La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Répartition des recettes : quelle est la bonne méthode ? Pierre Tran Ba Loc, Stéphanie Jeandemange, Gabriel Nisand Service de santé publique Hôpitaux Universitaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Répartition des recettes : quelle est la bonne méthode ? Pierre Tran Ba Loc, Stéphanie Jeandemange, Gabriel Nisand Service de santé publique Hôpitaux Universitaires."— Transcription de la présentation:

1 Répartition des recettes : quelle est la bonne méthode ? Pierre Tran Ba Loc, Stéphanie Jeandemange, Gabriel Nisand Service de santé publique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG

2 Problématique Chaque séjour MCO génère une recette pour létablissement (GHS +/- suppléments) A qui attribuer la recette générée par un séjour ? – Séjour mono-unité : unité concernée – Séjour multi-unités : HdJ : répartition au prorata temporis HC : ?

3 Exemple Chirurgie infantile Chirurgie infantile Réanimation pédiatrique Urg. péd. Patient de 12 ans, fracture du col du fémur sur traumatisme. Hospitalisation du 1 er au 12 mars DP : S7200 DAS : J46,J960 Acte : NBCA010 DP : J46 DAS : J960 DP : Z480 DAS : J459 GHM 08C043 = , x REP = 1 833,02 = ,55

4 Méthodes Prorata temporis Groupage mono-unité Prorata temporis pondéré par le PMCT des séjours mono-unité Prorata temporis pondéré par le PMCT journalier des séjours mono-unité – version « simple » – version corrigée

5 Prorata temporis Chirurgie infantile Chirurgie infantile Réanimation pédiatrique Urg. péd. 0,25 j 2,96 j 1,79 j 6,13 j (total : 11,13 j) Urgences pédiatriques : 10970,53 x 0,25 / 11,13 = 246,53 Chirurgie infantile : 10970,53 x (2,96 + 6,13) / 11,13 = 8957,21 Réanimation pédiatrique : 10970,53 x 1,79 / 11, ,02 = 3599,81

6 Prorata temporis Avantage : - simple Inconvénients : - ne tient pas compte de la lourdeur de prise en charge de chaque service (hors suppléments) - considère la durée de séjour comme seul facteur de coût

7 Groupage mono-unité Chirurgie infantile Chirurgie infantile Réanimation pédiatrique Urg. péd. DP : S7200 DAS : J46,J960 Acte : NBCA010 DP : J46 DAS : J960 DP : Z480 DAS : J459 08M04T 604,83 08C ,42 04M ,02 23M ,1 Valorisation fictive du RSS : 8514,37 Urgences pédiatriques : 10970,53 x 604,83 / 8514,37 = 779,31 Chirurgie infantile : 10970,53 x (4997, ,1) / 8514,37 = 8056,20 Réanimation pédiatrique : 10970,53 x 1657,02 / 8514, ,02 = 3968,04

8 Groupage mono-unité Avantage : - prise en compte de la lourdeur de prise en charge et de la durée de séjour Inconvénient : - déstructuration du RSS, les GHM mono-unité générés sont très sensibles au codage des diagnostics et des actes (actes classants)

9 Prorata temporis pondéré par le PMCT des séjours mono-unité Chirurgie infantile Chirurgie infantile Réanimation pédiatrique Urg. péd. PMCT des séjours mono-unité : - urgences pédiatriques : 784,86 - chirurgie infantile : 2745,03 - réanimation pédiatrique : 6241,52 0,25 j 2,96 j 1,79 j 6,13 j (total : 11,13 j) 0,25 x 784,86 = 196,22 2,96 x 2745,03 = 8120,71 1,79 x 6241,52 = 11182,72 6,13 x 2745,03 = 16813,31 Valorisation fictive du RSS : 36312,96 Urgences pédiatriques : 10970,53 x 196,22 / 36312,96 = 59,28 Chirurgie infantile : 10970,53 x (8120, ,31) / 36312,96 = 7532,83 Réanimation pédiatrique : 10970,53 x11182,72 / 36312, ,02 =5211,44

10 Prorata temporis pondéré par le PMCT des séjours mono-unité Avantage : - prise en compte de la lourdeur de prise en charge des services, sans déstructurer le RSS Inconvénient : - utilisation brute du PMCT, sans prise en compte de la DMS des services

