointe d'un épieu ou d'une lance, façonnée au racloir de silex. Au , il les , les et les Ici, des femmes observent les petits rongeurs qui courent autour d'elles. Ces mammifères raffolent aussi de racines et accumulent dans leurs terriers des réserves pour la mauvaise saison. Avec un bout de bois appointé, premier outil à "travailler" la terre, les éventrent les terriers et ramassent les racines rassemblées par les rongeurs.

25

26 Le Paléolithique moyen correspond à la période où vécut l'homme de Neandertal Le Paléolithique moyen correspond à la période où vécut l'homme de Neandertal

27 Le Paléolithique moyen correspond à la période où vécut l'homme de Neandertal. La silhouette des Néandertaliens est ramassée ils ne sont pas très grands, mais leur masse corporelle est supérieure à celle de la plupart des hommes actuels. En plus, il est très musclé. Les proportions relatives du tronc et des membres sont celles que l'on rencontre aujourd'hui chez les populations arctiques, tels les Esquimaux : les Néandertaliens étaient adaptés à des environnements froids.

28 Répartition de l'homme de Neandertal L'homme de Neandertal couvre tout l'ancien continent. Il est l'homme contemporain de l'ours des cavernes, entre et ans avant J.C. On en a découvert dans en Allemagne, en Belgique et en France

29 Sa silhouette L'homme de Neandertal présente une morphologie spécifique. C'est un homme qui mesure environ 1,55 m, mais très robuste, L'attitude était parfaitement redressée. Sa tête était très volumineuse Des orbites énormes, surmontées d'un gros bourrelet osseux, lui donnent un aspect 'bestial'. Il mérite pourtant une belle réhabilitation, car c'est vraiment un 'homme' qui enterre ses morts et qui pratique déjà des rites de magie

30 Il fait très très froid... Au cours du dernier million d'années les régions d'Europe accessibles à l'homme ont fortement varié. Pendant les périodes glaciaires, il y a tellement de glace sur le continent que le sol reste gelé en permanence ; le niveau des mers baisse.

31 Il fait très très froid... Au cours du dernier million d'années les régions d'Europe accessibles à l'homme ont fortement varié. Pendant les périodes glaciaires, il y a tellement de glace sur le continent que le sol reste gelé en permanence ; le niveau des mers baisse.

32 Comment se nourrissaient-ils ? Les Néandertaliens vivaient dans des contrées peu hospitalières, au climat rigoureux, Devant se contenter d'une alimentation essentiellement carnée dès que la rigueur des hivers et l'épaisseur de la neige accumulée raréfiaient les plantes et les baies comestibles, les Néandertaliens ont opté pour une chasse collective organisée : autant que l'on puisse en juger d'après les restes de repas disséminés autour des foyers dans les zones de chasse, l'homme de Neandertal connaissait parfaitement les comportement des animaux et organisait ses battues de chasse en conséquence.

33 Comment se nourrissaient-ils ? Bien entendu, il préférait le gros gibier qui était pour lui une garantie de nourriture substantielle. Le monde glacial où il vivait était un paradis pour les chasseurs de gros gibiers. Parmi les os fossiles associés aux restes carbonisés de matériaux combustibles, on récolta des ossements de rennes, de chevaux, de bouquetins, d'éléphants, d'élans, d'ours, de bisons et d'espèces animales désormais éteintes telles que le rhinocéros et le mammouth laineux, l'aurochs (espèce de boeuf sauvage) - qui, pour la plupart, étaient plus gros et sans doute plus agressifs que ne le sont leurs descendants actuels.

34 La chasse Un chasseur Néandertalien s'agenouille pour évaluer la taille d'un ours des cavernes d'après les empreintes laissées sur un sol sableux.

