La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Signature des contrats de performance des pôles de compétitivité franciliens Jeudi 12 décembre 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Signature des contrats de performance des pôles de compétitivité franciliens Jeudi 12 décembre 2013."— Transcription de la présentation:

1 Signature des contrats de performance des pôles de compétitivité franciliens
Jeudi 12 décembre 2013

2 Présentation des résultats de la phase 2 des pôles de compétitivité et perspectives de la phase 3
12/12/2013

3 Les 3 phases de la politique des pôles de compétitivité
Maturité ? Création plus forte de valeur et d’emplois Développement : Amplification de nouvelles activités « écosystème » Phase 2 Lancement : 1ers projets collaboratifs Phase 3 Phase 1 Évaluation phase 2 Évaluation phase 1 12/12/2013

4 Un engagement important des pouvoirs publics
Un soutien durable et conséquent (données ) Montant du soutien Part de l’Ile-de-France/national Crédits d’animation 24 M€ 12 M€ Etat 20% 6 M€ Région FUI 410 M€ 260 M€ Etat 37% 150 M€ Collectivités Nombres de pôles 7 (+2) 10% Entreprises membres 2200 30% 12/12/2013

5 Un renforcement de l’innovation
Des résultats conséquents de l’usine à projets (données ) Près de 200 projets FUI financés, près de 300 projets ANR et plus de 70 projets BPI 12/12/2013

6 Un renforcement de l’innovation
Pourcentage de projets FUI financés labellisés par un pôle francilien 12/12/2013

7 De premiers résultats économiques prometteurs
Un impact positif de la politique des pôles (chiffres nationaux issus de l’évaluation 2012 de la politique des pôles) 66% des entreprises déclarent avoir créé des emplois grâce aux pôles entre 2008 et 2011 et 84% en avoir maintenus 60% des entreprises ont accru leurs investissements en R&D Au moins brevets et 100 startups ont été créés grâce aux projets de de R&D (période ) 200 startups ont été créées dans la dynamique des pôles 12/12/2013

8 De premiers résultats économiques prometteurs
Un impact positif du soutien public : il n’y a pas d’effet d’aubaine (Résultat d’études économétriques DGCIS-INSEE ) Des effets sur la croissance des entreprises : +2% de chiffre d’affaires par an et par PME Un accroissement de l’innovation dans les entreprises : € supplémentaires par an Ces résultats devraient s’amplifier dans les prochaines années 12/12/2013

9 Le développement de l’écosystème : une priorité régionale dès 2008
Les plans « filière » : un financement sur le volet « Croissance des PME et ETI » : Optique et systèmes complexes (Systématic) Automobile (Mov’éo) Aéronautique (Astech) Biotechnologie et Santé (Medicen) Numérique (Cap Digital) Eco-activité (Advancity) Des plans filières au bénéfice des entreprises des pôles, et au-delà 4 piliers : stratégie, financement/business, GPEC, international Plus de 18 M€ de crédits (dont 9 M€ de l’Etat et 9 M€ du Conseil régional) 12/12/2013

10 Exemple d’action sur le financement: Entreprises innovantes des pôles (EIP)
55 pôles de compétitivité signataires de la charte nationale dont 5 en Ile-de-France 20 comités couvrant 40 pôles de compétitivité 146 PME labellisées, 27 millions d’euros levés constatés sur la période juin 2010 à juin 2012 160 entités impliquées hors pôles de compétitivité : fonds d’investissement, réseaux de BA, BPiFrance, incubateurs, CDC, Conseils régionaux, Direccte, réseaux bancaires. 12/12/2013

11 Exemple d’action sur le financement: Entreprises innovantes des pôles (EIP)
Répartition géographique des PME labellisées 12/12/2013

