La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SER de France au Brésil – Antoine Chery Réunion des CCEF du Brésil - Rio 13/09/13.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SER de France au Brésil – Antoine Chery Réunion des CCEF du Brésil - Rio 13/09/13."— Transcription de la présentation:

1 SER de France au Brésil – Antoine Chery Réunion des CCEF du Brésil - Rio 13/09/13

2 Le second trimestre a été meilleur quanticipé Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER2 13 septembre 2013 Sur les 12 derniers mois, léconomie brésilienne est progressivement revenue sur son rythme naturel (près de 3%)

3 Pourquoi cette accélération? Une excellente récolte. Lagriculture explique 1/3 de la croissance du T2 Reprise de linvestissement productif après 1-2 ans de pause (30% de la croissance) … mais avec un élément conjoncturel sur les achats de camions Reconstitution des stocks dans lindustrie (20% de la croissance) Amélioration du commerce extérieur … mais le T1 était très dégradé (achats de pétrole reportés du T au T1 2013) Une bonne tenue du BTP Mais atonie de la consommation des ménages et des services. Un trimestre atypique. Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER3 13 septembre2013

4 Second semestre : vers un ralentissement Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER4 13 septembre 2013 Les moteurs de la demande sont mal orientés Effets des grèves sur le T3 La dépréciation du réal ne jouera pas immédiatement dans un sens favorable (courbe en J – lag de 6 à 12 mois) CONCLUSION : second semestre presque plat. Croissance de 2,5% cette année

5 Inflation : maintien probable au dessus de 6% Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER5 13 septembre2013 Point dinquiétude : écart croissant entre les prix administrés (+1%) et les prix libres (+7,5%). Tension sur les comptes des entreprises énergétiques. Sortie difficile post 2014

6 Pas de politique de relance à attendre à court terme La politique monétaire a cessé dêtre accommodante : passage du SELIC de 7,25% à 9% depuis avril. Orientation à la hausse pour les prochains mois pour lutter contre linflation et maintenir lattractivité des capitaux étrangers (cf. Sortie de 5 Mds USD en aout). Neutralité de fait de la politique budgétaire. La dégradation légère des comptes publics (3,2% du PIB de déficit consolidé sur les 7 premiers mois de lannée vs. 2,4% en 2012) nimprime quune faible relance. Léger resserrement à venir en Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER6 13 septembre2013

7 Dépréciation du réal : -20% en trois mois Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER7 13 septembre2013 BRL / USD Intervention de la banque centrale pour lisser les évolutions, sans utiliser les réserves (dernier recours)

8 Dépréciation du réal : les causes Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER8 21 juin 2013 Un mouvement densemble (fin QE + baisse de la demande chinoise). Le réal affecté comme dautres devises émergentes (Inde, Indonésie) ou matières premières (Australie). Mais aussi des causes internes : risque pays, perception dune croissance moindre, dégradation des comptes externes

9 Prévisions pour 2014 (Première ébauche) PIB : [ 2 – 3 ] % Facteurs damélioration : dépréciation du réal, contagion de la reprise US Facteurs de risque : Argentine, prix du pétrole Inflation : 6% + SELIC : 10% + Change : 2,30 à 2,50 /USD Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER9 21 juin 2013

10 A suivre dans les prochains mois Politique commerciale : vers une offre du Mercosul à lUE? Un test pour la cohésion du Mercosul Leilao du pré-sal Leilao ferroviaires Budget pour Échéances bilatérales Réunion des CCEF du Brésil - Présentation par le SER10 13 septembre2013


Télécharger ppt "SER de France au Brésil – Antoine Chery Réunion des CCEF du Brésil - Rio 13/09/13."

Présentations similaires


Annonces Google