35 La chasse Armé d'une massue, ce Néandertalien poursuit des lièvres On le voit ici s'apprêter à lancer violemment son arme sur un animal qui s'enfuit précipitamment, afin de l'étourdir. Aussitôt après, il se précipitera sur lui pour l'étrangler. Bien qu'une mince couche de neige tapisse la toundra, les herbes rases ont conservé leur verdure du printemps dernier et les lièvres ont déjà leur pelage estival de couleur brunâtre. En dépit de sa petitesse, ce gibier - généralement traqué par les femmes et les enfants - enrichissait régulièrement le régime de l'homme de Néandertal.

36 Lhomme de Neanderthal chasse les chevaux De malheureux chevaux, attirés au bord d'un précipice par des chasseurs brandissant des torches, courent à leur perte. Pour qu'une telle chasse soit couronnée de succès, il fallait que les chasseurs liguent leurs efforts, certains se chargeant de guider les chevaux vers la falaise, d'autres se portant en contrebas pour achever, à coup de massues et de lances, ceux qui s'y seraient laissés entraîner.

37 Lhomme de Neanderthal chasse le renne Faisant brusquement irruption à découvert, un chasseur lance violemment son javelot sur un renne. Pour tuer ces animaux vifs, il devait les embusquer, les traquer ou, comme le feraient les loups, attendre que l'un des membres du troupeau manifeste des signes de faiblesse; les chasseurs l'isolaient alors du troupeau et le prenaient en chasse jusqu'à l'épuisement de l'animal.

38 Lhomme de Neanderthal chasse un rhinocéros Se retournant contre ses assaillants, un rhinocéros laineux essaie de repousser des chasseurs néandertaliens. En le lapidant et en criant, les hommes ont attiré l'animal jusqu'aux rives rocailleuses d'un fleuve peu profond dans l'intention de l'y embourber, de l'y traquer, puis de se rapprocher de lui pour l'abattre de leurs lances en bois

39 Lhomme de Neanderthal utilisait des outils Ils se servaient également de bolas. Il s'agit de pierres attachées à des lanières de cuir. Cette arme s'enroule autour des pattes des chevaux pour les faire chuter.

40 Lhomme de Neandertal enterre ses morts... Aux côtés de sa femme en pleurs, un père de famille néandertalien pose en offrande le dernier des trois silex dans la tombe de leur enfant. L'étrange sépulture circulaire, qui va être recouverte d'un petit dôme de terre, fait partie d'un ensemble de neuf tombes disposées mystérieusement par rangées de trois.

41 Lenterrement dun chef Le vieux chef neandertal est mort. Il avait quarante ans ! Armés de pelles faites d'omoplates de bisons, ses compagnons l'enterrent avec ses armes; ainsi il pourra encore chasser dans l'au-delà. Puis ils recouvrent la tombe de grosses pierres. Les hyènes n'auront pas de festin.

42 Lenterrement dun chasseur Des chasseurs Néandertaliens attristés déposent un lit de fleurs sur le cadavre de l'un de leurs compagnons, tandis que d'autres membres de la tribu, rassemblés dans un coin de la grotte, rappellent les exploits et les prouesses du défunt.

43 Lhomme de Neandertal est également un artiste Taillée dans un fémur d'ours, cette flûte est le plus ancien instrument de musique connu.

44 Il y a 30 ou ans, l'homme de Cro-Magnon partageait son territoire avec l'homme de Neandertal. Quest devenu lhomme de Neandertal