12 La nouvelle phase (2013-2018), une focalisation sur la création de valeur
Un objectif : renforcer les retombées économiques issues de la dynamique des pôles et créer encore plus de valeur à partir de la R&D collaborative 2 axes : Intensifier la finalité productive des projets des pôles avec le passage de « l’usine à projets » à « l’usine à produits d’avenir » Amplifier le soutien apporté par les pôles au développement de leurs entreprises membres en priorité aux PME/ETI Une gouvernance rénovée autour d’un partenariat fort entre Etat et Régions : la Région Ile-de-France est représentée au Comité de Pilotage de la Politique des Pôles (ex GTI) 12/12/2013

13 « L’usine à produits d’avenir »
Les pôles sont avant tout facilitateur de projets d’innovation: Émergence de projets de R&D collaboratifs et de plates-formes Montage de projets Labellisation et sélection Développement : appui au management de projet Suivi des projets Valorisation économique Accompagnement vers le marché Objectif : améliorer les retombées économiques des projets 12/12/2013

14 Le maintien d’un outil spécifique : les appels à projets pour le soutien aux projets de R&D collaboratifs des pôles de compétitivité FUI-Régions Résultats franciliens : Près de 400 projets financés depuis 2005 soit plus de 2,5 Mds€ d’efforts de R&D ; 860 M€ de financements publics Dont près de 320 projets portés par un pôle francilien; 713 M€ de financements publics 2 appels à projets par an : 150 à 200 projets déposés par AAP : 50% sélectionnés dont en moyenne 30% de projets franciliens soit 20 à 30 projets par AAP En moyenne 2 M€ d’aide par projet 12/12/2013

15 Le maintien d’un outil spécifique : les appels à projets pour le soutien aux projets de R&D collaboratifs des pôles de compétitivité FUI-Régions Procédure de sélection unique interministérielle / Régions : Un guichet unique pour les financeurs État / Régions / Départements et autres collectivités territoriales Une évaluation mutualisée Etat/Région Aller plus vite : conventionnement sous 45 jours par Bpifrance 12/12/2013

16 L’accompagnement de la croissance des PME et ETI dans les territoires
4 priorités définies : L’ouverture à l’international des entreprises : partenariats technologiques, identification des marchés, développement des capacités d’export L’accès au financement : business angels, capitaux risqueurs, capital investissement, fonds d’amorçage, banques, etc. L’accompagnement des entreprises : parrainage, conseil en propriété intellectuelle, mentorat, modernisation des procédés et outils industriels L’anticipation des besoins en compétences des entreprises : cartographie, développement d’offres de formation adaptées, etc. 12/12/2013

17 L’accompagnement de la croissance des PME et ETI dans les territoires
Des actions réalisées en complémentarité des acteurs existant sur le territoire (partenariats) en fonction des spécificités de chaque pôle et de chaque écosystème : Les clusters locaux : OpticsValley, Sol’iage, Capital Games… Les incubateurs, pépinières et hôtels d’entreprises Les structures d’accompagnement: CFI, ARD, LDD, Fonderie, CCI, Ubifrance… Les groupements, syndicats et autres associations: Gifas, Ravi, CGPME, LEEM… 12/12/2013

18 L’écosystème francilien s’enrichit
Sept pôles, avec gouvernance et projets financés par la DIRECCTE Ile-de-France, la Région Ile-de-France et les Départements franciliens: Deux pôles sur le territoire d’Ile-de-France, avec des projets financés par la Région IdF et l’Etat : Depuis 2013, extension sur le territoire d’Ile-de-France de deux pôles : 12/12/2013 18

19 La création d’un outil symbole de la projection vers l’industrialisation : le PIPC
Un prêt pour l’industrialisation des résultats issus des projets des pôles 100 M€ à disposition des PME/ETI ayant participé à un projet de R&D labellisé par un pôle Un prêt sur 7 ans avec 2 ans de différé Compris entre 0,5 et 5M€ Une bonification de 200 points de base Un cofinancement privé attendu (bancaire ou autre) 12/12/2013

