La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Attention, les intensités sonores sajoutent, mais pas les niveaux sonores.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Attention, les intensités sonores sajoutent, mais pas les niveaux sonores."— Transcription de la présentation:

1 Attention, les intensités sonores sajoutent, mais pas les niveaux sonores

2 19. a. Si les instruments jouent la même note, cest quils émettent des sons de même hauteur, donc de même fréquence fondamentale. b. Les figures (a) et (c) correspondent à des sons jouant la même note puisque la durée dune période est la même (T = 7,5 ms) donc la fréquence fondamentale f est la même. Les formes des signaux sont différentes. La propriété physiologique qui permet de distinguer ces deux sons est le timbre.

3 d. Pour un son de même hauteur (même fréquence fondamentale) joué par des instruments différents, la différence est liée au spectre de chaque son (nombre et répartition des harmoniques différents) et à lévolution dans le temps, propre à chaque instrument.

4

5 b. La fréquence de lharmonique de rang 2 est f 2 = 2f = 1, Hz. La fréquence de lharmonique de rang 3 est f 3 = 3f = 2, Hz. 1.a. Il faut dabord mesurer la période avec la plus grande précision. Pour cela, il faut mesurer le plus grand nombre de périodes possible. Ici, on en choisit 7 car cela tombe juste sur une graduation : 7 T = 8 ms donc f = 1 / T = 7 / = 8, Hz

6 2. a. Latténuation est inférieure à 25 dB dans le cas de port de bouchons moulés uniquement. b. Latténuation due aux bouchons en mousse augmente lorsque la fréquence augmente. Latténuation est donc dautant plus élevée que le son est aigu et dautant plus faible que le son est grave. Les bouchons en mousse restituent les sons grave, appelés sons « sourds » dans le document.

7 3. a. La hauteur du son est conservée par les deux types de bouchons puisque la fréquence du fondamentale reste inchangée. Par contre, le port de bouchons en mousse modifie la composition spectrale du son (voir figures (c) et (d) : amplitude relative des harmoniques différentes dun spectre à lautre) et donc le timbre, contrairement à celui des bouchons moulés en silicone (voir figures (c) et (e)). b. Le port de bouchons moulés naltérant ni le timbre ni la hauteur dun son, on peut effectivement dire quils conservent les qualités du son.


Télécharger ppt "Attention, les intensités sonores sajoutent, mais pas les niveaux sonores."

Présentations similaires


Annonces Google