45

46 Mode de vie au Paléolithique moyen Le Paléolithique moyen correspond à la période où vécut l'homme de Neandertal La silhouette des Néandertaliens est ramassée ils ne sont pas très grands En plus, il est très musclé. Les proportions relatives du tronc et des membres sont celles que l'on rencontre aujourd'hui chez les populations arctiques, tels les Esquimaux : les Néandertaliens étaient adaptés à des environnements froids. L'homme de Neandertal couvre tout l'ancien continent. Il est l'homme contemporain de l'ours des cavernes, entre et ans avant J.C. On en a découvert dans en Allemagne, en Belgique et en France Sa silhouette C'est un homme qui mesure environ 1,55 m, mais très robuste, L'attitude était parfaitement redressée. Sa tête était très volumineuse Pendant les périodes glaciaires, il y a tellement de glace sur le continent que le sol reste gelé en permanence ; le niveau des mers baisse. Comment se nourrissaient-ils ? Bien entendu, il préférait le gros gibier qui était pour lui une garantie de nourriture substantielle. Parmi les os fossiles associés aux restes carbonisés de matériaux combustibles, on récolta des ossements de rennes, de chevaux, de bouquetins, d'éléphants, d'élans, d'ours, de bisons et d'espèces animales désormais éteintes telles que le rhinocéros et le mammouth laineux Quels animaux, lhomme de Neanderthal chassait-il ? Lhomme de Neanderthal chasse les chevaux, le renne, le rhinocéros Lhomme de Neanderthal utilisait des outils Lhomme de Neandertal enterre ses morts... Lenterrement dun chef Aux côtés de sa femme en pleurs, un père de famille pose en offrande le dernier des trois silex dans la tombe de leur enfant. Lenterrement dun chef Le vieux chef neandertal est mort. Il avait quarante ans ! Armés de pelles faites d'omoplates de bisons, ses compagnons l'enterrent avec ses armes; ainsi il pourra encore chasser dans l'au-delà. Lenterrement dun chasseur Des chasseurs Néandertaliens déposent un lit de fleurs sur le cadavre de l'un de leurs compagnons, Lhomme de Neandertal est également un artiste Taillée dans un fémur d'ours, cette flûte est le plus ancien instrument de musique connu. Il y a 30 ou ans, l'homme de Cro-Magnon partageait son territoire avec l'homme de Neandertal.

47

48 Le Paléolithique supérieur correspond à la période où vécut l'homme de Cro Magnon Le Paléolithique supérieur correspond à la période où vécut l'homme de Cro Magnon

49 Le Paléolithique supérieur correspond à la période où vécut l'homme de Cro Magnon.

50 Sens artistique des aurignaciens Ils sont les premiers à démontrer leur besoin de communiquer leurs croyances par les créations artistiques et d'extérioriser leur organisation sociale par la parure corporelle. Ils sont aussi les premiers à mettre au point des techniques d'obtention de lames de silex en série, lames qu'ils transforment au gré de leurs besoins immédiats en burin, grattoirs.

51 Les aurignaciens inventent... Ils inventent la technologie des matières dures animales (os, bois de cervidé, ivoire) dont ils font des pointes de sagaies, des baguettes, des bâtons perforés et des objets de parure. Les lieux de leurs installations sont parfois placés dans des points stratégiques qui favorisent une chasse collective.

52 La chasse Le renne est chassé à l'aide de sagaies

53 Lhomme de Cro-magnon utilisait aussi le harpon Cest une arme tout à la fois de chasse et de pêche. Son fût cylindrique porte des barbelures qui accrochent ou déchirent la proie. Ce procédé constitue un raffinement qui accroît l'efficacité de l'arme.

54 Lhomme de Cro-magnon perfectionne ses outils Il chasse volontiers le petit gibier : pigeons, lièvres, hérissons et chasse surtout avec des armes de jet : sagaies avec pointe en bois de renne ou en silex taillé, petits javelots à bout triangulaires en os ou en ivoire Les couteaux se sont perfectionnés : l'invention du manche a renforcé l'efficacité de la lame. Autre innovation: le propulseur

55 Le propulseur Le propulseur est un bâton dont l'extrémité est munie d'un crochet que l'on introduit dans l'orifice percé à l'arrière de la sagaie. Il permet d'expédier une sagaie de deux mètres à la vitesse de 50 mètres à la seconde.