20 La création d’un outil symbole de la projection vers l’industrialisation : le PIPC
Une procédure rapide et simple Un filtre par l’Etat sous 15 jours environ Un octroi du prêt sous 15 jours environ par Bpifrance dès réception du dossier complet Lancé début novembre 2013 Point de contact : la DIRECCTE et Bpifrance Financement 12/12/2013

21 Présentation du contrat de performance d’Advancity par M
Présentation du contrat de performance d’Advancity par M. Jean-Louis Marchand 12/12/2013

22 Signature des contrats de performance des pôles de compétitivité jeudi 12 décembre Préfecture de Paris et d'Ile-de-France

23 De l’usine à projets à l’usine à produits
Investisseurs Académiques Entreprises Collectivités

24 Le Plan filière des éco-activités en Ile-de-France

25 Développer la collaboration inter-pôles et les partenariats
TIC et Ville et Durable : Smartgrids France Réseaux des pôles Ecotech et Bâtiments Durable Génie civil et Infrastructures Partenariats privilégiés Banque Mondiale SOCIETE DU GRAND PARIS

26 Présentation du contrat de performance d’Astech par M. Nicolas Aubourg
12/12/2013

27 Présentation

28 Portant l’accent sur le développement économique (orientation 3.0)
Contrat de Performance pour la filière aéronautique en Ile de France Une vision stratégique portée par le Pôle de compétitivité ASTech, représentatif et au service de l’industrie aéronautique et spatiale francilienne 34 grands groupes 149 PME et ETI (sur un potentiel de 800 PME présentant des capacités de R&D) 45 organismes de recherche et de formation Dans le cadre des politiques de développement étatiques, régionales, départementales En relation avec les instances institutionnelles et professionnelles Portant l’accent sur le développement économique (orientation 3.0) Au-delà de l’innovation, le parcours jusqu’à la mise sur le marché de nouveaux produits/Procédés Le développement de l’employabilité (compétences et formation) Le développement de l’emploi industriel

29 Un positionnement produit clair, cohérent des enjeux et opportunités
Une visions stratégique renforçant l'identité de l'aéronautique en Ile de France Un positionnement produit clair, cohérent des enjeux et opportunités Systèmes et équipements Propulsion Performance énergétique et écologique du système « transport aérien » Des atouts spécifiques liés à la région Ile de France Grands donneurs d’ordre de rayonnement mondial Forte concentration de moyens de recherches et de formation Densité de compétences multisectorielles (informatique, automobile, …) Ville monde dans un domaine d’activité mondialisé Une thématique « éco-système » essentielle S’appuyer sur la dynamique des grands donneurs d’ordre et sur la capacité d’initiative des PME

30 Une démarche fortement orientée vers les PME / ETI
Une démarche ciblée Diffuser auprès des PME la politique d’innovation et de développement économique du secteur aérospatial en IdF Développer l’agilité pour permettre l’initiative locale et l’opportunisme Aider à l’obtention de soutien financier face à la prise de risque par les industriels ou les acteurs de la formation/recherche Faciliter le lien entre GG, ETI, PME et académiques Faciliter le lien entre instances régionales et instances nationales 4 leviers principaux L’usine à projet : innovation produits – 190M€ en portefeuille L’hôtel à démonstrateur : innovation industrielle et usine du futur – projet Aigle à verrouiller en 2014 Les pôles d’activité régionaux Le Bourget, Bretigny, Melun Villaroche, Les Mureaux, Saclay La plate forme RH : compétence et employabilité – Projet Alba

31 L’accélération d’une dynamique
07/02/2013 Bureau Exécutif du 12 février 2013

32 Présentation du contrat de performance de Cap Digital par M
Présentation du contrat de performance de Cap Digital par M. Stéphane Distinguin 12/12/2013