11 Prorata temporis pondéré par le PMCT des séjours mono-unité Chirurgie infantile Réanimation pédiatrique 3 j PMCT des séjours mono-unité : - chirurgie infantile : 3000 (DMS = 7 j) 429 / j - réanimation pédiatrique : 6000 (DMS = 14 j) 429 / j Utilisation brute du PMCT, sans prise en compte de la DMS des services 3 x 3000 = x 6000 = Valorisation fictive du RSS : 27000

12 Prorata temporis pondéré par le PMCT journalier des séjours mono-unité (version « simple ») Chirurgie infantile Chirurgie infantile Réanimation pédiatrique Urg. péd. PMCT journalier des séjours mono-unité : - urgences pédiatriques : 716,54 - chirurgie infantile : 888,23 - réanimation pédiatrique : 788,48 0,25 j 2,96 j 1,79 j 6,13 j (total : 11,13 j) 0,25 x 716,54 = 179,14 2,96 x 888,23 = 2627,68 1,79 x 788,48 = 1412,69 6,13 x 888,23 = 5440,41 Valorisation fictive du RSS : 9659,92 Urgences pédiatriques : 10970,53 x 179,14 / 9659,92 = 203,44 Chirurgie infantile : 10970,53 x (2627, ,41 ) / 9659,92 = 9162,73 Réanimation pédiatrique : 10970,53 x 1412,69 / 9659, ,02 = 3437,38

13 Prorata temporis pondéré par le PMCT journalier des séjours mono-unité (version « simple ») Avantage : - prise en compte de la lourdeur de prise en charge des services, de la durée de séjour, sans déstructurer le RSS, sans biais lié à la DMS service Inconvénient : - le calcul du PMCT journalier des séjours mono-unité na pas de sens dans certains services…

14 Prorata temporis pondéré par le PMCT journalier des séjours mono-unité (version corrigée) Certaines unités nont pas vocation à produire des séjours mono- unité en hospitalisation complète : urgences, réanimation, soins intensifs, surveillance continue, service de chirurgie ambulatoire… Pour ces unités, calculer un PMCT journalier pour les séjours mono-unités na pas de sens. Par ailleurs, ces unités produisent peu de séjours mono-unités, donc ce PMCT est très variable dune année à lautre. Ex : PMCT journalier du service de réanimation pédiatrique en 2011 : 486,42 / en 2012 : 788,48

15 Solution : remplacer, pour ces unités, le PMCT journalier des séjours mono-unité, par le PMCT journalier de lhôpital pour le GHM considéré. Dans lexemple : PMCT journalier de lhôpital pour le GHM 08C043 = 1230,37 Prorata temporis pondéré par le PMCT journalier des séjours mono-unité (version corrigée)

16 Chirurgie infantile Chirurgie infantile Réanimation pédiatrique Urg. péd. 0,25 2,96 1,79 6,13 (total : 11,13 j) Prorata temporis pondéré par le PMCT journalier des séjours mono-unité, version corrigée 0,25 x 1230,37 = 307,59 2,96 x 888,23 = 2627,68 1,79 x 1230,37 = 2204,41 6,13 x 888,23 = 5440,41 Valorisation fictive du RSS : 10580,09 Urgences pédiatriques : 10970,53 x 307,59 / 10580,09 = 318,94 Chirurgie infantile : 10970,53 x (2627, ,41 ) / 10580,09 = 8365,82 Réanimation pédiatrique : 10970,53 x 2204,41/ 10580, ,02 = 4118,78

17 Prorata temporis pondéré par le PMCT journalier des séjours mono-unité, version corrigée Avantage : - correction des biais constatés pour les autres méthodes Inconvénient : - réintroduction partielle de la méthode « prorata temporis »

18 Comparatif des résultats Prorata temporis Groupage mono unité Prorata temporis pondéré PMCT séjour service Prorata temporis pondéré PMCT journalier service (version "simple") Prorata temporis pondéré PMCT journalier service (version corrigée) Urgences pédiatriques Chirurgie infantile Réanimation pédiatrique

19 Conclusion Aucune méthode nest parfaite Connaître et accepter les limites de la méthode choisie Choisir une méthode qui permet des comparaisons temporelles


Télécharger ppt "Répartition des recettes : quelle est la bonne méthode ? Pierre Tran Ba Loc, Stéphanie Jeandemange, Gabriel Nisand Service de santé publique Hôpitaux Universitaires."

Présentations similaires


Annonces Google