56 Les hommes du Paléolithique supérieur chassent les immenses hordes de bisons, disparus de nos territoires (quelques uns survivent encore en Pologne), des cohortes de mammouths et dimmenses troupeaux de rennes. Pour cette chasse perpétuelle, il possède une merveilleuse panoplie : des sagaies, des harpons, des traits en os qu'il lance à l'aide d'un propulseur, des fléchettes et l'arc dans certaines régions. Cet arsenal est débité dans les os et les ramures à l'aide d'outils de silex spécialisés: lames, lamelles, burins, perçoirs. Quels outils utilisaient-ils ?

57 Comment vivaient-ils ? Il invente le siège A côté de chaque foyer, on peut placer un gros bloc qui servira de siège. Là sera le pôle de l'activité domestique : on y taillera ou retouchera les outils, décharnera le gibier abattu, brisera les os pour en extraire la moelle.

58 Comment vivaient-ils ? Il utilise le feu Le feu sert à de multiples usages : on chauffe le silex, on expose les sagaies à la chaleur pour redresser la courbure du bois de renne dans lequel elles sont taillées ; chaque jour on chauffe des pierres : peut-être servent-elles ainsi à réchauffer un liquide contenu dans un récipient de peau. On entretient une combustion économique en choisissant des bois qui brûlent lentement et laissent peu de cendres ; les débris d'os même sont brûlés. Situé à l'entrée de l'habitation, ce foyer sert sans doute de chauffage et la fumée écarte les moustiques.

59 Et quand les froids reviennent... La petite troupe est sur le territoire d'un beau troupeau de rennes. A l'occasion, un cheval ou un loup est tué car sa fourrure est appréciée. Chacun avale 850 g de viande quotidiennement. On ne laisse rien perdre des carcasses dont on fracture tous les os longs pour en extraire la moelle tandis que les os plats servent de pelles. Les jours se partagent entre la chasse, les activités domestiques et l'exploration du voisinage Mais la saison froide arrive. Peut-être les rennes se déplacent-ils ? Il faut abandonner l'endroit où l'on reviendra l'année prochaine. On ne se charge pas et l'on abandonne sur place tout ce qui n'est pas indispensable et peut être aisément remplacé.

60 Les traces quils ont laissées... Tous les déchets d'une saison de chasse jonchent le sol, restes non utilisés, outils, ou objets insolites collectés précédemment. Peu à peu, le vent efface les traces les plus légères Au printemps, la lente montée de la rivière va recouvrir les derniers vestiges d'un fin limon, masquant à jamais le sol abandonné d'un campement d'été de chasseurs à moins que, ans plus tard, quelque préhistorien ne les étudie

61 Les cabanes Tente en peau de renne construite par les chasseurs Cabane de chasseurs paléolithiques en os de mammouth

62 Cabane faite avec des os et des défenses de mammouth

63 Scène de vie

64 La magie Les chasseurs ont dessiné, peint ou gravé des mammouths et des bisons, des chevaux et des bouquetins sur les parois des cavernes profondes. Ces artistes disposaient d'une palette de couleurs dominée par les rouges, ocres, jaunes, noirs et blancs. Ils utilisaient les charbons de bois comme fusains et savaient fabriquer des pinceaux et des tampons avec des poils d'animaux.

65 La magie Les chasseurs de bisons se préparent à partir pour la chasse. Ils tiennent conseil devant ce bison, peint sur la paroi. Le chef plaque à trois reprises, au-dessus de l'animal, sa main droite enduite d'argile. Ces trois empreintes posées sur la roche sont un signe de possession. Ce geste servira-t-il à chasser et peut-être à tuer... trois bisons

66 Lart préhistorique

67

68 Au Néolithique l'homme devient sédentaire. Le Néolithique est la seconde grande période de la Préhistoire et le nouvel âge de la pierre. Le Néolithique marque un tournant décisif. De prédateur, collecteur et chasseur- pêcheur, l'homme devient désormais forestier, défricheur, paysan, mineur, artisan spécialisé, commerçant, constructeur. Concentré dans des villages qui annonceront bientôt les villes, il devient sédentaire et s'attache à sa terre.