33

34 CAP DIGITAL SOUTIEN À LA R&D DEVELOPPEMENT ET LEVEE DE FONDS
8 marchés prioritaires Plus de 700 adhérents. Une trentaine de leaders mondiaux et un tissu de PME, laboratoires, investisseurs, se développent sur 8 grands marchés et dans les technologies contributives SOUTIEN À LA R&D 1700 projets dont 900 labellisés, et 500 projets financés depuis 2006 1 200 millions d’euros d’investissements DEVELOPPEMENT ET LEVEE DE FONDS + de 200 startups et PME bénéficiaires de mentoring, coaching en levée de fonds et accompagnement de grands groupes 120 startups et PME accompagnées sur le recrutement et le management INTERNATIONAL 42 missions internationales : 250 startups et PME bénéficiaires de soutien aux USA, Brésil, Japon, Israël, Canada, Chine et en Europe EVENEMENTS + de 100 événements par an + de visiteurs à Futur en Seine 2013 MEDIAS EDUCATION FORMATION COMMERCE DISTRIBUTION MAISON – VILLE TRANSPORT SANTE BIEN ETRE ENTREPRISE ETAT COMMUNICATION PUBLICITE TOURISME

35 TRANSFORMATION NUMERIQUE
La transformation numérique dans tous les secteurs économiques accentue les enjeux pour le pôle La filière internet (60 md€ - 1,15 million d’emplois) contribue pour ¼ de la création nette d’emplois Source McKinsey L’impact CA des industries culturelles et créatives (74,6 md€ - 1,2 million d’emplois) dépasse celui de la chimie ou de l’automobile Source EY Cœur de l’économie numérique : 5,2% du PIB (91 Mds €) Et 3,7% de l’emploi ( ETP) De l’ordre de entreprises Technologies de base et infrastructures Services télécommunications Application et services informatiques Economie du net Secteur transformés par la numérisation de l’économie : 12% du PIB Edition, presse, musique, production audiovisuelle, publicité, voyagistes, finance, assurance, etc. Secteur qui ont dégagé des gains de productivité significatifs grâce à l’intégration des TIC : 60% du PIB Commerce et distribution, industrie, automobile, équipement, chimie, administration, enseignement Secteurs peu ou pas touchés par le processus de numérisation : 22% du PIB Agriculture, pêche, bois, services à la personne, restauration, etc. Source DIRECCTE

36 CONTRAT DE PERFORMANCE
Le nouveau contrat de performance va soutenir l’évolution des acteurs du pôle, autour de grandes priorités L’INNOVATION DU PROJET AU PRODUIT LE DÉVELOPPEMENT STRATÉGIQUE DES MEMBRES LA CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES LA CROISSANCE À L’INTERNATIONAL LA VISIBILITÉ ET L’ATTRACTIVITÉ LA FORMATION

37 Présentation du contrat de performance de Finance Innovation par Mme Joëlle Durieux
12/12/2013

38 LA STRATEGIE DU PÔLE POUR 2013-2018
Le secteur financier est un acteur important de l’économie française et francilienne Ambitions et orientations stratégiques sur les six prochaines années La feuille de route marchés / défis

39 1 - Le secteur financier est un acteur important de l’économie française et francilienne

40 1 - L’industrie financière française apporte des services essentiels, aux acteurs de l’économie

