La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CHAPITRE 3 LA DIVERSITÉ Gilles Bourbonnais Université Laval Partie 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CHAPITRE 3 LA DIVERSITÉ Gilles Bourbonnais Université Laval Partie 1."— Transcription de la présentation:

1 CHAPITRE 3 LA DIVERSITÉ Gilles Bourbonnais Université Laval Partie 1

2 1. Introduction Homo sapiens apparaît à 11h59min.58sec. (2 secondes avant minuit) Les dinosaures apparaissent à 22h40 et disparaissent à 23h37

3 2. Classification Nomenclature : nommer les organismes Unité de classification = Espèce Unité de classification = Espèce

4 Qu'est-ce qu'une espèce? Définition la plus couramment utilisée: Population ou groupes de populations dont les membres peuvent se reproduire entre eux dans la nature DONC = groupes d'individus qui s'échangent des gènes

5 Problèmes d'application de cette définition: Organismes à reproduction non sexuée. Difficulté de vérifier en pratique l'interfécondité. Cas limites Peromyscus maniculatus

6 Ne peuvent pas se reproduire entre eux Chacun des types de goéland peut se reproduire avec le type voisin, sauf les deux espèces dEurope de lOuest. Lévolution de ces groupes sest faite suite à une migration autour du globe douest en est. La boucle sest refermée avec larrivée en Europe de louest du goéland américain. Goéland argenté Goéland brun

7 Le loup et le chien appartiennent-ils à la même espèce? p. 3-6

8 La nomenclature binomiale Chaque espèce est désignée par deux mots : Genre et Espèce S'écrit en italique (ou souligné) Genre avec Majuscule espèce avec minuscule Canis lupus Homo sapiens Ursus americanus Ex. Linné

9 Si l'espèce a déjà été mentionnée dans l'article, on peut écrire seulement l'initiale du genre. C. lupus H. sapiens U. americanus Ex. Si on peut identifier le genre, mais pas l'espèce précise, ou si on veut parler du genre en général, on peut écrire : Genre sp. Canis sp. Ursus sp. Ex.

10 Règne Embranchement (ou phylum) Chaque catégorie = taxon On peut aussi ajouter des sous- catégories. Ex. Super-classe, sous-classe, sous- embranchement, etc. ClasseEspèceOrdreFamilleGenre

11 Règne Animal Embranchement des ChordésClasse des OiseauxOrdre des PassériformesFamille des TurdidésGenre TurdusEspèce : migratorius Merle d'Amérique Turdus migratorius

12 Règne Végétaux Embranchement des TrachéophytesClasse des AngiospermesOrdre des TérébinthalesFamille des AcéracésGenre AcerEspèce : saccharum Érable à sucre Acer saccharum

13 Règne Animal Embranchement des ChordésClasse des MammifèresOrdre des PrimatesFamille des HominidésGenre HomoEspèce : sapiens Homo sapiens

14 Les cinq règnes du vivant On divise le monde vivant en 5 règnes : 1. Les Monères 2. Les Protistes 3. Les Mycètes 4. Les animaux 5. Les végétaux Dans les ouvrages les plus récents, on ajoute un sixième règne: les archéobactéries (ou Archaebacteria).

15 De plus en plus, on divise le vivant en trois "DOMAINES" : Domaine des Eubacteria Domaine des Archaebacteria Domaine des Eucaryotes Eubacteria Archaebacteria Eucaryotes Eubacteria Archaebacteria Eucaryotes Le domaine des Eucaryotes se divise en quatre Règnes

16 1. Les Monères 2. Les Protistes 3. Les Mycètes 4. Les animaux 5. Les végétaux = unicellulaires procaryotes Bactéries Cyanobactéries (bactéries autotrophes)

17 Pas de noyau véritable ADN Flagelle Membrane cytoplasmique Paroi cellulaire Capsule Ribosomes

18 Copyright © 2000 Gary Carlson. All rights reserved. Certaines bactéries sécrètent une capsule: Capsule

19 Sporulation

20 Flagelles et pili

21 Cocci (coques) Bacilles Spirilles

22 Diplocoque Streptocoque Staphylocoque

23 Reproduction asexuée Il y aurait quelque chose comme 5x10 30 bactéries sur Terre. Ce nombre correspond au volume d'un cube de 11 Km de côté. Tous les humains formeraient un cube de 700 m de côté.

24 Reproduction sexuée Certaines bactéries peuvent s'échanger du matériel par l'intermédiaire d'un pilus spécial La plupart des échanges se font par l'intermédiaire de virus

25 Bactéries hétérotrophes: digestion extracellulaire Sécrétion d'enzymes digestives Digestion Absorption

26 Bactéries autotrophes : les Cyanobactéries

27 Nostoc

28 Oscillatoria

29 Aérobie obligatoire Anaérobie facultative Anaérobie obligatoire

30 Maladies causées par des bactéries Cocci Bacilles Spirilles Streptococcus pyogenes : pharyngites, otites, sinusites Clostridium tetani : tétanos Clostridium perfringens (et autres) : gangrène gazeuses Neisseria gonorrhae : gonorrhée Salmonella sp. : thyphoïde Pasteurella pestis : peste Vibrio cholerae : choléra Mycobacterium leprae : lèpre Treponema palidum : syphilis

31 Flore bactérienne Compétition avec bactéries pathogènes Synthèses de substances utiles (ex. vitamine B12) Digestion de la cellulose chez certains herbivores Production dacides aminés essentiels chez certains animaux

32 1. Les Monères 2. Les Protistes 3. Les Mycètes 4. Les animaux 5. Les végétaux Unicellulaires eucaryotes

33 Hypothèse endosymbiotique des Protistes

34 Habitat La plupart = vie libre Certains = parasites

35 Plasmodium sp. : Agent de la malaria (paludisme) Une partie dans lhumain (foie et globules rouges) Une partie du cycle reproducteur dans le moustique

36 Trypanosoma sp. : Agent de la maladie du sommeil Parasite du sang transmis par la mouche tsé-tsé

37 Entamoeba histolitica : agent de la dysenterie amibienne Parasite de lintestin et du foie

38 Giarda intestinalis : parasite de lintestin

39 Trichomonas vaginalis Hommes porteurs asymptomatiques en général 20% des femmes en sont affectées dans leur vie

40 Nutrition Hétérotrophes = protozoaires Autotrophes = algues unicellulaires

41 Reproduction

42 Les Protistes hétérotrophes

43

44

45

46 Les Protistes autotrophes Les Dinoflagellés

47 Marée rouge lumineuse causée par le Dinoflagellé Noctiluca scintillans Noctiluca scintillans

48 Les Diatomées

49

50 Les Euglènes

51

52 1. Les Monères 2. Les Protistes 3. Les Mycètes 4. Les animaux 5. Les végétaux Groupe des « champignons » Levures (unicellulaires) Moisissures Champignons « à chapeau » Et autres formes peu connues

53 Hyphes Spores qui seront relâchées dans l'air

54 Hyphes Moisissure

55 Cellules de la peau Hyphes Mycose (pied d'athlète) Trychophyton interdigitale

56 Les lichens

57 Algues

58 Les levures

59 Utilisation de Mycètes en alimentation Affinage des fromages Fromages persillés Alcool Pâtes levées 2 alcool éthylique + 2 CO 2 2 ADP + 2 P 2 ATP 1 glu

60 Deuxième partie:


Télécharger ppt "CHAPITRE 3 LA DIVERSITÉ Gilles Bourbonnais Université Laval Partie 1."

Présentations similaires


Annonces Google