69 Lhomme cultive et élève du bétail Au néolithique, son monde de vie change profondément : il produit lui-même sa nourriture en élevant du bétail et en cultivant la terre. Grâce à l'élevage, les hommes s'assurent une réserve alimentaire toujours disponible; les animaux leur fournissent, en plus de la viande, du lait, du cuir et de la laine.

70 Lhomme crée le tissage, la céramique Le néolithique se caractérise par un certain nombre d'innovations (inventions) techniques majeures : la céramique, le polissage de la pierre ainsi que le tissage.

71 Voici des pots en céramique... La céramique permet de stocker des réserves et de cuire facilement des aliments liquides.

72 La vie au village... Au Vème millénaire avant notre ère, les premiers paysans construisent de longues maisons rectangulaires en bois et en torchis. Ils vivent dans des villages de cinq à six maisons chacun, abritant une centaine de personnes. Outils, vaisselle et vêtements, le groupe familial fabrique presque tout ce dont il a besoin. Armée du plantoir, la paysanne met des graines en terre. Au loin, les hommes égalisent le sol en traînant un lourd bâti de bois, surchargé de branches. A gauche, une jeune femme malaxe l'argile qui servira à fabriquer des vases

73 Comment se nourrissaient-ils ? Lors du "grand virage" de ans, le climat devient plus doux et plus humide. La toundra ne subsiste que dans le Grand Nord. Les arbres feuillus apparaissent. La forêt est riche de gros gibier, comme les cervidés et les sangliers. Les premiers colons, les Campigniens, exploitent le bois, par le feu et par la hache, défrichent les premières clairières pour y développer leurs cultures. Ils adoptent un outil nouveau, le tranchet, dont le biseau est propre au travail du bois; puis le pic et la hache qui sont taillés sur de gros rognons de silex.

74 Un nouvel ami... Le chien, qui est domestiqué dès ans dans la grande forêt sibérienne, devient un compagnon précieux pour les chasses au cerf et au sanglier, pour aider à garder le troupeau et pour lutter contre les loups.

75 Comment se nourrissaient-ils ? La forêt de feuillus accueille de nombreux animaux. Le cerf abonde; il remplace le renne, parti vers le Nord. Le sanglier pullule, il est traqué et abattu. Au filet, un trappeur capture un marcassin. S'il peut l'élever, il aura dans quelques mois un bon gibier.

76 La pêche Lhomme a trouvé quil pouvait aussi se nourrir en mangeant des poissons. Il découvre la pêche

77

78 Mode de vie au Néolithique Le Néolithique est la grande période de la et le De prédateur, collecteur et chasseur- pêcheur, l'homme devient désormais , , , , , , Concentré dans des villages qui annonceront bientôt les , il devient et s'attache à sa terre. Au néolithique, il produit lui-même sa nourriture en et en Grâce à l'élevage, les hommes s'assurent une réserve alimentaire toujours disponible; les animaux leur fournissent, en plus de la , du , du et de la Le néolithique se caractérise par un certain nombre dinventions : la , le ainsi que le La céramique permet de stocker des réserves et de cuire facilement des aliments liquides Au Vème millénaire avant notre ère, les construisent de longues maisons rectangulaires en et en Ils dans des de cinq à six maisons chacun, abritant une centaine de personnes. Outils, vaisselle et vêtements, le groupe familial fabrique presque tout ce dont il a besoin. Lors du "grand virage" de ans, le devient plus et plus Les feuillus La forêt est riche de gros gibier, comme les cervidés et les sangliers. Les premiers colons, le , par le feu et par la hache, les premières clairières pour y développer leurs Ils adoptent un dont le biseau est propre au travail du bois; puis le pic et la hache qui sont taillés sur de gros rognons de silex. Le , qui est dès ans dans la grande forêt sibérienne, devient un pour les chasses au cerf et au sanglier, pour aider à garder le troupeau et pour lutter contre les loups. Le abonde; le pullule, il est traqué et abattu. Lhomme a trouvé quil pouvait aussi se nourrir en mangeant des poissons. Il découvre la