41 2 - Ambitions et orientations stratégiques sur les six prochaines années
Le Pôle FINANCE INNOVATION se place au service du financement de l’innovation et de l’économie française et notamment des PME/PMI et ETI avec pour ambition d’être reconnu comme un acteur de référence pour le développement global et la compréhension de l’économie et de la finance. Le Pôle FINANCE INNOVATION s’engage à mettre en place une charte éthique et responsable en lien avec son positionnement sur la finance durable et responsable et ses actions d’anticipation des emplois et compétences et de formation, notamment pour les jeunes, et de prise en compte des nouveaux usages et nouvelles attentes des acteurs de l’économie. La stratégie du Pôle se décline selon quatre axes, au service de cette ambition : Développer l’usine à projets, avec pour objectif d’accélérer le développement des projets innovants et de recherche à forte valeur ajoutée et le positionnement technologique du secteur financier dans le but de conforter les parts de marché des filières (Banque – Assurance – Gestion d’actifs, …) dans l’économie française. Pour ce faire, le Pôle FINANCE INNOVATION intervient dans l’identification des domaines d’innovation prioritaires pour encourager la création de projets R&D innovants, l’aide à la levée de fonds et plus généralement le financement des PME et des ETI, la mise en place de synergies entre les acteurs de son écosystème, notamment PME et Grandes entreprises, l’aide à la commercialisation des produits et services innovants. Structurer l’écosystème en développant les partenariats de FINANCE INNOVATION avec les autres Pôles technologiques. Il s’agit de développer les échanges technologiques avec les pôles industriels pour relever les défis de transformation du secteur financier et réciproquement d’apporter la spécificité unique du Pôle en tant que financeur de l’économie aux autres pôles. Renforcer le rôle de la finance responsable en accélérant sa contribution aux entreprises de l'économie sociale et solidaire et plus globalement à la prise en compte des enjeux de long terme dans le mode de financement de l’économie. Accélérer le développement en Europe et à l’International de Start-up, PME/PMI et ETI porteuses de projets innovants et/ou de recherche, en s’appuyant sur le réseau mondial des membres industriels et financiers de FINANCE INNOVATION et de ses partenaires.

42 3 - Un Pôle positionné sur six marchés et cinq défis d’innovation transverses
Les marchés du pôle 1. Banque 2. Assurance 3. Economie Sociale et Solidaire 4. Gestion d’actifs 5. Immobilier 6. Métiers du Chiffre et du Conseil L'intégration des NTIC / numérique Défis d’innovation transverses La gestion des risques Le financement de l’économie : l'épargne longue et le financement des investissements à long terme La finance et l'économie durables L'évolution des modèles économiques et de rentabilité des entreprises

43 3 - Les cinq défis d’innovation transverses du Pôle : un positionnement singulier
L'intégration des NTIC / numérique Anticiper et mieux accompagner les mutations des secteurs et l’émergence de nouveaux métiers et nouveaux emplois La gestion des risques Identifier et améliorer les méthodes, techniques et technologies de gestion des risques pour garantir un haut niveau de sécurité et de confiance entre les acteurs Le financement de l’économie : l'épargne longue et le financement des investissements à long terme Diversifier les sources de financement pour développer et encourager l’investissement long terme indispensable à la croissance et la compétitivité La finance et l'économie durables Créer de nouvelles alliances à la croisée du privé et du public pour assurer un meilleur financement des enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux L'évolution des modèles économiques et de rentabilité des entreprises Faire évoluer les modèles économiques, intégrer les évolutions réglementaires et fiscales, accompagner les mutations technologiques, sociales et environnementales pour accélérer la croissance et pérenniser les entreprises.

44 Présentation du contrat de performance de Mov’eo par M
Présentation du contrat de performance de Mov’eo par M. Jean-Claude Hanus 12/12/2013

45 Contrat de performance Mov’eo 2013/2018
Signature des contrats de performance Mov’eo – 12 décembre 2013

46 1 - Politique scientifique du pôle
Optimisation du périmètre des DAS (Fusion de 2 DAS, DAS Usines du Futur, focus sur certaines technologies…) Renforcement de la sélectivité des critères de labellisation (qualité dossier, impacts éco des projets, compétences Business…) Maintien de l’exhaustivité de la recherche collaborative et de l’accompagnement de l’innovation

47 2 - Périmètre d’action du pôle
Rééquilibrage de l’activité du pôle vers l’aval de la labellisation pour favoriser l’accompagnement des projets vers le marché Suivi d’Activité Stratégique (SAS) Groupements PME

