La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr I. DADAMESSI 1 PATHOLOGIE HEPATHIQUE. 2 3 CIRRHOSE 1.DEFINITION Architecture normale nodules de structure anormale séparés par une fibrose annulaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr I. DADAMESSI 1 PATHOLOGIE HEPATHIQUE. 2 3 CIRRHOSE 1.DEFINITION Architecture normale nodules de structure anormale séparés par une fibrose annulaire."— Transcription de la présentation:

1 Dr I. DADAMESSI 1 PATHOLOGIE HEPATHIQUE

2 2

3 3 CIRRHOSE 1.DEFINITION Architecture normale nodules de structure anormale séparés par une fibrose annulaire Architecture normale nodules de structure anormale séparés par une fibrose annulaire Nécessité dune PHB Nécessité dune PHB Tableau clinico-biologique évocateur Tableau clinico-biologique évocateur

4 4 2.EPIDMIOLOGIE Alcool : 90% chez lhomme, 75% chez la femme Alcool : 90% chez lhomme, 75% chez la femme Risque : > 60g dalcool/jour (homme) Risque : > 60g dalcool/jour (homme) < 30g dalcool/jour (femme) < 30g dalcool/jour (femme) Hépatite B et C Hépatite B et C Hémochromatose Hémochromatose Maladies auto-immunes Maladies auto-immunes

5 5 3.CONSEQUENCES Lésions ischémiques Lésions ischémiques Nécrose des hépatocytes en foyer ou en nodule réaction inflammatoire et sclérose Nécrose des hépatocytes en foyer ou en nodule réaction inflammatoire et sclérose HTP HTP Hyperplasie et dysplasie hépatocytaire Hyperplasie et dysplasie hépatocytaire Cirrhose ancienne, surtout virale Cirrhose ancienne, surtout virale Lésion pré-cancéreuse Lésion pré-cancéreuse Dégénérescence Dégénérescence CHC CHC

6 6 4.HYPERTENSION PORTALE Le diagnostic de cirrhose est souvent porté devant lassociation de signes dHTTP et dinsuffisance hépaoto-cellulaire (I.H.C) Physiopathologie de lHTP Physiopathologie de lHTP Signes dHTP Signes dHTP Circulation veineuse collatérale portocave Circulation veineuse collatérale portocave Splénomégalie Splénomégalie Ascite Ascite Varices oesophagiennes, cardio- tubérositaires Varices oesophagiennes, cardio- tubérositaires Gastropathie en mosaïque Gastropathie en mosaïque

7 7 Signes dHTP Signes dHTP Asthénie Asthénie Ictère Ictère Signes neurologiques (encéphalopathie) Signes neurologiques (encéphalopathie) I : astérixis II : I + troubles conscience III : coma Fetor hepaticus Fetor hepaticus Angiomes stellaires Angiomes stellaires Érythrose palmo-plantaire Érythrose palmo-plantaire Leuconychie Leuconychie Hypogonadisme Hypogonadisme Chute du TP et facteur V Chute du TP et facteur V Chute albuminémie Chute albuminémie Baisse de lurée Baisse de lurée hypoglycémie hypoglycémie

8 8 Facteurs pronostiques Facteurs pronostiques Biologie :TP facteur V Biologie :TP facteur V bilan hépatique NFS (hypersplénique) Morphologie : Echo-Abdo Morphologie : Echo-Abdo FOGD (taille des varices) FOGD (taille des varices) PBH PBH Classification de Child-Pugh Classification de Child-Pugh

9 9 Classification de Child Classe A Classe B Classe C Birlirubine (µmol/l) Albumine (g/l) AsciteEncéphalopathie Etat nutritionnel < 35 > 35 AbsenteAbsenteExcellent ContrôléeMinimeBon > 50 < 30 non contrôlée ComaMauvais

10 10 Classification de Pugh 1 point 2 points 3 points Birlirubine (µmol/l) Albumine (g/l) AsciteEncéphalopathie Taux de prothrombine Classe A : 5-6 points Classe B : 7-9 points Classe C : points < 35 > 35 AbsenteAbsente > 50% ModéréeMinime40-50% > 50 < 28 ImportanteComa < 40%

11 11 5.COMPLICATIONS Cirrhose « stable » : compensée Cirrhose « stable » : compensée Cirrhose « compliquée » : décompensée Cirrhose « compliquée » : décompensée AscitiqueAscitique HémorragiqueHémorragique EncéphalopathieEncéphalopathie cancérisationcancérisation

12 12 ASCITE : ASCITE : Saccompagne dOMI qui peuvent remonter jusquaux lombes (tableau danasarque) Saccompagne dOMI qui peuvent remonter jusquaux lombes (tableau danasarque) Peut saccompagner dun épanchement pleural plus ou moins important Peut saccompagner dun épanchement pleural plus ou moins important Risque de surinfection ILA Risque de surinfection ILA Facteur pronostique car 50% de DC à 1 an Facteur pronostique car 50% de DC à 1 an traitement traitement

13 13 HEMORRAGIE : HEMORRAGIE : minime ou cataclysmique (hématémèse, méléna, rectorragie) minime ou cataclysmique (hématémèse, méléna, rectorragie) Met en jeu le pronostic vital Met en jeu le pronostic vital Choc cardio-vasculaire Choc cardio-vasculaire Infection du liquide dascite Infection du liquide dascite Encéphalopathie Encéphalopathie Syndrome hépato-rénal Syndrome hépato-rénal