79 Mode de vie au Néolithique Le Néolithique est la seconde grande période de la Préhistoire et le nouvel âge de la pierre. De prédateur, collecteur et chasseur- pêcheur, l'homme devient désormais forestier, défricheur, paysan, mineur, artisan spécialisé, commerçant, constructeur. Concentré dans des villages qui annonceront bientôt les villes, il devient sédentaire et s'attache à sa terre. Au néolithique, il produit lui-même sa nourriture en élevant du bétail et en cultivant la terre. Grâce à l'élevage, les hommes s'assurent une réserve alimentaire toujours disponible; les animaux leur fournissent, en plus de la viande, du lait, du cuir et de la laine. Le néolithique se caractérise par un certain nombre d'inventions : la céramique, le polissage de la pierre ainsi que le tissage. La céramique permet de stocker des réserves et de cuire facilement des aliments liquides Au Vème millénaire avant notre ère, les premiers paysans construisent de longues maisons rectangulaires en bois et en torchis. Ils vivent dans des villages de cinq à six maisons chacun, abritant une centaine de personnes. Outils, vaisselle et vêtements, le groupe familial fabrique presque tout ce dont il a besoin. Lors du "grand virage" de ans, le climat devient plus doux et plus humide. Les arbres feuillus apparaissent. La forêt est riche de gros gibier, comme les cervidés et les sangliers. Les premiers colons, exploitent le bois, par le feu et par la hache, défrichent les premières clairières pour y développer leurs cultures. Ils adoptent un outil nouveau dont le biseau est propre au travail du bois; puis le pic et la hache qui sont taillés sur de gros rognons de silex. Le chien, qui est domestiqué dès ans dans la grande forêt sibérienne, devient un compagnon précieux pour les chasses au cerf et au sanglier, pour aider à garder le troupeau et pour lutter contre les loups. Le cerf abonde; le sanglier pullule, il est traqué et abattu. Lhomme a trouvé quil pouvait aussi se nourrir en mangeant des poissons. Il découvre la pêche

80

81

82

83

84

85 Période archéologique qui désigne l'âge de la pierre taillée, Concrètement, c'est la période de l'homme nomade, chasseur-cueilleur.

86 Il démarre avec l'apparition des premiers outils

87 Il est caractérisé par la production systématique d'éclats en vue de la confection d'outils

88 Il se caractérise par la fin de la glaciation de Würm et le développement fulgurant de l'art pariétal.

89 On lappelle l'âge de la pierre polie. Le néolithique correspond à la sédentarisation des hommes préhistoriques. Il crée les premiers villages, les débuts de l'agriculture et la domestication des animaux

90

91

92 La Préhistoire est une immense période (environ trois millions dannées) qui va des origines de lhomme à linvention de lécriture. (3000 av.J.C.). Elle se divise en 2 grandes périodes le Paléolithique (âge de la pierre taillée) le Néolithique (âge de la pierre polie) de à

93 A cette époque, les hommes ne connaissaient pas encore lécriture. Comment pouvons-nous connaître leur mode de vie ? Des outils, poteries, ossements, des peintures nous renseignent sur cette période.

94 Paléolithique (époque de la pierre taillée) De l'apparition de l'homme à 8000 av.J.C. Les hommes de cette époque se déplacent souvent, ce sont des nomades. Ils vivent de la chasse, de la pêche et de la cueillette. La découverte du feu modifie leur vie en leur permettant de se chauffer et de cuire leur nourriture.