48 Carte de transformation du pôle 2013-14-15
Vers A : Financement B : Politique scientifique C : Transverse 2015 et Plus A.6. Développer l’accès des adhérents et du pôle aux financements européens B.5. Créer un DAS Usines du Futur C1. Obtenir le label gold « Cluster Management Excellence » A.5. Faire de Mov'eo Développement une source de financement D: Organisation et Gouvernance B.4.Interconnecter les DAS avec les SAS 2014 A.4. Mettre en place les modes d’intervention des financeurs privés dans le processus amont et aval (en lien avec les SAS) B. 3. Renforcer la synergie entre les DAS existants D.7. Intégrer le plan Intelligence économique dans Mov'eo Développement B.2. Revoir le système de votation du comité opérationnel A.3. Faire des groupements de PME une source de financement D.5. Repenser le fonctionnement du Comité territorial D.8. Mettre en place une cellule de veille au niveau européen pour postuler à de nouveaux projets européens majeurs B.1. Renforcer la préparation du dossier de labellisation/financement D.3. Réussir certaines mutualisations avec d’autres pôles de compétitivité A.2. Faire adhérer tous les partenaires projets D.6. Adosser le plan International au plan PME 2013 E : Périmètre d’action D.4. Réussir certaines mutualisations avec l’écosystème automobile A.1. Renforcer le plan de prospection et la fidélisation des adhérents D.2. Recentrer le rôle de Mov'eo dans le plan Compétences E.6. Utiliser nos relations avec les clusters européens pour bâtir des projets européens E.5. Créer et animer le SAS D.1. : Renforcer les actions de communication du pôle E.2. Mettre en place des groupements de PME E.4 intégrer Mov'eo Dev au système de management de la qualité E.3 Créer et animer Mov'eo Développement E.1 . Définir et partager les modalités de collaboration avec VeDeCoM et la PFA De Action susceptible d’être mise en œuvre par le pôle de manière autonome Action impliquant l’écosystème du pôle XXX : XXX :

49 Présentation du contrat de performance de Systematic par M
Présentation du contrat de performance de Systematic par M. Jean-Luc Beylat 12/12/2013

50 Contrat de performance 2013 – 2018

51 Systematic 2013 en Bref CHIFFRES CLES CA 330 Mds € Effectifs 420 000
% CA export 23 % 1,5Mds€ Invest Privé CHIFFRES CLES Filière : 1100 PME 200 PME accompagnées individuellement Evènements clés Convention, JAP…. Ambition PME 125 Grands Groupes 435 PME – 24 ETI 81 académiques 1 association 21 Institutionnels 20 investisseurs + de 700 membres Attractivité 413 PROJETS 983 labélisés déposés 2,2 Md€ de R&D 745 M€ aides FUI, FSN, ANR, EUREKA, FEDER, OSEO, collectivités

52 100 Innovations sur le marché
Positionnement thématique Logiciel et technologies numériques au service de la transformation de l'industrie et des services 100 Innovations sur le marché 500 M€ de R&D OBJECTIFS

53 Développement PME/ETI Une proposition de services liée au degré de maturité de l’entreprise
+30% CA des PME 15 implantations OBJECTIFS Animer la filière régionale Services gratuits 1200 Faire fonctionner l’écosystème du pôle Services adhérents 450 Business / Financement / International / RH / Stratégie Services payants 80 Développer les « Champions » Services sur mesure 30 Niveau 1 : services gratuits proposés à l’ensemble de la communauté des PME franciliennes dans le scope du pôle Niveau 2 : services réservé aux adhérents (mise en relation, accès aux PASS Compétences, préparation à des missions en Europe et à l’international, etc.. ). Offre ouverte aux 450 entreprises adhérentes du pôle et cela quel que soit le statut de l’entreprise (startup, PME, ETI) Niveau 3 : services payants et individualisés pour les PME souhaitant aller encore plus vite dans leur développement, sur les cinq volets du programme, et sur lesquels le pôle propose un abondement financier intéressant Niveau 4 : services ciblés sur les Champions du Pôle. Elle est fortement orientée business et elle fait appel à des compétences pointues et spécifiques de l’écosystème du pôle.


Télécharger ppt "Signature des contrats de performance des pôles de compétitivité franciliens Jeudi 12 décembre 2013."

Présentations similaires


Annonces Google