14 14 Prise en charge : Prise en charge : Mise en condition du patient : TA, pouls, diurèse, accès veineux, Scope…Mise en condition du patient : TA, pouls, diurèse, accès veineux, Scope… Transfusion de macromolécules ou de sang selon nécessitéTransfusion de macromolécules ou de sang selon nécessité Mise en place dune SNG afin deffectuer un CoolingMise en place dune SNG afin deffectuer un Cooling Orientation en secteur de soins intensifs avant la réalisation de la FOGDOrientation en secteur de soins intensifs avant la réalisation de la FOGD Mise en route du TTT vaso-actif (SANDOSTATINE® en SE)Mise en route du TTT vaso-actif (SANDOSTATINE® en SE) Traitement endoscopique :injections dAetoxisclerol ou colle biologique, ligature élastiqueTraitement endoscopique :injections dAetoxisclerol ou colle biologique, ligature élastique

15 15 Si hémorragie +++ ou récidivante : sonde de Blakemore Si hémorragie +++ ou récidivante : sonde de Blakemore Si non amélioration : anastomose porto-cave (TIPPS ou Chir) Stade A ou B de Child-Pugh Si non amélioration : anastomose porto-cave (TIPPS ou Chir) Stade A ou B de Child-Pugh Prévention de la récidive hémorragique : FOGD injection de LE, mise en route de β- Prévention de la récidive hémorragique : FOGD injection de LE, mise en route de β-

16 16 ENCEPHALOPATHIE : ENCEPHALOPATHIE : Ensemble de signes neurologiques consécutifs à leffet de substances neurotoxiques produites par lintestion et normalement détruites par le foie 3 stades de GRAVITE Diagnostic différentiel : Diagnostic différentiel : Hématome sous-duralHématome sous-dural Encéphalopathie carencielle de Gayet- WernickeEncéphalopathie carencielle de Gayet- Wernicke Œdème cérébral (HypoNa+)Œdème cérébral (HypoNa+)

17 17 Facteurs favorisants : Facteurs favorisants : Anastomose port-caveAnastomose port-cave Prise de sédatifsPrise de sédatifs Hémorragie digestiveHémorragie digestive Infection (ILA)Infection (ILA) Hépatite alcoolique aigüeHépatite alcoolique aigüe TRAITEMENT : DUPHALAC®TRAITEMENT : DUPHALAC®

18 18 CANCERISATION : CANCERISATION : Carcinome hépatocellulaire Diagnostic : Diagnostic : ECHOECHO Dosage AFPDosage AFP PBHPBH Traitement : Traitement : chirurgicalchirurgical AlcoolisationAlcoolisation Hormonothérapie (Nolvadex®)Hormonothérapie (Nolvadex®)

19 19 TRAITEMENT DE LASCITE CIRRHOTIQUE 1.ARRÊT de lagent causal Alcool Alcool VHB VHB VHC… VHC… 2.REGIME hyposodé Repos au lit Repos au lit Restriction hydrique seulement si Hypo Na+ Restriction hydrique seulement si Hypo Na+

20 20 3. Traitement diurétique SPIROLACTONE : Aldactone® (épargneur K+) : 100 à 400 mg / jour SPIROLACTONE : Aldactone® (épargneur K+) : 100 à 400 mg / jour FUROSEMIDE : Lasilix® : 20 à 80 mg / jour FUROSEMIDE : Lasilix® : 20 à 80 mg / jour Surveillance : Surveillance : Clinique (poids, périmètre abdominal, diurèse)Clinique (poids, périmètre abdominal, diurèse) Biologique (ionogramme, fonction rénale)Biologique (ionogramme, fonction rénale) Effets secondaires : Effets secondaires : Lasilix® : Insuf. Rénale, HypoK+, HypoNa+Lasilix® : Insuf. Rénale, HypoK+, HypoNa+ Aldactone® : Insuf. Rénale, HyperK+, HypoNa+, gynécomastie, impuissanceAldactone® : Insuf. Rénale, HyperK+, HypoNa+, gynécomastie, impuissance

21 21 4.Paracentèses = PONCTIONS Évacuatrices : compensation par macromolécules ou ALBUMINE (1 falacon / 3 litres évacués) Évacuatrices : compensation par macromolécules ou ALBUMINE (1 falacon / 3 litres évacués) 5.ASCITE REFRACTAIRE Valve de Le Veen : shunt péritonéo-jugulaire, risque dinfection et dobstruction Valve de Le Veen : shunt péritonéo-jugulaire, risque dinfection et dobstruction Anastomose porto-cave chirurgicale ou médicale (TIPS) : risque dencéphalopathie hépathique Anastomose porto-cave chirurgicale ou médicale (TIPS) : risque dencéphalopathie hépathique Transplantation hépatique Transplantation hépatique


Télécharger ppt "Dr I. DADAMESSI 1 PATHOLOGIE HEPATHIQUE. 2 3 CIRRHOSE 1.DEFINITION Architecture normale nodules de structure anormale séparés par une fibrose annulaire."

Présentations similaires


Annonces Google