La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GIP-FAR 1 La question de lautonomie dans les APP Séminaire du GREF Bretagne 1 er juillet 2008 Bruno Monnier, Conseiller en formation continue au GIP-FAR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GIP-FAR 1 La question de lautonomie dans les APP Séminaire du GREF Bretagne 1 er juillet 2008 Bruno Monnier, Conseiller en formation continue au GIP-FAR."— Transcription de la présentation:

1 GIP-FAR 1 La question de lautonomie dans les APP Séminaire du GREF Bretagne 1 er juillet 2008 Bruno Monnier, Conseiller en formation continue au GIP-FAR

2 GIP-FAR 2 ? La question de lautonomie dans les APP Doù partons nous ?

3 GIP-FAR 3 Lenseignant est centré sur lexposition de son cours - il transmet des contenus -il est expert en didactique : progression claire et articulation des contenus -son cours est pour tout le monde, ne différencie pas les individus La formation avant ou hors individualisation Le stagiaire est peu actif : - son activité cognitive est de décoder et de sapproprier le message - Il apprend par imprégnation ou imitation et mémorisation - la question de lautonomie nest pas posée mais lapprenant peut faire preuve de débrouillardise pour se conformer ou utiliser les attentes de lenseignant et de linstitution (bachotage) Évolutions techniques : - les TIC rendent les cours plus attrayants et accessibles - les photocopies dispensent de la phase dintégration par la prise de notes

4 GIP-FAR : Les courants précurseurs de lAPP : Création des Ateliers Pédagogiques Personnalisés : individualisation du parcours de formation Lévolution des organisations et des compétences : identification de 5 périodes : Nouveau cahier des charges de lAtelier de Pédagogie Personnalisée et labellisation : émergence de la compétence sur la personnalisation des apprentissages 2009: Nouveau cahier des charges : laccent est mis sur la question de la compétence 1996: RAPPSODI LAPP breton ouvert et à distance : problèmes nouveaux dingénierie, émergence de la question de lautonomie

5 GIP-FAR : Les courants précurseurs de lAPP 2- Développement de la pédagogie par objectifs, diplômes / UC Logique cognitiviste : apprendre cest modifier durablement ses représentations et ses schèmes daction - contenus non équivoques : activité observable et comportements de changement attendus - ouvre la voie aux procédures dindividualisation 3- Développement de la pédagogie différenciée Logique comportementaliste : apprendre cest modifier son comportement 1- lutte contre léchec scolaire, fin de lindifférence aux différences Effets sur les procédures - prise en compte de lhétérogénéité - évolution du groupe classe, - apparition des ressources auto- formatives Effets sur les processus - approche cognitive, et socio-cognitive - médiation du formateur … - groupe de soutien/niveau - réduction du nombre délèves - pédagogie inchangée

6 GIP-FAR : Création des APP : de lurgence à la professionnalisation de lindividualisation des parcours 2 - LAPP doit assurer la permanence des entrées-sorties en formation 1 - LAPP doit répondre à toutes les demandes individuelles Travail du formateur supports de formation accessibles individuellement Accompagnement de lapprenant qui travaille en autonomie Travail du Coordo gère le flux, interface/stagiaire (projet) garant des procédures Liaison coordo/formateur (objectifs, planification, transmission du dossier, régulation des difficultés…) Professionnalisation de lorganisation : les procédures (contrat/PIF planning, positionnement, découpage modules, séquences, suivi, évaluation… les outils : création de ressources de suivi, aménagement du CDR… LAFA dans CDR/ plateforme accès en autonomie LAFA dans salle spécialisée, le formateur distribue/ rend accessibles les ressources et programme le travail en CDR

7 GIP-FAR : RAPPSODI : le guidage évolue, la question de lautonomie apparaît 1 - Le formateur doit concilier laccompagnement en présentiel et à distance Laccompagnement se fait grâce aux TIC: plateformes, messagerie, Internet, audioconférences, tél, fax … Apparition de nouvelles ressources méthodologiques (guides, feuilles de route) pour donner la cohérence Amélioration des caractéristiques auto- porteuses des ressources de contenus 2 - Les ressources de formation doivent mieux guider lapprenant 3 - Lautonomie de lapprenant devient essentielle Outils apprendre à apprendre Accompagnatrice relais Regroupement Organisation du suivi à distance en même temps que lAFA Faciliter le travail autodirigé

8 GIP-FAR : Le nouveau cahier des charges : reformalisation des procédures et re-centration sur le processus dapprentissage 1 – Lautonomie nest plus un pré requis mais une capacité avec des objectifs à atteindre Composantes affectives confiance en soi, motivation… Sociabilité, coopération avec les autres, communication interpersonnelle avec le formateur … Capacités à sauto diriger initiative, mobilisation de lénergie… Méthodologiques : prise et traitement de linformation, organisation gestion du temps… Métacognitifs compréhension de sa manière dapprendre Cognitifs raisonnement logique, mémoire, compréhension, transfert…

9 GIP-FAR 9 2 – Les techniques pédagogiques évoluent Le travail collaboratif entre pairs: intérêt du conflit socio-cognitif dans les apprentissages Lapprendre à apprendre à lordre du jour: module de pré requis méthodologiques organisation du retour réflexif méta-cognitif autoévaluation scénario de formation Ressource de formation monolithique Approches cognitives: inductif, déductif, concret, abstrait.. Modes de travail: individuel /groupe/AFA Médias/ contenus: cdrom, support, site,…

10 GIP-FAR 10 3 – Les activités évoluent… Le Formateur : devient ressource de formation médiateur des apprentissages gestionnaire dun espace de formation Le coordonnateur : Crée et anime un environnement facilitateur de lautonomie / autonomisation (procédures, équipement, centre de ressources,…) Évolution de la posture du formateur

11 GIP-FAR 11 Compétences clés : lapprendre à apprendre, les compétences interpersonnelles, interculturelles et sociales 2009 : Le nouveau cahier des charge met laccent sur la compétence Le savoir procédural doit devenir compétence en se contextualisant La personne est autonome quand le savoir est transféré dune situation à une autre. Il devient savoir daction

12 GIP-FAR 12 En conclusion… Notre professionnalisme est constituée de 3 strates successives de compétences: les compétences didactiques la pédagogie par objectifs la pédagogie cognitiviste Dans le continuum guidage et autonomie, le curseur progresse vers lautonomie grâce : à lévolution de nos ingénieries à lévolution de nos compétences pédagogiques Guidage fort Autonomie Didactique (contenus) Pédagogique par objectif Pédagogie cognitiviste


Télécharger ppt "GIP-FAR 1 La question de lautonomie dans les APP Séminaire du GREF Bretagne 1 er juillet 2008 Bruno Monnier, Conseiller en formation continue au GIP-FAR."

Présentations similaires


Annonces Google