95 Néolithique (époque de la pierre polie) De 8000 à 2000 av.J.C. Les hommes inventent l'agriculture et élèvent des animaux. Ils vivent dans des villages et deviennent sédentaires, c'est-à-dire qu'ils adoptent une habitation fixe. Ils polissent les pierres pour rendre les outils plus résistants

96 Clique sur le lien et fais lexercice sur internet

97 La Préhistoire est une immense (environ trois millions dannées) qui va des origines de lhomme à linvention de lécriture. Elle se divise en grandes : - le (âge de la ) - le (âge de la ) : de à A cette époque, les hommes encore Comment pouvons-nous connaître leur mode de vie ? Des , , , des nous renseignent sur cette période. Paléolithique (époque de la pierre taillée) : de à 8000 av.J.C. Les hommes de cette époque se déplacent souvent, ce sont des Ils vivent de la , de la et de la La du modifie leur vie en leur permettant de se chauffer et de leur Néolithique (époque de la pierre polie) : de 8000 à 2000 av.J.C. Les hommes et élèvent des Ils vivent dans des villages et deviennent , c'est-à-dire qu'ils adoptent une Ils polissent les pierres pour rendre les outils plus résistants La Préhistoire

98 La Préhistoire est une immense période (environ trois millions dannées) qui va des origines de lhomme à linvention de lécriture. Elle se divise en deux grandes périodes : - le Paléolithique (âge de la pierre taillée) - le Néolithique (âge de la pierre polie) : de à A cette époque, les hommes ne connaissaient pas encore lécriture. Comment pouvons-nous connaître leur mode de vie ? Des outils, poteries, ossements, des peintures nous renseignent sur cette période. Paléolithique (époque de la pierre taillée) : de l'apparition de l'homme à 8000 av.J.C. Les hommes de cette époque se déplacent souvent, ce sont des nomades. Ils vivent de la chasse, de la pêche et de la cueillette. La découverte du feu modifie leur vie en leur permettant de se chauffer et de cuire leur nourriture. Néolithique (époque de la pierre polie) : de 8000 à 2000 av.J.C. Les hommes inventent l'agriculture et élèvent des animaux. Ils vivent dans des villages et deviennent sédentaires, c'est-à-dire qu'ils adoptent une habitation fixe. Ils polissent les pierres pour rendre les outils plus résistants La Préhistoire

99 Test sur la préhistoire Le paléolithique, c'est l'âge des agriculteurs des chasseurs Au paléolithique les hommes avaient des outils en fer en pierre taillée en pierre polie en bronze Au paléolithique les hommes étaient nomades sédentaires Le paléolithique finit quand l'homme découvre l'agriculture découvre l'écriture Le néolithique c'est l'âge des chasseurs des agriculteurs de la pierre taillée Au néolithique les hommes étaient nomades citadins sédentaires Au néolithique les hommes vivaient à l'entrée des grottes dans des villages dans des tentes La préhistoire se termine quand l'homme découvre l'art fabrique le feu découvre l'écriture fabrique un outil Test sur la préhistoire Le paléolithique, c'est l'âge des agriculteurs des chasseurs Au paléolithique les hommes avaient des outils en fer en pierre taillée en pierre polie en bronze Au paléolithique les hommes étaient nomades sédentaires Le paléolithique finit quand l'homme découvre l'agriculture découvre l'écriture Le néolithique c'est l'âge des chasseurs des agriculteurs de la pierre taillée Au néolithique les hommes étaient nomades citadins sédentaires Au néolithique les hommes vivaient à l'entrée des grottes dans des villages dans des tentes La préhistoire se termine quand l'homme découvre l'art fabrique le feu découvre l'écriture fabrique un outil

100 Paléothilique infériieur Paléothilique moyen Paléothilique supérieur Néolitique Paléothilique Age de la pierre N

101 Lhabitat du paléolithique moyen La chasse et la cueillette


Télécharger ppt "Lhomme du paléolithique inférieur La chasse Casser les osRacler la viandeCouper la viande Néanmoins, ils utilisaient des outils rudimentaires qui pouvaient."

Présentations similaires


Annonces Google